Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

Le GRAND MONARQUE avec Maurice Poulin / Entrée en matière 1

par panthère58, jeudi 02 février 2023, 19:10 (il y a 445 jours)

:-) EN ATTENDANT LA VENUE DU GRAND MONARQUE ET DU MESSIE
Avec Maurice Poulin et compagnie (École Djédi)


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=SbyGel_YVEI

SAW JEAN BAPTISTE WALKING TO ME WITH THE MAKER !
This is Willie and Emmylou. This song is by Daniel Lanois, thank you sir!


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=qBw3S9IAKPc

Wikipédia : Daniel Roland Lanois est un producteur de musique, chanteur, musicien et auteur-compositeur-interprète canadien né le 19 septembre 1951 à Hull (aujourd'hui un secteur de la ville de Gatineau) au Québec. Il a produit des albums pour nombre d'artistes et en a réalisé 10 à son nom, dont le plus connu reste le premier Acadie sorti en 1989. Il a notamment travaillé avec U2, Peter Gabriel, Neil Young, Willie Nelson, Bob Dylan, Robbie Robertson, Ron Sexsmith, Michael Brook, Brian Eno, Nick Cave et Venetian Snares. Daniel Lanois est né dans une famille canadienne anglophone d'origine française, à Hull, au Québec.

[image]

ENTRÉE EN MATIÈRE 1

RÉTROACTION PERSONNELLE
À partir du livre de Maurice Poulin

[image]
Maurice Poulin, Louise Courteau éditrice, 2008

Je l'ai fait en improvisant au fur et à mesure de ma relecture de l’essai de Maurice Poulin avec ce qui me venait en tête pour faire des liens, et en puisant dans mes dossiers. Il n’y a rien de planifié.

Comme d’habitude, je me suis laissé habiter par les synchronicités et les inspirations que cette lecture a suscitées. D’ailleurs, je n’avais pas planifié de faire ça. J’en ai eu l’idée récemment en revisitant mon dossier « L’Énigme Sacrée ». Je suis tombé sur une info avec Maurice Poulin et c’est ainsi qu'il m'en ait venu l'idée. J’ai trouvé opportun de le faire en synchronicité avec le 24 février 2023. Voilà. C’est tout.

Et j'avoue que ça m'a pris beaucoup plus de temps que prévu parce qu'il a fallu que je revisite presque tous mes dossiers.

Toute l'argumentation de Maurice Poulin repose principalement sur les écrits bibliques pour valider Nostradamus, en particulier l’Apocalypse de Jean, sur la monarchie française, et des prophéties laïques qui s’y racolent. Bien sûr, il fait des liens astrologiques et astronomiques.

De même pour Kiwan pour Richard Glenn et ses invités qui, au fil des ans, ont palabré sur ce Grand Monarque. Il est donc incontournable avant de commencer mon résumé et ma critique personnelle de l'essai de Maurice Poulin, de se questionner sur la validité de ces écrits dans un premier temps, et sur la monarchie française dans un deuxième temps, un peu plus loin dans mon dossier.

[image]

[image]

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, 2009, en pages Extrait pp.380-381 : À la fin de sa magnifique étude sur Osiris, l’égyptologue Bojana Mojsov s’interroge à juste titre sur les origines du Christianisme : "[…] À son arrivée, le christianisme se heurta à la spiritualité de l’ancienne Égypte, enracinée dans la vallée du Nil depuis plus de quatre mille ans. Une spiritualité aussi exceptionnelle existait depuis trop longtemps pour qu’il fût possible de l’éradiquer dans le cœur de la population. Le partage du corps d’Osiris, substance de la vie, le jugement de l’âme dans l’autre monde et la résurrection d’Osiris-Râ au soleil levant étaient profondément ancrés dans les esprits. Il en allait de même pour la purification et le baptême dans le fleuve sacré, le port noir en signe de deuil pour le sacrifice du dieu, et l’aspersion des fidèles avec de l’eau du Nil. Isis avait été appelée ‘Mère de Dieu’ bien des siècles avant Marie, et la naissance de l’enfant-sauveur au temps du solstice d’hiver continue d’être célébrée dans tout le monde chrétien.

La question se pose alors : le christianisme aurait-il ‘emprunté’ au mythe d’Osiris les doctrines de la résurrection, de l’immortalité de l’âme et du sacrement de l’Eucharistie ? Il est plus probable que l’art populaire transposa une grande partie de son symbolisme : Isis et Horus devinrent ainsi la Vierge et l’Enfant ; Horus et Seth, Saint-George et le Dragon…"

[image]

Lien du Complément Surprenant :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=115752

Lien « École Djédi » : http://www.esoterisme-exp.com/ClubCREEE_pub/Resumes/Resume2004/creee413.php
Texte de ALEPH, corrections par Oxygène et Contact :
LE GRAND MONARQUE - LE MYTHE

L'Histoire nous apprend que l'humain n'apprend rien de l'Histoire.

Extrait 1 : On a écouté lors de la conférence un documentaire sur vidéo, où des archéologues israéliens [« La Bible dévoilée »] mentionnent qu'il n'existe aucune preuve archéologique de l'existence d'Abraham. D'ailleurs, de plus en plus d'archéologues mettent en doute son existence. Abraham pourrait très bien n'être qu'un mythe au même titre que le roi Arthur ou le père Noël. Oh! Quel scandale !

Lien « La Bible dévoilée » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=145685

Imaginez un instant les conséquences si Abraham n'a jamais existé historiquement. Ceci signifie qu'il n'a pas eu de fils et qu'il n'y a pas d'ancêtre commun aux juifs et aux arabes !

Qui a écrit la Thora, à quelle époque et pourquoi ? Voilà des questions importantes. Et si Abraham n'avait été qu'une légende créée par Moise [qui aurait alors écrit la légende de Moïse... ?] comme moyen de rassembler son peuple dispersé en de nombreuses tribus, pour ainsi leur donner un ancêtre commun et une sorte de légitimité historique de groupe, de race, de peuple unique ayant un destin particulier. Et si pour répondre aux caprices d'une partie des tribus qui ne voulaient pas se rallier à l'autre, il avait inventé deux fils à Abraham, un pour les juifs et un pour les arabes. Ainsi, tout en étant semblable dans leur origine, ils sont différents.

Imaginez l'absurdité des combats entre juifs et arabes si la base de leur Histoire n'est qu'un mythe. La situation serait aussi ridicule que de vouloir conquérir le pôle Nord pour prendre possession de la fabrique de cadeaux du Père Noël.

Tout le monde sait que le père Noël n'existe pas [Il existe et c'est Odin (Osiris) ! http://www.orandia.com/forum/index.php?id=201098 ]. Pourtant, tous les enfants reçoivent des cadeaux à Noël ! Une certaine magie opère derrière le mythe. Et Jésus ? Un mythe aussi ? Alors la lignée royale et le St-Graal n'existerait pas ? Il faut faire attention, ici, de ne pas tomber dans le piège inverse et de voir des mythes partout. Il y a certainement du vrai à la source de certaines histoires. Mais, comment faire la distinction entre mythe et réalité historique ?


Pour aider à faire la distinction, il y a plusieurs pistes de réponses dans les livres d’Anton Parks, dans les infos transmises par Oleg de Normandie, par Roger Sabbah, par Mauro Biglino ! Parce que tout ces personnages bibliques racontent en fait la prime histoire avec entre autre Osiris, Isis et Horus. Tout pointe vers l'Égypte pré dynastique.

Extrait 2 : Dans le cas de Jésus [Horus], le personnage a donné naissance à l'égrégore. Dans le cas du Grand Monarque, c'est l'égrégore qui donnera naissance au personnage. Un humain va incarner le principe du Grand Monarque, il est annoncé dans tous les textes sacrés [Fake News]. C'est un principe cosmique. Il faut retenir ici que c'est le principe du Grand Monarque qui est important pas le Grand Monarque lui-même.

Ce n'est qu'en 2017 que j'ai pris connaissance du livre « La Bible dévoilée ». Je n'en avais jamais entendu parler auparavant. Puis, en 2019, en parcourant l'École Djédi, j'ai constaté qu'on était au courant depuis 2004. Quelle ne fut pas ma déception de voir qu'on a minimisé ce livre qui était une « bombe ». Moi qui pensait que l'ésotérisme devait être dynamique et toujours à l'affût, j'ai bien vu qu'on a opté pour le conformisme et la sécurité. On ne peut pas tout absoudre en évoquant le phénomène de l'égrégore même si je suis d’accord avec le principe. Car ça va dans le sens des Pléiadiens de Barbara Marciniak avec « la pensée crée », démontré par Nassim Haramein (l’univers connecté) et Gregg Braden dont l’efficacité du principe passe par la voie du cœur (sa conférence « La Divine Matrice »). Même Donald J. Trump met en pratique le pouvoir de la pensée.

Notre discours ésotérique doit s'ajuster au fur et à mesure que des informations pertinentes s'invitent. Un Jédi doit toujours chercher la vérité où qu'elle soit même si elle nous force à se remettre en question. Mais ici, c'est l'École Djédi, non l'École Jédi...

Mon propos peut paraître cinglant mais le livre « La Bible dévoilée » ne fut pas le seul à faire que des lumières rouges se sont allumées sur la validité des textes bibliques. Les frères Sabbah ont aussi lancé un pavé dans la mare. Mais il suffit d’un « Harvé » au service de l’État profond pour les dénigrer et ainsi « troubler les élus » ésotéristes et leurs Padawan.

De même, lorsqu’un chercheur indépendant allumé comme Anton Parks se présente, avec de surprenantes « Chroniques » sur les origines de l’Humanité, qui en plus reprend l’essentiel de tout le contenu ésotérique transmis depuis 1976, avec en parallèle des recherches qui viennent soutenir le bienfondé de ces chroniques, il suffit d’un « Harvé », encore une fois, pour le discréditer. Un « Harvé » dont l’équivalent se retrouve chez les décrypteurs de la pseudo crise sanitaire du Covid. Un « Harvé » qui reste dans le narratif officiel de l’État profond pour ne pas risquer de perdre ses revenus. On peut comprendre qu’il ait pour modèle Paul de Tarte (Tim Horton), pardon, de Tarse.

C’est important l’argumentation autour du Grand Monarque et des Centuries de Nostradamus, se donne une crédibilité qui repose sur ces textes bibliques. Et on n’en démord pas malgré toute l’information pertinente contraire qui abonde depuis le nouveau millénaire.


Lien sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=tOBJYojvmQE

À 0H23'27" du vidéo : Conclusion de Deimian : une conspiration du silence en archéologie, et les plus grandes découvertes de l'Histoire de l'humanité viennent d'amateurs !

[image]
2012

En pages 93-94 : Je sais que vous avez entendu beaucoup d’histoires sur la façon dont on a construit les pyramides. Et l’on a insisté sur leur construction très particulière, c’est un fait établi. En fonction de la théorie, entre 20 000 et 100 000 esclaves ou agriculteurs, pendant les inondations du Nil, tous les ans, allaient construire des pyramides. Et ils les ont construites, toujours selon les différentes théories, durant une période variant entre 20 et 40 ans. C’est bien joli, mais ils enseignent cela comme un fait.

Par exemple, on peut lire dans les bouquins que les pyramides ont été « construites par » et non « peut-être construites par ». C’est décrit comme un fait. Et vous croyez que ça doit être ça. Mais quand on y pense, ces gens qui ont écrit ces faits ne sont ni des ingénieurs ni des physiciens, ils ne comprennent pas nécessairement ce qu’il faut pour construire, ils ne comprennent pas nécessairement le degré de difficulté à obtenir une grande précision lorsqu’on édifie à l’aide de pierres. Ils ne comprennent pas nécessairement que le cuivre ne coupe pas la pierre. Et que, jusqu’à présent, on n’a pas trouvé comment durcir le cuivre pour tailler la pierre. Alors, ils ont simplement balancé ce genre de choses et, parce qu’ils ont un doctorat, et qu’on est au XIXe siècle et qu’ils ne peuvent imaginer autre chose, alors tout le monde se range à leur opinion. Et je vous assure, si vous préparez un doctorat en égyptologie ou sur l’étude de l’Antiquité dans les civilisations anciennes et que vous écrivez une thèse relatant un autre mode de construction, vous n’allez probablement pas obtenir votre doctorat.

J’ai été vraiment étonné lorsque j’ai commencé à étudier ces choses parce que, d’après moi, j’avais résolu un grand nombre de ces questions, mais il y avait quelque chose qui ne cessait de me titiller. Peut-être que l’Histoire de la Terre, peut-être que l’Histoire de notre civilisation est tout à fait différente de ce que nous croyons. Et si c’était vrai, je veux savoir pourquoi. Parce qu’alors, je pourrais modifier mon point de vue sur l’évolution pour le faire correspondre à la vraie réalité, à ce qui s’est passé à Gizeh. Ça pourrait grandement altérer ma perception de moi, de mes ancêtres, de la genèse des choses et de ma place dans l’Univers.

[image]

CONTINUONS À SE QUESTIONNER SUR LA VALIDATION

LIEN ORIGINAL : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=123307

LES SECRETS DE LA BIBLE
avec Roger Sabbah, et l’éditeur qui l’a publié Olivier Magnan
interview Roger Sabbah 2004


Lien vidéo Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=_NZlWUIChs8

Jadis, Freud avait pensé que Moïse n'était peut-être pas hébreu, mais plutôt égyptien. Depuis lors, les progrès de la recherche archéologique ont ratifié cette audacieuse hypothèse. Pour les auteurs du présent ouvrage, non seulement Moïse n'était pas hébreu mais Abraham ne l'était pas davantage. L'un et l'autre, de surcroît, étaient des pharaons. Les Hébreux ne furent jamais esclaves des Egyptiens et le " peuple élu " était tout simplement composé des habitants (égyptiens) de la ville sainte d'Akhet-Aton. Messod et Roger Sabbah montrent bien

que la Genèse reproduit la cosmologie égyptienne
que l'alphabet hébreu tire son origine des hiéroglyphes égyptiens
que les personnages historiques de l'Ancien Testament sont en fait des personnalités de l'histoire égyptienne


[image]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=inIxXYlFpwQ

LES ANCIENS EGYPTIENS ETAIENT LES JUIFS - ANCIENT EGYPTIANS WERE THE JEWS
Sabbah Roger

Publiée le 1 mai 2018

Après avoir décrypté les hiéroglyphes, Jean-François Champollion avait soupçonné les Juifs d'être les véritables descendants des anciens Égyptiens. Sigmund Freud l'avait aussi découvert par la psychanalyse.
Chercheur libre et indépendant, Roger Sabbah en apporte les preuves écrites, aussi bien dans les textes en hiéroglyphes, que dans certains passages de la Bible et surtout dans la Kabbale, le corpus des secrets cachés de la Bible. La démonstration culmine avec les preuves que le YOD (le roseau sacré, le calame, origine du mot JUIF) est le hiéroglyphe du MOI, du JE, de l'Homme image de Dieu, AMON, ATON, etc., symbolisé lui aussi par le YOD. Le YOD est le fondement de toute la civilisation dite faussement "Égyptienne"
Une découverte qui bouleverse les fondements de notre civilisation.

Sabbah nous explique pour les dénominations « anciens Égyptiens » et « pharaons » sont une erreur historique monumentale. Les anciens Égyptiens seraient en fait les Juifs, les enfants d’Israël. Les pharaons seraient, eux, les Rois d’Israël de la vallée du Nil.

le judaïsme serait la religion d’Osiris avec ses 42 commandements, soit la Torah d’Osiris

Ici, à 0H01’50’’ du vidéo, Roger Sabbah y va d’une déclaration qui vient nuancer les propos de notre exégète du forum : C’est pourquoi cette découverte a été rapidement enterrée, oubliée, frappée d’omerta. Un verset de la Bible confirme que tous les Égyptiens étaient les roseaux, les YOD de la Maison d’Israël. (Ézéchiel 29-6)

Lien : http://www.bible-en-ligne.net/bible,26O-29,ezechiel.php

Extrait : 29:6 Et tous les habitants de l'Égypte sauront que je suis l'Éternel, Parce qu'ils ont été un soutien de roseau pour la maison d'Israël.

À 0H02'34" du vidéo : Le SCEPTRE d'Osiris

Roger Sabbah décortique le « YOD » sous toutes ses coutures
il parle de la symbolique de la Mer Rouge dite Mer des Roseaux
lien entre les 22 lettres hébraïques et les hiéroglyphes
à la recherche des Juifs, des Hébreux
similitudes entre les rites, les us et coutumes de l’Ancien Testament et l’ancienne Égypte
l’influence grecque de Ptolémée sur la Bible notamment l’Exode

À 0H19’15’’ : C’est ainsi que, d’après le kabbaliste Charles Mopsik et l’égyptologue Jan Assmann, la Kabbale, la tradition cachée, contient le grand secret des sagesses de l’Égypte ancienne, donc, le mystère d’Osiris. La Kabbale affirme que le jour où le secret sera dévoilé, les barrières et les divisions entre les hommes s’écrouleront, les trois religions monothéistes s’effondreront, et les hommes redeviendront frères, car c’est le mystère d’Osiris qui sera dévoilé, et ce mystère est inséparable de l’ancien Israël, de l’ancienne Égypte. Et cela concerne chacun d’entre nous car il s’agit de l’avenir de l’humanité.

Sabbah se réfère souvent à la tradition juive, i.e. la Kabbale qui nous ramène à l’Égypte que ce soit pour le trône de Salomon ou la couronne de David en lien avec Toutankhamon.

À 0H34’49’’ : En réalité, les anciens Égyptiens étaient monothéistes et cela, à toutes les époques. Même si l’on pense qu’il y avait plusieurs dieux, les prétendues idoles étaient en réalité des images formant un langage destiné à enseigner l’unicité de Dieu mais aussi sa multiplicité à travers sa création. Plus de deux siècles d’Égyptologie permettent de constater que la religion que nous qualifions d’Égyptienne, n’est autre que l’antique religion juive.

énoncé des similitudes entre la religion juive et celle d’Égypte dont la circoncision

À 0H40’35’’ : Osiris est, comme le Christ, le Fils de Dieu mort et ressuscité, symbole de la rédemption de l’humanité. […] Toutes ces traditions et croyances issues de l’ancienne Égypte, sont communes au judaïsme, au christianisme et à l’islam.

Torah d’Osiris plutôt que la Torah de Moïse
l’Égypte, l’ancien pays d’Israël ; terre de Canaan ou terre d’Égypte ?

À 0H46’30’’ : En commençant par la question : qui sont les anciens Égyptiens ? Pourquoi les appelle-t-on « anciens Égyptiens » sachant que les noms « Égypte », « Égyptiens » et « pharaons » n’existent pas une seule fois dans les hiéroglyphes ?

l’importance des lettres d’El-Armana
Ptolémée (demi-frère d’Alexandre le Grand) et la Septante ; les anciens grecs ont remplacé le YOD par le LOGOS ; la parole de Ptolémée / Zeus est confondue avec la parole de Dieu
la symbolique de la Mer des Roseaux, la Mer Rouge, le Nil ; l’Exode une traversée symbolique
Égypte = Israël

À 0H56’33’’ : Une fois de plus, la Bible confirme le lien entre le roseau royal, le YOD et la royauté d’Israël. La couronne d’épines du Christ est bien évidemment une couronne solaire. Et comme le buisson d’épines de Jacob, qui symbolise la couronne du dieu d’Israël, le Christ porte la couronne symbolique solaire d’Osiris Israël.

Lien : http://www.bible-en-ligne.net/bible,40N-27,matthieu.php
Extrait : 27:29 Ils tressèrent une couronne d'épines, qu'ils posèrent sur sa tête, et ils lui mirent un roseau dans la main droite; puis, s'agenouillant devant lui, ils le raillaient, en disant: Salut, roi des Juifs!

explications sur la découverte récente du sceau d’Ézéchias / Hezekiah qui ramène à Osiris

À 0H59’17’’ : Ainsi, Israël est l’un des noms d’Osiris sinon le vrai nom d’Osiris.

Sabbah aborde de multiples facettes du YOD en se référant à des hiéroglyphes et à des cartouches de pharaons pour expliquer, par exemple, le un devenu trois, l’origine de la trinité du christianisme
sur l’origine et l’identité des Juifs : Flavius Josèphe VS Apion et Manéthon et autres

À 1H17’03’’ : Toutefois, dans les mensonges de Manéthon, il reste une part de vérité. Je cite Manéthon : « On dit que le prêtre d’origine Héliopolitaine, donc le chef des Juifs, ordonna une constitution et des lois appelées Osarseph du nom d’Osiris, Osarseph signifie la puissance du serpent, la puissance du roseau, la puissance de Dieu, symbole d’Osiris et puissance de Ra selon Plutarque. » Ainsi, selon les propres écrits de Manéthon rapportés par Flavius Josèphe, les Juifs observaient la Loi d’Osiris, donc les 42 commandements d’Osiris.

Roger Sabbah donne le sens du terme « esclavage » dans le contexte d’un culte et du terme « elohim » = dieu et dieux

À 1H21’52’’ : Avec le culte du veau d’or qui, nous le verrons dans la seconde partie de ce documentaire, est l’image de la renaissance d’Israël.

découverte archéologique d’ostraca et de poterie à Éléphantine pouvant faire s’effondrer les trois religions monothéistes, découverte qui fut frappée d’omerta
le judaïsme = religion d’Osiris
symboles égyptiens et hébreux semblables selon un des Pères de l’Église dont le fameux YOD
pourquoi les anciens Égyptiens avaient en aversion les anciens Grecs, l’envahisseur devenu l’usurpateur
les faussetés d’Hérodote

À 1H32’04’’ : Nous allons voir que 150 ans après la mort d’Hérodote, le pharaon grec Ptolémée Philadelphe avait tout intérêt à ce que l’on supprima des écritures la véritable identité des YODS, des fils de SARA, des fils d’Osiris, d’Israël, et ordonna qu’on remplace la mention "Juif" par Aegyptos, "Égyptien".

le mystère d’Osiris aurait été caché et dissimulé dans la Bible et la Kabbale
pourquoi la stèle de Mérenptah serait faussement nommée stèle d’Israël
démonstration qu’Israël est le nom d’Osiris
Jacob/Israël, Osiris, Sirius, Grande Ourse, résurrection des ténèbres vers la lumière
Arche d’Alliance étrangement semblable au sarcophage de Toutankhamon

[image]

résurrection d’Osiris, résurrection de l’humanité

À 2H00’33’’ : Un passage du Zohar attribue la traversée de la Mer Rouge et, par conséquent, toute la sortie d’Égypte vers le désert, au grand voyage des âmes des morts, des âmes des enfants d’Israël qui sortent d’Égypte vers une nouvelle vie, vers une nouvelle terre dans l’au-delà. La sortie d’Égypte n’est donc pas historique car c’est une sortie eschatologique dans l’au-delà, comme cela est écrit dans "Le Livre de la Sortie vers la Lumière" faussement nommé "Livre des Morts".

Ptolémée interdit le culte d'Osiris sous peine de mort

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 204, en lien avec le travail des frères Sabbah : Ce dernier point est fondamental pour notre propos, car selon le spécialiste anglo-germanique de langues anciennes Max Müller, il y aurait un terme hébreu d’origine hiéroglyphique égyptienne pour l’étoile Caleb/Sirios, qui serait en même temps la racine du nom hébreu Shaddaï, le Tout-Puissant, qui est le titre le plus ancien de YHWH…

[image]

CONTINUONS À SE QUESTIONNER SUR LA VALIDATION

ÉCOLE DJEDI / PREMIER CYCLE / SESSIONS I II ET III
par panthère58, lundi 28 janvier 2019, 13:51 (il y a 1461 jours) @ panthère58

Lien modifié : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=155299
Extraits : #4. Quel est le but derrière l'école Djedi ? Former un groupe de Djedi mystiques, aptes à supporter le Grand Monarque dans sa mission. Tout un contrat !

Grand Monarque 2

Alors, évidemment Richard a profité de cette occasion en or pour nous rappeler que son ÉCOLE Djedi est liée à l'arrivée du Grand Monarque. Celui-ci sera élu démocratiquement au Québec et il sera entouré de Djedi "des quatre voies" pour accomplir sa mission. Ce sera le lien entre l'humanité et les Puissances des cieux.

Grand Monarque 8

CHRONIQUE DE LIVRE
Titre: De la création à la fin du monde selon la cabbale.
Auteur: Par André Wautier, Édition Ganesha

Ce que Richard a particulièrement apprécié de cet auteur c'est qu'il a l'humilité d'avouer qu'il existe plusieurs façons d'interpréter les symboles comme l'arbre des Séphiroth. Dans son angle d'observation et dans sa culture chacun a raison. Même si plusieurs interprétations se contredisent. C'est comme si tout le monde disait n'importe quoi. Il ne faut pas se fier à un seul livre. Il existe plein de manières d'interpréter. Toutes sont plus ou moins bonnes. Il ne faut pas s'arrêter à une vérité. L'important c'est que cela nous montre bien qu'il faut apprendre à être tolérant et respecter les idées des autres.

Tant que l'on n’a pas une vision complète (sept dimensions) il existera toujours plusieurs façons de voir les choses. Car les choses seront toujours vues que partiellement selon notre niveau de compréhension. C'est pourquoi lire beaucoup de livres peut être bon. Chacun ayant son interprétation. Mais, il faut faire attention pour pas se noyer dans le savoir. Celui qui croit avoir trouvé la vérité dans un livre est perdu. Il faut chercher et ne jamais s'arrêter.

Commentaire personnel : J’en connais un [« Harvé »] qui va s’étouffer en prenant son café s’il lit cette chronique du livre sur André Wautier qu’il a vertement dénoncé ! À moins qu'il soit déjà au fait.

À l’émission « Spécial Noël table ronde sur Jésus » d'Ésotérisme-Exp., François Payotte parle des différentes branches esséniennes, particulièrement celle des Thérapeutes qui aurait été bien implantée en Égypte et qui aurait contribué pour une bonne part à l’initiation du Christ. Il s'appuie sur une traduction d’André Wautier : « Paroles gnostiques du Christ Jésus » !

Et puis à 47:32 de cette table ronde :

François Payotte : Absolument ! Le Grand Monarque est le paraclet annoncé par Jésus. Et le paraclet, le messie royal, celui qui instaurera l’ère de paix, l’ère de justice sur la Terre, est né. Il est actuellement sur la planète Terre. Alors c’est l’heureuse et bonne nouvelle de Nostradamus aux hommes de la fin du vingtième siècle. Une fois n’est pas coutume. Ah, pour une fois qu’il a une bonne nouvelle à nous annoncer ; j’en ai fait tout un ouvrage.

Je dirais qu’il ne faut jamais cesser de chercher ce qui est le plus vraisemblable jusqu’à preuve du contraire. C’est ce que je fais. Mais pour l’École Djedi, avec presque 18 ans de recul, son contenu et le discours des diverses plates-formes d’éso-exp.com m’apparaissent un peu sclérosés sur la Bible, la religion, le paradis terrestre, l'actualité, etc. Beaucoup d’information s'est rajoutée depuis le nouveau millénium et on y résiste même s’il s’agit d’archéologie moderne faite minutieusement et qui remette en question la Bible. Un constat qui m'attriste, en fait.

Je plains le Grand Monarque si les Djedi qui doivent le soutenir, soient mal informés… En tout cas, selon mon point de vue, mon jugement, mon discernement, alimenté et soutenu par mes dossiers. Vous n'êtes pas obligé d'être en accord avec moi, j'en conviens. Mais je m'efforce d'avoir des arguments.

Grand Monarque 5

Extrait modifié : LE GRAND MONARQUE et l'ARBRE DES SÉPHIROTH

L'ARBRE DES SÉPHIROTH représente symboliquement les différentes SPHÈRES DE CONSCIENCE dans l'Univers Visible -phénoménal- (vue de devant) et de l'Univers Invisible -nouménal- (vue de derrière).

[image]

La SÉPHIRA DAATH au centre de l'Arbre des Séphiroth vue de l'Univers Invisible qui représenterait le Messie. [Horus / Lucifer]

Le Grand Monarque [Horus l’aîné / Her-Râ / Mikaël / Jean le Baptiste] serait la SÉPHIRA TIPHERETH située au centre de l'Arbre des Séphiroth de l'Univers Visible.

Le Grand Monarque préparera les humains à recevoir le Messie. C'est lui qui "donnera la main" au Messie, au nom de l'humanité entière, au sommet d'une montagne [Grande Pyramide]. Le Grand Monarque est un être humain en liaison avec toutes les sphères de nos sociétés humaines des mondes supérieurs et inférieurs. Il est en contact aussi bien avec les gens de la finance, de la politique, des religions que des scientifiques ou des militaires, et aussi avec des artistes et des extraterrestres (aliénigènes), des intraterrestres / extranéeens, et même des niveaux angéliques des 9 chœurs, par l'entremise de Michaël l'archange.

Commentaire personnel : C’est comique parce que dans le Tome IV des Chroniques du Ğírkù, Her-Râ (Grand Monarque) va trahir Horus (Messie). Il finira la tête décapitée… Et suite à cela, Horus va devoir vivre comme châtiment une Passion et une Résurrection (la fête de l’Akitu dans l’essai « Corpus Deae »). Il semble donc que la prophétie du Grand Monarque qui doit reconnaître et accueillir le Messie soit donc déjà accomplie, qu'elle soit de l’histoire ancienne. N’empêche, jusqu’aux dernières nouvelles celtiques, Horus (Nuada / Merlin) était toujours le Protecteur de l’Humanité. C’est pour ça que je dis qu’aujourd’hui, finalement, le Grand Monarque et le Messie ne font qu’un !

La question qui tue et qui reste entière cependant : va-t-il resurgir dans cette période trouble ? Parce que son combat n'est pas fini à la lumière des présents événements. Il s’est même compliqué, trop compliqué. Un combat qui perdure depuis des millions d’années, un peu comme La Belle Histoire de Lelouch. On sait qu’il a une vie pérenne. Est-il encore vivant ? Est-il toujours sur Terre, dans notre système solaire, ou a-t-il trépassé ? Et si oui, s'est-il réincarné au Kébek ?

Ou peut-être encore que son travail a été accompli aux yeux de la Source et que maintenant, c’est elle qui va prendre le relais pour réveiller, éveiller, fusionner, ascensionner les Humains. Parce que rien n’est compliqué pour la Source de toutes choses puisque nous en sommes issus et nous y sommes tous connectés.

Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=152004
Image tirée de ce lien mais qui vient d’un Complément Surprenant :
[image]

[image]

[image]
Anton Parks, 2010

Extrait note de bas de page No 15 en p.55 : Il s'agit normalement du Pesedjet ("groupe de neuf") [Le « 9 » d'Odin (Osiris), des Templiers, du Prieuré de Sion] ou Enneade ("assemblée divine"), composant le parlement divin qui gère les affaires de la terre égyptienne et du monde. Il existe différentes versions de cette assemblée, nous en restituons ici l'authentique, la primordiale, d'où découleront toutes les autres, à l'instar de celles vénérées plus tard à Heliopolis ou encore à Abydos.

Cette assemblée forme l'arbre de vie de la Kabbale ou l'arbre des Sephiroth de la culture juive. Les 10 Sephiroth (+ 1 cachée) de la Kabbale sont les 10 nombres primordiaux avec lesquels Dieu aurait créé le monde. L'arbre des Sephiroth représenterait en quelque sorte le processus d'émanation et de création de la vie. Chaque Sephiroth serait un peu une partie de Dieu, un puissant archétype qui engloberait des attributs divins, des qualités, des défauts, des niveaux de conscience, des perceptions, etc.

Dans l'Assemblée égyptienne, il y aurait 8 ou 9 dieux, alors que dans l'arbre de la Kabbale, se manifeste 10 archétypes ou aspects (+ 1 caché). Nous allons expliquer cette écart et, pour la première fois, démystifier cet arbre. Vous allez constater que tous les termes qui composent cet arbre ne sont pas hébreux, mais égyptiens.

[image]
L’Assemblée primitive d’Égypte (ou l’Arbre des Sephiroth)
Image tirée de la p.61 du Tome III des Chroniques du Ğírkù d’Anton Parks

« Le Réveil du Phénix – Tome III », 2010 / 2020, Anton Parks, en pages 55-56 (la narration est d’Horus / Heru, alias le Christ biblique) : Dans cette Assemblée, on devrait ensuite trouver mon siège juste après celui de mes ascendants. Mais la place qui m'est destinée est pour l'instant inexistante et invisible, c'est pourquoi elle n'est pas comptabilisée. Il est prévu que Her-Râ me concède son siège dans la grande Assemblée lorsque j'aurai définitivement été installé dans mes fonctions, car notre conseil ne peut comporter plus de dix places – à moins que je ne prenne celui de mon père ? Mais rien n'est clair à ce sujet.

Mon siège est « Dat », « l'autre monde », comme le nomme ironiquement le clergé d'Itemu-Râ (An). Ayant été engendré par la magie et le souffle de ma mère, et étant regardé par certains comme la réincarnation d'Asar [Osiris en grec], je suis vu comme provenant du monde de l'invisible. Tous me craignent, car je suis supposé posséder la connaissance de mes parents : l’intelligence de ma mère et la sagesse de mon père. Je suis la flamme incandescente et la voix de l'autre monde, celui de nos ancêtres.

Note de bas de page 27 : Da’ath est « la connaissance (cachée) » dans la Kabbale. Da’ath devrait être en 4e position dans l’arbre des Sephiroth, mais n’est pas comptabilisée parce que considérée comme cachée ou invisible. Da’ath est généralement identifiée à Lucifer en ésotérisme, donc à Horus ! En égyptien, la Dat (ou Duat) figure le monde souterrain présent sous le plateau de Giza.

« Le Réveil du Phénix – Tome III », 2010 / 2020, Anton Parks, en pages 57-58 (la narration est d’Horus / Heru, alias le Christ biblique) : Au sixième rang se situe le fils de Nut (Nuréa-Nammu), Her (Horus l’aîné), dit l’ancien. Il est associé à (la lumière). Her-Râ est garant de la sécurité de notre sainte Kemet et des vestiges du royaume de mon géniteur, la bienheureuse A’amenptah (Atlantide) dont il ne reste à ce jour qu’une infime portion. Il est le bras armé du Nord de notre pays, territoire de notre demeure royale. Sa présence dans le Nord est symbolique ; il est simplement notre protecteur moral. La défense de notre demeure royale du Kigal est plutôt assurée par les anciens Shemsu et Urshu d’Asar. possède plusieurs garnisons importantes de Shemsu [choeurs angéliques...] dans le Sud de Kemet, à Bun’d (Punt) et aussi à E-Dilmun, la nouvelle terre des éclairés, fief de la rébellion contre les Anunnaki.

Le nom donné à Her-Râ dans l’Assemblée est « Tih’Reth », « la flamme de l’humanité ». Tih'Reth est le point central autour duquel la totalité de l'assemblée s'organise. Ses éléments et attributs sont : le soleil, le feu, le roi, le fils, le cœur et l'équilibre. En tant que Grand Monarque, -Tih'Reth doit me consacrer au sommet de la Mer (pyramide) d'Aset, la montagne artificielle qui m'a mis au monde.

Note de bas de page 30 : Tiphereth est la « beauté » dans la Kabbale. Tiphereth est en 6e position dans l’arbre des Sephiroth. Les kabbalistes désignent auusi Tiphereth sous le terme de Seror Ha-haïm, « faisceau de vie ». L’archange qui lui est associé est généralement Mikaël. La Kabbale associe également à Tiphereth la fierté, le moi qui surveille tout, le Grand Monarque, le Grand Œuvre et la pyramide tronquée.

À suivre...

---
L'ALERTE LAMBERT à Panthère
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=206908

P(3)58

  1827 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

200437 messages dans 40797 fils de discussion, 1188 utilisateurs enregistrés, 36 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 36 invités)
Temps actuel sur le forum : 22/04/2024, 14:49
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum