Retour à l'index du forum
Chronologique
Avatar

Le GRAND MONARQUE avec Maurice Poulin / Entrée en matière 1

par panthère58, jeudi 02 février 2023, 19:10 (il y a 479 jours)

:-) EN ATTENDANT LA VENUE DU GRAND MONARQUE ET DU MESSIE
Avec Maurice Poulin et compagnie (École Djédi)


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=SbyGel_YVEI

SAW JEAN BAPTISTE WALKING TO ME WITH THE MAKER !
This is Willie and Emmylou. This song is by Daniel Lanois, thank you sir!


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=qBw3S9IAKPc

Wikipédia : Daniel Roland Lanois est un producteur de musique, chanteur, musicien et auteur-compositeur-interprète canadien né le 19 septembre 1951 à Hull (aujourd'hui un secteur de la ville de Gatineau) au Québec. Il a produit des albums pour nombre d'artistes et en a réalisé 10 à son nom, dont le plus connu reste le premier Acadie sorti en 1989. Il a notamment travaillé avec U2, Peter Gabriel, Neil Young, Willie Nelson, Bob Dylan, Robbie Robertson, Ron Sexsmith, Michael Brook, Brian Eno, Nick Cave et Venetian Snares. Daniel Lanois est né dans une famille canadienne anglophone d'origine française, à Hull, au Québec.

[image]

ENTRÉE EN MATIÈRE 1

RÉTROACTION PERSONNELLE
À partir du livre de Maurice Poulin

[image]
Maurice Poulin, Louise Courteau éditrice, 2008

Je l'ai fait en improvisant au fur et à mesure de ma relecture de l’essai de Maurice Poulin avec ce qui me venait en tête pour faire des liens, et en puisant dans mes dossiers. Il n’y a rien de planifié.

Comme d’habitude, je me suis laissé habiter par les synchronicités et les inspirations que cette lecture a suscitées. D’ailleurs, je n’avais pas planifié de faire ça. J’en ai eu l’idée récemment en revisitant mon dossier « L’Énigme Sacrée ». Je suis tombé sur une info avec Maurice Poulin et c’est ainsi qu'il m'en ait venu l'idée. J’ai trouvé opportun de le faire en synchronicité avec le 24 février 2023. Voilà. C’est tout.

Et j'avoue que ça m'a pris beaucoup plus de temps que prévu parce qu'il a fallu que je revisite presque tous mes dossiers.

Toute l'argumentation de Maurice Poulin repose principalement sur les écrits bibliques pour valider Nostradamus, en particulier l’Apocalypse de Jean, sur la monarchie française, et des prophéties laïques qui s’y racolent. Bien sûr, il fait des liens astrologiques et astronomiques.

De même pour Kiwan pour Richard Glenn et ses invités qui, au fil des ans, ont palabré sur ce Grand Monarque. Il est donc incontournable avant de commencer mon résumé et ma critique personnelle de l'essai de Maurice Poulin, de se questionner sur la validité de ces écrits dans un premier temps, et sur la monarchie française dans un deuxième temps, un peu plus loin dans mon dossier.

[image]

[image]

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, 2009, en pages Extrait pp.380-381 : À la fin de sa magnifique étude sur Osiris, l’égyptologue Bojana Mojsov s’interroge à juste titre sur les origines du Christianisme : "[…] À son arrivée, le christianisme se heurta à la spiritualité de l’ancienne Égypte, enracinée dans la vallée du Nil depuis plus de quatre mille ans. Une spiritualité aussi exceptionnelle existait depuis trop longtemps pour qu’il fût possible de l’éradiquer dans le cœur de la population. Le partage du corps d’Osiris, substance de la vie, le jugement de l’âme dans l’autre monde et la résurrection d’Osiris-Râ au soleil levant étaient profondément ancrés dans les esprits. Il en allait de même pour la purification et le baptême dans le fleuve sacré, le port noir en signe de deuil pour le sacrifice du dieu, et l’aspersion des fidèles avec de l’eau du Nil. Isis avait été appelée ‘Mère de Dieu’ bien des siècles avant Marie, et la naissance de l’enfant-sauveur au temps du solstice d’hiver continue d’être célébrée dans tout le monde chrétien.

La question se pose alors : le christianisme aurait-il ‘emprunté’ au mythe d’Osiris les doctrines de la résurrection, de l’immortalité de l’âme et du sacrement de l’Eucharistie ? Il est plus probable que l’art populaire transposa une grande partie de son symbolisme : Isis et Horus devinrent ainsi la Vierge et l’Enfant ; Horus et Seth, Saint-George et le Dragon…"

[image]

Lien du Complément Surprenant :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=115752

Lien « École Djédi » : http://www.esoterisme-exp.com/ClubCREEE_pub/Resumes/Resume2004/creee413.php
Texte de ALEPH, corrections par Oxygène et Contact :
LE GRAND MONARQUE - LE MYTHE

L'Histoire nous apprend que l'humain n'apprend rien de l'Histoire.

Extrait 1 : On a écouté lors de la conférence un documentaire sur vidéo, où des archéologues israéliens [« La Bible dévoilée »] mentionnent qu'il n'existe aucune preuve archéologique de l'existence d'Abraham. D'ailleurs, de plus en plus d'archéologues mettent en doute son existence. Abraham pourrait très bien n'être qu'un mythe au même titre que le roi Arthur ou le père Noël. Oh! Quel scandale !

Lien « La Bible dévoilée » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=145685

Imaginez un instant les conséquences si Abraham n'a jamais existé historiquement. Ceci signifie qu'il n'a pas eu de fils et qu'il n'y a pas d'ancêtre commun aux juifs et aux arabes !

Qui a écrit la Thora, à quelle époque et pourquoi ? Voilà des questions importantes. Et si Abraham n'avait été qu'une légende créée par Moise [qui aurait alors écrit la légende de Moïse... ?] comme moyen de rassembler son peuple dispersé en de nombreuses tribus, pour ainsi leur donner un ancêtre commun et une sorte de légitimité historique de groupe, de race, de peuple unique ayant un destin particulier. Et si pour répondre aux caprices d'une partie des tribus qui ne voulaient pas se rallier à l'autre, il avait inventé deux fils à Abraham, un pour les juifs et un pour les arabes. Ainsi, tout en étant semblable dans leur origine, ils sont différents.

Imaginez l'absurdité des combats entre juifs et arabes si la base de leur Histoire n'est qu'un mythe. La situation serait aussi ridicule que de vouloir conquérir le pôle Nord pour prendre possession de la fabrique de cadeaux du Père Noël.

Tout le monde sait que le père Noël n'existe pas [Il existe et c'est Odin (Osiris) ! http://www.orandia.com/forum/index.php?id=201098 ]. Pourtant, tous les enfants reçoivent des cadeaux à Noël ! Une certaine magie opère derrière le mythe. Et Jésus ? Un mythe aussi ? Alors la lignée royale et le St-Graal n'existerait pas ? Il faut faire attention, ici, de ne pas tomber dans le piège inverse et de voir des mythes partout. Il y a certainement du vrai à la source de certaines histoires. Mais, comment faire la distinction entre mythe et réalité historique ?


Pour aider à faire la distinction, il y a plusieurs pistes de réponses dans les livres d’Anton Parks, dans les infos transmises par Oleg de Normandie, par Roger Sabbah, par Mauro Biglino ! Parce que tout ces personnages bibliques racontent en fait la prime histoire avec entre autre Osiris, Isis et Horus. Tout pointe vers l'Égypte pré dynastique.

Extrait 2 : Dans le cas de Jésus [Horus], le personnage a donné naissance à l'égrégore. Dans le cas du Grand Monarque, c'est l'égrégore qui donnera naissance au personnage. Un humain va incarner le principe du Grand Monarque, il est annoncé dans tous les textes sacrés [Fake News]. C'est un principe cosmique. Il faut retenir ici que c'est le principe du Grand Monarque qui est important pas le Grand Monarque lui-même.

Ce n'est qu'en 2017 que j'ai pris connaissance du livre « La Bible dévoilée ». Je n'en avais jamais entendu parler auparavant. Puis, en 2019, en parcourant l'École Djédi, j'ai constaté qu'on était au courant depuis 2004. Quelle ne fut pas ma déception de voir qu'on a minimisé ce livre qui était une « bombe ». Moi qui pensait que l'ésotérisme devait être dynamique et toujours à l'affût, j'ai bien vu qu'on a opté pour le conformisme et la sécurité. On ne peut pas tout absoudre en évoquant le phénomène de l'égrégore même si je suis d’accord avec le principe. Car ça va dans le sens des Pléiadiens de Barbara Marciniak avec « la pensée crée », démontré par Nassim Haramein (l’univers connecté) et Gregg Braden dont l’efficacité du principe passe par la voie du cœur (sa conférence « La Divine Matrice »). Même Donald J. Trump met en pratique le pouvoir de la pensée.

Notre discours ésotérique doit s'ajuster au fur et à mesure que des informations pertinentes s'invitent. Un Jédi doit toujours chercher la vérité où qu'elle soit même si elle nous force à se remettre en question. Mais ici, c'est l'École Djédi, non l'École Jédi...

Mon propos peut paraître cinglant mais le livre « La Bible dévoilée » ne fut pas le seul à faire que des lumières rouges se sont allumées sur la validité des textes bibliques. Les frères Sabbah ont aussi lancé un pavé dans la mare. Mais il suffit d’un « Harvé » au service de l’État profond pour les dénigrer et ainsi « troubler les élus » ésotéristes et leurs Padawan.

De même, lorsqu’un chercheur indépendant allumé comme Anton Parks se présente, avec de surprenantes « Chroniques » sur les origines de l’Humanité, qui en plus reprend l’essentiel de tout le contenu ésotérique transmis depuis 1976, avec en parallèle des recherches qui viennent soutenir le bienfondé de ces chroniques, il suffit d’un « Harvé », encore une fois, pour le discréditer. Un « Harvé » dont l’équivalent se retrouve chez les décrypteurs de la pseudo crise sanitaire du Covid. Un « Harvé » qui reste dans le narratif officiel de l’État profond pour ne pas risquer de perdre ses revenus. On peut comprendre qu’il ait pour modèle Paul de Tarte (Tim Horton), pardon, de Tarse.

C’est important l’argumentation autour du Grand Monarque et des Centuries de Nostradamus, se donne une crédibilité qui repose sur ces textes bibliques. Et on n’en démord pas malgré toute l’information pertinente contraire qui abonde depuis le nouveau millénaire.


Lien sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=tOBJYojvmQE

À 0H23'27" du vidéo : Conclusion de Deimian : une conspiration du silence en archéologie, et les plus grandes découvertes de l'Histoire de l'humanité viennent d'amateurs !

[image]
2012

En pages 93-94 : Je sais que vous avez entendu beaucoup d’histoires sur la façon dont on a construit les pyramides. Et l’on a insisté sur leur construction très particulière, c’est un fait établi. En fonction de la théorie, entre 20 000 et 100 000 esclaves ou agriculteurs, pendant les inondations du Nil, tous les ans, allaient construire des pyramides. Et ils les ont construites, toujours selon les différentes théories, durant une période variant entre 20 et 40 ans. C’est bien joli, mais ils enseignent cela comme un fait.

Par exemple, on peut lire dans les bouquins que les pyramides ont été « construites par » et non « peut-être construites par ». C’est décrit comme un fait. Et vous croyez que ça doit être ça. Mais quand on y pense, ces gens qui ont écrit ces faits ne sont ni des ingénieurs ni des physiciens, ils ne comprennent pas nécessairement ce qu’il faut pour construire, ils ne comprennent pas nécessairement le degré de difficulté à obtenir une grande précision lorsqu’on édifie à l’aide de pierres. Ils ne comprennent pas nécessairement que le cuivre ne coupe pas la pierre. Et que, jusqu’à présent, on n’a pas trouvé comment durcir le cuivre pour tailler la pierre. Alors, ils ont simplement balancé ce genre de choses et, parce qu’ils ont un doctorat, et qu’on est au XIXe siècle et qu’ils ne peuvent imaginer autre chose, alors tout le monde se range à leur opinion. Et je vous assure, si vous préparez un doctorat en égyptologie ou sur l’étude de l’Antiquité dans les civilisations anciennes et que vous écrivez une thèse relatant un autre mode de construction, vous n’allez probablement pas obtenir votre doctorat.

J’ai été vraiment étonné lorsque j’ai commencé à étudier ces choses parce que, d’après moi, j’avais résolu un grand nombre de ces questions, mais il y avait quelque chose qui ne cessait de me titiller. Peut-être que l’Histoire de la Terre, peut-être que l’Histoire de notre civilisation est tout à fait différente de ce que nous croyons. Et si c’était vrai, je veux savoir pourquoi. Parce qu’alors, je pourrais modifier mon point de vue sur l’évolution pour le faire correspondre à la vraie réalité, à ce qui s’est passé à Gizeh. Ça pourrait grandement altérer ma perception de moi, de mes ancêtres, de la genèse des choses et de ma place dans l’Univers.

[image]

CONTINUONS À SE QUESTIONNER SUR LA VALIDATION

LIEN ORIGINAL : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=123307

LES SECRETS DE LA BIBLE
avec Roger Sabbah, et l’éditeur qui l’a publié Olivier Magnan
interview Roger Sabbah 2004


Lien vidéo Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=_NZlWUIChs8

Jadis, Freud avait pensé que Moïse n'était peut-être pas hébreu, mais plutôt égyptien. Depuis lors, les progrès de la recherche archéologique ont ratifié cette audacieuse hypothèse. Pour les auteurs du présent ouvrage, non seulement Moïse n'était pas hébreu mais Abraham ne l'était pas davantage. L'un et l'autre, de surcroît, étaient des pharaons. Les Hébreux ne furent jamais esclaves des Egyptiens et le " peuple élu " était tout simplement composé des habitants (égyptiens) de la ville sainte d'Akhet-Aton. Messod et Roger Sabbah montrent bien

que la Genèse reproduit la cosmologie égyptienne
que l'alphabet hébreu tire son origine des hiéroglyphes égyptiens
que les personnages historiques de l'Ancien Testament sont en fait des personnalités de l'histoire égyptienne


[image]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=inIxXYlFpwQ

LES ANCIENS EGYPTIENS ETAIENT LES JUIFS - ANCIENT EGYPTIANS WERE THE JEWS
Sabbah Roger

Publiée le 1 mai 2018

Après avoir décrypté les hiéroglyphes, Jean-François Champollion avait soupçonné les Juifs d'être les véritables descendants des anciens Égyptiens. Sigmund Freud l'avait aussi découvert par la psychanalyse.
Chercheur libre et indépendant, Roger Sabbah en apporte les preuves écrites, aussi bien dans les textes en hiéroglyphes, que dans certains passages de la Bible et surtout dans la Kabbale, le corpus des secrets cachés de la Bible. La démonstration culmine avec les preuves que le YOD (le roseau sacré, le calame, origine du mot JUIF) est le hiéroglyphe du MOI, du JE, de l'Homme image de Dieu, AMON, ATON, etc., symbolisé lui aussi par le YOD. Le YOD est le fondement de toute la civilisation dite faussement "Égyptienne"
Une découverte qui bouleverse les fondements de notre civilisation.

Sabbah nous explique pour les dénominations « anciens Égyptiens » et « pharaons » sont une erreur historique monumentale. Les anciens Égyptiens seraient en fait les Juifs, les enfants d’Israël. Les pharaons seraient, eux, les Rois d’Israël de la vallée du Nil.

le judaïsme serait la religion d’Osiris avec ses 42 commandements, soit la Torah d’Osiris

Ici, à 0H01’50’’ du vidéo, Roger Sabbah y va d’une déclaration qui vient nuancer les propos de notre exégète du forum : C’est pourquoi cette découverte a été rapidement enterrée, oubliée, frappée d’omerta. Un verset de la Bible confirme que tous les Égyptiens étaient les roseaux, les YOD de la Maison d’Israël. (Ézéchiel 29-6)

Lien : http://www.bible-en-ligne.net/bible,26O-29,ezechiel.php

Extrait : 29:6 Et tous les habitants de l'Égypte sauront que je suis l'Éternel, Parce qu'ils ont été un soutien de roseau pour la maison d'Israël.

À 0H02'34" du vidéo : Le SCEPTRE d'Osiris

Roger Sabbah décortique le « YOD » sous toutes ses coutures
il parle de la symbolique de la Mer Rouge dite Mer des Roseaux
lien entre les 22 lettres hébraïques et les hiéroglyphes
à la recherche des Juifs, des Hébreux
similitudes entre les rites, les us et coutumes de l’Ancien Testament et l’ancienne Égypte
l’influence grecque de Ptolémée sur la Bible notamment l’Exode

À 0H19’15’’ : C’est ainsi que, d’après le kabbaliste Charles Mopsik et l’égyptologue Jan Assmann, la Kabbale, la tradition cachée, contient le grand secret des sagesses de l’Égypte ancienne, donc, le mystère d’Osiris. La Kabbale affirme que le jour où le secret sera dévoilé, les barrières et les divisions entre les hommes s’écrouleront, les trois religions monothéistes s’effondreront, et les hommes redeviendront frères, car c’est le mystère d’Osiris qui sera dévoilé, et ce mystère est inséparable de l’ancien Israël, de l’ancienne Égypte. Et cela concerne chacun d’entre nous car il s’agit de l’avenir de l’humanité.

Sabbah se réfère souvent à la tradition juive, i.e. la Kabbale qui nous ramène à l’Égypte que ce soit pour le trône de Salomon ou la couronne de David en lien avec Toutankhamon.

À 0H34’49’’ : En réalité, les anciens Égyptiens étaient monothéistes et cela, à toutes les époques. Même si l’on pense qu’il y avait plusieurs dieux, les prétendues idoles étaient en réalité des images formant un langage destiné à enseigner l’unicité de Dieu mais aussi sa multiplicité à travers sa création. Plus de deux siècles d’Égyptologie permettent de constater que la religion que nous qualifions d’Égyptienne, n’est autre que l’antique religion juive.

énoncé des similitudes entre la religion juive et celle d’Égypte dont la circoncision

À 0H40’35’’ : Osiris est, comme le Christ, le Fils de Dieu mort et ressuscité, symbole de la rédemption de l’humanité. […] Toutes ces traditions et croyances issues de l’ancienne Égypte, sont communes au judaïsme, au christianisme et à l’islam.

Torah d’Osiris plutôt que la Torah de Moïse
l’Égypte, l’ancien pays d’Israël ; terre de Canaan ou terre d’Égypte ?

À 0H46’30’’ : En commençant par la question : qui sont les anciens Égyptiens ? Pourquoi les appelle-t-on « anciens Égyptiens » sachant que les noms « Égypte », « Égyptiens » et « pharaons » n’existent pas une seule fois dans les hiéroglyphes ?

l’importance des lettres d’El-Armana
Ptolémée (demi-frère d’Alexandre le Grand) et la Septante ; les anciens grecs ont remplacé le YOD par le LOGOS ; la parole de Ptolémée / Zeus est confondue avec la parole de Dieu
la symbolique de la Mer des Roseaux, la Mer Rouge, le Nil ; l’Exode une traversée symbolique
Égypte = Israël

À 0H56’33’’ : Une fois de plus, la Bible confirme le lien entre le roseau royal, le YOD et la royauté d’Israël. La couronne d’épines du Christ est bien évidemment une couronne solaire. Et comme le buisson d’épines de Jacob, qui symbolise la couronne du dieu d’Israël, le Christ porte la couronne symbolique solaire d’Osiris Israël.

Lien : http://www.bible-en-ligne.net/bible,40N-27,matthieu.php
Extrait : 27:29 Ils tressèrent une couronne d'épines, qu'ils posèrent sur sa tête, et ils lui mirent un roseau dans la main droite; puis, s'agenouillant devant lui, ils le raillaient, en disant: Salut, roi des Juifs!

explications sur la découverte récente du sceau d’Ézéchias / Hezekiah qui ramène à Osiris

À 0H59’17’’ : Ainsi, Israël est l’un des noms d’Osiris sinon le vrai nom d’Osiris.

Sabbah aborde de multiples facettes du YOD en se référant à des hiéroglyphes et à des cartouches de pharaons pour expliquer, par exemple, le un devenu trois, l’origine de la trinité du christianisme
sur l’origine et l’identité des Juifs : Flavius Josèphe VS Apion et Manéthon et autres

À 1H17’03’’ : Toutefois, dans les mensonges de Manéthon, il reste une part de vérité. Je cite Manéthon : « On dit que le prêtre d’origine Héliopolitaine, donc le chef des Juifs, ordonna une constitution et des lois appelées Osarseph du nom d’Osiris, Osarseph signifie la puissance du serpent, la puissance du roseau, la puissance de Dieu, symbole d’Osiris et puissance de Ra selon Plutarque. » Ainsi, selon les propres écrits de Manéthon rapportés par Flavius Josèphe, les Juifs observaient la Loi d’Osiris, donc les 42 commandements d’Osiris.

Roger Sabbah donne le sens du terme « esclavage » dans le contexte d’un culte et du terme « elohim » = dieu et dieux

À 1H21’52’’ : Avec le culte du veau d’or qui, nous le verrons dans la seconde partie de ce documentaire, est l’image de la renaissance d’Israël.

découverte archéologique d’ostraca et de poterie à Éléphantine pouvant faire s’effondrer les trois religions monothéistes, découverte qui fut frappée d’omerta
le judaïsme = religion d’Osiris
symboles égyptiens et hébreux semblables selon un des Pères de l’Église dont le fameux YOD
pourquoi les anciens Égyptiens avaient en aversion les anciens Grecs, l’envahisseur devenu l’usurpateur
les faussetés d’Hérodote

À 1H32’04’’ : Nous allons voir que 150 ans après la mort d’Hérodote, le pharaon grec Ptolémée Philadelphe avait tout intérêt à ce que l’on supprima des écritures la véritable identité des YODS, des fils de SARA, des fils d’Osiris, d’Israël, et ordonna qu’on remplace la mention "Juif" par Aegyptos, "Égyptien".

le mystère d’Osiris aurait été caché et dissimulé dans la Bible et la Kabbale
pourquoi la stèle de Mérenptah serait faussement nommée stèle d’Israël
démonstration qu’Israël est le nom d’Osiris
Jacob/Israël, Osiris, Sirius, Grande Ourse, résurrection des ténèbres vers la lumière
Arche d’Alliance étrangement semblable au sarcophage de Toutankhamon

[image]

résurrection d’Osiris, résurrection de l’humanité

À 2H00’33’’ : Un passage du Zohar attribue la traversée de la Mer Rouge et, par conséquent, toute la sortie d’Égypte vers le désert, au grand voyage des âmes des morts, des âmes des enfants d’Israël qui sortent d’Égypte vers une nouvelle vie, vers une nouvelle terre dans l’au-delà. La sortie d’Égypte n’est donc pas historique car c’est une sortie eschatologique dans l’au-delà, comme cela est écrit dans "Le Livre de la Sortie vers la Lumière" faussement nommé "Livre des Morts".

Ptolémée interdit le culte d'Osiris sous peine de mort

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 204, en lien avec le travail des frères Sabbah : Ce dernier point est fondamental pour notre propos, car selon le spécialiste anglo-germanique de langues anciennes Max Müller, il y aurait un terme hébreu d’origine hiéroglyphique égyptienne pour l’étoile Caleb/Sirios, qui serait en même temps la racine du nom hébreu Shaddaï, le Tout-Puissant, qui est le titre le plus ancien de YHWH…

[image]

CONTINUONS À SE QUESTIONNER SUR LA VALIDATION

ÉCOLE DJEDI / PREMIER CYCLE / SESSIONS I II ET III
par panthère58, lundi 28 janvier 2019, 13:51 (il y a 1461 jours) @ panthère58

Lien modifié : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=155299
Extraits : #4. Quel est le but derrière l'école Djedi ? Former un groupe de Djedi mystiques, aptes à supporter le Grand Monarque dans sa mission. Tout un contrat !

Grand Monarque 2

Alors, évidemment Richard a profité de cette occasion en or pour nous rappeler que son ÉCOLE Djedi est liée à l'arrivée du Grand Monarque. Celui-ci sera élu démocratiquement au Québec et il sera entouré de Djedi "des quatre voies" pour accomplir sa mission. Ce sera le lien entre l'humanité et les Puissances des cieux.

Grand Monarque 8

CHRONIQUE DE LIVRE
Titre: De la création à la fin du monde selon la cabbale.
Auteur: Par André Wautier, Édition Ganesha

Ce que Richard a particulièrement apprécié de cet auteur c'est qu'il a l'humilité d'avouer qu'il existe plusieurs façons d'interpréter les symboles comme l'arbre des Séphiroth. Dans son angle d'observation et dans sa culture chacun a raison. Même si plusieurs interprétations se contredisent. C'est comme si tout le monde disait n'importe quoi. Il ne faut pas se fier à un seul livre. Il existe plein de manières d'interpréter. Toutes sont plus ou moins bonnes. Il ne faut pas s'arrêter à une vérité. L'important c'est que cela nous montre bien qu'il faut apprendre à être tolérant et respecter les idées des autres.

Tant que l'on n’a pas une vision complète (sept dimensions) il existera toujours plusieurs façons de voir les choses. Car les choses seront toujours vues que partiellement selon notre niveau de compréhension. C'est pourquoi lire beaucoup de livres peut être bon. Chacun ayant son interprétation. Mais, il faut faire attention pour pas se noyer dans le savoir. Celui qui croit avoir trouvé la vérité dans un livre est perdu. Il faut chercher et ne jamais s'arrêter.

Commentaire personnel : J’en connais un [« Harvé »] qui va s’étouffer en prenant son café s’il lit cette chronique du livre sur André Wautier qu’il a vertement dénoncé ! À moins qu'il soit déjà au fait.

À l’émission « Spécial Noël table ronde sur Jésus » d'Ésotérisme-Exp., François Payotte parle des différentes branches esséniennes, particulièrement celle des Thérapeutes qui aurait été bien implantée en Égypte et qui aurait contribué pour une bonne part à l’initiation du Christ. Il s'appuie sur une traduction d’André Wautier : « Paroles gnostiques du Christ Jésus » !

Et puis à 47:32 de cette table ronde :

François Payotte : Absolument ! Le Grand Monarque est le paraclet annoncé par Jésus. Et le paraclet, le messie royal, celui qui instaurera l’ère de paix, l’ère de justice sur la Terre, est né. Il est actuellement sur la planète Terre. Alors c’est l’heureuse et bonne nouvelle de Nostradamus aux hommes de la fin du vingtième siècle. Une fois n’est pas coutume. Ah, pour une fois qu’il a une bonne nouvelle à nous annoncer ; j’en ai fait tout un ouvrage.

Je dirais qu’il ne faut jamais cesser de chercher ce qui est le plus vraisemblable jusqu’à preuve du contraire. C’est ce que je fais. Mais pour l’École Djedi, avec presque 18 ans de recul, son contenu et le discours des diverses plates-formes d’éso-exp.com m’apparaissent un peu sclérosés sur la Bible, la religion, le paradis terrestre, l'actualité, etc. Beaucoup d’information s'est rajoutée depuis le nouveau millénium et on y résiste même s’il s’agit d’archéologie moderne faite minutieusement et qui remette en question la Bible. Un constat qui m'attriste, en fait.

Je plains le Grand Monarque si les Djedi qui doivent le soutenir, soient mal informés… En tout cas, selon mon point de vue, mon jugement, mon discernement, alimenté et soutenu par mes dossiers. Vous n'êtes pas obligé d'être en accord avec moi, j'en conviens. Mais je m'efforce d'avoir des arguments.

Grand Monarque 5

Extrait modifié : LE GRAND MONARQUE et l'ARBRE DES SÉPHIROTH

L'ARBRE DES SÉPHIROTH représente symboliquement les différentes SPHÈRES DE CONSCIENCE dans l'Univers Visible -phénoménal- (vue de devant) et de l'Univers Invisible -nouménal- (vue de derrière).

[image]

La SÉPHIRA DAATH au centre de l'Arbre des Séphiroth vue de l'Univers Invisible qui représenterait le Messie. [Horus / Lucifer]

Le Grand Monarque [Horus l’aîné / Her-Râ / Mikaël / Jean le Baptiste] serait la SÉPHIRA TIPHERETH située au centre de l'Arbre des Séphiroth de l'Univers Visible.

Le Grand Monarque préparera les humains à recevoir le Messie. C'est lui qui "donnera la main" au Messie, au nom de l'humanité entière, au sommet d'une montagne [Grande Pyramide]. Le Grand Monarque est un être humain en liaison avec toutes les sphères de nos sociétés humaines des mondes supérieurs et inférieurs. Il est en contact aussi bien avec les gens de la finance, de la politique, des religions que des scientifiques ou des militaires, et aussi avec des artistes et des extraterrestres (aliénigènes), des intraterrestres / extranéeens, et même des niveaux angéliques des 9 chœurs, par l'entremise de Michaël l'archange.

Commentaire personnel : C’est comique parce que dans le Tome IV des Chroniques du Ğírkù, Her-Râ (Grand Monarque) va trahir Horus (Messie). Il finira la tête décapitée… Et suite à cela, Horus va devoir vivre comme châtiment une Passion et une Résurrection (la fête de l’Akitu dans l’essai « Corpus Deae »). Il semble donc que la prophétie du Grand Monarque qui doit reconnaître et accueillir le Messie soit donc déjà accomplie, qu'elle soit de l’histoire ancienne. N’empêche, jusqu’aux dernières nouvelles celtiques, Horus (Nuada / Merlin) était toujours le Protecteur de l’Humanité. C’est pour ça que je dis qu’aujourd’hui, finalement, le Grand Monarque et le Messie ne font qu’un !

La question qui tue et qui reste entière cependant : va-t-il resurgir dans cette période trouble ? Parce que son combat n'est pas fini à la lumière des présents événements. Il s’est même compliqué, trop compliqué. Un combat qui perdure depuis des millions d’années, un peu comme La Belle Histoire de Lelouch. On sait qu’il a une vie pérenne. Est-il encore vivant ? Est-il toujours sur Terre, dans notre système solaire, ou a-t-il trépassé ? Et si oui, s'est-il réincarné au Kébek ?

Ou peut-être encore que son travail a été accompli aux yeux de la Source et que maintenant, c’est elle qui va prendre le relais pour réveiller, éveiller, fusionner, ascensionner les Humains. Parce que rien n’est compliqué pour la Source de toutes choses puisque nous en sommes issus et nous y sommes tous connectés.

Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=152004
Image tirée de ce lien mais qui vient d’un Complément Surprenant :
[image]

[image]

[image]
Anton Parks, 2010

Extrait note de bas de page No 15 en p.55 : Il s'agit normalement du Pesedjet ("groupe de neuf") [Le « 9 » d'Odin (Osiris), des Templiers, du Prieuré de Sion] ou Enneade ("assemblée divine"), composant le parlement divin qui gère les affaires de la terre égyptienne et du monde. Il existe différentes versions de cette assemblée, nous en restituons ici l'authentique, la primordiale, d'où découleront toutes les autres, à l'instar de celles vénérées plus tard à Heliopolis ou encore à Abydos.

Cette assemblée forme l'arbre de vie de la Kabbale ou l'arbre des Sephiroth de la culture juive. Les 10 Sephiroth (+ 1 cachée) de la Kabbale sont les 10 nombres primordiaux avec lesquels Dieu aurait créé le monde. L'arbre des Sephiroth représenterait en quelque sorte le processus d'émanation et de création de la vie. Chaque Sephiroth serait un peu une partie de Dieu, un puissant archétype qui engloberait des attributs divins, des qualités, des défauts, des niveaux de conscience, des perceptions, etc.

Dans l'Assemblée égyptienne, il y aurait 8 ou 9 dieux, alors que dans l'arbre de la Kabbale, se manifeste 10 archétypes ou aspects (+ 1 caché). Nous allons expliquer cette écart et, pour la première fois, démystifier cet arbre. Vous allez constater que tous les termes qui composent cet arbre ne sont pas hébreux, mais égyptiens.

[image]
L’Assemblée primitive d’Égypte (ou l’Arbre des Sephiroth)
Image tirée de la p.61 du Tome III des Chroniques du Ğírkù d’Anton Parks

« Le Réveil du Phénix – Tome III », 2010 / 2020, Anton Parks, en pages 55-56 (la narration est d’Horus / Heru, alias le Christ biblique) : Dans cette Assemblée, on devrait ensuite trouver mon siège juste après celui de mes ascendants. Mais la place qui m'est destinée est pour l'instant inexistante et invisible, c'est pourquoi elle n'est pas comptabilisée. Il est prévu que Her-Râ me concède son siège dans la grande Assemblée lorsque j'aurai définitivement été installé dans mes fonctions, car notre conseil ne peut comporter plus de dix places – à moins que je ne prenne celui de mon père ? Mais rien n'est clair à ce sujet.

Mon siège est « Dat », « l'autre monde », comme le nomme ironiquement le clergé d'Itemu-Râ (An). Ayant été engendré par la magie et le souffle de ma mère, et étant regardé par certains comme la réincarnation d'Asar [Osiris en grec], je suis vu comme provenant du monde de l'invisible. Tous me craignent, car je suis supposé posséder la connaissance de mes parents : l’intelligence de ma mère et la sagesse de mon père. Je suis la flamme incandescente et la voix de l'autre monde, celui de nos ancêtres.

Note de bas de page 27 : Da’ath est « la connaissance (cachée) » dans la Kabbale. Da’ath devrait être en 4e position dans l’arbre des Sephiroth, mais n’est pas comptabilisée parce que considérée comme cachée ou invisible. Da’ath est généralement identifiée à Lucifer en ésotérisme, donc à Horus ! En égyptien, la Dat (ou Duat) figure le monde souterrain présent sous le plateau de Giza.

« Le Réveil du Phénix – Tome III », 2010 / 2020, Anton Parks, en pages 57-58 (la narration est d’Horus / Heru, alias le Christ biblique) : Au sixième rang se situe le fils de Nut (Nuréa-Nammu), Her (Horus l’aîné), dit l’ancien. Il est associé à (la lumière). Her-Râ est garant de la sécurité de notre sainte Kemet et des vestiges du royaume de mon géniteur, la bienheureuse A’amenptah (Atlantide) dont il ne reste à ce jour qu’une infime portion. Il est le bras armé du Nord de notre pays, territoire de notre demeure royale. Sa présence dans le Nord est symbolique ; il est simplement notre protecteur moral. La défense de notre demeure royale du Kigal est plutôt assurée par les anciens Shemsu et Urshu d’Asar. possède plusieurs garnisons importantes de Shemsu [choeurs angéliques...] dans le Sud de Kemet, à Bun’d (Punt) et aussi à E-Dilmun, la nouvelle terre des éclairés, fief de la rébellion contre les Anunnaki.

Le nom donné à Her-Râ dans l’Assemblée est « Tih’Reth », « la flamme de l’humanité ». Tih'Reth est le point central autour duquel la totalité de l'assemblée s'organise. Ses éléments et attributs sont : le soleil, le feu, le roi, le fils, le cœur et l'équilibre. En tant que Grand Monarque, -Tih'Reth doit me consacrer au sommet de la Mer (pyramide) d'Aset, la montagne artificielle qui m'a mis au monde.

Note de bas de page 30 : Tiphereth est la « beauté » dans la Kabbale. Tiphereth est en 6e position dans l’arbre des Sephiroth. Les kabbalistes désignent auusi Tiphereth sous le terme de Seror Ha-haïm, « faisceau de vie ». L’archange qui lui est associé est généralement Mikaël. La Kabbale associe également à Tiphereth la fierté, le moi qui surveille tout, le Grand Monarque, le Grand Œuvre et la pyramide tronquée.

À suivre...

---
L'ALERTE LAMBERT à Panthère
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=206908

P(3)58

Avatar

Le GRAND MONARQUE avec Maurice Poulin / Entrée en matière 2

par panthère58, jeudi 02 février 2023, 20:31 (il y a 479 jours) @ panthère58

:-) EN ATTENDANT LA VENUE DU GRAND MONARQUE ET DU MESSIE
Avec Maurice Poulin et compagnie (École Djédi)


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=B3_8AHNdeo0

[image]

CONTINUONS À SE QUESTIONNER SUR LA VALIDATION

[image]
Lien : http://www.amazon.ca/Christ-pa%C3%AFen-Le-Tom-Harpur/dp/2764603630

En français : Le Christ païen, Retrouver la lumière perdue, préface de Jacques Languirand

Extrait : Longtemps avant l''ère chrétienne, les Égyptiens, comme d''autres peuples, croyaient en la venue imminente d''un Messie, fruit d''une naissance virginale, en une Madone à l''enfant, au Verbe fait chair. Les premières Églises ont fait de ces dogmes les fondements mêmes de la foi chrétienne, tout en occultant leurs origines. Ce qui avait d''abord été conçu comme un système universel de croyances, basé sur le mythe et l''allégorie, s''est transformé, entre les mains de groupes ultraconservateurs farouchement attachés à la lettre plutôt qu''à l''esprit, en une institution figée et dogmatique. Dans son livre le plus audacieux et le plus original, Tom Harpur fait sortir de l''ombre un corpus religieux universel basé sur la sagesse antique que l''Église avait choisi d''oublier. Son message est clair : notre attachement aveugle à une interprétation littérale de l''Écriture est en train de tuer le christianisme. Seul un retour à une religion ouverte, qui prône que le Christ est en chacun de nous, nous permettra de comprendre qui nous sommes et ce à quoi nous sommes destinés. À cette époque où la figure du Christ exerce une fascination renouvelée, ce livre propose une approche vivifiante de la foi et un christianisme véritablement spirituel.

[image]

CONTINUONS

LE LIVRE DE LA RÉVÉLATION / APOCALYPSE Chapitre 12
par panthère58, vendredi 31 juillet 2020, 08:31 (il y a 916 jours) @ panthère58

Pour « l’anecdote » : 916 = 16 septembre

Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=167510
Extrait :

Chapitre 12 : http://www.bible-en-ligne.net/bible,66N-12,apocalypse.php


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=ZuHOnvIhRF0

[image]
Anton Parks, 2009

En page 372 : Apocalypse : du grec άποκάλυψις (Apokalipsis), littéralement "loin de cacher", mais traduit par "révélation". Son équivalent hébreu est Nigla dont les sens sont "mis à nu", "enlèvement du voile" ou "révélation". Dans la Bible, ce terme désigne la révélation des mystères ou des secrets relatifs au développement de l'histoire humaine. Les interprétations bibliques ont peu à peu transformé ce terme en "fin du monde" ou "catastrophe".

En page 244 : Un autre fragment, tiré de la Bible cette fois-ci, nous raconte l'histoire de la naissance du Christ, et de sa mère, tous deux pourchassés par un ennemi redoutable et menaçant. Il s'agit de l'Apocalypse attribuée à l'apôtre Jean et rédigée en grec. Le terme "Apocalypse" provient du grec Apokalypsis qui est une "action d'enlever", tiré de Apo, "loin de", Kalyptô, "cacher". Apokalypsis ("Apocalypse") est généralement traduit par "révélation". Xavier Léon-Dufour indique dans son Dictionnaire du Nouveau Testament que, contrairement aux idées reçues, cette Apocalypse ne relève pas des royaumes à venir, mais plutôt des dimensions cachées, liées à la profondeur permanente de l'histoire...

Le chapitre 12 de ce texte assez hermétique évoque distinctement la Vierge et l’enfant, poursuivis par un ennemi qui souhaite les éliminer. Voyons cela de plus près – à la loupe comme on dit :

"Un signe grandiose apparut dans le ciel : une Femme ! le soleil l'enveloppe, la lune est à ses pieds et douze étoiles couronnent sa tête ; elle est enceinte et crie dans les douleurs et le travail de l'enfantement. Puis un second signe apparut au ciel : un énorme Dragon rouge feu, à sept têtes et dix cornes, chaque tête surmontée d'un diadème. Sa queue balaye le tiers des étoiles du ciel et les précipite sur la Terre."

12:1 Un grand signe parut dans le ciel: une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête.

12:2 Elle était enceinte, et elle criait, étant en travail et dans les douleurs de l'enfantement.

12:3 Un autre signe parut encore dans le ciel; et voici, c'était un grand dragon rouge, ayant sept têtes et dix cornes, et sur ses têtes sept diadèmes.

12:4 Sa queue entraînait le tiers des étoiles du ciel, et les jetait sur la terre.

En pages 244-245 : Cette femme n'est autre que Marie-Isis. Le terme grec utilisé pour la nommer est Gune, également employé pour désigner une "vierge" ou une "veuve". Le soleil l’enveloppe, elle est la matrice du logos, du nouveau soleil. Elle porte la lune à ses pieds et les douze étoiles. Nous connaissons désormais la symbolique de la lune et avons noté plus haut que l’astre nocturne était régulièrement associé à Isis. Les gravures égyptiennes montrent souvent douze étoiles comme étant celles des douze heures du jour ou de la nuit. Ces étoiles sont très souvent en relation avec la résurrection de l’âme. Un Dragon menaçant surgit du ciel. Il possède sept têtes qui symbolisent les sept grands archontes qui dirigent le monde (selon les gnostiques), ou bien les sept Ušumgal ("Grands Dragons") ou encore les sept divinités de l’épopée babylonienne, l’Enûma Eliš. Cela sous-entend donc que ce dragon est à leur service. L’identification de ce Dragon ne fait aucun doute : il s’agit de Seth-Enlil, le Šàtam, "l’administrateur territorial" des sept Ušumgal. La queue du Dragon balaye les étoiles du ciel et fonce sur la Terre. Nous voyons ici l’aspect menaçant du Dragon assimilé à la venue de l’astre perturbateur. Une combinaison regrettable, mais elle est à l’image de l’idéologie judéo-chrétienne qui mélange allègrement Satan (Seth) et Lucifer (Horus), qui se livreront une bataille féroce pour l’accès au trône.

[image]

En page 245 : "En arrêt devant la femme en travail, le Dragon s'apprête à dévorer son enfant aussitôt né. Or la Femme mit au monde un enfant mâle, celui qui doit mener toutes les nations avec un sceptre de fer; et son enfant fut enlevé jusqu'auprès de Dieu et de son Thronos (trône), tandis que la femme s'enfuyait au Eremos (désert), où Dieu lui a ménagé un refuge pour qu'elle y soit nourrie mille deux cent soixante jours."

12:4 Le dragon se tint devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer son enfant, lorsqu'elle aurait enfanté.

12:5 Elle enfanta un fils, qui doit paître toutes les nations avec une verge de fer. Et son enfant fut enlevé vers Dieu et vers son trône.

12:6 Et la femme s'enfuit dans le désert, où elle avait un lieu préparé par Dieu, afin qu'elle y fût nourrie pendant mille deux cent soixante jours.

Le Dragon souhaite tuer l’enfant mâle, car son avenir est tout tracé : il doit gouverner les nations ! L’enfant mâle est bien entendu le fils d’Isis qui doit reconquérir les territoires de son père. Qu’est-ce donc ce sceptre de fer ? Jésus-Christ nous offre une partie de la réponse lorsqu’il annonce en Apocalypse 2:26-28 : "Le vainqueur, celui qui restera à mon service jusqu’à la fin, je lui donnerai pouvoir sur les nations : c’est avec un sceptre de fer qu’il les mènera comme on fracasse des vases d’argile ! Ainsi, moi-même j’ai reçu ce pouvoir de mon Père. Et je lui donnerai l’Étoile du Matin." Ce passage reprend partiellement celui cité en Psaume 2:9. [Tu les briseras avec une verge de fer, Tu les briseras comme le vase d'un potier.] Mais il récupère surtout l’idéologie égyptienne qui fait que chaque pharaon était une image d’Horus, lequel est identifié à l’Étoile du Matin (Vénus). Les divers pharaons possédaient plusieurs bâtons de pouvoir, souvent en bois. Cependant, le seul qui était très souvent en métal était l'Ankh, ou "croix de vie", qui préfigure le signe de Vénus.

En pages 245-246 : La royauté que le Dragon semble posséder, et qu’il a sans doute dérobée, est donc menacée. Il en ressort clairement que la vierge et son enfant sont cachés, soustraits à la vue du Dragon. Une chose confirmée par le Coran où il est dit en Myriam 19:22-23 : "Elle devient donc enceinte [de l’enfant], et elle se retira avec lui en un lieu éloigné. Puis, les douleurs de l’enfantement l’amenèrent au tronc du palmier… "

En page 246 : Le message est transparent : la montagne figurant la Grande Pyramide est celle qui donne naissance au nouveau soleil. [Cyrus] Aujourd’hui, le hiéroglyphe A’akhet placé au-dessus de la porte de la Grande Pyramide n’est plus complet. De mon point de vue, il lui manque le soleil, qui adoptait peut-être la forme d’une sphère en or, installée entre les deux collines. Sans doute a-t-elle été volée un jour par des pillards. Désormais, il ne reste plus que le hiéroglyphe Dju (Zu) qui veut dire "montagne".

En page 247 : Notons que dans la formule 148 des Textes des Sarcophages, Atum-Râ (An) reproche à Isis d’avoir dissimulé aux dieux sa grossesse issue de la semence d’Osiris, raison pour laquelle elle doit se cacher de Seth pour donner naissance à Horus : "Atum-Râ dit alors :Que tu sois enceinte signifie que tu caches aux dieux, ô jeune fille, que tu mets au monde, que tu es enceinte et que c’est la semence d’Osiris.’"

[…] De mon point de vue, ce fut bien à l’origine Atum-Râ (An) qui fit le reproche à Isis de cacher sa grossesse, et ce fut ensuite au champion des dieux, Horus l’Aîné (Râ) [Mikael / Jean le Baptiste], de se charger de la protéger, elle et son enfant.

En pages 247-248 : Reprenons l'Apocalypse de Jean. Étant immergés dans un univers symbolique, où certains mots ont été astucieusement détournés par les traditions orales et écrites de l'Orient, nous ne sommes pas étonnés de lire que l'enfant est dirigé vers le Thronos ("trône") de Dieu, il s'agit bien entendu du trône d'Isis. De son côté, la Vierge semble fuir vers un Eremos, un lieu qui, en vertu de la sémantique, a le sens d’"endroit désertique" ou "délaissé". Il est frappant de voir la mère et l’enfant séparés. Nous l’avons remarqué, ce n’est pas le point de vue du Coran, ni celui de Matthieu (2:13-15), où Marie et Jésus doivent fuir ensemble vers… l’Égypte. Joseph [Yuef, ou le corps (d’Osiris)] fait bien entendue partie du voyage après qu’il eût été réveillé par "l’ange du seigneur", tout comme Osiris avait été symboliquement réveillé par Isis dans le but de participer à la conception virginale d’Horus. L’utilisation de terme grec Eremos ("désert") est bien entendu un jeu de mots. Désormais, vous connaissez mon point de vue et vous savez que les langues anciennes ont été codifiées à partir d’un idiome proto-sumérien, ou bien à l’aide de particules sumériennes et akkadiennes. Eremos découle simplement du terme sumérien ERIM3-UŠ, litt. "les fondations de la chambre du trésor"… [chambre du petit trésor…] Cela veut donc dire que la vierge Isis n’a pas fui vers le désert, mais qu’elle se trouve avec son enfant solaire quelque part dans la Grande Pyramide, tous deux momentanément placés dans des pièces différentes, sans doute guère éloignées.

[image]

En page 248 : "Alors, il y eut une bataille dans le ciel: Michel et ses anges combattirent le Dragon. Et le Dragon riposta avec ses anges, mais ils eurent le dessous et furent chassés du ciel. On le jeta, l'énorme Dragon, l'antique Serpent, le diable ou le Satan, comme on l'appelle, le séducteur du monde entier, on le jeta sur la Terre et ses anges furent jetés avec lui [...]."

12:7 Et il y eut guerre dans le ciel. Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Et le dragon et ses anges combattirent,

12:8 mais ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel.

12:9 Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui.

En pages 248-249 : L'identité du Dragon est attestée : il s'agit de Satan, alias Sàtam, c. à d. Seth-Enlil. Pendant que la mère et l’enfant sont cachés, Michel livre une bataille dans le ciel une bataille contre le Dragon. Le combat millénaire contre les forces du mal se retrouve systématiquement reproduit de la même façon dans les Écritures. Tout dépend du point de vue où se place le narrateur de l’histoire décrite. Michel provient de l’hébreu (Mikael, généralement traduit par "semblable à Dieu"). Il ne s’agit pas d’un véritable nom propre, mais d’une épithète appliquée à l’ange du combat, celui qui est à la tête de l’armée du Seigneur.

Chex les Hébreux, Mikael est le protecteur du peuple d'Israël, alors qu'en Égypte, ce nom évoque Râ sous sa forme créatrice et guerrière : Mekha-El ou Mekha-Er, "le valheureux qui crée". Il est tout simplement l'ange solaire, protecteur du pays d'Égypte, considéré comme créateur parce que son apparition auprès de l'humanité se situe après le Grand Déluge, lorsque la vie a repris péniblement le dessus.

Plus tard, Horus – remplaçant de Râ – prendra aussi cette forme guerrière en combattant le même dragon : Seth. Les coptes assimilaient d’ailleurs le fils d’Isis à Saint George ou Michel. Le texte se poursuit en nous indiquant que le Dragon semble perdre la bataille.

[image]

12:10 Et j'entendis dans le ciel une voix forte qui disait: Maintenant le salut est arrivé, et la puissance, et le règne de notre Dieu, et l'autorité de son Christ; car il a été précipité, l'accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit.

12:11 Ils l'ont vaincu à cause du sang de l'agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n'ont pas aimé leur vie jusqu'à craindre la mort.

12:12 C'est pourquoi réjouissez-vous, cieux, et vous qui habitez dans les cieux. Malheur à la terre et à la mer! car le diable est descendu vers vous, animé d'une grande colère, sachant qu'il a peu de temps.

[image]

En page 249 : "Se voyant rejeté sur la Terre, le Dragon se lança à la poursuite de la Femme, la mère de l'Enfant mâle. Mais elle reçut les deux ailes du grand aigle pour voler au désert jusqu'au refuge où, loin du Serpent, elle doit être nourrie un temps et des temps et la moitié d'un temps". [généralement traduit par 'trois ans et demi']

12:13 Quand le dragon vit qu'il avait été précipité sur la terre, il poursuivit la femme qui avait enfanté l'enfant mâle.

12:14 Et les deux ailes du grand aigle furent données à la femme, afin qu'elle s'envolât au désert, vers son lieu, où elle est nourrie un temps, des temps, et la moitié d'un temps, loin de la face du serpent.

En pages 249-250 : Nous pouvons facilement imaginer que le site de Gizeh a été continuellement protégé tout au long de l’histoire. Manifestement, il est arrivé un temps où la protection de la mère et du fils n’était plus assurée, et où ces derniers ont dû abandonner le lieu du prodige, celui de la Grande Pyramide, pour se diriger vers une autre localité, elle aussi cachée. La vierge "reçoit" des ailes comme celles des anges, à l’image de celles qu’Isis porte dans l’imagerie égyptienne. Ces ailes symboliques vont la déplacer de l’Eremos (= ERIM3-UŠ, "les fondations de la chambre du trésor") vers un lieu nommé Topos, traduit par "refuge", "lieu", "place" ou "district". Nous savons dans quel district, ou région, Isis se réfugie pour élever son fils : le Delta du Nil. C’est là que la mère et l’enfant passent plusieurs années à vivre parmi les roseaux, soustraits de la vue de Seth qui ne cesse de les pourchasser.

D'où l'histoire de Sargon, Gilgamesh, de Moïse...


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=_NZlWUIChs8
Les secrets de la Bible interview Roger Sabbah 2004

À 1H03’51" du vidéo : Moïse, Sargon, Gilgamesh, Horus

[image]

En page 250 : "Le Serpent vomit alors de sa gueule comme un fleuve d'eau derrière la Femme pour l'entraîner dans ses flots. Mais la terre vint au secours de la Femme : ouvrant la bouche, elle engloutit le fleuve vomi par la gueule du Dragon. Alors, furieux contre la Femme, le Dragon s'en alla guerroyer contre le reste de ses enfants, ceux qui gardent les commandements de Dieu et possèdent le témoignage de Jésus."

12:15 Et, de sa bouche, le serpent lança de l'eau comme un fleuve derrière la femme, afin de l'entraîner par le fleuve.

12:16 Et la terre secourut la femme, et la terre ouvrit sa bouche et engloutit le fleuve que le dragon avait lancé de sa bouche.
""
12:17 Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s'en alla faire la guerre au restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus.

12:18 Et il se tint sur le sable de la mer.

En page 250 : Les activités guerrières du Serpent Seth provoquent des inondations comme la crue du Nil, mais les deux fugitifs parviennent à rester cachés, loin du regard menaçant de l’assassin d’Osiris. Une autre possibilité s’offre à nous pour expliquer les flots débordants : le grand dégel planétaire provoqué parle passage de la future Vénus transformée en étoile des mages dans le Nouveau Testament. Furieux, Seth le Dragon, poursuit sa bataille et guerroie contre les enfants de la Vierge, ceux qui gardent les commandements de Dieu, c’est-à-dire d’Osiris et de son fils, qui n’est autre qu’Heru (Horus).

En pages 250-251 : Dans la littérature égyptienne, les deux événements distincts que sont Isis se cachant pour accoucher, et Isis se dissimulant ensuite dans les marais avec l’enfant, semblent se mélanger en un seul épisode. Ce mélange paraît venir d’un jeu de mots entre le nom égyptien Ah-Bit (Chemmis) – nom mythologique d’une île dans les marais du Delta où Isis aurait donné naissance à Horus – et la formulation égyptienne Akha-Bit, "elle cacha".

En page 251 : Cette mini exploration de l'Apocalypse de Jean nous démontre une fois encore l'incessante et implacable manipulation des textes. Cela en devient fatigant, voire véritablement agaçant. Il en ressort sans l'ombre d'un doute que ce passage, trop souvent considéré comme prophétique, a allègrement été inspiré par l'Égypte ancienne, plus précisément l'épopée osirienne, antérieure de plusieurs milliers d'années à la rédaction de la Bible. Il n'y a donc dans ce passage précis aucune annonciation ou autre révélation concernant un futur plus ou moins proche.

Aussi incroyables soient-ils, tous les éléments que nous venons de relever vont être aisément confirmés dans ce même chapitre. Nous n'allons plus tarder à découvrir ce que renferment "les fondations de la chambre du trésor". La véritable apocalypse (révélation) survient ici et mainteant...

Faut acheter "Le Testament de la Vierge" pour le découvrir !

En conclusion de cette entrée en matière : D'aucune façon on ne peut objectivement valider les écrits bibliques, encore moins l'Apocalypse de Jean. Malgré les apparences, tout n'est pas perdu...

À suivre...

---
L'ALERTE LAMBERT à Panthère
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=206908

P(3)58

Avatar

DES MYTHES PRÉSENTÉS COMME DE L’HISTOIRE VÉRITABLE

par corbeau, vendredi 03 février 2023, 14:07 (il y a 478 jours) @ panthère58

[image]
Lien : http://www.amazon.ca/Christ-pa%C3%AFen-Le-Tom-Harpur/dp/2764603630

En français : Le Christ païen, Retrouver la lumière perdue, préface de Jacques Languirand

Extrait : Longtemps avant l''ère chrétienne, les Égyptiens, comme d''autres peuples, croyaient en la venue imminente d''un Messie, fruit d''une naissance virginale, en une Madone à l''enfant, au Verbe fait chair. Les premières Églises ont fait de ces dogmes les fondements mêmes de la foi chrétienne, tout en occultant leurs origines. Ce qui avait d''abord été conçu comme un système universel de croyances, basé sur le mythe et l''allégorie, s''est transformé, entre les mains de groupes ultraconservateurs farouchement attachés à la lettre plutôt qu''à l''esprit, en une institution figée et dogmatique. Dans son livre le plus audacieux et le plus original, Tom Harpur fait sortir de l''ombre un corpus religieux universel basé sur la sagesse antique que l''Église avait choisi d''oublier. Son message est clair : notre attachement aveugle à une interprétation littérale de l''Écriture est en train de tuer le christianisme. Seul un retour à une religion ouverte, qui prône que le Christ est en chacun de nous, nous permettra de comprendre qui nous sommes et ce à quoi nous sommes destinés. À cette époque où la figure du Christ exerce une fascination renouvelée, ce livre propose une approche vivifiante de la foi et un christianisme véritablement spirituel.


J'ai recommandé ce livre, cette semaine, à des amis un peu trop empêtrés dans le christianisme qui les environne. Certains l'ont trouvé fascinant.

En effet, le plus grand péché du christianisme a été de présenter comme vérités historiques ce qui était compris comme des mythes enseignant plutôt des vérités spirituelles.

"La seule différence - et elle était assez radicale - entre l'histoire de Jésus racontée dans le Nouveau Testament et les nombreux mythes anciens décrivant ce qui semble être un même ensemble de concepts et de caractéristiques, c'est que personne chez les anciens, avant le mouvement chrétien lui-même, ne croyait le moindrement à la réalité historique des événements relatés dans leur drames. Ce qui comptait, c'était les vérités spirituelles profondes et intemporelles qui se trouvaient derrière l'enrobage fictionnel. Il n'y avait qu'un mythe central et premier - sans doute originaire de l'Égypte - et tout le reste en découlait." P.66-67.

Tom Harpur explicite au chapitre suivant: LA PLUS GRANDE IMPOSTURE DE TOUS LES TEMPS, Comment un christianisme spirituel est devenu un christianisme littéraliste. P.79.

;-)

Avatar

DES MYTHES PRÉSENTÉS AUX ABDUCTÉS par des " E.T. "

par corbeau, samedi 04 février 2023, 02:45 (il y a 478 jours) @ corbeau

"La seule différence - et elle était assez radicale - entre l'histoire de Jésus racontée dans le Nouveau Testament et les nombreux mythes anciens décrivant ce qui semble être un même ensemble de concepts et de caractéristiques, c'est que personne chez les anciens, avant le mouvement chrétien lui-même, ne croyait le moindrement à la réalité historique des événements relatés dans leur drames. Ce qui comptait, c'était les vérités spirituelles profondes et intemporelles qui se trouvaient derrière l'enrobage fictionnel. Il n'y avait qu'un mythe central et premier - sans doute originaire de l'Égypte - et tout le reste en découlait." P.66-67 Le Christ païen par Tom Harpur.

Compte tenu, que le Jésus des Évangiles est un construit qui n'a jamais existé réellement, on peut inévitablement conclure que les visions de Jésus-Christ lors d'expériences liées aux "E.T." ne sont que de vulgaires manipulations.

Cf. VOR230107
https://www.youtube.com/watch?v=LmJ8vT-rAZI&t=1s

Entre 1h05 et 1h06 :

Geneviève : … mais ça, y a pas des aliénigènes, qui ont déjà joué à ce jeu-là, comme les aliénigènes qui envoient une projection dans la tête de ceux qu’ils rencontrent, ils leur envoient Jésus ou Marie parce qu’ils sont religieux…

Richard : exactement…

Geneviève : … je parlais de ceux mettons qui se font enlever pour se faire faire des expériences sur une table, enlever du sperme pour les gars et les filles aller se faire jouer dans le nombril, c’est sûr qu’ils leur projettent des images pour les calmer… ça les stresse moins… puis après ça, ha! c’était une expérience religieuse… http://www.orandia.com/forum/index.php?mode=posting&id=202889&back=entry

;-)

Avatar

Le GRAND MONARQUE avec Maurice Poulin / Entrée en matière 3

par panthère58, vendredi 03 février 2023, 10:19 (il y a 478 jours) @ panthère58

:-) EN ATTENDANT LA VENUE DU GRAND MONARQUE ET DU MESSIE
Avec Maurice Poulin et compagnie (École Djédi)


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=jrmNGgK6l2U


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=00-uSINxcHY
Le Grand Monarque / Messie n'est pas encore prêt à affronter les Ténèbres. Il doit apprendre à voler de ses propres ailes.

[image]

ENTRÉE EN MATIÈRE 3

LE GRAND MONARQUE

Lien (mis par Fernand sur le forum) : https://guyboulianne.com/2015/08/22/le-grand-monarque/

[image]


Lien vidéo Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=FEW0gH4pQ_s
Message des Initiés au Peuple du Grand Monarque
27 039 visionnements 22 août 2015
Éditions Dédicaces

Message des Initiés au Peuple du Grand Monarque

Extrait 1 : Le « Grand Monarque » est un personnage prophétique issu de croyances populaires eschatologiques basées principalement sur des révélations privées catholiques et sur des prophéties plus précoces comme celle de Saint Rémi. Bien qu’il ne soit pas reconnu dans l’eschatologie chrétienne, l’Église catholique ne s’est jamais opposée à la publication d’ouvrages vulgarisant l’espérance dans le grand monarque. Certains ecclésiastiques l’ont même encouragé. Le « Grand Monarque » serait un héritier des rois de France (tout comme le Roi dormant pour l’Allemagne) qui se manifesterait au cours de la période apocalyptique de la fin des temps pour ramener la paix dans un monde déchiré par la guerre, restaurer l’Église catholique persécutée et réduite presque à néant, et enfin rétablir une monarchie catholique [plutôt romaine...] dans une Chrétienté réunie et étendue au monde entier.

Extrait 2 : Si le sang royal est très mêlé, c’est qu’il est impossible de désigner le Grand Monarque par le sang (test ADN de lignage). Si les Gaulois de l’Hespérie [c'est en partie pourquoi depuis les infos avec Oleg de Normandie que je parle de Nouvelle-Gaule au lieu de Nouvelle-France] sont contraints que le terme soit écoulé et que la mémoire de voix soit périe c’est parce que ces Gaulois de l’Hespérie seront incapables de démontrer le moindre lignage puisque c’est impossible de le faire. C’est donc l’avenir de ces Gaulois qui démontrera l’identité du Grand Monarque à travers des capacités particulières [VOR160430]. Par ses démonstrations, le Grand Monarque mettra l’Église actuelle à mal, et lui seul parlera véritablement, en compagnie du Grand Pontife, au nom du Christ qu’ils précèdent. L’Abbé Souffrant le dit à sa manière : « Ce Monarque réformera tout, fera un code nouveau, une nouvelle noblesse, et tous ses actes seront si parfaits que tous les autres souverains lui seront comme soumis. Sous le Grand Monarque, la religion sera honorée et Dieu glorifié comme il ne l’a pas été depuis des siècles ».

Extrait 3 : Contrairement à Clovis qui fut un roi strictement humain, le Grand Monarque est le Paraclet que le Christ envoie sur Terre pour préparer son Retour. Ainsi, comme le Christ, le Grand Monarque sera capable de miracles, non pas de façon symbolique, mais de manière tout à fait concrète. Donc, quiconque se proclame Grand Monarque, et est incapable de miracle, est un usurpateur. L’Abbé Souffrant, encore une fois, est clair là-dessus : « Le Grand Monarque fera des choses si extraordinaires que les plus incrédules seront forcés de reconnaître le doigt de Dieu ». Le Grand Monarque n’est donc pas un roi banal, strictement humain, mais un roi envoyé par le Christ pour la Fin des Temps (source : Elishean).

Extrait 4 : L’Avènement d’un Grand Monarque qui est aussi le Grand Pontife, véritable Anté-Christ dans un Temps Apocalyptique, semble, à beaucoup, appartenir au domaine purement légendaire ou mythique, voire pire, celui de la propagande purement politico-religieuse. Alors même, que les plus sceptiques des « Guénoniens » n’y voient que la manifestation principielle du « Roi du Monde » ou d’un « Mahdi Islamique » ou d’un dixième « Avatâra hindou » … et que d’autres y reconnaissent le Canis Veltro « Chien de Chasse ou Lévrier » de la fameuse prophétie de Dante (l’Enfer vers 100 -111).

La Tradition véhiculée par les Anciens, les Ancêtres et les Ainés de l’Orden de Chevalerie, pour sa part, nous suggère une préfiguration, certes parallèle, mais plus étendue encore, car elle y voit précisément le reflet, non pas du « Roi du Monde », mais bien plus encore le scel du « Sire d’Outre-Mer » : le « Roy des Rois des Mondes » qui étendra, par délégation, l’Autorité du Christ bien au-delà des Royaumes Terrestres !

[image]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=SAtAJfRqLsI

À 0H48’42" du vidéo : MK Ultra chez les orphelins de Duplessis et les autochtones

Orphelins de Duplessis descendants d’une lignée monarchique royale donc de sang royal
Autochtones ont des facultés psy, paranormales, chamaniques
Les Anglicans ont fait des expériences sur les autochtones
Au Québec, les communautés religieuses utilisées par le Gouvernement
Le Dr. Cameron (Écossais) a été au procès de Nuremberg
Pourquoi la Conquête britannique de la Nouvelle France ? La lignée du roi David…

Dr. MK Ultra : Pourquoi, nous autres, nous avons été vendus à la solde de ces WASP pour ces expériences MK Ultra que j’appelle diaboliques, occultes ? Parce qu’on a du sang royal d’origine juive ; on descend, comme moi, mes origines… je viens de ce qu’on appelle la lignée du roi David. […] Et beaucoup de Canadiens-français l’ignorent. Donc, beaucoup ont des dons, ont des visions, ont des songes. On vit des périodes de ce qu’on appelle de la théophanie. Pour ceux qui savent qu’est que c’est la théophanie, c’est des révélations mystiques… ou des gens qui sont connectés entre eux pour une mission messianique. C’était ça le Québec d’antan. C’était de faire la nouvelle France, de faire une nouvelle Versailles.

À 1H12'14" du VidéOrandia : Frère André et théophanie

À 1H17’13" du vidéo : Le Grand Monarque

La France vit des bouleversements en lien avec le Retour du Roi, le Grand Monarque – selon Dr. MK Ultra, avril 2016

À 1H26'00" du VidéOrandia : François Chartrand, de descendance normande [Viking...]

À 1H30’45" du vidéo : Le Baptême, la Confirmation sont des onctions royales

Développement de dons, de capacités particulières
À suivre ce qui se passe en France et à suivre la mission de Poutine (Russie)

[image]

Lien du Complément Surprenant :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=137695

COMPLÉMENT SURPRENANT #27-COMPLET-
par gilles surprenant, samedi 02 juillet 2016, 00:19 (il y a 680 jours) @ Spyrale

Extrait : LE GRAND MONARQUE : Un thème que Richard chéri par-dessus tout. Si l'image publique de Richard a toujours été associée au phénomène extraterrestre, c'est d'abord à l'ésotérisme qu'il consacre sa vie. Il se définit lui-même comme un ésotériste et non un ufologue (deux termes qui, en passant, n'existent pas dans le dictionnaire !). Et s'il y a une mission qu'il chérit par-dessus tout, c'est bien celle de préparer le peuple du Kébek à l'arrivée imminente du Grand Monarque.

[image]

COURS 409 donné le samedi 19 avril 2003
par Richard Glenn, ésotériste.
Résumé par Aleph. Sera corrigé par Contact.

Lien : https://esoterisme-exp.com/EcoleDjedi/Resumes/Session11/Cours409.php

Grand Monarque et 2023

Extrait du lien : GRAND MONARQUE

Sur des questionnements de Vincent, qui trouve que le futur est de plus en plus difficile à prévoir par les temps qui courent, Richard nous expliquait son point de vue sur la question, en rapport avec le Grand Monarque. Ce n'est pas que les gens soient de moins en moins bien branchés qui fait que le futur est difficile à prévoir. C'est plutôt que des êtres spirituels provoquent volontairement des perturbations dans le but de protéger des êtres comme le Grand Monarque. Voici une manière imagée de comprendre la situation:

Lorsqu'on lance une pierre dans l'eau celle-ci provoque des vagues à la surface. La roche est un événement qui arrive dans le temps et les vagues arrivent après, dans le futur. Les médiums sont des êtres sensibles qui peuvent sentir ces vagues. Plus grosse est la roche, plus facile sera sa détection. À partir du moment où un médium sent les vagues il peut remonter jusqu'à la roche. Jusque-là pas de problème.

Dans l'exemple ci-haut, le Grand Monarque est semblable à une roche. Il fera beaucoup de vagues lors de son passage. Comme il n'y a pas que de bon médium, des êtres des ténèbres voulant éliminer le Grand Monarque pourraient tenter de le retrouver avant qu'il ne fasse de vagues. Remonter dans le temps pour enlever le Grand Monarque avant qu'il puisse agir.
Pour éviter ceci, des êtres spirituels ont volontairement brouillé la surface de l'eau pour que les vagues produites par le Grand Monarque soient impossible à localiser dans le futur. Ce brouillage spirituel entraînera des temps de confusion pour les simples d'esprit, comme le dit l'expression consacrée.

DÉPART 2023

Certains reviennent souvent sur la question des 18 personnes qui partirons avec Richard à la fin février 2023. Richard n'aime pas trop revenir sur cette question. Il ne faut pas vivre en fonction de ce départ. Comme il le dit ; il ne s'agit pas d'une exclusivité de gourou. Plusieurs personnes comme Richard auront la possibilité d'amener des gens avec eux. Tel qu'annoncé dans la Bible, de deux personnes aux champs, l'une sera prise et l'autre laissée.
Richard nous disait aussi qu'il y aura deux fois une fausse alerte pour décourager les incrédules.

[image]

Grand Monarque

Lien : https://esoterisme-exp.com/EcoleDjedi/Resumes/Session11/Cours403.php

Extrait 1 du lien : "Si l' Uranium est le cœur de la Bombe Atomique, Le GRAND MONARQUE sera le cœur de la Bombe Amour".

– phrase échappée par Richard, tout simplement.

Comme dans une déflagration nucléaire, d'un seul coup, tout le monde va être touché par les effets de cette Bombe Amour. Comme il y a 2000 ans, Jésus conduisait trois de ses disciples (Pierre / Volonté, Jean / Amour, Jacques / Intelligence) en haut de la montagne pour sa Transfiguration / Sa Révélation ; un jour à venir, le Grand Monarque fera de même mais à une plus grande échelle.

Espérons que c’est cette bombe qui explosera le 24 février 2023… Chose certaine, ce n’est pas ce qui irradie du discours des extrahumains derrière le COP15.

[image]

Lien du Complément Surprenant :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=124440


Lien sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=ddzmPeChB_8

À 1H22:16 du VidéOrandia : Grand Monarque et ufologie

Kiwan pour Richard Glenn : Tous les rois de France, ou la plupart en tout cas, sont gardés dans une basilique en France au nord de Paris. […] Il y a des gisants qu’on appelle, c’est des tombes, c’est comme des sarcophages avec, sous forme d’un être humain sur le dessus. Et il y en a un, c’est juste une tombe, elle est vide. La tombe est vide, la place est là. C’est celui qui manque dans la liste de tous les rois qui doivent représenter la monarchie française. Il en manque un. On dit, dans la tradition ésotérique, que c’est celui qui va rassembler tous les peuples d’Occident. Au moment, alors que tout semblera perdu, il sera reconnu. Il ne le sait pas lui-même qu’il est le Grand Monarque. Et autour de lui, les gens ne le savent pas non plus. Au moment où les choses vont tourner tellement mal sur Terre que cet homme-là, cet individu, qui peut être une femme, en passant, on peut penser à une espèce de Jeanne D’Arc, va être enlevé, abducté, conduit pour être initié, instruit et tout avoir le savoir intégral. Autour de cette personne qui va être ramenée ici sur Terre, il va y avoir des centaines, peut-être des milliers d’êtres humains qui auront tous été préparés la nuit, en rêve ou en remote viewing, en dédoublement. Tous auront reçu une éducation, une préparation sans trop savoir à quoi ça sert. Et quand le temps sera venu, ils vont comme être tous dégelés, ils vont tous réaliser qu’ils savent déjà. Et tout ce qu’ils savent va servir à rebâtir le monde de demain. […] Et vous avez eu un peu la réponse, l’implication de ce Grand Monarque, qui représentera le dernier, dont la tombe est prête, l’attend. [C'est fin ça, encore. Et s'il avait une vie pérenne à la place pour veiller sur les fruits de son travail...] Il va agir au moment où tout semblera perdu. Et il va avoir été éduqué, adombré, comme on dit dans le métier. Il va avoir été comme choisi et protégé pour accomplir un grand destin, une grande destinée.

[image]

De sa publication en 1985 à celle de 2008, Maurice Poulin a fait un gros pas vers l'Égypte !

Dans la Salle 812 du Club CRÉÉE, Maurice Poulin nous révèle que ses recherches l'ont amené à développer une vision d’Isis Hathor, incarnation pré-chrétienne de la Femme de l’Apocalypse, Reine du Midi.

[image]

Extrait de sa conférence sur "Le Grand Monarque à l'Ère du Verseau" de la Salle 811 du Club CRÉÉE. Encore une fois, l'Égypte, Isis est en évidence...

[image]

Sujet : Isis et le Saint-Esprit

Passage d’un texte rapporté par Nostradamus de par sa beauté

Maurice Poulin : C’est un texte qui est un hommage au principe féminin à l’état pur. Il associe à ce principe féminin des concepts qui sont directement associés à la Vierge Marie du christianisme. Et ça va même juste qu’à dire qu’il y a un principe de sagesse éternelle associé à cette déesse féminine, Isis, qui était une préfiguration de la Vierge Marie, qui était en quelque sorte un prototype de ce qui est devenu éventuellement le Saint-Esprit [affectué] de l’Église catholique romaine.

Richard Glenn : Oui, parce que t’as le père, Dieu le Père, Dieu le Fils, le Jésus, mais le Saint-Esprit a remplacé Dieu la Mère.

Maurice Poulin : Et ça, ç’a été une trahison qui est survenue probablement au Concile de Constantinople… Malgré que dans l’Évangile, le proto-évangile de Thomas, on parlait de la mère céleste, carrément, noir sur blanc. Et sachant que la mère céleste était finalement reliée à la déesse Isis, j’ai regardé la mythologie d’Isis, et je me suis aperçu que, finalement, ça rejoignait le principe du Saint-Esprit, ça rejoignait le principe de la bonne mère associée à la Vierge Marie, mais aussi et surtout, à toute une série d’énergies qui sont bleues, c’est-à-dire, tous les soleils bleus de l’univers ou qui tendent vers le bleu, ont un lien avec cette énergie subtile qui est l’énergie de l’Esprit. Et de concert avec l’énergie du Seigneur des Seigneurs, qui est la couleur jaune, ça donne quoi le bleu et le jaune, ça donne la couleur verte du Saint-Esprit. Autrement dit, on pourrait dire que l’Esprit pur, bleu, évidemment pour nous ici sur la Terre est indissociable du jaune. Donc, c’est pour ça qu’on va dire que l’Esprit est vert. Mais, en réalité, cosmiquement, il est bleu. […] …mais l’espérance associée à une sincérité totale et surtout, c’est un message de la déesse Isis de la tradition égyptienne, elle était reliée à l’unité de la famille, tant biologique qu’humaine, la non-violence et un esprit de participation à la nature.

Et voici le reste du résumé que j'ai fait de la Salle 811 avec Maurice Poulin :

Le Grand Monarque

Au mois de novembre Richard recevait Maurice Poulin venu nous parler de son nouveau livre sur le Grand Monarque. Il y avait des années qu’on n’avait pas vu Maurice Poulin et le HASARD a voulu qu’il vienne nous voir le mois ou Obama est élu président aux États-Unis. Obama n’est pas le Grand Monarque évidemment. Mais il préfigure [???] ce que sera la venue du Grand Monarque. Attendu et espéré par la majorité des humains de la Terre entière et élu démocratiquement.

D’Obama, on peut parler de faux messie, de fausse lumière. Peut-être, en vérité, qu'il préfigure le piège, la manipulation des extrahumains du COP15...

Conférence Maurice Poulin : Le Grand Monarque à l’ère du Verseau

Son nouvel essai est une mise à jour du premier livre Le Grand Monarque Messager du Verseau

[image]
Maurice Poulin, Louise Courteau éditrice, 1985

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 131 : Tel qu’indiqué dans l’introduction, cet essai porte bien son nom : ni infaillible, ni complet. [...] Cela dit, certaines chose annoncées – selon les termes de mon décodage s’entend – se sont produites, et pas toujours de façon aussi spectaculaire que je l’avais présumé. Mais de cela, je suis l'unique responsable. avec le recul du temps, il est en effet beaucoup plus facile de faire la part des choses.

Le Grand Monarque : un protecteur de l’Humanité, monarchie universelle
Quand on parle du dragon, on parle d’une force militaire (l’empire britannique)
GM : un francophone de l’Amérique du Nord ou de l’Europe
Alice Bailey : « Le nouveau messie sera associé à la France planétaire. » (la francophonie)
Relié à la constellation de la Lyre, étoile Vega
L’énergie métratonique
Aurait voulu le titre : Le Couple Messianique du Verseau, mais pas subtile pour une diffusion internationale
Le fœtus est conçu biologiquement au début pour être une femme ; ce n’est qu’après quelques semaines que le chromosome Y amène les changements. Pourquoi des mamelons chez l’homme puisqu’il n’allaitera jamais ?
Grand Monarque avec l’énergie féminine de paix, d’amour et de partage
L’arrivée du Grand Monarque n’est pas datée
Couverture du livre : couleur violette de l’androgénie


Lien vidéo Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=wvSysWsZcN8

À 0H47'26" du VidéOrandia : Le fameux quatrain qui évoque « 1999 »

[image]

Comme vu dans mon dossier « L'Énigme Sacrée », le « 9 » est relié à Odin (Osiris) et aux Gaulois-Vikings / Templiers-Prieuré de Sion.

On a vu aussi les 9 choeurs des niveaux angéliques d'un extrait de l'École Djédi.

Lien « Énigme Sacrée » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=185283
Extrait :

« L'Énigme Sacrée », Baigent, Leigh et Lincoln, Prieuré de Sion en page 203 : La hiérarchie des neuf grades comprend :

729 provinces (9 X 9 X 9)
27 commanderies (9 X 3)


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=HwiqWWni9Ss

À 1H04’46" du vidéo : L’hermétisme pour sauvegarder la Vérité face à l’Inquisition

Hugues de Payens, Hugues le Païens, Odin le Païen, car Odin est aussi appelé Hugues, soit la sonorité du Y dans Ygg / Odin
Le chiffre « 9 » omniprésent dans la création de l’Ordre du Temple et dans la mythologie de l’Edda (avec le chiffre « 3 », 3X3) ; et il est le nombre d’Odin
La croix templière est faite de 9 cercles
Les religions abrahamiques sont reliées au chiffre « 7 »


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=lwLjIsrmSqs
À 1H08’40" du vidéo : Sur la création de l’Ordre du Temple

Le présumé fondateurs des Templiers, Hugues de Payns, en anglais Hugues de « Pagan » (paganisme)
La légende veut que l’Ordre du Temple ait été créée à neuf alors qu’ils auraient été une centaine, selon Philippe Liénard, le chiffre « 9 » revenant souvent dans l’histoire des Templiers

[image]

« L'Énigme Sacrée », Baigent, Leigh et Lincoln, Grands Maîtres du Prieuré de Sion en pages 140-141 : Nous découvrirons ainsi que la plupart d'entre eux avaient effectivement un lien plus ou moins étroit avec un ou plusieurs des sites mentionnés plus haut, à savoir Rennes-le-Château, Gisors, Stenay ou Saint-Sulpice. En outre, nombre d'entre eux étaient du même sang que celui de la maison de Lorraine ou lui étaient liés en quelque manière...

On verra plus loin que Nostradamus était associé à la Maison de Lorraine et même évoqué comme grand maître du Prieuré de Sion, organisation qui avait pour objectif de rétablir la monarchie mérovingienne.

[image]

À partir de 0H48:48 du VidéOrandia : Référence à François Ier, Reine de Sagesse, du Midi, du Saba, Reine messianique

À écouter Maurice Poulin sur la position de Vénus en Lion et de Pluton en Scorpion dans les constellations, ça me fait penser à Isis et Osiris.

Extrait du Complément Surprenant :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=150285

Si le thème prophétique du Grand Monarque est bien connu, il en va tout autrement de celui de la Grande Mère. Clairement énoncé dans l’hindouisme, ce thème est également présent dans les textes de Nostradamus… Il fallait fouiller et trouver !

En 1989, l’auteur prit connaissance d’une citation cruciale du Shambhala oasis de lumière de l’auteur Andrew Tomas, extraite du Kalki Purana, équivalent hindouiste de l’Apocalypse de Jean de Patmos… Cette citation indique clairement la manifestation messianique attendue pour notre époque par les hindouistes. Elle concernait non pas un homme seul, mais bien un homme et une femme.

Son de cloche analogue dans l’authentique christianisme où Jésus annonça, pour la fin des Temps, LA MANIFESTATION CONJOINTE D’UN NOUVEAU SALOMON ET D’UNE NOUVELLE REINE DU MIDI…La Genèse indique que Dieu est à la fois homme et femme, dans le verset 27 : « Et Dieu créa l’homme, l’Humanité, à son image ; il le/la créa à son image; homme et femme il les créa. » De grands moments de lecture en perspective pour celles et ceux qui ne peuvent plus supporter une interprétation aussi réductrice que phallocrate de leurs Écritures sacrées respectives. La Grande Mère et le Grand Monarque seront les messagers du Verseau, idée novatrice de l’auteur dans la recherche identitaire du nouveau Messie.


Lien vidéo Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=s2onyk2S-vw

À 0H40’08" du vidéo : Nostradamus = Michel de No[s]tre-Dame

[image]

Notre-Dame fait plus référence aux Templiers, à Nephtys (Marie-Madeleine) et à Isis (Marie), l'Esméralda de Victor Hugo, comme décrite par Edgar Cayce dans l'essai de Maurice Poulin. De plus, les cathédrales gothiques Notre-Dame font référence à l'odinisme (Osiris), au paganisme de l'Hyperborée (Osiris). De là, à Jeanne d'Arc et à Victor Hugo.

Lien de mon dossier « Cathédrales gothiques » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=192112

Lien « Jeanne d'Arc » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=200825

Lien « Victor Hugo » et son « Esméralda » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=200830

[image]

À partir de 0H35:36 du VidéOrandia : Saint-Esprit = Principe féminin

Maurice Poulin : Parce que, selon moi, le Vatican connaissait depuis très longtemps, dès l’époque de Nostradamus, tu te rappelles Richard à notre émission de janvier [voir ci-haut], on a montré à l’écran l’extrait de son almanach où il parlait carrément dans la prière « au nom du Père et du Fils et », il ne parlait pas du Saint-Esprit, il parlait de la « glorieuse vierge mère intémérée… » une francisation d’un latinisme « Intemeratus », sans souillure, pure, sans tache, dont la Vierge immaculée céleste… on parle d’une femme spirituelle qui influence le principe féminin. […] Donc, le Saint-Esprit, finalement, n’est rien d’autre que la Mère céleste dont on a enlevé le nom.

Lien : http://www.dicolatin.com/FR/LAK/0/INTEMERATA/index.htm
Extrait « Intemeratus » : non profané, non souillé, non déshonoré voir: inviolé, non gâté, (pur, sans tache)

[image]

[image]
Maurice Poulin, Louise Courteau éditrice, 2008

Pour Maurice Poulin : Grand Monarque = grand Sauveur de l'humanité, jeune guerrier, Prince de la Paix, envoyé divin, rejeton de la lignée de David, Défenseur, Esprit de Vérité, Précurseur, nouveau Jean-Baptiste, prophète du Très-Haut [Odin / Osiris], Roi messianique, Fils de l'homme, Élie, Monarque Universel, le cavalier au cheval blanc mis au monde par la Femme de l'Apocalypse (Isis), « Petrus Romanus », noble exilé, le roi de Blois, un des descendants des rois de France, jeune homme remarquable monté sur un lion, Verbe de Dieu, va-nu-pieds tout-puissant, Étranger, vagabond, nouveau Cyrus / Soleil-Christ-Sauveur, Roi des rois, Hercule, Dionysos, Libérateur

Lien « Cyrus / Smallville » : https://smallville.fandom.com/wiki/Cyrus_Krupp

À défaut de monter un cheval blanc, il en guérit un.
Et la chanson thème de l'épisode.


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=TWzRKoZiX2Y


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=eCUvgGZS62Q

Un Grand Monarque promis et envoyé par le Messie (Jésus-Christ).

Et le Messie = Jésus-Christ, Emmanuel, futur Messie [Horus] (Isaïe, VI, 1), pierre angulaire

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 32 : Nous savons que le Précurseur, Jean-Baptiste, doit revenir pour préparer la seconde venue du Christ ; à cet égard, l'Évangile de saint Luc, 1, 76 à 79, est formel.

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 36 : Tout ceci pour souligner que la plupart des passages concernant le Messie, dans les deux Testaments, nous amènent presque tous au coeur d'une dialectique Jésus-Christ/Jean-Baptiste, directement ou non. Le fait est incontestable.

Par contre, tel qu'indiqué plus haut, les tarots kaballistique et égyptien fournissent des clés souvent étonnantes, au point où on peut presque se demander si certains auteurs de la Bible ne se seraient pas appuyés sur ces clés initiatiques, en partie ; considérez, par exemple, ce passage de l'Apocalypse, XII, I...

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en pages 155 à 157 : Le terme Messie proviendrait du vocable latin Messias qui se dit Christos en grec et dont les définitions sont "oint" et "sacré par le Seigneur". L’onction divine joue un rôle considérable dans la définition d’une personne importante, parfois annoncée comme rédemptrice. L’onction qui se pratiquait à Abydos (Abdju), la ville sainte d’Osiris, relevait d’une forme de baptême pour l’initié, qui devait se plonger dans l’eau du temple de l’Osireion avant de rencontrer l’effigie du dieu, elle-même dénommée Mesi par les prêtres.

De son côté, l’onction que l’on retrouve dans les rituels judéo-chrétiens relève plutôt d’un geste liturgique qui consiste à appliquer de l’eau bénite sur la tête d’une personne ou d’un objet. Dans la Bible, un être oint est une personne qui a reçu l’onction des prêtres pour être roi, prophète ou libérateur. Jésus-Christ revendique d’ailleurs le titre d’"oint", comme en témoigne Luc 4:18 : "L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a consacré par l’onction". Il s’agit ni plus ni moins de l’onction du Saint-Esprit, dont nous savons qu’il symbolise la Mère divine.

À plusieurs reprises, nous avons relevé dans cette enquête que le vocable Mesi trouve une valeur toute particulière dans le langage égyptien et que ce mot est en rapport avec le fait de "naître", "d’enfanter", et d’avoir été "fait à la ressemblance de". À la ressemblance de qui, nous n’en savons rien, mais sans doute du père, si ce n’est celle du dieu Osiris dont chaque Égyptien voulait se rapprocher. Nous avons également relevé que l’épithète Mesi-temu-em-whem était un nom donné à Osiris en tant que "celui qui donne naissance aux mortels une seconde fois".

La mère, comme l’image du père et comme son propre fils, pouvait porter le titre de Mesi. La mère, l’enfant, et la divine statue du dieu mort, sont indissociables, car ces trois acteurs symbolisent la divine triade : la mère, le fils et le père, précisément "recyclée" en Sainte Trinité par les judéo-chrétiens.

De son côté, le langage sumérien ne nous épargne pas son lot de surprises, puisque le terme MEŠ veut dire "fils", "jeune homme" ou "prince". Si nous lui ajoutons le « i » manquant, nous obtenons MEŠ-I, "le fils qui émerge" ou le "prince vainqueur" ou encore MEŠ-Ì, "le fils de l’huile ou du Chrême", c’est-à-dire l’"oint" que l’on retrouve dans les termes « Messias » et « Christos » cités plus haut !

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en pages 61-62 : Ceci, en liaison avec la relation symbolique manifeste existant entre les 12 Travaux d'Hercule et les 12 Apôtres du Christ, permet d'entrevoir la relation entre Hercule vainqueur (les 12 Travaux réussis) et le grand Être dont nous espérons tous, bons et méchants, le retour...

« Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 168 : Il faut comprendre qu’Horus, ressuscite le culte de son père et le révèle au peuple ; il dévoile la vérité : il est le véritable Mesi, "fait à la ressemblance [de son père]" qui est mort, et il souhaite légitimer son pouvoir souverain sur les prêtres qui ne jurent que par leur pantin articulé et leur dieu Atum-Râ (An), archétype de Yahvé.

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 170 : L'épisode de Lazare est très important. Il permet à Jésus de se dévoiler en qualité de Messie ("sacré par le seigneur"), comme il a permis à Horus de réveiller le culte de son père et de se révéler comme Mesi, "fait à la ressemblance [d'Osiris]". Dans les deux cas, les différents clergés, qu'ils soient égyptiens ou hébreux, ne le voient pas d'un très bon œil.

En vérité je vous le dis, s'il revenait aujourd'hui, non seulement des algorithmes (IA) le censureraient sur le net, mais on lui donnerait l'étiquette d'extrême droite, on lui collerait des antifa aux fesses pour le lyncher avec la complicité de nos bien pensants, et les médias le qualifieraient de « conspirationnistes ». Et probablement que Donald Trump serait le seul à l'accueillir...

En conclusion : Les Gaulois de l'Hespérie, des Vikings, des Normands comme les Chartrand, des païens odiniques (osiriens) / hyperboréens avant qu'ils ne soient christianisés de force par Carolus Magnus, par Louis XIV, entre autres. Un messie / mesi somme toute égyptien ! De même, plusieurs appellations du Grand Monarque qui trouvent leur origine, un écho dans la triade d'Osiris, Isis, Horus. Et un Nostradamus qui est intriqué à l'énigme des Mérovingiens, de la Maison de Lorraine, donc aux Templiers, Cathares, Vikings / Gaulois, à l'odinisme par les 3 X 9 que l'on retrouvent dans son quatrain « 1999 ».

---
L'ALERTE LAMBERT à Panthère
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=206908

P(3)58

Avatar

Le GRAND MONARQUE avec Maurice Poulin / Entrée en matière 1

par corbeau, vendredi 03 février 2023, 13:30 (il y a 478 jours) @ panthère58

Salut panthère58,

Très intéressant!

Super références!

Merci,

:-)

Avatar

Le GRAND MONARQUE avec Maurice Poulin / Entrée en matière 4

par panthère58, vendredi 03 février 2023, 16:06 (il y a 478 jours) @ panthère58

:-) EN ATTENDANT LA VENUE DU GRAND MONARQUE ET DU MESSIE
Avec Maurice Poulin et compagnie (École Djédi)


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=feoHV5JUbuo


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=xATrxT78_gc

« MESSAGERS de l’Aube », Barbara Marciniak, en page 90 : On appelait l’œil d’Horus [les yeux anciens] la faculté qu’ils avaient de voir en de nombreux mondes différents – le monde de l’éveil et le monde du sommeil, le monde de la mort et le monde du rêve.

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 94 : Avant d’aller plus loin, précisons que le nom Asar, "le siège de l’œil", est le nom égyptien usuel de l’époux d’Isis avant qu’il ne soit grécisé en Osiris.

« La Dernière Marche des Dieux », Anton Parks, en page 72 : Grâce à cet assemblage, nous comprenons simplement que le jeune Horus hérita du "lieu-de-l’artisan-habile-de-ses-mains" (Ptah-Osiris, le créateur) Cette autre forme de Behutet se traduit donc en "la-cité-île-de-l’artisan-à-la-main-habile" ; interprétation confirmée grâce à un homophone Behutet dont les définitions sont "trône" et "siège". Horus reçoit en héritage à la fois le trône de son père (l’Atlantide), mais aussi son œil, à savoir sa puissance. Asar (Osiris) veut dire justement "Trône de l’Œil".

« Le Secret des Étoiles Sombres – Tome 1 », Anton Parks, en page 104 : "Le refuge du pharaon est son œil, la protection du pharaon est son œil, la force victorieuse du pharaon est son œil, la puissance du pharaon est son œil."
Les Textes des Pyramides, 320, a-b

« CORPUS DEAE », Anton Parks, en page 305 : Dans l’Idéologie chrétienne, tout être peut réceptionner le Saint-Esprit, comme les apôtres, en faisant pénitence. Cette réception de la foi divine commémore la victoire du Christ sur son "ancien moi" grâce à ses Passion et Résurrection qui ouvrirent la voie du chemin de l’humilité. Cet Œil intérieur, ce siège de la force vitale placé sur le front ou sur le haut de la tête, centralise un pouvoir "surnaturel" que Lucifer (Horus-Marduk) n’avait pu maîtriser à cause de sa colère.
"Ton Œil est la lampe de ton corps."

Évangile de Luc, 11:34

Lien : http://www.bible-en-ligne.net/bible,42N-11,luc.php
11:34 Ton œil est la lampe de ton corps. Lorsque ton œil est en bon état, tout ton corps est éclairé; mais lorsque ton œil est en mauvais état, ton corps est dans les ténèbres.

[image]

ENTRÉE EN MATIÈRE 4

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 151 : Le quatrain fatidique X-72

L’an mil neuf cens nonante neuf sept mois

Êtes-vous maintenant sûrs et certains que l'année 1999 de Nostradamus concernait cette année en particulier ou c'était un code à décrypter ? Parce que, je le répète, Nostradamus était lié à la Maison de Lorraine, donc aux Mérovingiens, qui étaient de la tradition celto-nordique.

La vérité sur Clovis :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=200691


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=d0FSvOjiVHs

À 0H22’37" du vidéo : « Le Message des Pyramides »

Il est sorti le 8 novembre, mais comme on change de jour dès qu’il fait nuit dans la tradition, ça correspondait au « 9 » novembre
Novembre pour le neuvième mois dans la tradition : nov em ber / neuf dans ours
Le « 9 » qui correspond au chiffre d’Odin, le neuvième mois, donc 2 X 9
Le « 9 » c’est le symbole de la naissance (c’est tout « neuf »)
Donc, avec ce « Message des Pyramides », il y a renaissance et on passe d’une ère à une autre
Et Platon est mort à 81 ans (9 X 9) et serait né le 9 novembre

Lien : https://www.larousse.fr/encyclopedie/personnage/Platon/138416
Extrait : 1. LA VIE DE PLATON

Issu d'une famille noble, Platon est né vers 427 avant J.-C. et a vécu quatre-vingts (ou quatre-vingt-un ans : une biographie pythagoricienne préfère ce chiffre, qui est le carré de 9).

Le 9 novembre serait aussi la date de naissance de Vali, l’un des fils d’Odin


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=MjbtuXJC2L8
À la 100ième vague (deuxième partie): Retrouvailles pour un Nouveau Monde - ÉSOTÉRISME EXPÉRIMENTAL
2 756 visionnements • Première diffusée le 3 sept. 2022
OrandiaTV

À partir de 0H35’28" du vidéo : L’importance du « 9 » (chiffre d’Odin, tradition primordiale)

432 Hertz / 4 + 3 + 2 = « 9 » lié au Kundalini, à Tesla

Je perçois cette 100e vague comme un retour à notre vraie religion, notre vraie tradition viking, gauloise, celte, nordique, hyperboréenne. Au XVIIe siècle, tout ce beau monde aurait été brûlé sur un bûcher… D’ailleurs, dans notre réalité, Marc-Alain Lavoie est qualifié de « complotiste ». Il se définit comme un personnage loufoque à ses heures, qui aime se déguiser tout comme Odin !


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=P9gN8ln-4Mg

À 0H29’11" du vidéo : Lecture des symboles : solides de Platon

Le feu de Gizeh (triangle) et l’eau de Newgrange (cercle)
Trois pyramides, trois triangle, l’emblème d’Odin, le Valknut
Trois mornes, trois cercles, l’emblème des 3 Nornes, le Triskèle
Secret alchimique de la déesse vierge-mère, de la création de la matière au solstice d’hiver à Newgrange où la lumière pénètre la morne
Voilà donc l’allégorie de la déesse vierge-mère qui est la figure primordiale de la religion (tradition) helléno-celto-nordique
D’où, la Fête de Noël
Les trois arcs de cercle entre les trois mornes et les trois pyramides forment la triquetra

Triskèle (3 cercles) : Terre, féminin, Lune, mère, matière
Triquetra (3 arcs de cercles) : Arbre, neutre, Terre, fils, vie
Valknut (3 triangles) : Ciel, masculin, Soleil, père, lumière

On a donc une trinité naturelle Père, Mère, Fils [Osiris, Isis / Nephtys, Horus]
3 + 3 + 3 = « 9 » (le chiffre d’Odin et le nombre de mondes de la mythologie nordique rattachés à l’arbre Yggdrasil)
La trinité catholique n’est qu’une déformation de la vraie trinité
Il n’y a pas d’élément féminin, ni la Vierge dans leur trinité Père, Fils, Saint-Esprit
Leur pseudo trinité et la Vierge Marie sont des créations sous l’Inquisition pour récupérer à leur compte les cathédrales gothiques Notre-Dame dédiées à la vraie trinité

À 0H36’47" du vidéo : « 9 » pyramides sur le plateau de Gizeh

Le « 9 » de la tradition Helléno-Celto-Nordique (H-C-N), dite Hyperboréenne
Hellène = Hel-ein = le « 9 » sacré (Paul Le Cour)
Le « 9 » omniprésent dans les textes d’Homère et dans la mythologie H-C-N
Ex. Odin pendu pendant « 9 » nuits à l’arbre de la Connaissance

Dans l’épisode 19 de la saison 5 de Smallville, d’entrée de jeu, Lionel doit jouer au « pendu » pour sauver sa vie.


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=iJPkAs61Qns

[image]

[image]

Messie / Mesi

« Corpus Deae », Anton Parks, en page 168 : Papyrus Chester Beatty I (Égypte) Chapitre 1, début du récit : L’Assemblée divine et Seth mettent au défi Horus de prouver qu’il est le Fils du dieu Osiris, donc le Mesi "Fait à la ressemblance [de Dieu].

La Bible de Jérusalem Évangile de Marc, 4:3 : "Satan met au défi Jésus de lui prouver qu’il est le Fils de Dieu."

[image]

Un Grand Monarque qui s’apparente au Retour du Roi du Seigneur des Anneaux, de John Snow (Azor Ahai, l’élu du Maître de la Lumière, guerrier de la Lumière) du Trône de Fer, Arthur évidemment, Luke dans Star Wars, Optimus Prime.


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=F_qP4waYK0g


Lien vidéo Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=u9uUVkYB6Aw


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=_7eRzcNu9mU


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=wygu5B2LvMA


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=M8k6h9jOkfc

Optimus Prime / Grand Monarque : « On t’a caché beaucoup de chose, Sam. »
Sam / Humanité : « Ce n’est pas ma guerre. »
Optimus Prime : « Ça le sera bientôt, j’en ai peur. »

[image]

Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=155337
Extrait : #2. LE GRAND MONARQUE
Il ne prêche pas en faveur d'une religion. Il va prêcher pour l'humanité comme le Christ. Il va faire monter à bord de la Jérusalem Céleste ceux qui croit en l'humain.

Commentaire personnel : Bonne nouvelle ! Les E.T. de COP15, qui semoncent l’Humanité, ne monteront pas à bord. Ouf ! Ça fait du bien de sentir que je ne suis pas seul dans ma « barque d’Osiris / Enki / Horus »...


Lien vidéo Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=R9hgQpbxJuM

[image]

Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=155350
Extrait :

Grand Monarque 11

#3 LE PAPE JEAN XXIII

Jean XXIII délégué en 1917 pour enquêter sur Rennes-le-Château avant de devenir Pape.

Pour « l'anecdote » : Il devient Pape en 1958

Lien : http://templarii3m.free.fr/doc_papes_rlc.htm
Extrait : Jean XXIII en raison du texte de l'évangile Jean 20,3 ?

Relisons l'Évangile selon St-Jean, chapitre 20, verset 3 : Pierre et l'autre disciple partirent et se rendirent au tombeau... Ils virent qu'il était vide... Alors ils crurent que Jésus était ressuscité d'entre les morts... Curieusement, un homme vêtu de blanc, comme s'il était un Essénien, est là et il leur dit: "Pourquoi cherchez-vous chez les morts, celui qui est parmi les vivants?"

Initier dans son sommeil... comme le Grand Monarque
Le travail du DJEDI c'est d'être dans l'entourage du Grand Monarque
Le Grand Monarque est à la fois guerrier et mystique [Guerrier Pacifique - Dan Millman]
Son objectif est de fermer l'ancien monde et amorcer le nouveau monde
Le Nouvel Ordre Mondial n'est pas le nouveau monde. Il n'est qu'une courte période de transition qui correspond aux douleurs de l'enfantement du nouveau monde
D'ici 2033 nous sommes dans une sorte de corridor entre l'ancien et le nouveau monde
Le NOM ne survivra pas au-delà de ce corridor

[image]

LIEN ORIGINAL : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=134203

105. Vidéorandia #1251 : 25 novembre 2012

Lien du VidéOrandia : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=63804
Lien du Complément Surprenant :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=63807

[image]
Les VidéOrandias sur Viméo n’ont pas été remplacés sur YouTube. L’effet est donc identique à ce qu’on m’a pourtant reproché en 2013 !

À 53:36 du vidéorandia : Hémisphère sud vs hémisphère nord

Kiwan : Parce que l’hémisphère nord de la planète, c’est là qu’il y a la plus grosse quantité de population humaine. Mais, avec qu’est-ce qui va arriver, ça va détruire… Il y a quelqu’un qui me disait « il va y avoir des millions de morts ». Non, il n’y aura pas des millions de morts. Il va y avoir des milliards de morts.

Kiwan : On est sur une ligne de temps désastreuse. Alors que tout semblera perdu, alors que tout semblera perdu, arrivera l’intervention que d’autres vont connaître comme étant celui qu’on appelle le Grand Monarque. Et ça, c’est inévitable et ce n’est pas prévisible. Et lui-même, le Grand Monarque, ne sait pas. Il saura dans les derniers jours, avant les événements, bien pas rien que les derniers jours, il va être enlevé un sapré bout de temps avant, pour avoir une préparation parfaite. Puis après, il va pouvoir agir en représentant de l’humanité, la nouvelle humanité.

Donc, on peut avancer aujourd’hui le 03 février 2023 que si vous n’avez pas été enlevé, vous n’êtes pas le Grand Monarque !

Rassurez-vous, je n’ai pas été enlevé, donc…

Il n’empêche que j’ai plusieurs « anecdotes » en lien avec le Grand Monarque, directement ou indirectement, soit le Serpent biblique (Nahash / Messie / Asar (Osiris – Ptah – Enki – Horus – Merlin – Lug).

Ça explique en partie pourquoi j’ai autant d’intérêt pour le sujet et que j’ai mis tant d’énergie à colliger diverses sources d’information en lien avec ce potentiel Grand Monarque.

[image]

014. Vidéorandia #1110 : 26 mars 2011

Un rescapé de la purge sur Viméo. Un qui ne s'en plaindra pas,
c'est « Harvé »...

Lien du VidéOrandia : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=22338
Lien du Complément Surprenant : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=22399

Lien sur Vimeo : https://vimeo.com/21540155

À 0H47:49 : Quatre « Grands Monarques »

Kiwan : Du courrier, j’en reçois 40 lettres par jour. Je ne peux pas répondre à tout. J’ai du monde qui les lisent à ma place, la plupart du temps. Et quand c’est très très personnel, ils me l’envoient. Mais je fais très attention, parce qu’il y a toutes sortes de monde. J’ai des lettres du Grand Monarque régulièrement, qui m’écrivent. Il y a quatre Grands Monarques ici, qui m’écrivent.

Même si j'ai plusieurs liens anecdotiques avec le Grand Monarque, ça ne veut pas dire que je le suis. Loin de là. Et, comme vous pouvez le constater, je ne suis pas dans le narratif du Grand Monarque de Maurice Poulin, ni de Kiwan pour Richard Glenn et de ses invités, au fil des années. J'ai publié de façon éparse dans mes dossiers ces anecdotes. Mais je vais les regrouper dans ce dossier. C'est juste intriguant et amusant en même temps.

[image]

:-) EN ATTENDANT LA VENUE DU GRAND MONARQUE
Avec Maurice Poulin et compagnie (École Djédi)

ENTRÉE EN MATIÈRE 2


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=iCPOrGLh2rI
LA LÉGENDE DU GRAND MONARQUE, avec Michel Morin, Maurice Poulin, Raymond Bontemps et Richard Glenn
OrandiaTV
9 743 visionnements Première diffusée le 10 juill. 2021

Lien Complément Surprenant du VidéOrandia :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=183949

Lien à partir de mon dossier « L’Énigme sacrée » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=195607

LA LÉGENDE DU GRAND MONARQUE est exposée en mai 1989 par:
Michel Morin auteur: Le Retour du Lys.
Maurice Poulin auteur: Le Messager du Verseau.
et Raymond Bontemps biologiste impliqué dans les hautes sphères diplomatiques de France, d'Espagne et de Suisse entre autres...
Voyez comme leurs propos tiennent toujours l'actualité mondiale avec une simple mise à jour de notre point de vue par un recul de 30 ans, avant la chute du Mur de Berlin en décembre 1989. C'était la fin de la Guerre Froide. Et pourtant...

[image]

En conclusion : Le Grand Monarque, est-ce une prophétie ? J’en doute. Il y a trop de choses qui sont en lien avec le passé et le présent de Nostradamus. De plus, il semble que l’Apocalypse de Jean ne soit pas une prophétie. Mais Maurice Poulin base son approche sur le fait que s’en serait une. De même Kiwan pour Richard Glenn :

Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=155337
Extrait : #3. APOCALYPSE
Selon Richard on serait rendu au quatrième sceau !
L'ouverture du cinquième va tout déclencher. (Déclencher quoi ?)

Commentaire personnel : C’est sûr qu’à un moment donné, un « sot » (ou cinq sots) placé(s) à la bonne place pourrai(en)t tout déclencher.

---
L'ALERTE LAMBERT à Panthère
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=206908

P(3)58

Avatar

Le GRAND MONARQUE avec Maurice Poulin / Entrée en matière 5

par panthère58, vendredi 03 février 2023, 20:26 (il y a 478 jours) @ panthère58

:-) EN ATTENDANT LA VENUE DU GRAND MONARQUE ET DU MESSIE
Avec Maurice Poulin et compagnie (École Djédi)


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=GD_3yKN5BuI


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=9B12Dew6tVs

[image]

ENTRÉE EN MATIÈRE 5

Grand Monarque ? Messie ? Je m’y intéresse même si mon doute est légitime parce que, de tout temps, selon les Chroniques et recherches d’Anton Parks, il y aurait eu un couple céleste (Osiris / Horus / Isis / Nepthys) qui se serait incarné à plusieurs reprises pour tenter de guérir une lignée génétique en perdition depuis des millions d’années et pour y rétablir l’harmonie. Et ce couple céleste s’avère la conclusion de l’essai de Maurice Poulin en 2008, la version « améliorée » de son livre publié en 1985. En parlant de couple célestes…


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=Tj63xbpKnqo

Nous serions, les Humains, les derniers rejetons de cette lignée, mais mélangée avec la génétique de « Planificateurs / Élohim ». Donc, Claude Lelouch a visé juste avec sa « Belle Histoire » mais pas sur l’espace-temps ni avec les personnages bibliques. On peut percevoir ce couple comme des « Sauveurs », mais il est vrai que nous devions faire nous aussi notre propre bout de chemin, qu’importe l’aide potentielle en question. De plus, tout tourne finalement autour d’Osiris, Isis, Horus dans les liens exposés par Maurice Poulin.

Le « CHIEN » (signe chinois de Kiwan pour Richard Glenn (1946), Donald J. Trump (1946) et moi-même (1958) occupe aussi une place de choix dans l’essai de Maurice Poulin.

Vous retrouverez aussi beaucoup de « pour l’anecdote » en lien de près ou de loin avec le Grand Monarque à partir de ma date de naissance (16 septembre 1958 = 7+9+5=21=3=358), de mon certificat de naissance, et mon pseudonyme de « panthère ». Et je mesure 5' 8".


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=9fwh1DAx3xo

Le nom de panthère58 vient du Livre de la Jungle, de mes années comme louveteau, et de mon année de naissance. J’ai rajouté le (3) depuis dans ma signature (pcq sauf erreur, on ne peut pas modifier notre pseudonyme sur le forum) pour mon chemin de vie en numérologie, soit le 21/3. Je trouvais ça l'fun de le faire correspondre ainsi au nombre du serpent biblique (358) qui représente pour moi Enki/Osiris/Horus.

Mon ascendant chinois est Tigre

Paradoxalement, dans Le Livre de la Jungle, le tigre Shere Khan vient en opposition avec la panthère Baghe(e)ra ! Un conflit intérieur peut-être… J’ai déjà utilisé le pseudonyme de panthère dans d’autres circonstances. En 1991, lors d'un emploi d'été où j'accompagnais un enfant autistique parmi d'autres jeunes au Lac Bouchette, j'ai dû me choisir un pseudonyme et intinctivement, j'avais choisi "panthère". J’aime les félidés et mon ressenti face à cet animal a toujours été positif même si on l’associe aux forces de l’Ombre dans le film À la Croisée des Mondes : La Boussole d’Or. C’est le daemon du chef du Majisterium.

[image]

Je trouve que la panthère dégage une force tranquille, une sagesse, et se fond dans la pénombre. Astrologiquement, je suis Vierge ASC Vierge, ce qui crée un lien avec le "panthera" du lien Surprenant qui suit :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=151770

Et si je peux me permettre d'en rajouter une couche, mon parrain se nommait Jean-Baptiste Lambert, comme dans la télésérie / film "Les Tisserands du Pouvoir". Je porte donc ce prénom sur mon certificat de naissance.

Mon chemin de vie en numérologie donne 21/3. Le 21 étant 3 X 7 ou 777, comme j’ai signé mes billets publiés avant le 21 mars 2013 lorsque j’ai « défait » mon mandala (mes dossiers principalement) pour éventuellement mieux le refaire.

Lien « Bio » et depuis, il s’est ajouté Oleg de Normandie comme source d’information :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=151249

Mes liens anecdotiques tissent une grande toile en résonnance avec le Grand Monarque, soit Osiris / Horus, le Christ égyptien, le cavalier montant le cheval blanc de l’Apocalypse, comme Odin (Osiris) monte Sleipnir et Persée (Horus) monte Pégase.

Wikipédia : Pégase est un cheval ailé divin, l'une des créatures fantastiques les plus célèbres de la mythologie grecque. Généralement blanc, ayant pour père Poséidon, Pégase naît avec son frère Chrysaor du sang de la Gorgone Méduse, lorsqu'elle est décapitée par le héros Persée.

Exemple en est donné de ces liens anecdotiques avec mon année de naissance (58) et le patronyme de ma mère (Lambert) que je porte depuis août 1993, suite à mon changement de nom :

Mon dossier « SMALLVILLE » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=150923

Man of Steel (Superman, l’homme d’acier)
Pittsburgh : Ville de l’acier
Steelers de Pittsburgh et leurs conquêtes du Super Bowl dans les années 1970 avec Jack Lambert, le numéro 58, leader de leur défensive « rideau de fer »
La couleur de Pittsburgh s'apparente aux abeilles royales

[image]

Lien : https://www.rds.ca/football/nfl/le-retour-du-rideau-de-fer-a-pittsburgh-1.7037486
Wikipédia : Lambert restera toute sa carrière dans la franchise avec laquelle il remporta quatre Super Bowls (IX, X, XIII et XIV).

Les Québécois, des porteurs (pharaon = porteur - Antoine Gigal) d’eau : [Krist]opher Letang (L’Étang et le jus Tang quand on était petit), le numéro 58 avec les Penguins de Pittsburgh
À Columbus ([Christ]ophe Colomb), un autre Québécois porteur d’eau, David (le bien aimé) Savard porte aussi le #58 (de même à Montréal)
Au Colorado(eau), Patrick Bordeleau portait aussi le #58 et à ce moment-là, il n’y avait que ces trois (21/3) Québécois porteurs d’eau qui avaient ce numéro dans la LNH
Patrick / Saint-Patrick = Vert + Eau de Bordeleau = Verseau !
À partir du prénom de Jack Lambert, on a « Jack le Tueur (Slayer) de Géants » comme David


Lien vidéo Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=reG4PC0EvOs


Lien vidéo Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=QFNP0bcZbcs

[image]
La couronne qui contrôle les géants et qui comprend des fleurs de lys.

À prendre ces liens anecdotiques avec beaucoup de légèreté, évidemment. C’est toujours l'interprétation des symboles, des coïncidences, des liens qui est difficile à faire et qui peut porter à confusion. Mais, dans mon cas, c’est amusant à constater d'autant que ça m'émule à faire mes dossiers.

David signifie « bien aimé », soit l’épithète d’Osiris / Enki, le Serpent biblique (358)
Odin (Osiris) et Thor (Horus) le tueur de géants aussi (Oleg de Normandie)

Lien « Grand Monarque 3 » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=155299
Extrait : C'est souvent par une manifestation spéciale que se révèle un grand roi, caché à l'intérieur d'un être tout simple et ordinaire. Il en fût ainsi du roi Arthur et du roi David avant lui. Ainsi en sera t'il également pour le Grand Monarque qui vient.

Jack le Tueur de Géants, comme David, comme Arthur, devient Monarque

[image]

D’autres « Pour l’anecdote » :

Les Éditions Diverti publient les revues trimestrielles Complots et Dossiers secrets et Les Énigmes de l'Histoire dont je viens de me procurer le numéro 21 (21 / 3) (Janvier, Février, Mars 2014). Voici son sommaire tel quel :

[image]

P.6 ACTUALITÉS
P.36 DOSSIER : MARIE MADELEINE
P.38 Marie-Madeleine : une femme parmi les apôtres P.48 La compagne du Christ ?
P.58 La lignée secrète de Jésus et Marie-Madeleine
P.66 LA PROSTITUTION AU MOYEN ÂGE
P.80 COLISÉE ET JEUX DE CIRQUE

[image]

« L’Énigme Sacrée », Baigent, Leigh, Lincoln, page 87 : Cette « Caput LVIIIm » (« Tête 58m ») reste par conséquent une énigme, à moins que la lettre « m » ne soit en réalité le signe utilisé pour le symbole astrologique de la Vierge ♍︎ qui, stylisé, présente quelque similitude. [mon année de naissance et mon signe astrologique & ascendant + amas planétaire]

« ÁDAM ĞENISIŠ », Anton Parks, en page 360 : Les inscriptions des murs du temple de Dendérah expliquent que le mystère de la passion d'Osiris débutait par une cérémonie de labours et de semailles le douzième [1+2=3]jour du mois de Khoiak. Le 21, on couvrait d'orge, d'avoine, d'encens, d'aromates et de pierres précieuses la représentation en or de la momie d'Osiris.

« Corpus Deae » d’Anton Parks, en page 139 : …mais nous disposons de copies de textes orientaux traitant des sujets de la Passion, la Mort et la Résurrection du fils de Dieu. Des textes qui furent de toute façon en mains des anciens Hébreux entre leur fuite de l’Égypte et leur retour d’une captivité de 58 ans à Babylone…

« Corpus Deae », Anton Parks, en page 167 : Sa majesté Horus devint furieux contre sa mère Isis, comme une panthère du Midi.
– Papyrus Sallier IV, 26e jour de Thot

« Corpus Deae », Anton Parks, en page 195 : En Égypte, l’animal le plus courant utilisé pour confectionner une nébride est une panthère. On se souviendra plus haut que le papyrus Sallier assimile Horus à une panthère lorsqu’il bondit sur sa mère pour la tuer. La peau de panthère évoquait une seconde naissance [mon changement de nom en 1987 / 1993]. Elle servait aussi de vêtement au frère d’Horus, Anubis, le dieu des morts.

« Corpus Deae », Anton Parks, en page 251 : Un rapide calcul nous permet de le confirmer : l’incubation de Marduk (sa mise au tombeau) s’effectue le 5e jour de l’Akitu et sa résurrection intervient le 8e jour.

Le début de la séquence de Fibonacci : 0,1,1,2, 3,5,8,13, 21

[image]

Salle 805 avec Anubis Schénouda (Osiris / Horus) : 58 inversé

Le jour de mon anniversaire :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=189541

Le voyage du pape François en Irak a lieu du 5 au 8 mars (3) 2021, le premier d'un pape dans ce pays.

358 millions de doses pour le Canada :
https://conscience-du-peuple.blogspot.com/2020/11/pourquoi-358-millions-de-doses-de.html

[image]

Apocalypse 13 : 5-8 :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=167998

On dit que le 11 du 11 de chaque année ouvre une porte. En 2020, la carte électorale mise à jour à 3:58 PM. :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=173290

• Lien symbolisme du chiffre 72 :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=150825
Extrait : Prendre note que 72 – 14 = 58 !

• « Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 238 : Finissons sur ce sujet en indiquant une étrange correspondance. Le 24 juin est le jour de la Saint Jean, la fête de Jean le Baptiste. Cette fête est traditionnellement accompagnée de grands feux et marque d'une façon symbolique le solstice d'été. Or, le véritable solstice d'été se place trois jours avant, le 21 juin. Notons en aparté que le chiffre 3 symbolise en occultisme le sommet de la hiérarchie divine. Il est également le symbole du Christ qui est généralement regardé à la fois comme Roi, Prêtre et Prophète.

On a donc, trois jours avant le 24 juin, le 21. Le 21 juin regroupe plusieurs saints parmi lesquels se trouvent essentiellement Louis, Raoul, Rodolphe et Ralf. Ce dernier d'origine anglo-saxonne n'est pas s'en rappeler notre Râ'af * égyptien (le L n'existe pas en égyptien). Nous avons vu plus haut que Râ'af est le soleil nocturne. Il est le nom secret qu'Osiris a pris lorsqu'il a vaincu les ténèbres et qu'il a atteint la lumière pour se transformer en Horus. Il s'agit d'une épithète d'Horus en tant que nouveau soleil, l'étoile rouge Neb-Heru, l' "oeil sonore" du firmament. Cette transformation physique du dieu en Mesi a connu plusieurs étapes. L'une d'elle étant justement le baptême d'Horus au coeur de la Netra ("la chambre de l'eau"), la chambre inférieure de la Grande Pyramide... [...]

Le fait de trouver dans le calendrier grégorien les images de Râ (Yuan *, "la massue") et d'Horus (Râ'af *, "Soleil Noir"), tous deux associés au solstice d'été et séparés par le chiffre christique trois, n'est donc pas du tout le fait d'un hasard. Ils se suivent comme deux frères et forment les deux fils solaires, respectivement Horus l'Aîné et Horus, fils d'Isis. Ce fait essentiel, jamais compris jusqu'à présent, ne fait que confirmer la citation de Jean le Baptiste au sujet de Jésus dans l'Évangile de Jean (1:15) : "Celui qui vient derrière moi, le voilà passé devant moi, parce qu'avant moi il était". Oui, auparavant "celui qui vient" était Osiris et aujourd'hui, il est le Mesi, "fait à la ressemblance de [Osiris]", clairement sa résurrection.

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 277 :
Horus l'aîné (Râ) = Erra = Jean le Baptiste [le nom de mon parrain qui figure sur mon certificat de naissance] / Mikael le guerrier
Heru (Horus) = Marduk-Nergal-Bêl = Jésus / Lucifer/ St-George

Non pas que je crois l’être, mais que cette toile de liens anecdotiques me pousse vivement à m’intéresser au Grand Monarque, comme Kiwan pour Richard Glenn aussi s’y intéresse mais par un autre chemin que le mien :

http://www.orandia.com/forum/index.php?id=167661

C’est sûr qu’avec ces candidats potentiels comme Grand Monarque, tout nous semble perdu !!!

Et de mon point de vue, en écoutant la bande sonore, je crois qu’on s’est mépris en interprétant une partie du discours de Jean-Paul II au Québec en 1984 : moi j'entends « Reconnaître la présence du Christ en soi » alors que plusieurs adhèrent à « la présence du Christ, François ». D’où François Legault vu comme un Grand Monarque potentiel…

[image]

Lien « Grand Monarque 2 » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=155299
Extraits : Alors, évidemment Richard a profité de cette occasion en or pour nous rappeler que son ÉCOLE Djedi est liée à l'arrivée du Grand Monarque. Celui-ci sera élu démocratiquement au Québec et il sera entouré de Djedi "des quatre voies" pour accomplir sa mission. Ce sera le lien entre l'humanité et les Puissances des cieux.

François Legault a-t-il été élu démocratiquement ou frauduleusement en 2022 ?

Lien du Complément Surprenant (VOR160625) :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=137314

COMPLÉMENT SURPRENANT #26 -VERSION 4-
par gilles surprenant, samedi 25 juin 2016, 12:23 (il y a 655 jours) @ Spyrale

Étrangement, Nostradamus dit du Grand Monarque
qu'il sera un Prince de sang très mêlé. Chercher à identifier la filiation du Grand Monarque est un défi pratiquement impossible car, il ne s'agit pas d'une lignée pure remontant à la nuit des temps mais plutôt d'une lignée mélangée qui s'est enrichie, au cours des siècles, de nombreuses alliances. Le Grand Monarque issu de cette lignée pourra se revendiquer de toutes les royautés car dans son sang coule le monde.

LE SANG ROYAL SERA SI TRES MÊLÉ

[image]
Selon Nostradamus, le grand monarque serait un descendant de Louis XVI. Il vivrait en exil et dans l’ombre plusieurs années avant d’être reconnu. Son sang serait si mêlé qu’il semble que ce soit les gaulois d’Hespérie (les français vivant à l’ouest, les québécois!) qui le reconnaîtront les premiers. Un quatrain de Nostradamus nous dit ceci :

Le sang royal sera si tres meslé
Contraints seront les gaulois d’Hesperie
On attendra que terme soit coulé
Et que mémoire de la voix soit petite
(Centurie V, quatrain 40)

St-Jean-Baptiste, patron des québécois, représente aussi un symbole digne de mention. St-Jean-Baptiste n’est-il pas celui qui a annoncé une nouvelle ère, l’ère du poisson, en reconnaissant la mission de Jésus ? Le peuple québécois n’a-t-il pas le rôle d’annoncer une nouvelle ère, de reconnaître ce prince à venir ?

Il faut se rappeler que ils se sont fait couper la Tête autant St-Jean Baptiste autant le Roi Louis XVI (un 21 Janvier 1793 même date que le Drapeau du Québec 21 Janvier 1948) et il est prophétiser que le Grand Monarque finira la Tête Coupée également.

[image]

Le chemin qu’emprunte Maurice Poulin, à son corps défendant, se rapproche du mien puisqu’il évoque Isis, Osiris, la kabbale égyptienne à plusieurs reprises en plus de Sirius (Sirios) et Vénus qui y sont intrinsèquement liées. Mais lui, contrairement à moi, n’ose franchir le pas.

Même s’il se réfère régulièrement à l’Apocalypse, il s’interroge tout de même sur ses sources véritables puisqu’elles mettent sur la sellette Isis, la Femme de l’Apocalypse. Elle est enceinte de qui, vous pensez, sinon d’Horus ?

Mon chemin passe principalement par l’Égypte avec Anton Parks, mais aussi avec Mauro Biglino, George Kavassilas, Roger Sabbah, Oleg de Normandie, « La Bible dévoilée », bien que j’aie entamé ce parcours à partir des activités d’Orandia à la fin des années 1980, notamment avec François Payotte.

Au fil de mes billets publiés sur le forum depuis la fin de 2013, j’ai commencé à relever ces liens anecdotiques une fois que j’ai pris en considération certains contenus des Compléments Surprenant. Jusque-là, ça m’avait échappé. En janvier 2013, Gilles a mis en évidence le « Julius Panthéra » romain jumelé avec la panthère. Puis en février 2013, il a récidivé en mettant à nouveau de l’information sur le chiffre « 358 » du Serpent biblique / Nahash / Messie, que j’identifie comme étant Enki / Osiris / Horus. Le « 358 » correspond à mon chemin de vie (21/3), et mon année de naissance (58). Mais déjà, au début des années 1990, j’avais noté quelques liens anecdotiques et d’autres, maintenant, avec du recul suite aux informations recueillies au fil du temps.

Mon vif intérêt pour le sujet du Grand Monarque a fait le reste puisqu’il était lié au Québec et que j’ai la fibre nationaliste depuis toujours. D'ailleurs, sur la photo du haut en 1976, vous avez le début du slogan du PQ « J'ai le goût du Québec » pour l'élection qui s'annonçait et à laquelle j'ai participé activement. Et ça n’a fait que croître depuis et ce, même si j’ai fini par décanter tout ça progressivement au fur et à mesure de mes lectures, notamment. Cet intérêt a été la locomotive de mon implication dans les activités d’Orandia depuis plus de trente ans maintenant.

[image]
Moi sur la galerie donnant sur le boul. Royal, en 1975, Patriotes de Saint-Marc Midget. La dernière bâtisse au bout de la rue sur la gauche, c'est l'École Saint-Sacrement de la paroisse du Christ-Roi. Et le premier coin de rue à droite, est la rue Lambert.

Ainsi, je suis né sur le boulevard Royal en 1958, qui est devenu l’Avenue (La Venue) Royale depuis quelques années. On peut dire, avec humour, que ma rue natale est « androgyne »… Et ça adonne que mon pseudonyme de « panthère » l’est aussi.

Je suis donc né dans la paroisse Saint-Marc, entre les rues Lambert (en honneur de mes ascendants) et la rue Saint-Joseph (Osiris / Enki « 358 », dans « Le Testament de la Vierge »).

Lien « Joseph / Osiris (Enki) » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=199279

La rue Lambert délimitait les paroisses Saint-Marc et du Christ-Roi. Jusqu’en troisième année du primaire, j’allais à l’école Sacré-Cœur de ma paroisse. Mais un surplus d’étudiants a fait que les élèves le plus près de la paroisse du Christ-Roi ont dû y être transférés, à l’école Saint-Sacrement (Compagnie Saint-Sacrement). J’étais le premier sur la liste. J’ai fait moi-même des démarches auprès du directeur de mon école pour ne pas y aller, mais en vain. En 1967, il y avait une rivalité entre les paroisses et souvent, une rivalité entre des quartiers d’une même paroisse. Vous savez, des quartiers ouvriers avec plein d’enfants, ça brassait ! Juste dans notre six logements, on était une vingtaine d’enfants. Alors, avec ce transfert, je perdais mes amis, mes repères, une certaine routine et sécurité. Finalement, j’ai vécu mes plus belles au Christ-Roi. Comme quoi, parfois, il ne faut pas aller à contre-courant.

Tous ces noms chrétiens deviennent tellement familiers qu’on ne s’y arrête pas. Mais maintenant que Maurice Poulin évoque un Christ-Roi, que je sois né sur le boul. Royal, ça évoquent des liens anecdotiques surprenants. Surtout que dans les années 1960, je me souviens de défilés du Sacré-Cœur sur le boul. Royal, traversant la paroisse du Christ-Roi et passant devant chez nous. Et sur tous les balcons, il y avait des petits drapeaux du Sacré-Cœur et de la Saint-Jean ancrés dans des endroits prévus pour ça sur les poteaux de galeries. Et j’ai été servant de messe chez les Petites Sœurs de Jésus-Marie, le couple céleste de Maurice Poulin.

[image]
Je suis à l'avant.

[image]

[image]

À partir du lien, endos du livre de Maurice Poulin :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=152384

Si le thème prophétique du Grand Monarque est bien connu, il en va tout autrement de celui de la Grande Mère. Clairement énoncé dans l’hindouisme, ce thème est également présent dans les textes de Nostradamus… Il fallait fouiller et trouver !

En 1989, l’auteur prit connaissance d’une citation cruciale du Shambhala oasis de lumière de l’auteur Andrew Tomas, extraite du Kalki Purana, équivalent hindouiste de l’Apocalypse de Jean de Patmos… Cette citation indique clairement la manifestation messianique attendue pour notre époque par les hindouistes. Elle concernait non pas un homme seul, mais bien un homme et une femme.

Son de cloche analogue dans l’authentique christianisme où Jésus annonça, pour la fin des Temps, LA MANIFESTATION CONJOINTE D’UN NOUVEAU SALOMON ET D’UNE NOUVELLE REINE DU MIDI

La Genèse indique que Dieu est à la fois homme et femme, dans le verset 27 : « Et Dieu créa l’homme, l’Humanité, à son image ; il le/la créa à son image ; homme et femme il les créa. »

De grands moments de lecture en perspective pour celles et ceux qui ne peuvent plus supporter une interprétation aussi réductrice que phallocrate de leurs Écritures sacrées respectives. La Grande Mère et le Grand Monarque seront les messagers du Verseau, idée novatrice de l’auteur dans la recherche identitaire du nouveau Messie.

Évidemment je remplace Jésus par Horus tout en sachant qu’Isis incarne l’Esprit Saint et la Femme de l’Apocalypse, ce qui nous donne un indice sur le Nouveau Salomon et la Nouvelle Reine du Midi. Osiris et Isis (âmes sœurs) / Nephtys (âmes jumelles) seraient un couple de jumeaux cosmiques de même avec Horus (la résurrection / réincarnation d’Osiris) qui prendra la place d’Osiris.

Si j’ai tardé à me procurer le livre de Maurice Poulin, c’est qu’il fut une période où je lisais assez régulièrement la revue mensuelle Horoscope Quotidien dans laquelle il avait une chronique. Et je trouvais ça « trop lourd » à lire. Trop technique.

Maintenant que je l’ai lu, je dirais qu’il m’est apparu plus accessible que je ne le croyais au départ. Hormis le passage où il accorde beaucoup d’importance à Edgar Cayce et à la vision que celui-ci a d’Isis (qui correspond à l'Esméralda de Victor Hugo), je n’ai rien à redire. Il aurait cependant avantage à s’enquérir des travaux de Roger Sabbah, d’Anton Parks, de Mauro Biglino, d’Oleg de Normandie, et de l’archéologie moderne tel le livre « La Bible dévoilée ».

D’abord parce qu’il se réfère souvent à des versets et des soi-disant prophéties bibliques. Il se réfère aussi au trône et à la lignée de David, à l’Exode biblique, à Salomon. Puis parce qu’il semble se contenter d’Edgar Cayce pour définir et cerner Isis.

On voit que Maurice Poulin est sérieux et dédié à sa quête, qu’il s’est totalement investi dans son livre. Il serait dommage de ne pas considérer les ouvrages ci-haut mentionnés qui pourraient l'amener sa encore plus près de la cible qu'il convoite depuis des décennies.

Je ne relèverai pas tout le côté technique de sa démonstration au niveau astronomique, astrologique et mythologique qui lui permet de construire sa thèse du Grand Monarque.

[image]

Un autre lien anecdotique pour terminer ce billet :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=193356

Extrait : La Saint-Jean-Baptiste nationaliste [EN DIRECT]
11 370 visionnements
Diffusé en direct le 23 juin 2021
Nomos- TV

Malheureusement, le vidéo a été censuré peu de temps après le résumé que j'en ai fait.

À 1H52’55" du vidéo : L’ouvrage de Lambert Closse

Lambert Closse, héros de la Nouvelle-France, qui sauve la colonie des Iroquois grâce à sa chienne « Pilote »

Pour l’anecdote… c’est mon nom de famille et « Chien » mon signe chinois

---
L'ALERTE LAMBERT à Panthère
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=206908

P(3)58

Avatar

Le GRAND MONARQUE avec Maurice Poulin / Introduction

par panthère58, samedi 04 février 2023, 07:21 (il y a 478 jours) @ panthère58

:-) EN ATTENDANT LA VENUE DU GRAND MONARQUE
Avec Maurice Poulin

En cette Pleine Lune de Glace, au coeur de l'hiver québécois :


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=F3oASl6j0c8


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=CuRkyCq8JX4

Ma chanson mélancolique par excellence, qui jouait au Fog Machine et où je la dansait sur la piste de danse avec quelques autres. Le thème du « bateau » omniprésent. Chanson à prendre au sens littéral, avec la rivière Saint-Maurice, et au sens figuré.


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=zYYswcRxtr8

De 1976 à 1980, ma « période Fog Machine (disothèque rock commercial et québécois où tout le monde ou presque fumait du pot, une pipe à hasch sur presque chaque table, j'y allais de 21H à la fermeture », mon refuge.

[image]
Moi, sur notre galerie arrière avec un chandail "J'ai le goût du Québec" du PQ en 1976.

[image]

[image]

INTRODUCTION

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 9 : Or, les prophéties de Nostradamus résument la Tradition universelle concernant la venue, à la Fin des Temps, d’un grand Sauveur de l’humanité, rien de moins.

Les Chroniques du Ğírkù d’Anton Parks reflètent aussi cet état de fait mais depuis le Début des Temps. Un couple de jumeaux cosmiques, de réincarnation en réincarnation, a pour mission de guérir l’univers des maux engendrés par une lignée génétique aux multiples facettes ; pour ce faire, ce couple s’incarne dans ce lignage dont les humains en sont une facette. Notre système solaire et la Terre sont au centre de ces tribulations épiques qui s’échelonnent sur des millions d’années. Leurs dernières incarnations connues figurent Horus (Jésus) et Nephtys (Marie-Madeleine).

[image]

Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=185375
Extrait :

[image]

Deux des points notables de la Salle 811 avec Maurice Poulin :

Aurait voulu le titre : Le Couple Messianique du Verseau, mais pas subtile pour une diffusion internationale
Le Grand Monarque : un protecteur de l’Humanité, monarchie universelle

La notion de "protecteur de l'humanité" est hyper importante. C'est ainsi que l'on décrit Enki / Osiris, ressuscité en Horus. Pas protecteur de la Terre (COP15)… mais de l’Humanité. Car depuis COP15 en particulier, au nom de l’environnement, sous le couvert de sauver la planète, on a mis toutes sortes de mesures liberticides et « wokes » en place, en action, dont l’agenda de 2030. Et pour nous sauver, on va nous tuer à petit feu.

Grand Monarque : un protecteur de l’Humanité, ça correspond à Enki, Osiris, Horus. Ça va à l’encontre des sommations de COP15 contre l’Humanité, et de toutes les remontrances faites à l’égard de celle-ci par toutes sortes d’E.T. L’Humanité a toujours été un bouc émissaire, et elle l’est encore pour l’élite du Forum Économique Mondial qui ne cesse de polluer la planète pour s’en approprier les richesses. Et c’est cette même élite qui veut sauver la planète… ! Rappelons comment le chanvre a été mis à l’index au profit de l’industrie pétro chimique et forestière.

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en pp.381-387 : L’assassinat d’Osiris cachait une volonté de briser le nouveau code royal instauré par les deux jumeaux célestes Isis et Osiris. Il est bien évident qu’Osiris était trop près du peuple. Sa vision moderne des choses, qui prévoyait de partager le savoir et la technologie avec l’humanité ne pouvait intéresser ses pères de la "lignée divine". La peur de perdre le contrôle sur l’humanité, comme du fait que celle-ci possède les secrets divins, sont des thèmes très présents dans l’ensemble de l’Ancien Testament et dans les chroniques sumériennes et égyptiennes. Le réveil qu’imposait Osiris à l’humanité mettait en péril le système monarchique de la "lignée divine". […] Osiris-Enki incarnait le bienfaiteur de l’espèce humaine. […] L’assassinat d’Osiris-Enki a sonné le glas d’une époque salutaire et d’un rêve perpétuel : celui de la libération de l’humanité. […] La religion judéo-chrétienne a transformé cet assassinat en sacrifice rédempteur à travers le sacrifice du bouc émissaire et celui du Christ. Comme nous l’avons démontré, le Christ Jésus, personnage ô combien emblématique, peut-être même historique, mélange pourtant les caractères d’Osiris et d’Horus. […] Nous l’avons amplement démontré – comme personne ne l’avait fait auparavant : nous sommes les témoins d’un véritable enterrement de l’épopée osirienne, dont le seul but est de promouvoir une nouvelle version, totalement réécrite, de l’histoire de l’humanité. […] Au risque, donc, de me répéter, ce qui a présidé à la biographie d’Horus semble définitivement avoir été astucieusement dupliqué et transposé dans le temps – et c’est là une chose indéniable. […] C’est bien le contrôle de l’histoire qui est l’arme millénaire absolue, celle qui façonne les comportements et assujettit ainsi l’homme à la tyrannie des Cercles de pouvoir. En occultant l’assassinat d’Osiris et en manipulant les faits historiques qui servaient de fondation aux cultes des mystères égyptiens, les scribes et le clergé bâtirent de fait une nouvelle fiction religieuse, sur laquelle se construisit l’ensemble de notre civilisation judéo-chrétienne. Le crime était ainsi presque parfait…

Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=151871
Extrait :

Dans la Salle 812 du Club CRÉÉE, Maurice Poulin nous révèle que ses recherches l'ont amené à développer une vision d’Isis Hathor, incarnation pré chrétienne de la femme de l’Apocalypse, Reine du Midi.

[image]

Extrait de sa conférence sur "Le Grand Monarque à l'Ère du Verseau" de la Salle 811 du Club CRÉÉE. Encore une fois, l'Égypte, Isis est en évidence...

Sujet : Isis et le Saint-Esprit

Et voici le reste du résumé que j'ai fait de la Salle 811 avec Maurice Poulin :

Le Grand Monarque

Au mois de novembre Richard recevait Maurice Poulin venu nous parler de son nouveau livre sur le Grand Monarque. Il y avait des années qu’on n’avait pas vu Maurice Poulin et le HASARD a voulu qu’il vienne nous voir le mois ou Obama est élu président aux États-Unis. Obama n’est pas le Grand Monarque évidemment. Mais il préfigure ce que sera la venue du Grand Monarque. Attendu et espéré par la majorité des humains de la Terre entière et élu démocratiquement.

P(3)58 : Si Obama préfigure le Grand Monarque, on est mal barré. Et que les extrahumains de COP15 aient traficoté avec n’augure rien de bon. Je n’irais jamais voir un Maurice « MOM » Boucher pour essayer de rendre la Justice plus performante.

[image]

RETOUR À L'INTRODUCTION DU LIVRE

Dix centuries de 100 quatrains sauf la septième qui en compte 42

Pour l’anecdote : 100 – 42 = 58

Deux épîtres qui semblent dédiés à son fils César et au roi de son époque, Henri II, mais qui serviraient plutôt à décoder les centuries

[image]

Henri II (1519-1559), Henri de Valois, fils de François 1er[/color[/size]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=9OkNFfAOxgA
JEANNE D'ARC LA VALKYRIE - Le Film de divulgation qui change la donne ! Vrai Renaissance - Pagans TV
303 572 visionnements • 25 déc. 2021
Pagans TV - Oleg de Normandie

À 0H11'33" du vidéo : Dynastie des Valois

Un tableau semble y dépeindre Jeanne d’Arc et d’autres évoquent des vierges odiniques (Nornes) dont une Valkyrie [les Hathor]
François 1er (surnommé le roi bâtisseur) et la dynastie des Valois doivent leur règne à Jeanne d’Arc
Symbole odinique (cornes d'Odin) d'Henri II que l'Histoire officielle passe sous silence

[image]

L’astrologie, particulièrement les étoiles fixes, sert à décrypter les dates codées dans les quatrains
Les Almanachs publiés par Nostradamus renferment 141 quatrains dont 58 complètent les centuries
Les écrits de Nostradamus devaient déjouer la censure de son époque
Des sixains publiés 40 ans après le trépas de Nostradamus, pas nécessairement de sa main mais fidèles à son œuvre

Qui plus est, Nostradamus est associé de près à l’énigme de Rennes-le-Château et, de facto, à mon dossier :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=185283

Extraits :


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=dGkq6LTIs_k

À 0H19’39" du vidéo : Razès est la région de Rennes-le-Château. Et le mot « Razès » apparaît une dizaine de fois dans les prophéties de Nostradamus. Et on nous montre un de ces quatrains qui parle aussi du Lac Leman d’où est originaire Rudy Jacquier.

À 1H33’47" du vidéo : Prophétie de Nostradamus en lien avec la découverte du lieu

Pour lui, ce n’est pas un trésor mais plutôt un tombeau
Une image du chemin de croix de l’Église de Rennes-les-Bains où le Christ est enterré à l’égyptienne !
À partir du crocodile de pierre, on peut faire des corrélations avec le dieu égyptien Sobek [l’onction, le saint chrême, qui comporterait un onguent à base de crocodile] et le rite maçonnique de type égyptien (Templiers)


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=2AmQ96oKAMc

À 1H56’50" du vidéo : En conclusion

Et, avec Nostradamus dans le décor, c’est lié au « Grand Monarque » qui serait de la dynastie secrète des rois de France qui apparaîtra à la « Fin des Temps » quand la France et l’Europe seront mises à mal ; il est aussi dénommé le « Grand Griffon »

Le Grand Monarque considéré comme « faux » !

Michel Deseille : Le Grand Monarque est considéré comme faux. Le Grand Monarque, s’il existe, appartient à la contre initiation. Eh oui. Bien parce que, en gros, il viendrait pour sauver le monde mais il ne doit pas être sauvé, il doit s’écrouler. On doit en faire un totalement neuf. Donc, en gros, un Grand Monarque qui rétablit une monarchie, surtout si c’est la monarchie des rois de France et des Mérovingiens, on va dire, à quoi ça sert pour l’ère nouvelle.

Ce propos de Michel Deseille m’a pris par surprise et m’a fait sursauter. Ça rejoint le discours tenu par Kiwan pour Richard Glenn dans le VOR210814 qui lui aussi m’a laissé bouche bée. Parce que c’est exactement l’idéologie du Soleil Noir des Jésuites et des Nazis (Hitler), et possiblement des extrahumains de la sommation COP15.

Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=200381

Extrait : « L’Oracle de l’Oiseau Tonnerre », Anton Parks, en page 435, section Archives et Décodage, note de bas de page 42 : Nous ne manquerons pas de relever que le thème du Soleil Noir semblait cher aux nazis. À l’intérieur du régiment SS, se trouvait le cercle très secret du Soleil Noir qui semblait symboliser la « lumière pure », le soleil primordial marqué par une croix aux branches isocèles. Cette croix ressemble à celle des Templiers. Cet emblème du mysticisme SS figurait également le feu originel. Les nazis voyaient en ce soleil le renouveau de la vie, la « lumière purificatrice » qui permettait de « traverser la mort pour pouvoir revivre »… Cette notion est purement égyptienne, car elle se retrouve dans les textes funéraires de l’ancienne Égypte. Nous noterons toutefois que ces deux visions diffèrent par le fait que les anciens Égyptiens transcendaient l’âme du mort pour l’aider à s’élever dans le ciel alors que les nazis provoquaient la mort pour produire « un renouveau » à l’image de leur monstrueuse idéologie. Une fois encore, une symbolique ancienne et noble fut détournée par les forces de l’ombre.

Alors, quand on dit que nous somme dans le 4e Reich... Et il semble que certaines personnes en font la promotion, font le jeu des archontes, des « Rapaces », sans en être conscientes, pensant faire le beau, le bon, le bien !

---
L'ALERTE LAMBERT à Panthère
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=206908

P(3)58

Avatar

Le GRAND MONARQUE avec Maurice Poulin / Introduction 1.1

par panthère58, samedi 04 février 2023, 18:37 (il y a 477 jours) @ panthère58

:-) EN ATTENDANT LA VENUE DU GRAND MONARQUE
Avec Maurice Poulin


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=Kyf4lASOHQM


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=W7F1pweBN_A

[image]

[image]

Chapitre 1
AU CŒUR DE LA PROPHÉTIE DE NOSTRADAMUS

PREMIÈRE PARTIE

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 16 : C’est par l’extraordinaire unité du symbolisme des Centuries, à ce sujet, qu’on peut donc affirmer que Nostradamus n’était nul autre que le « scribe sacré » qui assura la transmission à la postérité de toutes les données traditionnelles nécessaires à l’élucidation des mystères entourant le personnage central de l’Apocalypse de Jean, soit le fameux Cavalier au cheval blanc, le futur Grand Monarque.

Qui montera le Cheval Blanc :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=199678

[image]

DIVERSES INFOS SUR NOSTRADAMUS
le « scribe sacré »

Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=195634
Extrait enrichi :

[image]

292. Nostradamus était à la solde des maisons de Lorraine et de Guise il aurait été initié à l’abbaye d’Orval (Godefroi de Bouillon), et où serait né le Prieuré de Sion (1070)

Lien « Croix de Lorraine et René d'Anjou » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=197155

Lien Complément Surprenant qui accompagne le VidéOrandia :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=142223
Extrait : LE RETOUR DE FRANÇOIS PAYOTTE ?
Invités:
Jean-Jacques et Mariethé "Les transcripteurs officiels de BdM" (En direct de France via Skype)
François Payotte exégète de Nostradamus. "Les Temps de la FIN" (en insertions vidéo)

François Payotte est né en Lorraine, au cœur du Royaume d'Austrasie - berceau de l'Empire Carolingien, patrie de Jeanne d'Arc, de François de Lorraine-Habsbourg, et de l'illustre Godefroy de Bouillon. François Payotte décédé en France fin avril 2015.

Lorraine-Habsbourg occupe une place importante dans « L’Énigme Sacrée ». Alors, pas surprenant que François Payotte y soit né. L’Austrasie qui fut avant tout le berceau de l’Empire mérovingien avant que Dagobert II ne soit assassiné et que les Carolingiens usurpent leur trône. Mais ça reste des Francs, plutôt des Romains déguisés en Francs pour infiltrer les Mérovingiens et les faire disparaître. Une tactique vieille comme le monde. Jules César infiltre Spartacus et sa rébellion pour pouvoir y semer le trouble et ouvrir les portes de la forteresse. Et il en était de même avec Vercingétorix.

Lien « Vercingétorix » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=200213

Liens « Carolingiens » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=200496
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=200691


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=MxHZCteSsig

[image]

« Énigme Sacrée », en pages 170-171 : S’il faut en croire certains historiens et « documents du Prieuré », Nostradamus ne se contentait d’ailleurs pas de fournir en secret à ses protecteurs d’importants renseignements sur les activités et les plans de leurs adversaires. Astrologue officiel de la cour de France, il suivait le roi dans tous ses déplacements et connaissait par suite un grand nombre de renseignements relatifs aux personnalités qu’il côtoyait, leurs points vulnérables, leurs faiblesses et leurs bizarreries. Ainsi peut-on penser qu’il était parfaitement en mesure de manipuler les Valois sur le plan psychologique, et de les livrer par voie de conséquences aux mains de leurs ennemis.

Question qui tue : Nostradamus était-il le « Jeffrey Epstein » de son temps ?

Quoi qu'il en soit, c'est Jeanne d'Arc qui a permis à la dynastie des Valois (Charles VII) de s'établir, à condition de ramener en avant-plan la tradition païenne nordique / odinique des Mérovingiens :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=200825

Petit portrait de la monarchie gauloise / française :

C'est important parce que Maurice Poulin et autres, parlent d'un Grand Monarque issu de la branche capétienne, particulièrement celle des Bourbon.

1. Mérovingiens (Clovis) de 481 à 751 : invasion dite « barbare » au Ve siècle qui chasse les Romains (un lien entre les Francs et le Phénix égyptien, un autre entre Mérovée et Horus)

2. Carolingiens (Carolus Magnus) de 751 à 987 :

3. Capétiens de 987 à 1792 (Philippe IV le Bel - Charles VII - François 1er - Louis XIV) : Les Capétiens vont se diviser entre Valois et Bourbon

Suite « Énigme Sacrée » : Familier de tous les horoscopes, de toutes les existences, bref des coulisses et des « dessous » de la cour, il ne lui était pas très difficile de déterminer, puis de faire connaître à ses maîtres lorrains le moment opportun pour une disparition, un assassinat, un empoisonnement… C’est pourquoi une grande partie des prophéties de Nostradamus n’en sont en fait peut-être pas, mais bien plutôt des messages cryptiques, des instructions codées, un programme d’action secret destiné à un nombre restreint d’initiés.

Maurice Poulin souligne que l’arrière-grand-père de Nostradamus était lié à René 1er d’Anjou, « le bon roi René » [donc à la Maison de Lorraine]

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 83 : Quel rapport avec le Québec ? Eh bien, voici : dans une des villes de l’île de Montréal, Ville d’Anjou, le boulevard principal se nomme, vous [l’aurez] deviné, « Roi René ».

Suite « Énigme Sacrée » : Ce n’est là bien sûr qu’une hypothèse, mais on peut d’ores et déjà cependant avancer que certaines de ces prétendues prophéties se réfèrent explicitement au passé : aux Chevaliers du Temple, à la dynastie mérovingienne, à la maison de Lorraine, à l’ancien comté de Razès proche de Rennes-le-Château et, dans le cas de nombreux quatrains, à l’avènement du « grand monarque » qui viendra du Languedoc

Un autre détail de la vie de Nostradamus intéresse aussi directement notre enquête. Selon certains historiens et la légende populaire, il aurait en effet, avant de commencer sa carrière de prophète, effectué un long séjour en Lorraine, pour une sorte de noviciat, une période d’épreuves au terme de laquelle il aurait été « initié » à un important secret. On dit aussi qu’il aurait eu accès à un très ancien ouvrage ésotérique, base de toute son œuvre à venir. Or cet ouvrage lui aurait été remis en un lieu qui ne nous est pas inconnu puisqu’il s’agit de l’abbaye d’Orval offerte par la mère adoptive de Godefroi de Bouillon, et où serait peut-être né le Prieuré de Sion. Orval en tout cas restera associé pendant deux siècles encore au nom de Nostradamus, jusqu’à la Révolution française et Napoléon, puisque c’est là que seront édités les fameuses œuvres prophétiques de l’astrologue.

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 141 : En tout cas, on sait qu’il [Nostradamus] séjourna à l’abbaye d’Orval, avant de se fixer définitivement à Salon.

Le Hiéron du Val d’Or (d’Orval) :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=195645


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=v5SVyoAVxYA

À 0H43’28" du vidéo : Nostradamus appartiendrait à une société secrète

Son œuvre serait codée par un groupe, un Ordre secret qui aurait pris la suite des Templiers
Nostradamus était au fait de Rennes-le-Château

À 1H32’34" du vidéo : Nostradamus connaissait l’histoire des Mérovingiens, des Templiers (remplacés par les Hospitaliers)

À 1H39’14" du vidéo : Sept quatrains qui concernent Rennes-le-Château et le Razès

Dont la découverte d’une grotte, d’un tombeau (du Christ ?) et d’une lampe allumée depuis l’enterrement, perpétuelle [feu des Vestales ? Nephtys ? Horus ?]
Donc, Nostradamus connaissait le secret de Rennes-le-Château avant l’abbé Saunière

[image]

Lien Complément Surprenant :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=150846

Extrait : [image]

''Les fameux quatrains n’étaient rien d’autre que la traduction d’un original, composé en hébreu, sur l’ordre et selon les directives d’Ulrich de Mayence, à Nostradamus''
Ulrich de Mayence (1486-1558) connut une première moitié de vie mouvementée. Après son voyage dans le Nouveau Monde, où il côtoya Mayas, Aztèques et Indiens d'Amérique du Nord, il revint en Europe, détenteur d'une immense fortune. Sa vocation de prophète et d'initiateur religieux s'affirme alors. Maître d'une redoutable puissance occulte, il fonde, en 1532, une société mystico-politique, l'Ekklésia des Kataugues, qui demeure, aujourd'hui encore, la plus secrète de tous les temps.

[image]

En 1540, il arme une flotte et, de Cadix, part pour un extraordinaire voyage d'étude en Extrême-Orient. Il traversa les Indes, visitera tous les lieux sacrés et rencontrera même le troisième dalaï-lama. A son retour, il se consacrera, avant de disparaître mystérieusement le 7 avril 1558, à la rédaction de son grand ouvrage, l'Arbor Mirabilis, que beaucoup considèrent comme la Bible de l'an 2000 tant sont nombreuses et précises les prédictions sur l'avenir de l'Humanité. Il reste deux exemplaires de l'Arbor Mirabilis : un se trouve à Dusseldorf (Siège des Kataugues), l'autre à Montségur (antique fief des Parfaits Cathares).

[image]

Nostradamus reçoit donc la visite d’Ulrich de Mayence en 1551, alors qu’il a 48 ans. Comme il vient à l’improviste, il craint au début que ce soit l’Inquisition, car il était surveillé étroitement. Nostradamus est heureux de revoir son vieil ami et maître, qui vient en cheval, et qui a alors 70 ans environ. Il revenait de l’ouverture de la IIe session du Concile de Trente. Il est déçu par le Pape Jules III. Notons que la naissance même de l'homme est un mystère car il dérivait sur le Rhin... Peu de précision également au niveau de la mort d'Ulrich, car il disparut subitement en 1558 à l'âge de 72 ans...

[image]

Lien Complément Surprenant :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=18749

Extrait : RUDY CAMBIER

Rudy Cambier est philologue et médiéviste.

Selon Rudy Cambier, le véritable auteur des centuries n'est pas Nostradamus mais le 15ème abbé de la grande abbaye cistercienne de Cambron, c'est-à-dire Yves de Lessines. "Le Vieux Moine" indique le chemin à suivre pour retrouver les biens cachés du Temple, en nommant les lieux, voire en décrivant leurs particularités. La multiplicité des toponymes, toujours en usage aujourd'hui dans le Pays des Collines à cheval sur Flandre et Hainaut, est l'un des arguments majeurs de la démonstration de Rudy Cambier.

Après avoir lu ce livre, vous ne verrez plus Nostradamus comme avant ! En novembre 1990, Rudy Cambier entrait dans le labyrinthe à chausse-trappes des « prophéties » de Michel Nostredame. Tout de suite, il éventa un premier piège : le Provençal du 16ème siècle, qui publia les centuries sous le nom de Nostradamus, fournissait un produit bizarrement concocté : une langue du 16ème mais avec de lourdes scories d'ancien français du temps du Moyen-Âge. Deuxième piège : dans le salmigondis d'un Provençal du sud baragouinant le français se cachaient des mots picards, et même pire : des mots flamands, germaniques, encore plus au nord. Pire que tout : ces mots-là, manifestement, Nostradamus n'en avait pas compris le sens ! Quelque chose clochait ! C'est de ce premier constat que toute la recherche de Rudy Cambier est partie. Qui démontre quoi ? Que les centuries ne sont pas des prophéties. Que c'est un livre d'histoires et d'une histoire en particulier : celle, sous forme d'énigme, de l'Ordre du Temple et de sa destruction par Philippe le Bel, un vendredi noir de 1307. Les Templiers, raconte l'auteur, avertis à temps, ont pu sauver leurs archives, leurs précieuses reliques et une partie de leur « trésor ». Très logiquement, ils les ont transportés hors des territoires du roi de France, dans une de leurs propriétés du Nord, une enclave située au cœur de ce qu'on appelait La Terre des Débats, à portée de la protection de l'abbaye cistercienne de Cambron.

Six convois, venus par terre ou par mer, ont suivi des chemins convergeant vers un même point : la Commanderie de Saint-Léger en Flandre. Vingt et un tonneaux ont ensuite gagné Moustier, la pénultième étape. Par la plume de Rudy Cambier, le calame du Vieux Moine Yves nous guide de lieu en lieu au long de la dernière étape. Là, quelque part, les 14 arrivants ont déposé leur charge, avant de rencontrer la mort de ceux qui doivent se taire à jamais.

Seul survivant, désespéré de n'avoir pas vu venir l'Attendu, et sentant sa fin prochaine, Yves de Lessines a parlé afin que le secret des Templiers soit connu un jour. Quel jour ?

Le Destin emploie des moyens complexes et singuliers. Conservé pendant deux siècles dans la bibliothèque abbatiale, le manuscrit du Vieux Moine fut volé au 16ème siècle par un visiteur provençal, un certain Nostradamus.

Au bout du chemin était Rudy Cambier

Conférence de février 2011 SALLE 1102 du Club CRÉÉE

[image]

Lien :
https://esoterisme-exp.com/ClubCREEE_pub/CLUBCREEE.php?page=contenu1102

[image]

[image]

RETOUR AU PREMIER CHAPITRE
avec Maurice Poulin

Analyse d’une prophétie de « Noël Olivarius » du XVIe siècle à partir de laquelle il établit des liens philologiques avec la Bible et autres

Quand on sait que la Bible est la « fake news » par excellence…

Très difficile de retracé cette prophétie et son auteur parce que Maurice Poulin a cité sa source de façon confuse. Voici ce que j’ai pu trouver :

Lien : https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/004D51550069

Extrait : « Prophétie de Philippe-Dieudonné-Noël, tirée d'un manuscrit où elle a été écrite en 1542 et remise à Napoléon après son sacre », suivie de la « Prophétie de Philippe Olivarius, dite d'Orval (1544) »

Dans cette prophétie, il est question d’un jeune guerrier [à bientôt 65, je suis juste encore « jeune de cœur »…], d’armoiries du lion et du coq, de la Gaule, d’une lance d’Orient, de rameaux d’oliviers

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 19 : Encore de nos jours, le rameau d’olivier est le symbole par excellence de la paix ; par exemple, il (l’olivier) figure sur le drapeau de l’O.N.U.

Le satanisme a usurpé, trahi, travesti, inversé la symbolique du Baphomet. Hitler et le nazisme ont fait de même avec la symbolique du svastika. L’O.N.U. a continué dans cette voie avec la symbolique du rameau d’olivier.

« Le Secret des Étoiles Sombres », Anton Parks, 2005, Éd. Nenki, en pages 81-82 : Le 10 décembre 1948, fut proclamée la déclaration universelle des droits de l’homme par l’Assemblée générale des Nations Unies. L’article 19, paragraphe 1 et 2 de la Convention Internationale des Droits Civils et Politiques de l’ONU déclare que :

1- « Tout individu a le droit d’émettre une opinion sans interférence. »

2- « Tout individu a le droit à la liberté d’expression ; ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, recevoir et révéler des informations et des idées de toutes sortes, sans considération de frontières, que ce soit verbalement, par écrit ou par impression, dans la forme d’art ou à travers tout autre média de son choix. »
Jusqu’à présent tout semble honnête, n’est-ce pas ? Pourtant, reportons-nous un instant au paragraphe 3 de ce même Article :

3- « L’exercice des droits définis au paragraphe 2 de cet article comprend des devoirs et des responsabilités spécifiques. De ce fait, il doit être soumis à certaines restrictions, du moment qu’elles sont stipulées par la loi et qu’elles s’avèrent nécessaires :

(a) Pour le respect des droits ou la réputation des autres ;

(b) Pour la protection de la sécurité nationale ou pour le bien de l’ordre public, la santé publique ou l’éthique. »

Le problème avec l’ONU, c’est qu’elle use de formulations à double sens. Comme vous le constatez, la tournure du paragraphe 3 casse les garanties formulées dans le paragraphe 2. Ainsi, le droit à la liberté d’expression peut être restreint selon les besoins. Il peut être bafoué dans le but de protéger des intérêts politiques ou autres. C’est sans doute pour cette simple raison que de nombreuses clauses de la Charte des Nation Unies sont carrément désuètes ou encore inapplicables… Les formulations sont non seulement à double sens, mais également trompeuses. C’est fréquemment le cas lorsque nous évoquons des affaires dans lesquelles sont directement ou indirectement impliqués les usurpateurs du genre humain et leurs collaborateurs liés à des sociétés secrètes ou des organismes politiques.

Sachant qu’au royaume des manipulateurs du genre humain rien n’est fait au hasard [la magie des archontes…] et que ces derniers adorent le symbolisme, voyons de plus près ce que dissimulent les initiales de l’ONU. Les initiales anglophones des Nations Unies sont UN (United Nations). Ce qui est stupéfiant c’est que ce terme existe dans le langage des « dieux ». La particule UN que l’on retrouve dans le sumérien veut dire plusieurs choses précises qui sont « population » ; « gens » ; « foule ». Ceci conforte le rôle de l’UN qui a effectivement pour vocation de [d’as] servir les peuples de la Terre. Ce qui est redoutable, par contre, c’est que la valeur phonétique de l’UN sumérien évoque très clairement le pays de Sumer, c’est-à-dire KALAM. D’ailleurs les termes sumériens UN et KALAM possèdent le même signe cunéiforme. Ceci indique tout simplement, aux yeux du gouvernement occulte, que l’ONU est symboliquement au service des populations mais qu’elle est surtout à la solde des êtres de Kalam, c’est-à-dire des anciens « dieux » de Sumer, précisément du Bestiaire Céleste qui forme le gouvernement ultrasecret de la planète.

« Le Secret des Étoiles Sombres », Anton Parks, Éd. Nenki, en pages 83-84 : Vous allez pratiquement tout savoir sur l’origine des Gina’abul et de leurs descendants qui dirigent ce monde. […] Des forces opposées œuvrent conjointement ici-bas et ce n’est pas le fruit du hasard. […] En effet, comme le précisent les traditions amérindiennes (des Mayas et des Hopis de l’Arizona), l’humanité va basculer prochainement dans un nouveau monde. Cette réalité met en panique le Bestiaire Céleste qui ne souhaite pas voir son fidèle bétail s’élever et se sauver à son insu. Lorsqu'un peuple entier élève sa conscience, il élève par la même occasion sa fréquence collective. Le problème du Gílimanna (le Bestiaire Céleste) est qu'il ne peut accéder aux fréquences supérieures étant donné que celle où nous évoluons est la plus haute pour ses capacités de tonalité intérieure. Le seul moyen qu'il a trouvé pour vous garder sous son emprise est d'avoir, depuis toujours, contrôlé par le haut les organisations politiques, religieuses, scientifiques, médicales et bancaires de la planète.

« Le Secret des Étoiles Sombres », Anton Parks, Éd. Nenki, en page 84 : Mon geste reflète simplement le besoin de vous informer sur vos origines, ce qui vous aidera sans doute le jour où la partie crapuleuse du Bestiaire Céleste vous imposera à faire un « choix » délicat sur votre avenir.

Maurice Poulin évoque sous divers aspects la « Fin des Temps » qui devrait faire la transition entre l’ère des Poissons et celle du Verseau (selon la Tradition…)

On dirait que la "Tradition" a été usurpée, infiltrée elle aussi...

Il table sur les prophéties bibliques de l’Ancien et du Nouveau Testament

Les Deutéronomistes (Ancien Testament) ont joué la carte des prophéties messianiques et ils ont mangé leurs bas, notamment avec Josias, l’héritier ultime du trône « davidique » !

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 24 : L’Apocalypse de Jean serait un condensé de toutes les prophéties de l’Ancien Testament ayant trait à la fin des temps et à l’établissement du royaume de Dieu. Alors, les prophéties de Nostradamus seraient fondamentalement l’exposé détaillé de ce livre prophétique du Nouveau Testament, comme cette recherche se propose de le démontrer systématiquement.

Il semble ici, comme bien d'autres ésotéristes, que Maurice Poulin prend des vessies pour des lanternes !

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 251 : Cette mini exploration de l’Apocalypse de Jean nous démontre une fois encore l’incessante et implacable manipulation des textes. Cela en devient fatigant, voire véritablement agaçant. Il en ressort sans l’ombre d’un doute que ce passage, trop souvent considéré comme prophétique, a allègrement été inspiré par l’Égypte ancienne, plus précisément l’épopée osirienne, antérieure de plusieurs milliers d’années à la rédaction de la Bible. Il y a donc dans ce passage précis aucune annonciation ou autre révélation concernant un futur plus ou moins proche.

À preuve, Maurice Poulin se réfère constamment à l'ancienne Égypte.

[image]
© 2011 Uno Editori
© 2014, Éditions Nouvelle Terre, 310 pages, en excluant l’annexe, la bibliographie et la table des matières

En page 200 : (Le terme "prophète", […] en effet, et contrairement à ce que l’on croit souvent, ne désigne pas celui qui prédit le futur, mais "celui qui parle pour le compte de…").

La question qui tue : Pour le compte de qui Nostradamus parlait-il ?

En page 214 : Les rapports ayant changé, le prophète [Isaïe], maniant l’ironie et le sarcasme, invite le peuple judaïque à s’élever contre le nouveau souverain. Cette prophétie a évidemment été écrite "après" la mort du roi, à l’instar de toutes les autres prophéties de la Bible, continuellement écrite "après" que les événements se soient vérifiés, celles-ci étant donc toujours des prophéties établies post eventum.

Il semble que ce soit aussi le cas pour les prophéties de Nostradamus... Et c’est sans compter les prophéties « autoréalisées » !

Maurice Poulin fait une analyse substantielle du nom « Nostradamus »
Nostradamus / Michel de Nostre Dame / Michaletus de Nostra Domina associé à « Notre Dame »

Donc associé aux Templiers, aux Vikings, aux cathédrales gothiques Notre-Dame :

http://www.orandia.com/forum/index.php?id=192112

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 26 : Voici maintenant le résumé des caractéristiques essentielles du grand personnage à venir :

- Il s’agirait d’un souverain universel, reconnu par tous les peuples.
- Il serait d’origine juive, issu de la tribu de Juda et un rejeton de la lignée de David.
- Il rétablirait le règne de Dieu sur Terre et accomplirait toute Sa volonté.

Caractéristiques qui sont toutes extraites de l’Ancien Testament, en plus d’être fréquemment reprises dans les prophéties dites privées.

David (bien aimé) est un attribut d’Osiris. Alors Horus, le rejeton de David, doit rétablir le règne d’Osiris (Dieu), son Père qui est dans les Cieux...

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en pages 159-160 : Autre similitude entre Horus et Jésus : Horus est le fils de Meri, dont le sens est "bien-aimé(e)", alors que Jésus-Christ est appelé "fils de דָּוִיד" ("David") qui veut également dire "bien-aimé", mais en hébreu. Sauf que dans ce dernier cas, le concept relève du patriarcat, cher aux judéo-chrétiens, la Déesse Mère ayant été une fois encore ensevelie.

Cette association avec David, le "bien-aimé", provient très certainement de l’annonce de l’ange Gabriel faite à Marie dans l’évangile de Luc : "Le Seigneur Dieu lui donnera [à Jésus] le trône de David, son père. Il régnera au long des âges sur la maison de Jacob…" (Luc 1:32-33) Nous savons qu'en Égypte, "le bien-aimé" est Ptah-Osiris, titre repris plus tard par plusieurs pharaons. Nous savons également que Jacob correspond au dieu sumérien An et à son double égyptien Atum-Râ. Lorsqu’il est indiqué que Jésus régnera sur la maison de Jacob, cela peut se traduire par Heru (Jésus) régnera sur la demeure du "dieu de la lumière" Yakhu ("Jacob"), donc d’Atum.

« Sa volonté », terme repris par Kiwan pour Richard Glenn dans le VOR230128 en parlant du "Maître" au-dessus de Tout.

Et l’Ancien Testament est fondamentalement de la propagande des Deutéronomistes. Voir « La Bible dévoilée » :

http://www.orandia.com/forum/index.php?id=145685

Le tarot égyptien et plusieurs sources dites ésotériques d’origine égyptienne figurent avantageusement dans l’œuvre de Nostradamus
Dans le quatrain 1-4, on fait allusion à la barque des Poissons [barque d’Osiris] qu’on attribue à saint Pierre
Analyse du quatrain VI-25

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 28 : Ce monarque annoncé sera donc aussi un Pape.

Ce qui se rapproche le plus d’un monarque à la fois Roi et Pape tel que le défini Maurice Poulin, est un pharaon d’Égypte (Osiris dit le « bien aimé » / David).

Maurice Poulin discourt sur la meilleure possibilité à laquelle la « pierre » évoquée fait allusion
Lien entre la lame 4 du tarot égyptien (pierre cubique) et Daleth (porte) et Jésus-Christ [Horus]

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 30 : Or, en saint Matthieu, XXI, 42 et en saint Paul, épître aux Éphésiens, II, 20, il est indiqué que JÉSUS-CHRIST EST LA PIERRE ANGULAIRE DE L’ÉGLISE ; en l’évangile selon saint Jean, X, 9, Jésus dit QU’IL EST LA PORTE.

Lien : http://www.bible-en-ligne.net/bible,43N-10,jean.php
Extrait : 10:9 Je suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages.

Cette « porte » pourrait très bien faire référence à la glande pinéale, l’œil d’Horus, le Christ égyptien, le cavalier de l’Apocalypse enfanté par Isis, que Maurice Poulin identifie comme la Femme de l’Apocalypse.

« Corpus Deae », Anton Parks, en pages 179-180 : Les Hopis de l’Arizona disent à propos des premiers hommes et de ce 3e œil situé au sommet du crâne : "Le corps vivant de l’homme et le corps vivant de la Terre ont la même structure. Un axe les traverse. Pour l’homme, c’est la colonne vertébrale par laquelle sont contrôlés l’équilibre des mouvements ainsi que les fonctions principales. Le long de cet axe sont situés plusieurs centres vibratoires dans lesquels résonne le son primordial de la vie de tout l’Univers et qui, si nécessaire, donnent l’alarme. Le premier d’entre eux est placé au sommet de la tête, là où à la naissance existe une partie molle, le Kôpavi, "porte ouverte" par laquelle l’homme reçoit la vie et communique avec son Créateur. À chaque souffle de respiration, cette partie molle se soulève et s’abaisse, provoquant ainsi une douce vibration transmise au Créateur. Au moment de la Lumière rouge, Talawva, la dernière phase de la Création, la partie molle se durcit et la "porte" se referme jusqu’à la mort. Elle s’ouvre alors pour libérer la vie par l’endroit où elle est entrée. […] [Lors du deuxième monde] les hommes étaient si proches spirituellement qu’ils avaient la possibilité de se voir et de s’entendre grâce à l’usage du centre vibratoire du sommet de la tête."
Le Livre du Hopi, Frank Waters

Lors de leurs différentes migrations, les ancêtres des Hopis perdirent peu à peu leur faculté liée à cette "porte ouverte" au-dessus du crâne.

« Corpus Deae », Anton Parks, en page 182 : Cet effet de résonance me fait penser à l’interaction pouvant s’opérer entre le cerveau d’Horus et son arme « Uatch » "le sceptre d’Isis" qui exprime également une "pierre verte" (celle de Lucifer !), comme signalé plus haut. [Graal, pierre incandescente]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=CtI-xQ8Ic8w

À 1H38’49" du vidéo : La quête du Graal

Coupe d’émeraude (tombée du front de Lucifer quand il a chuté), légende pré chrétienne puis christianisée après
Ça pourrait même corresponde à un minerai d’une météorite [Benben]

« L’Énigme Sacrée », en pages 285-286, dans « Parzival » : Le Graal est donc devenu une pierre

Interprétations : « pierre venue des cieux », « tomba des cieux », « pierre tombée du ciel », pierre philosophale
Pierre le disciple, Pierre le rocher
• Jésus « pierre négligée des bâtisseurs », pierre rejetée

La promesse de l’envoi d’un Défenseur (cavalier qui monte le cheval blanc) par le Christ mis en lien avec Élie, Jean le Baptiste, l’Esprit-Saint, Fils de l’homme, Petrus Romanus (Pierre Romain)
« Esprit de Vérité », attribut fondamental du Défenseur (Jean-Baptiste / Élie)

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 32 : Nous savons que le Précurseur, Jean Baptiste, doit revenir pour préparer la seconde venue du Christ ; à cet égard, l’Évangile de saint Luc, I, 76 à 79, est formel…

Si je sais compter, Osiris est venu ; puis il est revenu sous les traits d’Horus. Ça fait deux, pour la « seconde venue ». Comme le souligne Mauro Biglino, une prophétie post eventum.

Élie ou Jean le Baptiste et le Fils de l’Homme = une seule personne

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 36 : Tout ceci pour souligner que la plupart des passages concernant le Messie, dans les deux Testaments, nous amènent presque tous au cœur d’une dialectique Jésus-Christ/Jean-Baptiste [Horus, fils d’Isis / Horus l’Aîné], directement ou non. Le fait est incontestable.

Par contre, les écrits bibliques le sont contestables.

Et voilà ma réflexion sur cette « dialectique » : De mon point de vue, les deux se confondent. Et pour moi, ils ne font qu'un.

D'ailleurs, pourquoi un Messie si puissant n'a-t-il pas fait la job la première fois ? Pourquoi faut-il s'y prendre à deux reprises ? Pourquoi doit-il faire appel à un Jean le Baptiste et l'envoyer à l'abattoir ? Est-il « princesse » au point de lui faire faire la sale job ? Quoi, le Messie n'est pas capable de prendre les choses en main ? Il va se présenter que pour récolter les lauriers ? Une totale incohérence. Qui voudrait d'un Messie qui engage du « cheap labor » ?

Quand on fait du copier-coller sur des textes bibliques, c'est rare qu'on y trouve une cohérence, une vraisemblance, du gros bon sens.

J'adhère au fait que cette histoire a déjà eu lieu. Puis, il a trahi le Mesi avant de voir sa tête tranchée de façon inopinée.

Pour s'assurer de bien décoder Nostradamus, peut-être faut-il s'assurer de bien décoder la Bible auparavant. Et il y en a qui le font très bien. Il suffit d'être à l'affût. Au moment de la réécriture de son essai, il y avait déjà des sources valables pour le mettre sur cette piste. Mais j'avoue que je bénéficie de 15 ans de trouvailles supplémentaires pour faire ma critique. C'est pour ça que je dis qu'il serait dû pour une troisième version.

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 238 : Finissons sur ce sujet en indiquant une étrange correspondance. Le 24 juin est le jour de la Saint Jean, la fête de Jean le Baptiste. Cette fête est traditionnellement accompagnée de grands feux et marque d'une façon symbolique le solstice d'été. Or, le véritable solstice d'été se place trois jours avant, le 21 juin. Notons en aparté que le chiffre 3 symbolise en occultisme le sommet de la hiérarchie divine. Il est également le symbole du Christ qui est généralement regardé à la fois comme Roi, Prêtre et Prophète.

On a donc, trois jours avant le 24 juin, le 21. Le 21 juin regroupe plusieurs saints parmi lesquels se trouvent essentiellement Louis [les rois de Gaule / France], Raoul, Rodolphe et Ralf. Ce dernier d'origine anglo-saxonne n'est pas s'en rappeler notre Râ'af * égyptien (le L n'existe pas en égyptien). Nous avons vu plus haut que Râ'af est le soleil nocturne. Il est le nom secret qu'Osiris a pris lorsqu'il a vaincu les ténèbres et qu'il a atteint la lumière pour se transformer en Horus. Il s'agit d'une épithète d'Horus en tant que nouveau soleil, l'étoile rouge Neb-Heru, l' "oeil sonore" du firmament. Cette transformation physique du dieu en Mesi a connu plusieurs étapes. L'une d'elle étant justement le baptême d'Horus au cœur de la Netra ("la chambre de l'eau"), la chambre inférieure de la Grande Pyramide... [...]

Le fait de trouver dans le calendrier grégorien les images de Râ (Yuan *, "la massue") et d'Horus (Râ'af *, "Soleil Noir"), tous deux associés au solstice d'été et séparés par le chiffre christique trois, n'est donc pas du tout le fait d'un hasard. Ils se suivent comme deux frères et forment les deux fils solaires, respectivement Horus l'Aîné et Horus, fils d'Isis. Ce fait essentiel, jamais compris jusqu'à présent, ne fait que confirmer la citation de Jean le Baptiste au sujet de Jésus dans l'Évangile de Jean (1:15) : "Celui qui vient derrière moi, le voilà passé devant moi, parce qu'avant moi il était". Oui, auparavant "celui qui vient" était Osiris et aujourd'hui, il est le Mesi, "fait à la ressemblance de [Osiris]", clairement sa résurrection.

Pour l’anecdote : Mon parrain se prénommait Jean-Baptiste, prénom qui se retrouve évidemment sur mon certificat de naissance. Le patronyme de ma mère, sœur de mon parrain, est Lambert.

Lamb = Agneau (de Dieu)
Bert = Ours (Arthur)

Jean-Baptiste Lambert dans « Les Tisserands du pouvoir », interprété par Denis Bouchard et Gratien Gélinas. Et comme j'étais le Xième filleul, je n'ai jamais reçu de cadeau de lui, contrairement aux parrains et marraines de mes soeurs et frères. Mais au début des années 1990, en écoutant justement « Les Tisserands du Pouvoir » à la TV, c'est là que j'ai compris que le cadeau qu'il m'avait fait, c'était son prénom « Jean-Baptiste ».

Les Hébreux ne sont pas les seuls à avoir connu l’Exode. De la Gaule à la Nouvelle-Gaule, à la Nouvelle-Angleterre. Sans compter les Acadiens en Nouvelle-Orléans et les coureurs des bois. Et les Français venus épaulés Washington et ses patriotes (1776).

Wikipédia : Au début du XXe siècle, après la Première Guerre mondiale, le Canada connaît une récession économique importante. C’est dans l’Histoire du Québec la période où le peuple québécois a connu l’exode aux États-Unis qui ne subissaient pas une récession aussi marquée. Dès 1925-1926, cet exode se résorbait. L’estimation des historiens varie sur le nombre de Québécois ayant migré pour aller travailler dans les usines américaines. On parle parfois d’un peu plus d’une centaine de milliers de personnes et d’autres fois de plus de six cent mille. Compte tenu de la population totale du Québec à l’époque, l’exode d’une fraction importante des Québécois est un fait historique majeur. Il demeure en Nouvelle-Angleterre nombre de citoyens de souche franco-canadien dont les ancêtres y sont restés, en effet un recensement de 1990 indique qu'aux États-Unis, il y a 13 500 000 personnes d’origine francophone dont moins de 2 000 000 ont le français comme langue d’usage.

---
L'ALERTE LAMBERT à Panthère
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=206908

P(3)58

Avatar

Pleine Lune en Lion...

par ophelyia, samedi 04 février 2023, 19:21 (il y a 477 jours) @ panthère58

La pleine Lune en Lion a eu des répercussions sur Panthère58. Merci pour le partage de ton dossier, on sent que l'énergie féline t'a alimenté pour produire ce gros dossier cette semaine... :-)

[image]

[image]

Avatar

Le GRAND MONARQUE avec Maurice Poulin / Chapitre 1.2

par panthère58, dimanche 05 février 2023, 11:44 (il y a 476 jours) @ panthère58

:-) EN ATTENDANT LA VENUE DU GRAND MONARQUE
Avec Maurice Poulin


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=Fu8mWEnz4cI


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=TmTZpQYMzN8

Spartacus, l’étoffe d’un Grand Monarque ?

[image]

[image]

Chapitre 1
AU CŒUR DE LA PROPHÉTIE DE NOSTRADAMUS

DEUXIÈME PARTIE

Jean le Baptiste pose problème !


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=CtI-xQ8Ic8w

À 0H39’44" du vidéo : Jean le Baptiste

Les Cathares refusent le baptême d’eau et Jean le Baptiste ; par contre ils reconnaissent le baptême du feu (Pentecôte) que confère le Saint-Esprit

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 33 : Jean-Baptiste (ou Élie), qui est déjà venu, doit revenir, puisqu'il est évident que nous avons affaire ici à une nouvelle présentation du « Défenseur » annoncé en saint Jean, l'Esprit Saint, comme on peut le constater par la première phrase de la réponse de Jésus, ; le Défenseur est ici nommé Élie.

Manque de veine pour les Cathares, le Grand Monarque (Jean le Baptiste) est le Saint-Esprit ! Mais encore. Jean le Baptiste serait-il le Baphomet ? En tout cas, il est lié à la Franc-maçonnerie. De plus, on le fêtait au solstice d’été voilà bien plus que 2000 ans :

Lien « Jean le Baptiste = Baphomet ? » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=193356

Mais encore. Jean le Baptiste est-il lié à la franc-maçonnerie traditionnelle, encyclopédique, ou à celle des Jésuites, la franc-maçonnerie moderne dite des « Lumières » ?

Lien « franc-maçonnerie détournée au XVIIIe siècle » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=201730

[image]

Suite du Chapitre 1

Maurice Poulin découvre qu’en fait Isis [Gune] est la Femme de l’Apocalypse, que le Grand Monarque y est lié, et se questionne sur les prétendues sources des auteurs de la Bible sans oser aller plus loin dans ses observations.

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 37 : Incroyable. Il est dit également qu’ISIS-URANIE (la Femme de l’Apocalypse) porte un sceptre surmonté d’un globe, symbolisant sa perpétuelle action sur le monde placé sous sa responsabilité…

Maurice Poulin aborde d’autres prophéties du Grand Monarque de l’époque de Nostradamus avec leurs points communs

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 41 : Sa venue permet un renouvellement extraordinaire du christianisme.

Christianisme romain ou égyptien (osirien) ?

Dans d’autres prophéties non bibliques, il y est question du roi de Blois, de Paris (la Babylone des Gaules), de la Celte Gaule, d’un jeune homme remarquable, de l’Orient, de Léon Bloy et son Étranger qu’il faille attendre
Il est question aussi de monter sur le trône qu’on avait usurpé à ses ancêtres

[image]

Ça ressemble drôlement à l’usurpation du trône des Mérovingiens (Francs) par les Carolingiens (Romains). On a qu’à penser à l’infâme Charlemagne, Carolus Magnus de son vrai nom.


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=ddPeyhwsdLM
Esclaves Vikings contre Dinars - Le Film de Divulgation qui change la donne - Version 2
144 243 visionnements25 déc. 2022
Pagans TV - Oleg de Normandie

✅ Film de divulgation et de ré-information. Découvrez la traite cachée des esclaves européens et la vérité sur les Vikings. Version 2 du 25/12/2022
???? Toutes les sources et preuves historiques :

https://esprit-viking.com/richesse-empire-carolingien-esclaves-vikings-contre-dinars/

[image]

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en pages 47-48, Léon Bloy : Tout ce que je peux dire, c’est que l’Étranger qu’il faut attendre sera certainement un vagabond, étant envoyé par CELUI dont il est écrit que nul ne sait d’où IL vient ni où IL va.

Lien : http://www.bible-en-ligne.net/bible,43N-8,jean.php
Extrait : 8:14 Jésus leur répondit: Quoique je rende témoignage de moi-même, mon témoignage est vrai, car je sais d'où je suis venu et où je vais; mais vous, vous ne savez d'où je viens ni où je vais.

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 48 : Il ne nous est plus possible de faire de simples suppositions, dorénavant ; il faut regarder les choses en face : Léon Bloy affirma que le Saint-Esprit – promis par Jésus-Christ – était d’origine francophone.

Idem Nostradamus
Maurice Poulin décortique Léon (lion / tribu de Juda), Bloy = Blois, pour aboutir au Roi de Blois, autre nom symbolique du futur Grand Monarque
Roi de Blois associé à Louis XII, né à Blois et surnommé « Père du Peuple » [Osiris assassiné pour avoir été trop près du peuple]
Maurice Poulin observe une certaine connivence entre certains auteurs de textes prophétiques

Pour l’anecdote, en page 49 : Bloy → Blois → Blais (le patronyme de mon père)

Lien « Merlin / Cernunnos et [Blais]e / Lug » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=190091

Puis il est question à partir de la page 49 des constellations de la Lyre (et son étoile principale Véga), de la Couronne boréale et celle d’Hercule pour aider à élucider le thème du « grand monarchiste »
Véga dénommée « le Messager de la Lumière » par les Babyloniens ou encore « Étoile de la Reine de la Vie » en lien avec la lame 17 du tarot

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 50 : …ce qui n’est pas sans lien avec le symbolisme de la lame 17 du tarot, où l’on voit une jeune femme qui verse l’eau de la vie.

Dans le tarot égyptien, on lui attribue de surcroît la fameuse « étoile des mages »…

Voyons qui sont ces mages ou « magesses » ! Quand on dit que le féminin a été occulté, mesdames payez-vous une traite avec les « magesses » !

[image]
Anton Parks, Ed. Nouvelle Terre, 2009

BETHLÉEM et L’IDENTITÉ DES ROIS MAGES

En page 242 : Cependant, la question se pose : le Christ biblique serait-il né, voici plus de 2000 ans, à Bethléem, près de Jérusalem ? C’est possible ; Jésus le Christ a peut-être vu le jour dans la ville palestinienne de Bethléem. Cependant, il est intéressant de constater que l’assemblage de différentes particules égyptiennes élémentaires peut apporter une tout autre réponse qui est en parfaite concordance avec nos différentes découvertes : Bit ou Bet (qualificatif de Hathor : "merveille"), "prodige" ; Râ ou Rê ("soleil", "lumière") ; Hem ("le roi" [Heru], "majesté"). Vous le savez maintenant, le L n’existe pas en ancien égyptien, et il est généralement remplacé phonétiquement par R, cela nous donnera :

Bit-Râ-Hem, ou Bet-Rê-Hem, ou encore Bet-Lê-Hem (Bethléem), "Hathor, lumière du roi Heru"

Cette découverte capitale nous confirme une fois encore qu’Isis-Hathor symbolisait bien la Grande Pyramide de Gizeh.

En page 251 : Les trois mages, sœurs d’Hathor

L’histoire de la naissance du Christ Jésus, consignée en langue grecque dans l’Évangile de Matthieu, nous parle d’un astre, ou d’une étoile, qui aurait annoncé la naissance du Messie. Cette étoile – (Aster) en grec, ou Ashter en égyptien – rappelle l’œil du firmament qui a témoigné de la naissance d’Horus en tant que Phénix. Ne s’agit-il pas d’Ištar, la planète Vénus sous son nom akkadien ? La chute de Vénus-Lucifer est énoncée en Isaïe 14:12…

Dans la mythologie égyptienne, Horus est bien le fils de l’aurore. L’aurore étant incarnée en Isis et le crépuscule en Nephtys.

En page 252 : La naissance de Jésus est rattachée à la présence des rois mages. Le mot "mage" provient du grec Magoi (Magos au pluriel), lui-même étant tiré du persan Magi (Magus au pluriel) qui désigne une personne savante, experte dans l’observation des astres. C’est de ce terme que dérive le mot "magique". Nous ne manquerons pas de décomposer Magi en sumérien, à savoir MA-GI6, "attaché à la nuit", et MA-GI7, "noble qui place ou attache". Vous allez constater d’ici peu que ces deux décompositions nous apporteront la réponse quant à l’identité de ces rois mages.

Le terme hébreu utilisé dans la Bible judaïque pour évoquer les mages est généralement Chakam, qui signifie "intelligent", "sage" et "habile". Ce même mot se retrouve comme par hasard en égyptien sous la forme Sakam, qu’on traduit par "enfant" ou "fils de la déesse égyptienne Satkamt". Le nom Satkamt se décompose littéralement en Sat, "vache noire", et Kamt, "sombre-brillant". Dans ces conditions, ne faut-il pas plutôt voir ces Sakam comme des personnes qui n’observaient pas des astres, mais qui étaient plutôt assimilées à ces astres, ou étoiles ? En tant que représentant(e)s de la Déesse-Mère (Hathor, la Vache céleste), les Sakam égyptiens étaient bien "les enfants de la Vache noire, à la fois sombre et brillante". Un homophone égyptien, Kam, exprime également un "parachèvement" ou un "accomplissement", ce qui nous laisse à penser que les Satkam égyptiennes étaient initialement des "Vaches noires du parachèvement" du Yuef (corps) d’Osiris.

En page 253 : La tradition orale prétend que les mages qui sont venus à la rencontre du Christ étaient au nombre de trois. Les accoucheuses qui ont accompagné Isis lors de l’enfantement de Heru (Jésus ?) étaient également trois. La pensée judaïque affirme que ces trois Chakam, "habile(s)" ou Satkam, auraient apporté richesses et parfums, à savoir l’or (la royauté), l’encens (la divinité) et la myrrhe (la passion), à l’enfant Jésus. Les trois déesses pleureuses qui accompagnaient Isis lors du rituel de "la lumière de l’horizon", [lequel] avait pour objectif de ranimer l’âme de Sa’am, dit ("l’assassiné"), dans le corps d’Heru (Horus) sont assurément ces trois personnages qui se retrouvent aujourd’hui dans le Nouveau Testament sous la forme des rois mages. Dans la Bible, elles ne sont plus là pour assister Marie (Isis) lors de son accouchement, mais pour témoigner de la royauté du Christ Messie (Horus).

Dans la mythologie égyptienne, Isis-Hathor régit le Meskhenet, "la chambre des naissances". Elles et ses trois sœurs : Nephtys (Inanna-Ištar), Serkit (Ninmah) et Neith (Dim’mege ou Lilith), forment les quatre Meskhenut, les déesses de la naissance. On trouve symboliquement Isis et ses trois sœurs sur les quatre faces des colonnes des sanctuaires dédiés à Hathor. Cet ensemble de déesses forme les quatre faces cachés d’Hathor, à savoir : la mère des origines (Serkit-Ninmah), la mère et femme d’Horus (Isis-Sé’et ou Hathor elle-même), la mère initiatrice (Nephtys-Inanna) et la mère du monde abyssal (Neith-Dim’mege). Nous pouvons aussi ajouter que les trois déesses représentent, avec Isis, les quatre piliers osiriens qui entourent le tombeau d’Osiris – selon la tradition.

Maurice Poulin établit un lien entre cette lame 17 du tarot et le quatrain I-17, 17e des centuries

Ça m'évoque trois choses :

1. Le « Porteur de Lumière » Lucifer
2. Les trois Rois mages (Hathor), qu'on vient de voir
3. Et « pour l’anecdote » avec l’étoile Vega

[image]

Lien complément Surprenant :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=67146

COMPLÉMENT SURPRENANT #51 - Mise a Jour 23 Déc-
par gilles surprenant, dimanche 23 décembre 2012, 06:20
édité par gilles surprenant, dimanche 23 décembre 2012, 23:56

Extrait :

LUCIFER EST UN TITRE DU CHRIST
SOURCE
[image]

Il ne faut pas trop s'inquiéter avec Lucifer ! Si on passe outre les contresens modernes autour de ce nom, si on met à la corbeille ce que les évangéliques disent, ainsi que les récupérations du New Age et des mouvements aux prétentions occultes, ésotéristes, néo-païennes, lucifériennes et sataniques, il ne reste qu'une seule chose : Un titre du Christ !

Lucifer est en effet un des plus anciens titres du Christ qui a été perverti !

En effet, j'ai souvent expliqué ça à plusieurs personnes. Dans la littérature chrétienne ancienne, avant le quatrième siècle, ainsi que dans le Nouveau Testament, Lucifer est un titre du Christ comme dans 2 Pierre 1.19 (“phosphoros” en grec et “Lucifer” dans toutes les traductions latines pré-vulgate et Vulgate, traduit la plupart du temps en français par “étoile du matin”). Pierre écrit donc qu'il espère que Lucifer se lève dans le cœur de ses lecteurs ! Ainsi, “Lucifer”, l'étoile du matin, celle qui s'illumine la première, représente symboliquement le Christ (tu as ça aussi dans l'Apocalypse à deux reprises en 2.28 et 22.16.) En 2.28, l'étoile du matin est donnée en récompense à celui qui a vaincu ! En 22.16, Jésus s'attribue à lui-même ce titre.

Apocalypse 22:16 : Moi, Jésus, j'ai envoyé mon ange pour vous attester ces choses dans les Églises. Je suis le rejeton et la postérité de David, l'étoile brillante du matin.

[image]

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 161 : Il faut savoir que dans la littérature funéraire égyptienne, chaque roi, descendant d’Horus, est systématiquement assimilé à l’Étoile du Matin.

[image]
Anton Parks, Éd. Nouvelle Terre, 2007

Section Archives et Décodages

En page 318 ; La 3e partie de ce dossier établira qu’Enki et Osiris ne formaient qu’un seul et même personnage. Cette démonstration nous concèdera la possibilité d’authentifier les filiations amphibiennes d’Enki-Osiris (Sa’am) ainsi que sa consanguinité avec les planificateurs Abgal provenant de Sirius. Ces mêmes planificateurs étant considérés comme des KIR-IŠ-TI, terme en rapport avec le mot "Christ". Tous ces faits réunis, nous rapprocherons alors les Kirišti du Christ et de l’Étoile du Matin qui symbolise distinctement ce dernier dans des passages hermétiques de la Bible. Ceci nous permettra de commenter le sens des différentes croix que nous trouvons à travers le monde. Pour finir cette partie, nous explorerons la tradition des Dogons qui retrace la mort du Nommo, le "Christ" du Mali. En conséquence de ce sacrifice, l’univers entier fut bouleversé ainsi que le positionnement des étoiles. Cette étude nous donnera l’occasion d’assimiler pour la première fois le Nommo céleste sacrifié à un astre dont la destruction provoqua la naissance de la planète Vénus.

[image]

Pour l’anecdote : Étoile Véga → Suzanne VegaLuka et mon nouveau prénom usuel depuis août 1993 : Lucas


Lien vidéo Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=VZt7J0iaUD0

Un changement de nom qui a servi à souligner un nouveau départ, une renaissance, avec des correspondances mises en évidence dans mon dossier « Barbara Marciniak » :

« Convergence harmonique » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=198031

Et pour teinter d’humour cette anecdote, c’est dans le magazine gai RG de janvier 1991 que j’ai trouvé, après plus de trois ans de réflexion, le nom convoité : Lucas. De plus, je voulais passer par la voie officielle avec un notaire. Donc, ce n’est qu’en février 1993 (voilà exactement 30 ans aujourd’hui, je ne me souviens pas si c’était un 24 février…) que j’ai eu l’argent en gagnant un prix moitié-moitié avec un billet des Œuvres du Cardinal Léger que j’avais acheté à ma mère à l’automne de l’année précédente à la Plaza de la Mauricie. Je voulais encourager les Œuvres avant d’apprendre un peu plus tard, lors d’une conférence mensuelle de Kiwan pour Richard Glenn, ce qu’on soupçonnait qui se passait de très discutable avec cette organisation en Afrique. J’avais mis le billet dans un endroit discret d’une armoire de la cuisine sans avertir ma mère pour créer une surprise advenant un billet gagnant. Lorsqu’elle a reçu le téléphone, elle ne comprenait pas pourquoi elle avait gagné. J’étudiais à Montréal et elle m’a téléphoné au cas où que je serais au courant de quelque chose. Je lui ai fait part à ce moment-là de la chose. Et c’est ainsi que j’ai eu l’argent pour faire faire mon changement de nom.

[image]
Lucas était le modèle de janvier 1991

Mon chemin de vie étant le 3, je retrouve donc dans Lucas les trois lettres qui mènent à ce chemin de vie :
L = 12 / 3,
U = 21 / 3,
C = 3.
Le AS ainsi que le L, le B, le E du patronyme de ma mère remplaçait des lettres du patronyme de mon père et de mon ancien prénom. Et Lucas, George Lucas / Star Wars, évidemment. D’autres significations trouvées aussi par la suite comme 3 X 3 = Odin / Templiers.

Analyse du quatrain 1-17 avec le jeu de mots l’Iris (ancienne appellation d’arc-en-ciel) et Lyris pour la constellation de la Lyre

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 51 : Il est probable que l’étoile Véga fasse partie de cet ensemble stellaire, autant pour les raisons précédemment exposées qu’à cause d’un élément kabbalistique vital, que voici : la somme des composantes de la 17e lettre de l’alphabet hébraïque, Phé, soit 85, donne, en réduction guématrique, soit 8 + 5 = 13 = 1 + 3 = 4, soit le chiffre de l’arcane dont Véga est précisément une des correspondantes célestes.

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 53 : Philologiquement, on peut donc assimiler l’Arc-en-ciel au Fils de l’hommee.

Pour l’anecdote : Et on l’associe aussi aux homosexuels dont j’en suis.

[image]
Je suis à l'avant, au milieu. En 1993-1994, ligue de hochey gaie "Les Dragons de Montréal", avec des hétéros. Bon, ce ne sont pas les dragons de l'Apocalypse...

Véga liée au prochain avènement du Fils de l’homme le « nouveau Jean-Baptiste »
On touche au thème du déluge de Noé et du temps de la parousie du Fils de l’homme dans Matthieu XXIV, 37

Dans les Chroniques du Ğírkù et les essais d’Anton Parks, le Déluge de Noé survient lorsque les Anunnaki font sauter la planète des Planificateurs (maintenant la ceinture d’astéroïdes). Les déluges qui vont suivre seront dus au satellite (Vénus) de cette planète qui sera expulsé de son orbite, et dont les passages tumultueux avant qu’il se stabilise, provoqueront à chaque fois des déluges de moindres importances.

« ÁDAM GENISIŠ », Anton Parks, en page 317 : Par la même occasion, il sera confirmé, grâce à divers textes anciens que Vénus, en tant qu’Étoile du Matin (ou autres appellations que lui accordaient les anciens), fut un astre errant avant de se positionner à la place qu’elle occupe actuellement dans le système solaire. [Dr. Immanuel Velikovsky, "Mondes en collision"]

Voilà ce qu’est l’Ancienne et la Nouvelle Alliance que Maurice Poulin évoque et qu’il prend au pied de la lettre, malheureusement.

On s’aperçoit que Maurice Poulin n’a fait que la moitié de son travail. Il a cherché à trouver tout ce qui pouvait valider Nostradamus en l'interprétant de façon à, sans s’enquérir de ce qui pouvait le mettre à mal.

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 56 : Car c’est bien ce dont il sera question, dans ce livre : faire la liaison entre les meilleurs éléments de la monarchie française et le roi messianique promis pour la Fin des Temps, dans les Écritures.

Jetons donc un coup d'œil sur cette monarchie française pour voir si ses liens sont plus égyptiens (Horus, Kirišti) que bibliques (Jésus-Christ).

[image]

Lien #1 « Monarchie gauloise / viking / française » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=151709

Extraits complétés par d'autres infos : On fait des rapprochements entre Versailles et l'Atlantide. Curieux quand même que le "petit trésor" origine d'une famille qui s'inspire de l'Atlantide... Et des références à l'Égypte y sont très présentes.

[image]

1. Le domaine de Versailles doit essentiellement son existence à la volonté persistante de Louis XIV qui veilla à la construction du château et à l’aménagement des jardins tout au long de son règne. Ses successeurs ne firent que des ajustements somme toute assez modestes en respectant son œuvre. Versailles s’inscrit dans la continuité de Chambord en tant que palais symbolique de la grandeur de la Monarchie française.

Par Didier Coilhac

2. Le philosophe grec Platon est quasiment la seule source d’information concernant l’Atlantide, dans ses livres « Timée » et « Critias », écrits vers 358 avant JC.

5. Les jardins de Versailles codent de multiples façons la fin de l’Atlantide. Une telle insistance donne à croire que la Royauté possédait des objets, des preuves de l’existence d’une civilisation originelle.

6. La chapelle royale est la dernière création de Louis XIV. C’est un lieu où planent le secret et le mystère. Il ne s’agit pas d’une église banale : à l’intérieur, pas de statue de Jésus crucifié ou de Marie ou d’un quelconque Saint. Même parmi les 28 statues du pourtour extérieur, pas de Jésus ni de Marie. Il n’y a pas plus de grande croix apparente dans la chapelle.

7. Le château de Fontainebleau, palais de multiples Rois de France, comporte des exemples qui ne laissent aucun doute à ce sujet. Ces créatures hybrides sont inspirées des Sphinx de l’Égypte ancienne dont le plus connu est le grand Sphinx de Guizeh.

DE CHAMBORD À VERSAILLES


Lien vidéo Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=y2R-vOdF7vI
Résumé : Didier Coilhac
Publiée le 15 nov. 2015

Une autre perception des châteaux de Chambord et Versailles. Les secrets codés dans le château et les jardins de Versailles. Comment le château de Chambord est lié à la grande pyramide de Khéops.

Un film de Marc Bielli.

Omniprésence des chiffre 8 (Chambord) et 17 (Versailles), et d’Apollon. Le 8 du Thot égyptien (Hermès chez les Grecs, Mercure chez les Romains). Neptune.

Il y le bassin du Miroir, l’Arche d’Alliance, le Chandelier.

François 1er, Roi de France, peut-être la raison ésotérique du choix du "dernier pape" actuel en prévision d’un Grand Monarque issu de la monarchie française... de descendance égyptienne ou lié à l’Égypte ancienne !

Voir à 32:27 du vidéo : « Si la Renaissance française est la Renaissance de l’Antiquité, les témoignages liés à l’Égypte antique sont rares mais pas inexistants. […] Mais il subsiste une porte égyptienne commandée par François Ier. Elle représente les statues d’Isis et Osiris surmontées d’enfants portant le « F » emblématique du Roi. […] Et le château de Chambord ? À première vue, rien ne semble rappeler un quelconque témoignage ou hommage à l’antiquité égyptienne. Et pourtant, l’approche mathématique va nous révéler d’extraordinaires relations entre le chef d’œuvre architectural de la Renaissance et l’une des grandes réalisations de l’Antiquité, la seule des sept merveilles du monde qui subsiste encore aujourd’hui, la pyramide de Khéops ou Grande Pyramide. »

Pour moi, c’est un lien très fort le « F » emblématique de François Ier et les enfants qui surplombent la porte égyptienne d’Isis et Osiris.

Quand on lit les commentaires qui suivent le vidéo sur YouTube, on dirait que François Ier est l’émule d’Akhenaton si les allégations s’avèrent exactes. Didier Coilhac répond aux divers commentaires dont cette réponse en deux temps : Je pense que les extraterrestres sont cachés derrière tous ces codes, depuis des millénaires. […] Moi, je vais parler plus qu'avant d'aliens, pour essayer de toucher plus de gens. Le recadrage E.T. est nécessaire pour que le codage des châteaux se dévoile sous son vrai jour. Je vais voir ce que cela donne.

Source : Journal de Montréal du vendredi 24 juin 2016 et la chronique "En cinq minutes" sur la Saint-Jean en page 19

Extrait : 1534 : Jacques Cartier est le premier à introduire le symbole de la fleur de lys en Nouvelle-France, en honneur du roi François 1er.

PATRICE POOYARD

La France adopte le mètre comme unité de mesure en 1793. Et cette unité de mesure se retrouve dans la Grande Pyramide de Gizeh ! Les liens entre la France et l'Égypte s’accumulent. Malheureusement, ce vidéo avec Patrice Pooyard n’est pas ou plus accessible. Je retrouverai bien un autre vidéo contenant cette info. Mais j’ai la transcription de l’extrait :

À 1H02:07 du vidéo, Patrice Pooyard : Parce que, ce n'est pas simplement d'obtenir pi et le nombre d'or, c'est aussi la présence du mètre. Et ça, ça pose problème parce que tout le monde sait bien que le mètre a été adopté en 1793. (en France)

LES ORIGINES ÉGYPTIENNES du Christianisme
Par Alain Poret, Auteur

[image]

En pages 51-52 : Ainsi, l’Égypte antique serait la « matrice du christianisme », avec le périple égyptien de la Sainte Famille. Déjà, le culte d’Isis disputa au christianisme et au culte de Mithra la place de la religion. Il s’avère impossible de comprendre les Mystères égyptiens si l’on ne tient pas compte du mythe d’Isis et d’Osiris. Et Isis, la divinité d’Égypte, portant Horus sur les genoux, s’identifie à Marie en Majesté portant l’Enfant Jésus. L’éminente égyptologue Christine Desroches Noblecourt écrit : « La théogamie, l’union d’un dieu et d’une mortelle, n’est rien d’autre que l’Annonciation et Marie, la fille spirituelle de la Grande Isis, dont le culte a fonctionné jusqu’en Gaule pendant des siècles. » Isis l’Égyptienne serait ainsi la représentation orientale de l’Immaculée Conception des chrétiens d’Occident. Les terres d’Isis recouvrent à la fois la Karnac et le Carnac breton, la terre celtique. Le menhir devient obélisque, le cromlech, la pyramide et le dolmen, le temple. De même, la barque d’Isis est le blason de « Par Isis », notre capitale parisienne. Paris est, en effet, la « nef d’Isis » qui « flotte mais qui ne sombre pas » (« Se Fluctuat Nec Mergitur »). En France, nos Vierges noires apparaissent comme des Isis. C’est pourquoi la Vierge noire est la déesse du Nil (Sarah), la grande Isis qui fut aussi Notre Dame dessous terre. Les nefs ancrées des cathédrales gothiques symbolisent la croix de vie égyptienne, qui est le nœud d’Isis [Baphomet]. Cette croix ansée, l’Ankh, est le signe astrologique de Vénus. Gardien des mystères d’Isis, le Sphinx énigmatique du plateau de Gizeh transfigure quant à lui le règne animal en règne humain.

Le Hu-Man de George Kavassilas :

Homo Sapiens (conscience animale) : Homos / Terre, Sapio / pourri
Ces entités veulent qu’on demeure avec une conscience animale
On a donc cet incroyable Empire avec le faux « Jésus » ecclésiastique de l’Église dépeint aux masses

« Hu-Man » (humain) signifie homme de Dieu, l’esprit de Dieu
Nous sommes en voie de le devenir [d’où la notion d’humanisme]

BLASON DE PARIS


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=96hLNCd-w68

À 1H30'40" du vidéo : Blason de Paris / Égypte

Il y avait un sanctuaire d’Isis à Paris
On aurait retrouvé un sanctuaire avec des statuettes d’Isis à Nanterre, et dans les fondations de Notre-Dame de Paris

Il faut savoir qu'il y a eu une christianisation forcée sous Carolus Magnus (Charlemagne), ralentie par les Gaulois / Vikings, puis par Jeanne d’Arc, reprise en accéléré avec l'avènement des Jésuites sous Louis XIV. Cette christianisation forcée a réécrit l'Histoire et tenter d'effacer toute trace de paganisme reliée à Odin (Osiris).

Lien « Carolus Magnus (Charlemagne) » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=200691

Lien « Gaulois / Vikings » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=192112

Lien « Jeanne d’Arc » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=200825

Liens « Jésuites / Louis XIV » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=200381
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=201147
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=201729
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=201729
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=201730

OLEG DE NORMANDIE


b]Lien sur Youtube :[/b] https://www.youtube.com/watch?v=MPhK5XWM8h4
Les secrets du Mont St-Michel par le sage esprit Viking
21 793 visionnements • 21 févr. 2020
Pagans TV – Oleg

Les secrets d'un Mont pas très catholique...

Intro : Le Mont-Saint-Michel s’appelait à l’origine le Mont Belen, comme le dieu gaulois Belenos

[image]
Mont-Saint-Michel

À 0H01’20" du vidéo : Trois secrets

[image]
Tombelaine à 2 Km du Mont-Saint-Michel

1. Tombelaine (à 2 km du Mont-Saint-Michel) : La tombe de Belaine
2. Les attributs de Saint-Michel : des ailes avec un visage solaire

[image]
Au sommet du Mont-Saint-Michel

Mêmes attributs que Belenos

3. Sanctuaire édifié à l’époque de l’Atlantide

Il est le centre de trois monts alignés à la proportion du nombre d’or
Trois monts, trois triangles, le Valknut d’Odin, Thot / Hermès (triangle comme emblème)

À 0H06’38" du vidéo : La religion orientale conquérante s’est appropriée des lieux atlantes

Ainsi le culte religieux a délogé la culture hyperboréenne et le mont Saint-Michel est devenu, par défaut, un attrait touristique

[image]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=EL27URA3F5s
SUR LE CHEMIN avec Bragi Bellovaque
2 928 visionnements Première diffusée le 22 août 2020
OrandiaTV

La vision ésotérique de Bragi Bellovaque auteur de: "La Calèche sur le Chemin" nous réconforte et apporte une vision originale sur les éléments entourant ce qui se passe sur toute la Terre en 2020.

À 0H56’24" du vidéo : Maillage, grille énergétique de la planète

Bragi Bellovaque : Dans mon livre, je mets les cartes avec le maillage que j’ai redécouvert, sur lequel je repositionne l’intégralité des cathédrales gothiques, les mégalithes du nord de la France…

J’en viens aussi à l’explication effectivement que Jules Verne était forcément au courant puisqu’il se trouve une des méridiennes principales ; sa maison à Amiens se trouve non loin de la cathédrale sur la méridienne en question. Il le savait très bien. Et je parle aussi de la bagarre occulte qu’il y a eu entre Nicolas Fouquet et Louis XIV pour ce savoir…

Lorsque je creuse et que je retrouve ce message marial au travers des déesses qui sont Ištar chez les Sumériens, Isis chez les Égyptiens, Artémis chez les Grecs, on parle toujours de cette déesse blanche et lumineuse, immaculée. On se rend compte qu’elle existe depuis bien plus longtemps que le christianisme. Qu'elle apparaît pour demander effectivement que des temples lui soient construits sur ces nœuds du maillage. C'est de l'acuponcture planétaire en quelque sorte. Et que l'archange Saint-Michel fait de même, mais lui le fait légèrement différemment sur les cent méridiennes que j’ai fait apparaître, planétaires...

Et cet archange Saint-Michel, en fait, est apparu depuis bien longtemps. Les premières fois qu’on peut retracer ces apparitions, c’est à l’époque sumérienne avec le dieu Shamash, qui est le dieu de la montagne, qui réimpulse la civilisation. Eh bien, Saint-Michel, il a refait pareil sur le Mont-Saint-Michel, il a refait pareil sur le Monte Gargano… Il faut savoir que ces temples-là sont sur le maillage… et que le mont Saint-Hilaire [Québec] est sur l’une de ces cent lignes.

Wikipédia : Le dieu-Soleil

Shamash est le Soleil, c'est d'ailleurs le sens de son nom en akkadien, dérivé de šamšu(m) (terme issu d'une racine sémitique à rapprocher de l'arabe شمس : šams), qui signifie aussi « lumière solaire », « jour », « disque solaire » et peut servir d'épithète pour des rois ou des dieux (du type « Mon Soleil »).

Il représente donc la lumière du soleil qui illumine la Terre chaque jour, ce que célèbre un passage du grand hymne qui lui est dédié, daté de la seconde moitié du IIe millénaire av. J.-C. et considéré comme un des chefs-d’œuvre de la littérature akkadienne

[image]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=0bmuFuQy8Rk
« Histoire secrète de France » (4ème Partie) avec Michel Deseille - NURÉA TV
47 993 visionnements•Diffusé en direct le 17 avr. 2018

À 0H23’00" du vidéo : Saint-Michel et la pyramide du mont Saint-Michel

[image]

[image]
© 2020, Éd. Nouvelle Terre, Anton Parks

En page 381, entrée de Sabu (Anubis) dans le cristal / Ğírkù : Heru [Horus] fut déposé en pleine forêt, sur une grande colline où l’attendait Ninurta (63). Nous vîmes en dessous de nous Heru échanger avec son bourreau et geôlier. Anna insista pour que nous nous conformions au vœu d’Heru. Elle affirma qu’il était nécessaire de suivre ses instructions. Alors que nous avions décidé de nous incliner face à la résignation de notre Prince, nous vîmes Ninurta précipiter brutalement Heru dans ce qui était manifestement un trou aménagé au sommet de la colline.

Cette grotte aux parois indestructibles serait sa prison, bien qu’elle ressemblât davantage à un tombeau. Il aurait dû se dérouler ici une bataille épique opposant les dieux entre eux – c’est ce que raconteront les légendes, sauf que rien de tout cela n’advint jamais. C’est en ces lieux maudits que fut fait prisonnier le Porteur de Lumière, celui qui devait affranchir les nôtres et éclairer tous nos mystères. Sa rébellion vis-à-vis de l’ordre établi fut l’un de ses nombreux exploits ; c’est là tout ce que retiendront de lui les textes sacrés consignés par le genre humain.

Note de bas de page # 63, de ladite page : Il s’agit probablement du Mont Tombe (aujourd’hui appelé Mont-Saint-Michel) ou du rocher de Tombelaine situé à 2,800 km du Mont-Saint-Michel, les deux étant localisés dans le département de la Manche en France. À l’époque où se situe cette histoire (vers 3300 av. notre ère = phase climatique du subatlantique – palynozone VIII), la baie du Mont-Saint-Michel est recouverte d’une abondante végétation constituée d’une forêt de chênes. On retrouve la trace de cette forêt dans la légende de la forêt de Scissy (ou Quokelunde) commentée par le géographe et abbé François Manet (1764-1844). Le mot Tombe initialement utilisé pour désigner le Mont-Saint-Michel serait dérivé du latin Tumba (« tombe, sépulture, fosse couverte d’un tertre ») ou encore du celtique Tum (« élévation »), terme que l’on retrouve dans Tumulus (tertre élevé au-dessus d’une tombe). Concernant l’îlot de Tombelaine situé tout près du Mont-Saint-Michel, son étymologie proviendrait de Tumba Beleni – Belenus (« Belenos ») étant le nom que les Gaulois et les druides donnaient au soleil, qu’on assimile au dieu gréco-romain Apollon, divinité de lumière. Ce Belenus ou Belenos dériverait du Bêlu akkadien (« maître, propriétaire, diriger ») ou encore de son homophone Belû (« être éteint, détruit »). De ces derniers proviennent certainement Bel ou Baal, les noms attribués à Bel-Marduk, fils d’Enki, lequel connut la Passion et la Résurrection (voir à ce propos mon ouvrage Corpus Deae). Il se trouve probablement une ancienne faille et une grotte sur le Mont-Saint-Michel ou sur l’îlot de Tombelaine.

En extrapolant Oleg de Normandie et Anton Parks, j’en arrive à la conclusion que Tombelaine / Mont Saint-Michel s’avère être le « tombeau du Christ » !


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=0bmuFuQy8Rk

À 0H48’32" du vidéo : Louis XIV (Dieudonné) [1638-1715]À 1H38’16" du vidéo : Dans le siècle des Lumières, au 18e siècle, on se passionne pour l’Égypte

À 2H12’43" du vidéo : Changements de calendrier avec les semaines de 10 jours, des mois de 30 jours et 5 jours spéciaux à la fin de l’année, inspirés du calendrier égyptien.

À 2H31’49" du vidéo : La campagne militaire de Bonaparte en Égypte en 1799 et ses résultantes dont la découverte de la pierre de Rosette, décryptée par Champollion, et qui permettra l’interprétation des hiéroglyphes. Va s’ensuivre le sacre de Napoléon et l’emblème des abeilles.


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=Hj7aHOx45HU
À partir de 1H47’14" du vidéo : Le personnage François Mitterrand

À 1H50’55" du vidéo : Surnommé le Sphinx parce qu’il était une énigme et qu’il aimait beaucoup l’Égypte

À 1H56’38" du vidéo : Mitterrand a été plusieurs fois en Égypte

. Rennes-le-Château & la Pentecôte
. Ses chiens noirs dont un appelé « Nil » (Anubis)

À 2H09’35" du vidéo : Mitterrand demeurait sur le site d’un ancien sanctuaire égyptien (Seth)

. Sur le méridien 0
. Construction des monuments de Paris, Mitterrand inspiré par les pharaons d’Égypte (pyramide du Louvre)

À 02H29’17" du vidéo : Le Grand Monarque

En conclusion de ce billet : C'est incontestable qu'il y a des liens plus que manifeste entre la monarchie française et l'Égypte d'Osiris, Isis et Horus. Alors l'interprétation des prophéties de Nostradamus vont complètement à l'encontre de ce constat.

---
L'ALERTE LAMBERT à Panthère
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=206908

P(3)58

Avatar

BONNE FÊTE !

par panthère58, dimanche 05 février 2023, 21:17 (il y a 476 jours) @ panthère58

:-) Bonne Fête au Grand Monarque qui serait né un 4 ou 5 février 1962 !

À 0H37'03" du VidéOrandia


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=iCPOrGLh2rI

---
L'ALERTE LAMBERT à Panthère
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=206908

P(3)58

Avatar

Le GRAND MONARQUE avec Maurice Poulin / Chapitre 1.3

par panthère58, lundi 06 février 2023, 08:07 (il y a 476 jours) @ panthère58

:-) EN ATTENDANT LA VENUE DU GRAND MONARQUE
Avec Maurice Poulin


Lien vidéo sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=UuR2KDS6vhY

1. Concentre-toi sur ma voix. Imagine que c’est une île, en plein océan. [L’Atlantide… !]
2. J’ai tellement de questions… D’où est-ce que je viens ?
3. C’est à toi de décider quel genre d’homme tu veux être, Clark. Quel que soit cet homme, il changera le monde.
4. Mon père pensait que si les hommes découvraient ma vraie nature, ils me rejetteraient. Il était persuadé que le monde n’était pas prêt. Et vous ?


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=eGYn462LCm0

J'ai mis ce vidéo pour le papillon « Monarque » comme dans Smallville.

« Corpus Deae », Anton Parks, en page 241 : Il me paraît normal que d’éminents assyriologues n’aient pu comprendre le sens de ce passage, l’histoire de la "mort" de Marduk (Horus) n’étant pas comprise comme un véritable rituel d’expiation alchimique. Les traductions strictes de SI-LA-AH et SI-IM-LA-AH donnent respectivement : "la chrysalide de la jeunesse qui redresse" et "le Souffle de la chrysalide de la jeunesse qui redresse".

Ces deux mots confirment le repos alchimique de Marduk. La nymphe (du grec Numphê) représente la période de développement intermédiaire entre la larve et le stade final. Cet état génère les mues de métamorphoses. La nymphe ne peut se mouvoir ni se nourrir. L’utilisation de lin dans le rituel suggère une mise au repos total de l’initié (état de Silah), sans doute enveloppé comme une momie et placé sur un lit.


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=Xw4VeR7tCxU

1. Adieu mon fils. Tu emportes nos rêves et nos espoirs. (Il sera un paria. Ils le tueront.) Comment ? Il sera un dieu pour eux.
2. Et si un enfant rêvait de devenir autre chose que ce à quoi la société le destinait ; si un enfant aspirait à quelque chose de plus grand.
3. Tu es la réponse fiston. La réponse à « sommes-nous seuls dans l’univers » …
4. Je suis persuadé que tu as été envoyé ici pour une raison. Et même si tu y passes le restant de ta vie, tu te dois de découvrir quelle est cette raison.
5. Tu donneras au peuple de la Terre un idéal à atteindre. Ils se rueront sur tes pas. Ils trébucheront, ils tomberont. Mais le moment venu, ils te rejoindront dans le Soleil. Le moment venu, tu les aideras à accomplir des miracles.

[image]

[image]

Chapitre 1
AU CŒUR DE LA PROPHÉTIE DE NOSTRADAMUS

TROISIÈME PARTIE

ÉNIGME DU SPHINX EN DÉBUT DE BILLET

[image]

LE SPHINX EST-IL LA RÉPONSE ?

[image]

Lien de mon dossier « L'Énigme Sacrée » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=195634

Extraits :


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=yKC4HjpNpy8

À 0H48’15" du vidéo : L’Occitanie, les Cathares et Montségur

Montségur le dernier château cathare à tomber officiellement (en 1244)
Les Cathares préservaient le Graal, dit-on, et ce serait les Basques qui auraient permis à l’armée du roi de France de s'en emparer, elle qui assiégeait ce château imprenable depuis 1243
Les Templiers étaient sur place mais n’auraient jamais levé l’épée contre les Cathares
Il y avait des rapports étroits entre Templiers et Basques
Les Basques, à la demande des Templiers, auraient permis la chute de Montségur pour favoriser la fuite du Graal que les Cathares protégeaient
Les Pyrénées sont un véritable sanctuaire (Amašutum [Anton Parks], Graal)
Les Basques à l’ouest des Pyrénées ; Rennes-le-Château à l’est

Kiwan pour Richard Glenn : …car il avait deux jambes !

Puis Kiwan enchaîne avec un des descendants du Graal au Québec, à Précieux-Sang, par l’entremise de Samuel de Champlain et de Saint-Vincent-de-Paul.

Le siège de Montségur en 1243-44, et la fuite du Graal (P’tit Trésor) de ce château en 1244
Un enfant de ce P'tit Trésor aurait été amené en Nouvelle-France

565 ans avant Montségur, le fils du Mérovingien Dagobert II assassiné aurait réussi à échapper à la mort et se serait réfugié dans le Razès (Cathares) ; donc l'arbre généalogique a eu le temps de croître. Alors pourquoi cet enfant en particulier parmi toute cette descendance, si tel est le cas ?

Selon Wikipédia, Champlain aurait effectué un voyage spécifiquement à Trois-Rivières en 1618

Déjà, on peut se poser aussi la question sur la pertinence d'amener un tel enfant en Nouvelle-France, qu'importe ses ascendants.

Lien Complément Surprenant :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=156775

[image]

[image]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=kFbzVjINvn8
VOR141025 Louise Dionne, Linda Dubé et Richard Glenn
1 699 visionnements Diffusé en direct le 25 oct. 2014
OrandiaTV

À partir de 0H55’51" du vidéo : Rennes-le-Château

Un des jumeaux serait parti en Angleterre, l’autre au Québec (Samuel de Champlain)

C'est là que l'énigme se complique. On apprend que ce serait des jumeaux. Pourquoi les sépare-t-on ? Est-ce aussi l'oeuvre de la Compagnie du Saint-Sacrement et de saint Vincent-de-Paul ? Kiwan pour Richard Glenn dit qu'on en parlera un « jour » parce que c'est toute une histoire. La « nuit » est longue en ta...

On peut se poser la question sur la crédibilité de cette histoire. Est-ce une allégorie pour nous dire qu'Horus (Jésus) et Nephtys (Marie-Madeleine) ont une descendance en Angleterre et au Kébek ?

[image]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=0bmuFuQy8Rk
« Histoire secrète de France » (4ème Partie) avec Michel Deseille - NURÉA TV
51 461 visionnements * Diffusé en direct le 17 avr. 2018
NURÉA TV - Au coeur de l'inexpliqué

À 0H29’49" du vidéo : Saint-Vincent-de-Paul [1581-1660] & la Compagnie du Saint-Sacrement

Survient après les guerres de religions (suite aux indulgences critiquées par Luther) entre Protestants et Catholiques
Pour relancer la foi et l’unité : un seul christianisme
Saint-Vincent-de-Paul, considéré comme le chef officiel de la Compagnie
Soulager les misères humaines dont les rameurs (prisonniers) dans les galères
Il devient confesseur royal
La Compagnie dirigée par un cénacle invisible et fraternel (néo-templier), donc un groupe secret, à l’image de l’Ordre de Notre-Dame de Sion pour les Templiers
Le chef officiel était Saint-Vincent-de-Paul, assisté de Nicolas Pavillon [1597-1677] (évêque d’Alet, sur la route de Rennes-le-Château) et de Jean-Jacques Olier [1608-1657], fondateur de l’Église et du séminaire de Saint-Sulpice (Saint-Sulpice lié à l’histoire de Rennes-le-Château)
Histoire étrange écrite par lettre par Saint-Vincent-de-Paul qui explique sa « disparation » sur deux années… mais dont le contenu est invraisemblable et plutôt crypté

À partir de 0H29’49" du vidéo : Saint-Vincent-de-Paul [1581-1660] & la Compagnie du Saint-Sacrement

• Suite aux décès de Louis XIII, du cardinal Richelieu et de Saint-Vincent-de-Paul, la Compagnie sera dissoute en 1660 par Louis XIV
• En 1666, ce type de société, d’organisation, sera interdite de création par Louis XIV

Lien Complément Surprenant :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=137001

Extrait : PAROISSE PRÉCIEUX SANG

C'est ça l'histoire du Grand Monarque qui a été cachée... quelque part près de Trois-Rivières dans une ville que l'on appelle... Précieux-Sang ! Ce sont les mêmes initiales que le Prieuré de Sion, P.S. !! L'histoire est là au bout de nos doigts. On a caché l'enfant aux yeux de la France.

LIen de Gilles Surprenant :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=152734

LE TRIANGLE SACRÉ DU KÉBEK
SOURCE
[image]
Au centre du quartz, le Parc National de la Mauricie

La puissance du double triangle doré, sacré et béni de votre terre du KÉBEK, favorise un pentacle, une étoile de DAVID... Par la suite, vous retrouvez le centre de ce pentacle qui est bien entendu le parc national de la Mauricie, le coeur de la Mauricie, pour ne pas dire l'AMOUR ICI ! Et n'oubliez pas que cette zone est également nommée, coeur du KÉBEK ! »Mont Saint-Hilaire et Parc de la Mauricie (Shawinigan = Ville de l'Électricité. Lien ? entre le Centre de la Mauricie et le Mont Saint-Hilaire ?

Pour être plus juste, la sonorité de la MAURICIE se rapproche plus de LA MORT ICI ! Mais, au-delà de la connotation négative que semble apporter cette association, si on veut un Grand Monarque, la chenille ne doit-elle pas "mourir" avant de se transformer ?

L'A-Mor, et si...

« Corpus Deae », Anton Parks, en page 304 : Nous parlons bien d'Amour universel et de Noces Mystiques ! Gérard de Sorval, à qui l'on doit de très bonnes études sur l'énergie de la Vierge et la voie chevaleresque, décrit cela à merveille : "Exprimer l'amour revient alors à manifester la seigneurie du cœur spirituel, l'unification de l'être en son noyau de gravitation. Cette notion métaphysique est 'la Lumière intellectuelle pleine d'amour'..." Selon les jeux de mots en usage, « Amor », signifie « A-Mor », ce qui supprime la mort, la puissance divine qui confère l'immortalité.

Il y a un lien certain entre Shawinigan et Mont-Saint-Hilaire : Alpha et Oméga!

Eh oui, Ozias Leduc est né à Mont-Saint-Hilaire (Alpha).
Il a créé sa dernière oeuvre à Shawinigan (Oméga).

Énigme du P'tit Trésor : Donc, la descendance du P'tit Trésor ne peut être liée qu'aux Mérovingiens. Pourtant, on parle de Capétiens, plus précisément des Bourbons ! Quand on sait que les Carolingiens ont usurpé le trône aux Mérovingiens et que les Capétiens ont servi la même médecine aux Carolingiens. Je vous l’dis : l’énigme s’épaissit…

[image]

[image]
Ouvrage de Guy Augé en 1979
Mouvement légitimiste

Lien vidéo : https://infovf.com/video/pourquoi-royalisme-est-toujours-vivant-zoom-franck-bouscau-tvl...


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=k6iEQVXVynM
Pourquoi le royalisme est-il toujours vivant ? - Le Zoom - Franck Bouscau - TVL
8 963 visionnements • 22 juin 2021
Chaîne officielle TVLibertés

À noter que dans le VOR210710, Michel Morin a fait allusion à Louis XVII, aux Bourbons, et aux « véritables » légitimistes.


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=iCPOrGLh2rI

À 0H08’51" du vidéo : Louis XVII

Michel Morin : Nous attendons tous un grand roi, nous attendons tous le Grand Monarque, de droit divin et qui descendra, certainement, de Louis XVII. Toutes les prophéties en parlent.

À 0H10’29" du VidéOrandia : Deux Grands Monarques !? Un français et l’autre français-espagnol

À 0H18’06" du VidéOrandia : L’infâme Carolus Magnus (Charlemagne) sacré 7 fois

À 0H18’12" du VidéOrandia : Pape et Grand Monarque la branche des Bourbons

À 0H23’00" du VidéOrandia : Selon Richard Glenn, les Québécois seraient des Juifs exportés

Selon Raymond Bontemps, il y a exagération, car il y avait plusieurs Normands [Celtes / Vikings]

À 0H26’35" du VidéOrandia : Un Grand Monarque de droit divin, de sang royal, de succession directe de Mérovingien

De quel Dieu ? Du trou d’cul à YHWH ou du bienfaiteur de l’Humanité « Osiris / Asar » ?

C’est la branche des Bourbons qu’il faille dire
Les Rois de France de descendance davidique [donc du « bien aimé » Osiris parce que David veut dire « bien aimé » et c'était l'épithète qu'on donnait à Asar (Osiris en grec) en Égypte]

À 0H29’29" du VidéOrandia : Le retour du Messie = le retour du Serpent = Méroweg (la constellation du Serpent)

Le Serpent (358) étant Osiris / Enki, ressuscité en Horus.

[image]

Rencontre mensuelle au cégep Maisonneuve du dimanche 5 décembre 2004 avec Richard Glenn, ésotériste.
Texte de ALEPH, corrigé par : Oxygène et Contact

Lien : https://esoterisme-exp.com/ClubCREEE_pub/Resumes/Resume2004/creee415.php

Extrait : Pharaon et Mérovingien

[image]

En 750 avant notre ère, l'Égypte se disloque suite aux multiples invasions barbares. Des tombes inachevées sont retrouvées au Soudan sur le site de la ville de Méroé.

Qui est ce Méroé ?

D'après la tradition éthiopienne, l'Arche d'Alliance est arrivée à Tana Kirkos (une île d'Éthiopie) en 400 avant J.C. Elle y est restée 800 ans. Puis, elle fut amenée à Aksoum. Selon cette même tradition, la route suivie par Ménélik et ses compagnons depuis Jérusalem les a menés en Égypte et au Soudan. Ils se sont reposés en cours de route à Assouan (Égypte) et à Méroé (Soudan).

Une thèse dit que l'Arche ne contenait pas les deux tables de la Loi, mais une pierre fétiche, une météorite du Sinaï. Certains spécialistes de la Bible tiennent cette hypothèse comme plausible, car un certain nombre de cultures sémitiques anciennes adoraient des fragments météoritiques.

De nombreux indices montrent que l'Arche a disparu du Temple durant le règne de Manassé (entre 687 et 642 avant J.C.). Les traditions de Tana Kirkos assuraient que l'Arche n'avait pas atteint l'Éthiopie avant 470 (200 ans d'écart).

Après avoir quitté Israël, l'Arche est allée en Égypte. Un Temple fut construit pour cela à Assouan. Ce temple fut détruit plus tard (en 410 avant J.C.). L'Arche a été déplacée au Soudan, à Méroé, puis arriva ensuite en Éthiopie.

Le premier roi légendaire des Francs s'appelait Pharamond, ce qui signifie Pharaon ! (Méroweg signifie la même chose). Traditionnellement, Pharamond est considéré comme le premier monarque mérovingien. Il aurait eu pour fils, Clodion le chevelu et pour petit-fils, Mérovée. Toutefois, il s'agit sans doute plus d’une légende que de la réalité historique.

Source : http://www.esonews.com/auteurs/issacBJ-villageD.asp

Si cette piste s'avérait juste, elle indiquerait un lien très important entre Clovis et l'Égypte pharaonique. Par conséquent, entre le Grand Monarque et l'Égypte.

Descendance de Pharamond

Chlodion ou Clodion (428 à 447)
Mérovée (447 à 457)
Childeric 1er (457 à 481)
Clovis I, roi des Francs (481 à 511)

[image]

À 0H32’25" du VidéOrandia : Le Grand Monarque va arriver comme Jeanne d’Arc

Lien « Jeanne d’Arc la Valkyrie » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=200825

À 0H37’03" du VidéOrandia : Un Grand Monarque né un 4 ou 5 février

[image]

Selon "L'Énigme Sacré" et Michel Deseille, les Mérovingiens descendent de la tribu de Benjamin (Marie Madeleine)... Jésus, de la tribu de Juda.


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=96hLNCd-w68
« Histoire secrète de France » (2ème Partie) avec Michel Deseille - NURÉA TV
81 689 visionnements • Diffusé en direct le 8 févr. 2018
NURÉA TV - Au cœur de l'inexpliqué

À 0H43’22" du vidéo : La nature des rois francs

• Mérovée, grand-père de Clovis, donne son nom aux rois mérovingiens
• Mérovée voudrait dire « né d’un veau marin »

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 212 : AMAR-UD est une épithète importante de Marduk [Horus], le fils d’Enki [Osiris]. Sa traduction sumérienne donne "veau de la lumière du jour". Est-ce encore un heureux hasard si le Livre des Morts égyptien, au chapitre 109, assimile l’Étoile du Matin à un veau ?

Isis, Vache Hathor, Osiris, Taureau céleste, Horus, Veau marin… De plus, la conception de Mérovée trouve écho dans celle de Pégase.

« L’Énigme Sacrée », en pages 329-330 : Jérusalem, cité sainte et capitale de la Judée, était en effet à l’origine, nous l’avons vu, propriété de la tribu de Benjamin ; mais cette dernière, en lutte avec les autres tribus d’Israël, dut prendre la route de l’exil en laissant derrière elle, précisent les « documents du Prieuré », un certain nombre de ses membres décidés à ne pas quitter leur patrie. Saint Paul plus tard, au chapitre XI de l’Épître aux Romains, déclarera d’ailleurs être lui-même un descendant de ces benjamites.

Or, malgré ses conflits avec Israël et les pertes sévères subies au cours des combats, la tribu, nous l’avons vu aussi, lui donna son premier roi Saül, consacré par le prophète Samuel, et sa première dynastie royale. Puis, Saül fut lui-même déposé par David de la tribu de Juda, et David, établissant sa capitale à Jérusalem, dépouilla les benjamites de leurs droits au trône et de leur héritage légitime.

Jésus, appartenant à la lignée de David selon le Nouveau Testament, était donc membre de cette tribu de Juda ; c’est dire qu’aux yeux des benjamites il pouvait par suite faire figure d’usurpateur. Mais tout changeait s’il épousait une benjamite, et cette alliance entre deux dynasties ennemies devenait lourde de conséquences politiques : Israël y gagnait un prêtre-roi, Jérusalem revenait à ses propriétaires légitimes, l’unité populaire s’en trouvait renforcée et les droits de Jésus au trône bénéficiaient d’une nouvelle justification.

Pour en revenir donc à la Magdaléenne ou Marie de Magdala, si rien n’indique dans le Nouveau Testament à quelle tribu elle appartient exactement, selon certaines légendes elle était bien de lignage royal, et, précise la tradition, était issue de la tribu de Benjamin.

[image]

À 0H35’28" du vidéo : Les légitimistes

Michel Morin : Mais il est dit que les « vrais » légitimistes et ceux qui le reconnaîtront très vite quand il va sortir, tiendront dans une cage d’ascenseur. C’est dit dans les prophéties. Les « vrais » légitimistes qui le reconnaîtront seront à se tenir dans 15 pieds carrés.

Ça ressemble étrangement à l'ascenseur du Cégep / Collège de Maisonneuve... où se tenaient les conférences mensuelles d'Orandia Phénix avant le début des tribulations.

Dans l’introduction, Kiwan pour Richard Glenn, fait un lien avec le Grand Monarque et le papillon du même nom. Ici, il est question de la mise au tombeau d’Horus-Marduk (au Mont Saint-Michel) et de sa résurrection par la Porteuse du Graal, Nephtys-Ištar. Le Nouveau Testament en a fait sa propre version avec Jésus et Marie-Madeleine.

[image]

On revient pour la fin du chapitre 1
AU CŒUR DE LA PROPHÉTIE DE NOSTRADAMUS

Extrait Testament de la Vierge pp.230-231 : La mission d’Horus l’Aîné (Râ) est effectivement de préparer le retour d’Osiris sous la forme de son fils Horus, pour ensuite s’effacer de la vie publique des divinités d’Égypte. Ce qui explique cette phrase énigmatique de Jean le Baptiste, qui prend encore plus de sens lorsqu’elle est replacée dans son contexte égyptien : "Derrière moi vient un homme qui est passé devant moi parce qu’avant moi il était. […] Il faut que lui grandisse et que moi je décroisse" (Jean 1:30 et 3:30)

Jean le Baptiste, l’aîné du Messie, prophétise et prépare clairement la venue de Jésus comme l’a fait son double, Horus l’Aîné.

La Couronne Boréale associé au cavalier montant le cheval blanc pour montrer qu’il est le Roi des rois


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=ZCh5vI-oYW8

Grand Dragon à Merlin : Si nul homme sur Terre, aussi puissant soit-il, ne peut connaître son destin, il en est pourtant certains qui depuis la nuit des temps, ont été annoncés. Arthur n'est pas n'importe quel roi, car il est le Roi qui fut et qui sera. Reprends courage car lorsqu'Albion aura besoin de son plus grand serviteur, Arthur renaîtra de ses cendres. Ce fut un véritable privilège de te connaître, jeune sorcier. L'Histoire à laquelle nous avons pris part, restera à jamais gravée dans la mémoire des Hommes.

Il est aussi question de la constellation d’Hercule qui jette un éclairage sur une bonne partie des Centuries de Nostradamus, Hercule étant une préfiguration du Fils de l’homme de la Fin des Temps
Hercule associé à la lame 4 du tarot des imagiers du Moyen Âge portant les pommes d’or (du savoir initiatique) du jardin des Hespérides

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 58 : L’auteur fait également état du rapprochement avec l’arcane 3, qui consiste ici en une version très particulière du sceptre d’Isis, dont on a précédemment vu qu’il reliait indissolublement la Femme de l’Apocalypse et le Monarque universel à venir : le sceptre de ce tarot se termine en forme de fleur de lys, ce qui ne peut manquer d’évoquer le principe de la monarchie française, symbolisé par trois lys, comme on sait.

« Corpus Deae », Anton Parks, en page 170 : Horus possède un objet vert comme Lucifer : il porte une pierre ou un œil vert en guise d’arme, son nom est Uatch [son cristal (Ğírkù), Excalibur, "la sainte épée"]. Le terme égyptien « Uatch » englobe les définitions suivantes : "Sceptre d’Isis", et "l’arme que Horus utilisera contre les ennemis d’Osiris". Son homophone Uatch exprime ègalement une "pierre verte" ou une émeraude, conformément à « l’Egyptian Hieroglyphic Dictionary » de Wallis Budge.

« ÁDAM GENISIŠ », première version, Quatrième partie – Archives et décodages, Anton Parks, en pages 427-429 : Revenons quelques instants sur la naissance de Vénus. La mythologie de l’Edda interprète la naissance de l’Étoile du Matin d’une façon fort appropriée. Odin est le chef de la mythologie nordique. Il était le plus respecté des dieux et était considéré comme le plus sage d’entre eux. Odin possédait un sceptre-épée parfois identifié à une lance qui émettait des rafales d’énergies. Il est dit qu’il vivait au sommet de l’arbre cosmique, Yggdrasil. Il possédait deux corbeaux qu’il envoyait dès l’aurore pour qu’ils lui rapportent les secrets du vaste monde.

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 245 : "En arrêt devant la femme en travail, le Dragon s'apprête à dévorer son enfant aussitôt né. Or la Femme mit au monde un enfant mâle, celui qui doit mener toutes les nations avec un sceptre de fer ; et son enfant fut enlevé jusqu'auprès de Dieu et de son Thronos (trône), tandis que la femme s'enfuyait au Eremos (désert), où Dieu lui a ménagé un refuge pour qu'elle y soit nourrie mille deux cent soixante jours."

12:4 Le dragon se tint devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer son enfant, lorsqu'elle aurait enfanté.

12:5 Elle enfanta un fils, qui doit paître toutes les nations avec une verge de fer. Et son enfant fut enlevé vers Dieu et vers son trône.

12:6 Et la femme s'enfuit dans le désert, où elle avait un lieu préparé par Dieu, afin qu'elle y fût nourrie pendant mille deux cent soixante jours.

Le Dragon souhaite tuer l’enfant mâle, car son avenir est tout tracé : il doit gouverner les nations ! L’enfant mâle est bien entendu le fils d’Isis qui doit reconquérir les territoires de son père. Qu’est-ce donc ce sceptre de fer ? Jésus-Christ nous offre une partie de la réponse lorsqu’il annonce en Apocalypse 2:26-28 : "Le vainqueur, celui qui restera à mon service jusqu’à la fin, je lui donnerai pouvoir sur les nations : c’est avec un sceptre de fer qu’il les mènera comme on fracasse des vases d’argile ! Ainsi, moi-même j’ai reçu ce pouvoir de mon Père. Et je lui donnerai l’Étoile du Matin." Ce passage reprend partiellement celui cité en Psaume 2:9. [Tu les briseras avec une verge de fer, Tu les briseras comme le vase d'un potier.] Mais il récupère surtout l’idéologie égyptienne qui fait que chaque pharaon était une image d’Horus, lequel est identifié à l’Étoile du Matin (Vénus). Les divers pharaons possédaient plusieurs bâtons de pouvoir, souvent en bois. Cependant, le seul qui était très souvent en métal était l'Ankh, ou "croix de vie", qui préfigure le signe de Vénus.

Héraklès (Hercule) signifie « gloire d’Héra », l’équivalent d’Isis, la Femme de l’Apocalypse
D’où la conviction qu’Héraklès serait l’Enfant de l’Apocalypse, le « grand aigle » en kabbale phonétique
Ainsi, Maurice Poulin démontre une liaison entre Hercule et le chiffre 5 d’avec le quatrain VI-25
Correspondance entre les 12 Travaux d’Hercule et les 12 Apôtres du Christ
Les 58 quatrains manquants, publiés dans les almanachs, pour mettre en valeur le chiffre "942" que Maurice Poulin décode à sa façon

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin, en page 63 : …la finalité de toutes les prophéties, bibliques et autres, concernant la mission du Roi messianique : ASSURER LA PAIX SANS FIN SUR LE TRÔNE DE DAVID

Osiris le « bien aimé » (David) ; donc Horus (enfanté par Isis, la Femme de l’Apocalypse) doit assurer la paix sans fin sur le trône d’Osiris.

Aujourd'hui, l'équivalent de ce "trône" serait la présidence des USA. Et Donald J. Trump, comme prévu par Jean de Flor, a passé son mandat à apaiser les tensions internationales, un des rares présidents, à ce que je sache, à l'avoir fait, contrairement à Obama.

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 159 : Autre similitude entre Horus et Jésus : Horus est le fils de Meri, dont le sens est "bien-aimé(e)", alors que Jésus-Christ est appelé "fils de דָּוִיד" ("David") qui veut également dire "bien-aimé", mais en hébreu. Sauf que dans ce dernier cas, le concept relève du patriarcat, cher aux judéo-chrétiens, la Déesse Mère ayant été une fois encore ensevelie. [...] Nous savons qu'en Égypte, "le bien-aimé" est Ptah-Osiris, titre repris plus tard par plsieurs pharaons.

Notez que le mot David en hébreu, דָּוִיד, a été pris sur Wikipédia et qu'il n'est pas identique en tout point à celui du livre. Mais faute de mieux...

Et voici un lien pour la traduction de David :
https://www.enseignemoi.com/bible/strong-biblique-hebreu-david-1732.html

Extrait : Définition de "David"
David = "bien aimé "

Alors de quelle lignée davidique se réfère-t-on finalement ? Celle de Jésus, ou celle d'Osiris ?

Maurice Poulin établit un lien entre Métatron, Cyrus, Hercule, Dionysos et Vishnu (Kalki-Avatara = « L’Envoyé divin sur le cheval blanc »)
Dionysos, le Libérateur, autre appellation du Grand Monarque

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin, en page 65 : Ce thème de « proximité du trône de Dieu » peut même être directement relié au mythe d’Hercule, dans la mesure où, « à sa mort physique, il alla siéger à la droite de Jupiter, dans l’Olympe », équivalent mythologique du « trône de Dieu » dans les Écritures. Même Dionysos, autre appellation du Grand Monarque dans les Centuries, connut une destinée similaire, à sa mort ; de surcroît, il peut être directement relié au futur Cyrus, par un de ses surnoms : le Libérateur. (Isaïe, titre du chapitre 41).

« ÁDAM GENISIŠ », première version, Anton Parks, Archives et Décodages, en page 436 : La majorité des Gnostiques [Cathares et Templiers] et occultistes considèrent Lucifer comme le Libérateur, celui qui a libéré l’humanité des chaînes de l’esclavage et de l’ignorance créées par le faux dieu qui gouverne ce monde malfaisant.

Alors qui pourrait bien incarné Hercule et Dionysos ?

Lien Basques / Hercule / Dionysos / Horus / Lucifer / Étoile du Matin / Osiris / Chien-Loup / Atlantide / Guanches :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=185510

Extrait :


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=_NZlWUIChs8
Les secrets de la Bible interview Roger Sabbah 2004
69 055 visionnements 1 avr. 2013
DSP56K

À 1H03’51" du vidéo : Moïse, Sargon, Gilgamesh, Horus : même histoire

Gilgamesh et Hercule : même combat !
https://www.vincentbeckers-cours-de-tarot.net/gilgamesh-et-hercule

[image]

-LYStoire du KÉBEK-
par gilles surprenant ⌂, samedi 23 juin 2018 , 17:52 (il y a 1264 jours)

Lien LYStoire du KÉBEK :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=152734

Extrait :

Quoiqu'il en soit, en tant que roi mérovingien, Clovis appartient à la lignée de Mérovée initialisée par le dieu Poséidon. Lignée que partagerait Gradlon (Hercule).

Peut-être est-ce la raison pour laquelle la fleur de Lys s'apparente aussi à une sorte de trident ? Est-ce pour rappeler l'affiliation de la royauté mérovingienne à Poséidon, dieu des mers et des océans ?

[image]

La fleur de Lys n'est-elle pas une hybride chimérique résultant du croisement entre la grenouille et le trident, signant ainsi l'alliance entre la reine des Amazones Hekat et Poséidon représenté par Gradlon / Hercule ? Alliance de lignées concrétisée par celle des rois mérovingiens ?

Et devinez quoi ? Poséidon, une autre épithète d'Osiris-Ptah-Enki.

[image]

Lien Minotaure / Poséidon / Taureau / Dionysos (qui sera abordé dans le chapitre 2 par Maurice Poulin) :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=185477

Extrait amélioré :


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=X1A0HCVtpXU
À 0H50’49" du vidéo avec Michel Deseille : Le mythe du Minotaure est crétois

Minos, Dédale,Thésée, Poséidon, Dionysos, Arianne, le Minotaure en sont les principaux personnages
Le Minotaure est un homme à la tête de taureau
La principale, véritable divinité de Crète serait Dionysos dont on a retracé des traces au pays basque

« ÁDAM GENISIŠ », Anton Parks, en page 470 : Le mot "taureau" était souvent ajouté au nom d’un dieu ou d’un pharaon, car toute divinité ou personne humaine masculine était féconde et créatrice. Ce fut dans la peau d’un taureau noir marqué d’une étoile blanche au front que le corps d’Osiris fut temporairement enfermé après sa mort. Le titre de "Taureau Céleste" fut donc originellement attribué à Osiris (Sa’am).

Toujours avec Michel Deseille :

Dans la mythologie grecque, Dionysos (Osiris), deux fois nés, meurt et ressuscite
Dionysos (comme Horus dans l’arbre de Séphiroth égyptien) n’a jamais été bien admis dans le panthéon grec
Dionysos, le dieu du vin
Quand on sacrifie le Minotaure, en fait, on sacrifie Dionysos qui est assimilé au taureau ; et de son sang, de sa vie, vient la résurrection
Dionysos, le deux fois né, meurt et ressuscite comme Osiris et on se demande, en fait, si ce n’est pas le même personnage

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 104 : Comme Dionysos et le Christ Jésus, Osiris changea l’eau en vin et le vin en son sang : "Osiris a donné sous forme de vin, dans une coupe, son sang à boire à Isis et Horus, afin qu’après sa mort ils ne l’oublient pas".

« ÁDAM GENISIŠ », Anton Parks, en page 382 : Le personnage de Dionysos est des plus intéressants. La mythologie grecque prétend que Dionysos fut frappé de démence. Il erra partout dans le monde, et son histoire est remplie de voyages mystérieux. Au cours de ses déplacements, il enseigna l’agriculture à l’humanité. Les diverses peintures figurent généralement Dionysos comme un angelot sortant de sa mère. Il se lamente sur sa génitrice agonisante (illustration 26) ou bien il entame une course folle, quittant ailes déployées sa mère foudroyée.

« ÁDAM GENISIŠ », Anton Parks, en page 386 : Nous retrouvons ici l’aspect agraire propre aux divinités planificatrices qui fournissent l’instruction nécessaire à l’humanité pour subvenir à ses besoins nutritionnels. Faut-il rappeler que cette instruction provient indifféremment des Amašutum, des Abgal-Nommos, d’Osiris, de Parashu-Râma, d’Horus, de Dionysos et de Quetzalcoatl, que nous allons bientôt assimiler à Horus, l’Étoile du Matin.

« ÁDAM GENISIŠ », Anton Parks, en page 425 : Pareillement à Horus ou le roi défunt, Dionysos, que nous avons assimilé à Vénus, descendit aux enfers pour y chercher sa mère…

À 1H06’18" du vidéo avec Michel Deseille : Atlas, Jardin des Hespérides, colonnes d’Hercule

Jardin des Hespérides, considérés comme le Jardin d’Éden par les Grecs (avec les pommes d’or du savoir initiatique – Maurice Poulin)

À 1H26’49" du vidéo avec Michel Deseille : L'Arbre sacré (chêne) de Guernika

Guernika voudrait dire « La victoire du cœur » et Dionysos ressuscite grâce à son cœur
En celte, Kar signifie cœur et nak victoire, Karnak (complexe religieux en Égypte)

Conclusion de ce billet : Il semble bien que le Sphinx soit la réponse à notre énigme.

---
L'ALERTE LAMBERT à Panthère
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=206908

P(3)58

Avatar

Le GRAND MONARQUE avec Maurice Poulin / Chapitre 2.1

par panthère58, mardi 07 février 2023, 12:51 (il y a 474 jours) @ panthère58

:-) EN ATTENDANT LA VENUE DU GRAND MONARQUE
Avec Maurice Poulin


Lien vidéo sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=fAA3bB2L084

Wikipédia : Charles de Gontaut, duc de Biron, né en 1562 à Saint-Blancard, et exécuté le 31 juillet 1602 à la Bastille, est un militaire français. Maréchal de France, il est connu pour l'amitié que lui portait Henri IV, qu'il a pourtant trahi.


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=TZE9gVF1QbA

Plus on analyse la monarchie française, plus on a l'impression d'être dans Game of Thrones / Le Trône de Fer !

[image]

[image]

Chapitre 2
LA DESTINÉE MYSTIQUE DE LA NOUVELLE-FRANCE [Nouvelle-Gaule]

Sixain 4

Dernière ligne : Pour maintenir l'heureux sang de Bourbon

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en pages 71-72 : Or, « l'heureux sang de Bourbon » est une allusion claire au grand Henri IV, surnommé « l'heureux de Bourbon » à cause de son caractère fort débonnaire ; « maintenir » signifie probablement que celui en qui renaîtra le caractère d'Henri IV suivra en quelque sorte l'heureux cheminement de ce dernier, qui réussit l'exploit de pacifier, fin XVIe siècle / début XVIIe, une France alors déchirée par des guerres de religion, action glorieuse culminant par la proclamation de l'édit de Nantes, accordant la liberté d'expression religieuse à tous, sans exception. Sachant déjà tout cela, depuis l'analyse du quatrain VI-44, on rappellera également que c'est précisément à Nantes que le nouveau Henri IV, envoyé du Saint-Esprit, réapparaîtra.

Donald J. Trump aurait échappé à plusieurs tentatives d'assassinat. Il a pacifié le monde pendant son mandat. Henri IV a finalement été assassiné. Du parle d'un « heureux cheminement ». De plus, il a fermé l'école des bâtisseurs de Chartres signifiant ainsi la fin de la protection des odinistes que les Valois avaient protégés sur la requête de Jeanne d'Arc.

Donc, Saint Jean-Baptiste, le Précurseur, Patron des Canadiens-français, le nouvel Henri IV (l’heureux de Bourbon) devrait éventuellement faire son apparition en France (Nantes)

[image]

Henri IV (1553-1610)


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=9OkNFfAOxgA

À 0H32’17" du vidéo : Chartres, la ville des bâtisseurs de cathédrales, l’école odinique et le centre intellectuel qui créa l’architecture gothique

École qui fut à l’origine de la construction des châteaux de la Renaissance sous la dynastie des Valois
École qui sera fermée au XVIe siècle, en 1595, par Henri IV, le premier des Bourbons
Quant aux Valois, ils devaient leur pouvoir à Jeanne d’Arc
Le message runique encodé dans les châteaux des Valois concerne une symbolique du cheval, de la pierre et de la graine
Le château de Blois n’échappe pas à la présence de runes mais contrairement aux autres, ne contient pas les runes « stan » et « ehwaz »

À 1H05’41" du vidéo : À partir de Jeanne d’Arc, Charles VII et la dynastie des Valois basculent dans l’odinisme

Cette période de la Renaissance est celle d’Odin et ce n’est pas « anOdin »!


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=bOKKZONTQJw

Intro à 0H02'18" du vidéo : Ce qui se cache derrière le roman de Victor Hugo

Hugo va confirmer dans sa préface que son roman révèle un message historique tissé autour des multiples tentatives d'assassinat d’Henri IV (Phoebus dans le roman)

À 0H16’36" du vidéo : Quasimodo et Phœbus

Le seul à aimer véritablement Esméralda au point de la sauver au péril de sa vie
Quasimodo partage plusieurs caractéristiques avec Odin
Quasimodo figure les bâtisseurs odiniques
Phœbus (Henri IV) protège Esméralda au début du roman mais va l’abandonner par la suite
Phœbus, c’est la noblesse, la royauté française qui finira par trahir les odiniques en cessant de les protéger

À 0H30’00" du vidéo : La tentative d’assassinat de Phœbus (Henri IV)

En 1594, Jean Châtel (Frollo) tente d’assassiner le roi Henri IV (Phœbus) qui protège Esméralda (odiniques)
Car depuis Jeanne d’Arc, les rois de France protégeaient les odiniques
Les odiniques (Jean Guignard, bibliothécaire au collège jésuite de Clermont) seront accusés de complicité
Henri IV va faire fermer les écoles des compagnons bâtisseurs en plus d’interdire les célébrations païennes dans les cathédrales, à la demande et satisfaction du clergé catholique
Quasimodo est sous l’autorité de Frollo, comme les odiniques le sont avec les Jésuites à cause des protestants
Frollo fait torturer un païen pour lui soutirer un savoir, comme les Jésuites le font avec les odiniques avant de les éliminer

[image]

Quatrain V-40 : mention d’un sang royal très meslé chez les Gaulois de l’Hespérie qui désigne les Canadiens-français
En latin médiéval, l’Amérique = l’Hespérie
Les quatrains qui enserrent le V-40 y sont liés
V-39, ligne 1 : Du vray rameau de fleurs de lys yssu,
V-41, ligne 4 : Renouvelant siecle d’or pour l’airain.
Sang royal mêlé avec les Étrusques, le meilleur côté de la civilisation romaine

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en pages 73-74 : Mieux encore : cette lame 3, reliée à la constellation de la Vierge, se justifie par le fait que le lys a toujours été considéré comme l’emblème fondamental de la Vierge (Marie).

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 74 : Quand on sait que, contrairement à la croyance établie, c'est aux Étrusques que nous sommes redevables de l'édification des bases de la civilisation dite occidentale, telle qu'édifiée par la suite par les Romains, qui ne firent donc qu'appliquer les principes civilisateurs étrusques.

Les bases de l’Occident construites sur les principes civilisateurs des Étrusques qui l’auraient eux-mêmes hérités d’un certain Tagès [Thot / Hermès ?]
Maurice Poulin fait aussi la démonstration d’un lien entre le Charun étrusque, le Charon grec et le Phœnix (un des noms symboliques du Grand Monarque)

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 209 : L’astre brûlant, sous la forme d’oiseau, nous apporte aussi de précieux renseignements. Le Phénix égyptien était primitivement figuré par un oiseau mythique sous la forme d’une bergeronnette printanière ou encore de l’oiseau « Bah », pour finalement apparaître sous la forme commune d’un héron. Dans les textes les plus anciens, le Phénix représente clairement la planète Vénus. Le terme "héron" tire ses racines du francique, la langue de la Germanie occidentale que pratiquaient les anciens Francs. Comme vous l’aurez remarqué, le héros "Heru" (Horus) et "Héron" sont étrangement similaires. Il ne peut s’agir d’une coïncidence. À mon sens, il est probable que le Phénix ait pris la forme du héron lorsque le peuple fut mis au courant de la véritable mort d’Osiris et des origines d’Horus.

Le héron est une représentation de Vénus, rattachée à Osiris en tant que dieu du matin.

« ÁDAM GENISIŠ », Anton Parks, en pages 394-395 : En Égypte, le long des parois des temples funéraires, le roi défunt (image d’Horus) parcourt les étendues insondables sous la forme de l’oiseau Bah. Cet oiseau qui a la forme d’un héron est souvent représenté perché sur un pyramidion ou une pyramide.

Maurice Poulin établit un lien entre le lys et la destinée mystique de Montréal (Ville-Marie)

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 76 : Historiquement, ces lys reprirent leur importance en relation avec la monarchie capétienne française, d'où la maison royale des Bourbons provient, historiquement.

Si les Capétiens ont usurpé le trône aux Carolingiens comme il semblerait, c'est probablement pour légitimer leur « royauté » qu'ils ont mis en évidence le lys.

Mais dans sa note de bas de page #14, il rectifie le tir et accorde à la dynastie mérovingienne le mérite d'avoir introduit le lys dans la monarchie française. Mais en utilisant le terme « reprirent », c'était comme si les Carolingiens avaient mis le lys de côté.

Maurice Poulin fait un lien entre la Crête antique, le lys, un Prêtre-Roi, un Prince aux fleurs de lys à l'origine incertaine

Lien « Crête antique / Minotaure / Poséidon / Dionysos / Basques » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=185477

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 77 : L'essentiel, donc, est le lien entre le lys et le double pouvoir spirituel-royal.

Maurice Poulin relève que 4 Psaumes de David sur 150 font mention du lys

David = « bien aimé », soit l'épithète d'Asar (Osiris en grec).

Le quatrain X-79 fait allusion au grand Mercure d’Hercule ( Grand Mercure / Hermès Trismégiste [Thot]) en lien avec le Psaume 45
Ce grand Mercure d’Hercule apparaît dans Henri Second sous le nom de Gallique Ogmium (Ogmios Gaulois qui est le nom celtique d’Hercule)

Veux, veux pas, Maurice Poulin, dans son analyse, érige une voie vers les Basques / Celtes / Mérovingiens / Gaulois / Vikings / Cathares / Templiers / Kébékois, l’Hyperborée, Odin (Osiris).

HUMOUR NOIR : Quatrain IV-14, ligne 1 : La mort subite du premier personnaige (Covid-19 / Injection / Mort subite de l’adulte, Coïncidence)

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 79 : Donc, nous avons la preuve philologique et guématrique que l’Envoyé du Saint-Esprit est Canadien français.

Analyse du quatrain IV-50

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en pages 80-81 : Quelle qu’en soit la raison (Pierre Elliott Trudeau), le Canada donc sera épargné par le « raz-de-marée » asiatique que Napoléon, grand génie militaire, avait déjà pressenti, de son temps…

Le lys d’or représente les rois, le lys blanc, le peuple

[image]
Ce coquelicot incommode la Légion royale canadienne

Les nombreux rejetons des maîtresses d’Henri IV [le roi Robert Baratheon, surnommé « l'usurpateur » dans GoT] en Nouvelle-France [Nouvelle-Gaule]

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 81 : Effectivement, la France « a fauché » ses fleurs de lys lors de la Révolution française, qui ne purent refleurir qu’au Québec.

En guématrie, Québec s’écrit KEBEK, selon le réputé kabbaliste A. D. Grad, ce qui paraît d’autant plus logique que c’est aussi la forme phonétique appropriée.

Lien : https://le-voyage-intuition.com/les-quebecois-viennent-de-normandie/
Extrait : “Les Québecois viennent de Normandie !”

LARS DEMAR 2 JUILLET 2021 AT 17 H 29 MIN

Et que signifie « Québec » en Normand ?
Textuellement « quel fleuve » – exclamatif – !

Qué (Normand Roman « Ké ») pour Quel (Francien)
Bec (Normand Norrois « Berkkr ») pour rivière, fleuve, cours d’eau (Francien)

Les Normands qui fondent Québec sont des marins et navigateurs aguerris en provenance de Honfleur (sombre fjord) et de Harfleur (Harald fjord) deux villes fortifiées en vis à vis par les Vikings en baie de Seine (fleuve à large embouchure).

Or, lorsqu’ils voguent sur le fleuve St Laurent, ils pensent être encore en mer et non sur un fleuve tellement celui-ci est d’une largeur exceptionnelle.

Décontenancés et médusés, ils s’exclament alors Qué bec ! prononcer kébek, encore utilisé et compris de nos jours.

Il est question du lien entre les Hébert du Québec / Kébek et la Genèse, par la guématrie ; aussi du lien Israël / Québec
Lien entre le roi René 1er d'Anjou (le bon roi René), et la Ville d'Anjou au Québec
Le grand-père de Nostradamus a été trésorier et médecin de ce roi

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 82 : Ce roi fut si aimé en son temps que Nostradamus, à qui on aura évidemment « chanté les louanges » du bon roi, semble avoir utilisé l'expression « Lorrain V », en double hommage au roi René, dont tous les apanages se retrouvent sur le blason de l'antique province de Lorraine et au futur Grand Monarque, ou Henri V, dont la bonté sera à la mesure du « bon roi René », en quelque sorte.

[image]

Lien « Blason de Lorraine et René Anjou » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=197155

« L'Énigme Sacrée », Baigent, Leigh, Lincoln :

René d'Anjou (1408-1480) considéré comme un grand maître du Prieuré de Sion de 1418-1480
René d'Anjou accumule plusieurs titres dont roi de Jérusalem
René d’Anjou aurait eu des interactions avec Jeanne d’Arc
René d’Anjou s'intéresse aux contes d'Arthur et du Graal
D’Anjou permet de colliger et traduire des manuscrits anciens du monde entier
Grâce à d’Anjou, le thème symbolique de l’Arcadie fait surface dans la Chrétienté
Le « flot souterrain » d’Anjou va s’étendre à la franc-maçonnerie du XVIIIe siècle (François de Lorraine à Vienne)


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=Hj7aHOx45HU

À 1H28’27" du vidéo : Général de Gaulle est de Lille et son coin préféré la Lorraine

À 1H34’10" du vidéo : Le groupe des « 45 Compagnons Secrets » du général de Gaulle [45 / 9]

Faire silence pendant 10 ans après sa mort (1970-1980)
Lire René Guénon et le Père Jésuite Pierre Teilhard de Chardin
Leur objectif serait de combattre « l'Ordre Noir », un Ordre néo-nazi
Nazisme au Canada, en Amérique du Sud, base en Antarctique
Préparer le terrain à celui qui doit venir (Grand Monarque)
Hitler, à qui on reprochait sa cruauté, disait que ce n’était rien à côté de celui qui doit venir [Klaus Schwab ?] avec un Nouvel Ordre Mondial (Antéchrist)
On n’a plus entendu parler du groupe des « 45 » depuis 1990
On n’a plus entendu parler du groupe des « 45 » depuis 1990
HAARP
Des armes technologiques avancées, des soucoupes volantes (Vimāna)


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=MDpo2cVxhFk

À 0H29’24" du vidéo : Charles VII (Jeanne d'Arc), qui avait épousé une princesse d'Anjou, rencontre Agnès Sorel (née en Normandie et se passionne pour Marie Madeleine) lors d’un séjour de sept mois chez René d’Anjou, duc de Lorraine (grand maître allégué de Sion)

[image]

Maurice Poulin évoque la possibilité d'un triangle « Centuries-KEBEK-Vatican »

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 84 : Car, comme plusieurs exégètes perspicaces l’ont remarqué, nombre de quatrains de Nostradamus concernent nettement le passé.

Lien entre Nostradamus (Michel de Nostre Dame), Montréal, la sainte Vierge et la constellation de la Vierge
Maurice Poulin évoque l’hypothèse que Montréal serait la nouvelle Jérusalem avec notamment le Mont Royal

À partir de la page 84, en référence au quatrain X-27 :

Les Celtes dénomment Héraklès : Ogmios, apparenté à Hermès Trismégiste vieillard [Thot]

[image]
Celtes, Gaulois, Vikings : Ogmios serait plutôt Odin (Osiris).

Ogmios, la version celte d’Hercule, dispose du pouvoir d’attraction par le Verbe

« La Dernière Marche des Dieux », Anton Parks, en page 246 : Osiris subissait ensuite le jugement des dieux en vue de devenir le Juge des hommes. Dès lors, il était déclaré "Juste de Voix", en harmonie avec les règles universelles.

Ogmios, l’Hercule gaulois de Nostradamus

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin cite Guy Béatrice en page 88 : Il existe aussi – et nous verrons l’importance que revêt Ogmios, c’est-à-dire l’Hercule gaulois dans l’œuvre nostradamienne – une affinité certaine Mars Radianus, Hercule-Héraklès et le Mercure celte ou Lug-Bran.

Wikipédia : Lug apparaît comme une divinité psychopompe « qui accompagne les âmes dans l'Au-delà, comme il accompagne le soleil dans les crépuscules qui marque ses passages entre l'obscurité et la lumière », psychopompe à la manière d'Ogmios.

Lien « Lug » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=190091

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 89 : Ogmios serait donc semblable à Jésus, lors de la Transfiguration.

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en pages 90-91 : Mais par voyance sous hypnose, Fabien X a visualisé un scénario remarquablement plausible concernant manifestement l’Ogmios annoncé par Nostradamus (et les Écritures.), tel que rapporté dans l’ouvrage de Gilles Aussant et Robert Lemieux, intitulé Ils ont vu l’an 2000 (Éditions Internationales Pilou, Montréal, 1983) :

« …les gens… veulent… une idée unique… une espèce de religion… une seule pensée… mais c’est difficile… les gens veulent tous se rendre au même endroit… il s’agit d’une idée… qui dicterait aux gens de se rendre quelque part, qui leur dit de s’unir et de suivre une même voie… c’est bizarre… tout le monde a cette idée. Il leur faut tous aller au même endroit… je vois de l’eau… je vois la Méditerranée… je ne sais pas si c’est l’Afrique, l’Égypte… ça semble un endroit chaud, ensoleillé… avec du sable… une température agréable… les gens y sont bien là-bas… La cause est quelqu’un… une personne… ou plutôt, ce n’est pas une personne. Il s’agit d’un être qui n’est pas un humain… ou plutôt, cette personne qui n’en est pas une ne viendrait pas de la Terre, mais il se serait passé quelque chose à son propos dans le passé. L’idée de cet étranger, sa pensée… c’est la lumière… les gens accourent vers cette lumière, vers le centre de la lumière… C’est un être de lumière. Il attire tout le monde vers lui ou presque… Les gens l’appellent le Seigneur, Dieu, Yahvé… c’est une religion que tout le monde comprend… une religion universelle. Il y a des personnes de tous les peuples de la terre, de toutes les religions. La diversité des croyances n’a plus d’importance… J’ai hâte d’être rendu jusqu’au bout… en 2023… je n’aurai pas de corps… je vais être bien… je serai heureux… à l’endroit où l’être de lumière a donné rendez-vous… éternellement ».

Eh oui, tous les injectés vont avoir la même pensée… Et ça finit comme l’agenda 2030 : je n’aurai plus rien (pas de corps) et je serai heureux (je vais être bien) !

Je trouve intéressant que l’Égypte soit mentionnée. Pour le reste, ça me fait penser aux X-Files… Seigneur, Dieu, Yahvé, ça ne m’inspire pas confiance. Éternellement… Voyons donc !? Quand les gens agissent en zombie, c’est louche… Qu’est-ce qu’un être de lumière ?

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 93 : « …La grande qualité d’Hercule était l’absence de toute tendance dominatrice, au contraire des autres héros de la mythologie qui cherchaient tous à devenir des monarques et à gouverner le monde… »

Ça évoque Ptah / Osiris / Enki.

Toujours en page 93 : « …Toute sa vie, Hercule eut la conviction absolue qu’il ne pouvait être vaincu par un adversaire, quel qu’il fût, et les faits justifièrent sa confiance. L’issue d’un combat engagé par lui était connue d’avance en toute certitude… rien de ce qui vivait dans l’air, la mer, ou sur terre, ne put jamais le vaincre… »

Ça évoque Horus, le faucon vengeur, la réincarnation, la résurrection de Ptah / Osiris / Enki par Isis.

On continue en page 93 : L’absence de vanité et de tendance dominatrice chez Hercule sont conformes aux injonctions du Christ adressées à quiconque voulait suivre ses Sentiers, comme on peut le constater dans les Évangiles.

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 94 : Le mythe indique aussi que les émotions d’Hercule étaient si intenses qu’elles montaient jusqu’au ciel. Thème que l’on retrouve dans les Centuries…

La vie terrestre d’Hercule prit fin quand, gravement perturbé par la difficulté qu’il avait d’équilibrer judicieusement ses dons d’âme et d’esprit, il se laissa entraîner dans une aventure où il dut se résoudre à abandonner son corps physique pour enfin trouver la paix éternelle ; ce qu’il fit en s’offrant de lui-même en holocauste sur un bûcher, que Jupiter en personne alluma en lançant dessus son éclair. À partir de ce moment, étant définitivement lavé de toute imperfection, il fut en mesure d’exercer le rôle de conseiller spirituel pour lequel il était prédestiné, nous l’avons vu.

Maurice Poulin trace ainsi un parallèle entre Hercule, le Phénix et le quatrain VIII-27

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 95 : De ce dernier mythe, on peut déduire ceci : la mort physique du futur Grand Monarque n'empêchera donc pas l'accomplissement du Plan Divin...

On a vu dans le billet précédent qu'il ne s'agissait pas d'une mort mais d'une transition, d'un passage, d'une initiation comme pour la chrysalide du papillon Monarque.

[image]

Exactement le profil d’Horus :

Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=186930
Extraits :

« Corpus Deae », Anton Parks, en page 150 : Il est intéressant de noter qu’une des armes très connues d’Horus est son œil qu’il utilise lors de ses combats. S’agit-il du fameux œil de Lucifer, responsable de sa chute ? C’est fort probable. Nous y reviendrons plus loin lorsqu’il sera question de restaurer cet œil, début de la quête initiatique

« Corpus Deae », Anton Parks, en page 170 : Toutes ces caractéristiques [de Lucifer] répondent au portrait-robot de Bel-Marduk / Horus à qui l’on reproche une fulgurante ascension et l’ambition d’accéder au trône par la force, en utilisant la colère et un pouvoir surnaturel issu de sa force vitale centralisée sur son front [troisième œil, glande pinéale].

« Corpus Deae », Anton Parks, en page 305 : Dans l’idéologie chrétienne, tout être peut réceptionner le Saint-Esprit, comme les apôtres, en faisant pénitence. Cette réception de la foi divine commémore la victoire du Christ sur son "ancien moi" grâce à ses Passion et Résurrection qui ouvrirent la voie du chemin de l’humilité. Cet Œil intérieur, ce siège de la force vitale placé sur le front ou sur le haut de la tête, centralise un pouvoir "surnaturel" que Lucifer (Horus-Marduk) n’avait pu maîtriser à cause de sa colère. Une bonne utilisation de ce centre énergétique apporte illumination, ou destruction. Il s’agit là de transmuter l’énergie vitale en énergie spirituelle :

"Ton Œil est la lampe de ton corps. "
Évangile de Luc, 1:34

« Corpus Deae », Anton Parks, en page 163 : Revenu du fond des abysses temporels, Osiris s’incarna en Horus chargé d’une colère sans limite. […] Qu’il soit Horus ou Bel-Marduk, les textes lui attribuent des massacres sans nom et des destructions dans un bain de sang !

« Corpus Deae », Anton Parks, en page 157 : Isis transmit à Horus un don de puissance pour libérer l’humanité de l’emprise de Seth. Cette puissance et ce pouvoir, rassemblés dans son œil divin (dont nous reparlerons), se retournèrent contre lui-même et sa mère.

« Corpus Deae », Anton Parks, en page 144 : Pourtant, Bel-Marduk, prototype même de Lucifer, est un dieu de Lumière. Les textes récités lors de la deuxième journée [de la fête de l’Akitu] ne cessent d’acclamer la lumière qu’il dégage et qu’il transmet à l’humanité…

« Corpus Deae », Anton Parks, en page 309 : On allumait le feu pour un dieu spécifique ; bien souvent à Horus, guerrier lumineux dont le combat repousse le mal et met en fuite Seth. L’Œil d’Horus incarne le Feu sacré des temples, mais le Feu Sacré lui-même représente l’Uraeus, le serpent frontal d’Horus que l’on retrouve sur la couronne des Pharaons. Nous le savons désormais, il s’agit de la pierre lumineuse tombée du front de Lucifer, sa force vitale perdue qu’il faut retrouver, "reconstruire", polir et savoir maîtriser.

« Corpus Deae », Anton Parks, en page 174 : Rappelons cette information déjà développée dans d’autres de mes ouvrages et particulièrement dans celui-ci : Horus, le Porteur de Lumière (Lucifer) se lança dans un combat sans merci contre l’assassin de son père Osiris, le dénommé Seth (Satan). En s’engageant dans cette lutte vengeresse et de conquête du Trône d’Osiris, Horus fait face à lui-même et doit conjuguer avec le pire de lui-même. Une mauvaise utilisation de son pouvoir aboutira à la mort de sa mère Isis.

Voyons maintenant comment une certaine déesse [Inanna-Ištar, dite Nephtys, dite Marie-Madeleine] réussit à soigner l’Œil d’Horus afin d’apaiser la colère du jeune dieu.

Ça jette un éclairage sur le fameux « Trône » de l’Apocalypse si souvent évoqué par Maurice Poulin dans son livre.

« Corpus Deae », Anton Parks, en page 226 : Cet extrait nous permet de comprendre qu’il est question de la quête de l’Œil d’Horus ; objectif même du rituel alchimique d’Horus-Marduk où l’on doit restaurer "la vue d’Horus" brisée par sa colère et sa souffrance

« Corpus Deae », Anton Parks, en page 178 : Les différentes formules égyptiennes en rapport avec l’apaisement de l’Œil d’Horus évoquent pour ma part les recherches effectuées sur le fonctionnement de la glande pinéale du cerveau.

« Corpus Deae », Anton Parks, en page 182 : Par ailleurs, le nom « Asar » [Osiris en grec] se traduit en "le Siège de l’Œil". C’est bien le siège royal de ses parents et les pouvoirs de son père qu’Horus doit recouvrer…

Encore une fois, le siège royal fait référence au « Trône » de l’Apocalypse si souvent évoqué par Maurice Poulin.

[image]

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 96 : La boucle est donc bouclée : Hercule est un nouveau nom à ajouter sur la liste concernant le Grand Monarque.

Nous avons vu que le principe de l’Esprit-Saint était relié au symbolisme de l’eau.

Poséidon, Neptune chez les Romains, vient au deuxième rang dans la hiérarchie divine
Poséidon y est considéré comme l’Idéalité Suprême
Poséidon assimilable au Verbe ou l’Esprit-Saint
Poséidon, dieu des eaux, dans la mythologie
Ptah et Osiris, respectivement Zeus et Poséidon
Le mythe d’Osiris en étroite relation avec la vie de Jésus-Christ
Maurice Poulin nous réfère au livre « La Légende d'Osiris et La Vie et La Mort de Jésus », paru en 1980, Anubis Schénouda.

« Percy Jackson », fils de Poséidon (Ptah / Osiris / Enki).


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=n5eVOZ6aGkM

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 97 : Par contre, d’autres sources indiquent plutôt Ptah, tout en demeurant le créateur du monde, est identifié au dieu Noun, l’Océan primordial, qu’on adorait tout particulièrement à Memphis. Le nom de cette dernière ville est particulièrement édifiant, car la racine de Mem signifie « eau », en hébreu. De toute façon, Ptah est le père d’Osiris, élément mythologique qui nous permet donc d’indiquer que l’un et l’autre sont plus ou moins interchangeables et que leur lien avec le dieu des eaux demeure indestructible.

En fait, Ptah est une autre appellation d'Osiris, comme Enki.

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en pages 97-98 : Fait remarquable, si nous retournons au quatrain X-79, on y verra que c’est justement à Memphis, ville de l’Égypte antique, que le « grand Mercure d’Hercules fleur de lys » doit faire un passage triomphal ; nous savons, par le 4e vers, qu’il doit « faire trembler la terre, mer et contrées » ; que dire maintenant de cet extrait de la mythologie, où le dieu des eaux, Poséidon, est surnommé « Celui qui fait trembler le monde » ?

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 98 : Voici une autre clé mythologique, toujours concernant notre dieu des eaux : Poséidon fit don du premier cheval à l’humanité en le tirant du sol.

Élémentaire, mais ô combien important, car tout ceci renforce ce que nous savons déjà concernant le Verbe de Dieu de l’Apocalypse, manifestation de l’Esprit-Saint, représenté montant un cheval blanc [Pégase / Sleipnir].

Plus haut, nous disions que les Égyptiens attribuaient à Hercule, comme correspondance zodiacale, la constellation du Sagittaire. Or, cela est bien connu, le Sagittaire est le « signe du cheval ».

Nous savons également que Neptune était le dieu protecteur de l’Atlantide…

« La Dernière Marche des Dieux », Anton Parks, en pages 29-30 : Osiris et Seth représentaient deux systèmes différents de royauté. Osiris incarnait le dieu civilisateur, mais aussi le dieu créateur sous son nom de Ptah.

« La Dernière Marche des Dieux », Anton Parks, en page 61 : Ptah-Osiris émerge des eaux comme le fait Poséidon dans la mythologie grecque.

« La Dernière Marche des Dieux », Anton Parks, en page 70 : Le texte confirme ce point en mentionnant qu’Horus s’apparente à Ptah-Osiris et qu’il est "renouvelé de visage".

« La Dernière Marche des Dieux », Anton Parks, en page 72 : Horus reçoit en héritage à la fois le trône de son père (l’Atlantide), mais aussi son œil, à savoir sa puissance. Asar (Osiris) veut dire justement "Trône de l’Œil". [Les pouvoirs que confère la glande pinéale, la pierre incandescente de Lucifer] Dans ce contexte, le terme Behutet révèle l’origine d’Horus et son droit légitime au trône atlante.

« La Dernière Marche des Dieux », Anton Parks, en page 74 : Le Ka conseille Horus et ce dernier parle en son nom. C’est grâce à cette filiation avec le Ka de Ptah-Osiris (Tanen) qu’Horus accède à tous les honneurs et à la confrérie des dieux. Horus possède ainsi la royauté du Ka.

Voilà un bon indice. Le Grand Monarque devrait avoir en commun le Ka de Ptah-Osiris-Horus-Poséidon.

« La Dernière Marche des Dieux », Anton Parks, en page 75 : Cette eau et l’énergie qui la domine sont attribuées à Ptah-Osiris.

« ÁDAM GENISIŠ », Anton Parks, en page 341 : Nous savons que l’occident était regardé par les Égyptiens comme le lieu originel de leurs ancêtres. Cet occident est la terre de l’A’amenptah (l’Atlantide), le pays de Ptah. Nous avons vu dans cet ouvrage que ce "Premier des Occidentaux" n’était autre que Sa’am-Enki avant que ne lui soit attribué à sa mort, le nom d’Usir (Osiris).

« ÁDAM GENISIŠ », Anton Parks, en page 345 : Phénomène très intéressant, les éléments attribués à Osiris sont la Terre et l’Eau. Ces mêmes principes sont justement octroyés à Enki, en tant que "seigneur de la Terre" et Éa "maître du temple de l’eau".

« ÁDAM GENISIŠ », Anton Parks, en page 346 : Voici donc des découvertes capitales qui nous incitent une fois encore à identifier Osiris comme étant Enki, car elles mettent plusieurs éléments associés à Enki-Éa (d’origine mésopotamienne) en rapport direct avec le "dieu" égyptien Osiris, et plus précisément avec les notions qui tournent autour de la résurrection du "dieu" égyptien.

« ÁDAM GENISIŠ », Anton Parks, en page 349 : Le terme égyptien Abdju (Abydos) possède un homophone dont le sens est "poisson". Ce poisson sacré servait de pilote à la barque solaire de Râ. Il devait prévenir les passagers de la barque à propos des ennemis envoyés par Seth. Nous n’avons aucun mal à assimiler le poisson à Abdju à un Horus symbolique ou plutôt un Osiris réincarné, alors que la contrepartie sumérienne d’Osiris est Enki qui possède lui-même le poisson comme symbole. Ce poisson qui précède la barque solaire évoque évidemment la planète Vénus qui devance aujourd’hui la course du soleil (Râ). Nous savons que le poisson figure également Sirius, l’autre astre sacré des Égyptiens, qui est le lieu où vivent les planificateurs amphibiens. [Nommos chez les Dogons et Abgal chez les Sumériens]

À suivre...

---
L'ALERTE LAMBERT à Panthère
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=206908

P(3)58

Avatar

Le GRAND MONARQUE avec Maurice Poulin / Chapitre 2.2

par panthère58, mardi 07 février 2023, 20:18 (il y a 474 jours) @ panthère58

:-) EN ATTENDANT LA VENUE DU GRAND MONARQUE
Avec Maurice Poulin


Lien vidéo sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=cNjmiWTfvOI

Avec le sous-marin « NEPTUNE ».


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=rbwwgc9Bjdo


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=ZwSAjcfwyhU

[image]

[image]

Chapitre 2
LA DESTINÉE MYSTIQUE DE LA NOUVELLE-FRANCE [Nouvelle-Gaule]

DEUXIÈME PARTIE

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 99 : Voyons maintenant le quatrain II-78, et surtout son premier vers :

Le Grand Neptune du profond de la mer
De gent Punique & sang Gaulois meslé,
Les Isles à sang, pour le tardif ramer :
Plus luy nuira que l’occult mal celé.

Donc, il s’agirait de quelqu’un… dont la racine génétique originelle se rapporterait au continent atlantéen d’autrefois.

Maurice Poulin explique pourquoi que le « grand Neptune » (Poséidon), le « grand Mercure d’Hercules (ou Ogmios) et Dionysos ne forment qu’un seul personnage, fils de Jupiter

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 93 : Finalement, l’invincibilité d’Hercule sur terre [Vierge] et sur mer [Scorpion] est clairement suggérée dans le dernier vers du quatrain déjà vu X-79, celle dans l’air [Verseau (KpourRG) / Gémeaux (DJT #45)] ne pouvant être indiquée pour des raisons évidentes.

[image]

Pour l’anecdote : Comme Maurice Poulin revient de façon récurrente avec la constellation de la Vierge, Jupiter (Hercule), Poséidon (Neptune), en plus de mon chemin de Vie « 3 », ma carte du ciel reflète un tant soit peu tout ça avec Neptune / Lune sur le même degré en Scorpion, le degré « 3 » avec juste en arrière l'aspect de Jupiter qui applique. On est dans l'eau pas à peu près avec ; « ça baigne » ! En plus de tous les aspects (sextiles) vers la Vierge (signe de Terre) qui absorbe l'eau !

16 septembre 1958, 05h15 à Shawinigan (Quebec), Canada
[72.45O ; 46.33N / 4O00, 09h15 T.U.]

[image]
Voici ma carte du ciel

Pour l’anecdote : La municipalité du village de Shawinigan Falls voit le jour en 1901 et accède au statut de ville en 1902. Elle comptait plus de 4 000 habitants en 1911. Elle recevra le statut de cité en 1958, à l'occasion de l'abrégement de la dénomination en Shawinigan.

Lien :
https://ouellette001.com/Quebec_en_photos/04_Mauricie/Shawinigan/Cite_energie.htm

[image]

Lien pour faire votre carte du ciel :
https://www.astrotheme.fr/transits_carte_du_ciel_et_ephemerides.php

[image]

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 100 : Manifestement, ce personnage « neptunien » peut être assimilé, surtout par le 1er vers du quatrain précédent II-78, au fameux dieu grec Dionysos.

En effet, le mythe disait qu'il était appelé à surgir de la pronfondeur de la mer.

« La Dernière Marche des Dieux », Anton Parks, en page 61 : Ptah-Osiris émerge des eaux comme le fait Poséidon dans la mythologie grecque.

Dionysos (Bacchus), dieu de l’ivresse mystique, professe l’immortalité de l’âme et serait androgyne
[image]
Bacchus prend la place du Pape de la lame 5 du tarot belge
Nostradamus valide ce lien mythe-tarot dans plusieurs quatrains en le qualifiant de « Pere Liber » ou « Père Denis »

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 101 : Et Denis n’est que la francisation de Dionysos.

Pour l’anecdote : Denis est mon prénom à la naissance. Je l’ai conservé sur mon certificat où j’y ai ajouté mon nouveau prénom usuel en 1993, lors de mon changement de nom. Fait cocasse, c’est l'un de mes frère qui devait s’appeler Denis, mais comme mon père faisait des farces à ma mère en se référant à un « Denis » alcoolique (Bacchus / Dionysos), celle-ci y a renoncé à ce moment-là et c’est moi qui ait fini par en hérité.

[image]
Denis la petite peste (TV) Dennis The Menace
J'avais un vélo semblable.

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 102 : Donc, Bacchus/Dionysos est ici clairement assimilé par un habile syllogisme – technique importante en hermétisme – au bon père Liber.

Maurice Poulin aborde une série de quatrains qui parle du lien entre le grand Mercure d’Hercule et l’Esprit-Saint et en identifie les liens philologiques

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 104 : Par cette démonstration, nous pouvons assimiler le « grand Chiren » du quatrain VI-70 au Hercule nostradamien.

Maurice Poulin fait un rapprochement entre Chiren et Chiron, le centaure (Sagittaire-Neptune)
Le nom monarchique du futur Grand Monarque serait Henri V

On se souviendra la publicité de Canadian Tire (de mémoire) dans les années 1980 d’un joueur vedette québécois de hockey identifié « Henri » sur son chandail et du joueur des Expos Henry Rodriguez. Les gens lançaient des barres de chocolat « Oh Henri » sur le terrain lors de ses coups de circuit :


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=cPgoKfun0iE

Et de la vedette du National de Québec, « Pierre Lambert » de la série « Lance et Compte » dans les années 1980 aussi. Pierre, sur cette pierre / la pierre angulaire… et Lambert, le patronyme de ma mère que j’ai adopté en 1993. Coup donc, Pierre Lambert avait la critique facile lui aussi… et Jacques Mercier qui me paraphrase avec les « trous d’cul » ! :-D


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=-4eDR6_cAaM

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 107 : Mais le 11 février 1990, j’ai entrevu par clairvoyance la possibilité de Louis XIX en tant que véritable Roi Soleil – lame 19 du tarot = le Soleil – à ne pas confondre avec l’usurpateur du titre, le roi de France Louis XIV…

En pleine synchronicité avec mes billets sur les Jésuites, l’Inquisition, Chasse aux sorcières, Bûchers, sous Louis XIV avec comme source Oleg de Normandie :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=200381
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=201729
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=200691

Toujours en page 107 : …l’étoile Sirios, ou Sothis, pour les Égyptiens, qui est l’étoile la plus brillante des cieux. Sothis présida à la Création du monde, selon les Égyptiens, en qui ils voyaient également « l’âme d’Isis », ou Isis en personne, représentant la Femme céleste telle qu’énoncée dans l’Apocalypse.

« ÁDAM GENISIŠ », Anton Parks, en page 335 : Wallis Budge, dans son "A Hierogliphic Vocabulary to the Book of the Dead" (Dover editions, p.343-44) relève des homophones du terme Sepdj (Sirius) qui incarne la déesse Isis.

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 108 : Rappelons-le, Nostradamus puise largement dans la tradition égyptienne

L’étoile Sirios nous permet également d’éclaircir (c’est le cas de le dire) un passage obscur de l’épître adressée à Henry Second, où le Grand Monarque est appelé « le grand chien » ; or, Sirios est justement l’étoile principale de la constellation du Grand Chien.

Note de bas de page 21 : Depuis une extraordinaire expérience vécue le 18 novembre 1990, je préfère l’orthographe « Sirios » à l’usuel « Sirius ».

Pour l’anecdote : Mon signe chinois est le Chien de Terre (1958), comme Kiwan pour Richard Glenn (1946 – Chien de Feu) et Donald J. Trump (1946)

Maurice Poulin explique pourquoi lorsque Nostradamus s’adresse à Henry Second, il ne s’agit pas d’Henri II

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 109 : Sirios nous permettra encore de comprendre le « rond » du sixain 4, annonçant la naissance du grand Prince, futur Grand Monarque ; à partir du latin « rota » (roue) qui signifie, ésotériquement, « l’étoile du matin », nous serons en mesure de retourner au cœur de l’Apocalypse. En effet, « l’étoile du matin » (II, 28) y est « la souche et la race de David, l’astre brillant » (XXII, 16), dont Jésus lui-même se réclame, dans ce même passage. Contrairement à ce que croient grand nombre d’ésotéristes, il n’y a pas là d’allusion à le planète Vénus, mais bien à Sirios.

Lien : http://www.bible-en-ligne.net/bible,66N-22,apocalypse.php
Extrait : 22:16 Moi, Jésus, j'ai envoyé mon ange pour vous attester ces choses dans les Églises. Je suis le rejeton et la postérité de David, l'étoile brillante du matin.

Rappelons que « David » signifie « bien aimé », soit l’épithète d’Osiris. Qu’Osiris, Enki, Ptah, sont le même personnage civilisateur. Et que l’épithète d’Étoile du Matin était principalement attribuée à Horus et associée à Vénus. Alors il s’agit bien de Vénus dans ce passage, et non de Sirios. Alors il est difficile de cerner l’explication de Maurice Poulin à ce sujet. On dirait que parfois, il ne cherche que les liens philologiques qui donnent raison à sa théorie, ou les interprète en conséquence.

« ÁDAM GENISIŠ », Anton Parks, en page 317 : Par la même occasion, il sera confirmé, grâce à divers textes anciens que Vénus, en tant qu’Étoile du Matin (ou autres appellations que lui accordaient les anciens), fut un astre errant avant de se positionner à la place qu’elle occupe actuellement dans le système solaire. [Dr. Immanuel Velikovsky, "Mondes en collision"]

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en pages 209-210 : Le Phénix symbolise l’inondation, celle qui sera plus tard [v]énérée comme salutaire pour la survie du pays. Ce point est tout de même étonnant. Sur les calendriers comme celui du plafond astronomique du temple jubilaire de Ramsès II – appelé "temple des millions d’années" – le Phénix apparaît fin décembre et non en juillet, lorsque l’étoile Sirius se lève pour marquer le début de la saison de l’inondation. Pourquoi un tel écart puisque le Phénix symbolise justement l’inondation ? La réponse est simple : le Phénix apparaît sur les calendriers fin décembre parce qu’il marque non pas l’inondation annuelle, mais la naissance de l’étoile Vénus et donc d’Horus. Les passages cycliques de Vénus, tant redoutés par les anciens "dieux", engendraient précisément de longues périodes d’inondations. Cette idée est restée fortement ancrée dans l’esprit des anciens Égyptiens, c’est pourquoi le Phénix-Vénus est resté le maître de l’inondation.

Sirios : étoile principale de la constellation australe du Grand Chien

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 110 : Un seul point demeure obscur, dans le I-50 : l’action énergique du Grand Monarque vers l’Orient.

Du quatrain X-75 : par son génie, le Grand Monarque québécois subjuguera l’Orient
Sirios (Ogmios), le Soleil des soleils qui « esblouyra » l’Orient
Le Phénix, dont l’équivalent est l’invincible Garuda hindoue de Vishnu, associé au symbolise de l’étoile Sirios (Sothis : lame 8 tarot égyptien)
Des expressions assyriennes de la constellation du Sagittaire évoquent la Transfiguration de Jésus (Ogmios / Hercule)
Selon un historien grec, Hercule avait des yeux de feu

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 113 : Passages à toutes fins utiles identiques, qui concernent respectivement un « fils d’homme » et « Celui qui monte le cheval blanc ». Ceci, en relation avec la notion de maître spirituel et instructeur de l’humanité assignée au Phénix oriental, Garuda, peut être figuré de façon très poétique par les jolies paroles qui vont suivre, venant de l’auteur-compositeur-interprète québécois d’avant-garde, Raoul Duguay :

« …J’entends dans ton regard la voix de la Lumière… »

Dans cette perspective, ce n’est certes pas un hasard que Sirios donne l’anagramme Osiris, dieu égyptien dont les yeux sont mis en évidence dans les statuettes le figurant qui sont parvenues jusqu’à nous.

Osiris = Os + Iris = langage [des] iris qui enseignera aux Orientaux
L’arc dans Apocalypse 6:2 ramène à Ogmios et Hercule, au Sagittaire

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 114 : Et pendant que nous y sommes, les deux grandes qualités du Chien ne sont-elles pas celles de « Celui qui monte le cheval blanc » : Fidèle et Véridique ?

Sa’am (Osiris / Horus) : clone fidèle à sa programmation, puis à la Source, enfin à l’Humanité

Kiwan pour Richard Glenn : Chien de Feu fidèle à son expérience avec les extrahumains, coûte que coûte

Donald J. Trump : Chien de Feu fidèle à « MAGA », à « We The People »

P(3)58 : Chien de Terre fidèle à la recherche du vraisemblable, au gros bon sens, à la cohérence, à l’esprit critique

Nostradamus et l’aspect royal et spirituel du Sagittaire

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 115 : Ce texte confirme ce que nous savons déjà : le Grand Monarque sera en quelque sorte roi-prêtre… [un pharaon quoi !]

Sirios, le pivot central des égrégores d’amour
Second vers d’un quatrain-présage :
« Religion, paix, amour & concorde »

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 118 : Ces deux vers, extraits d’un de ses quatrains-présages, nous permettent de comprendre que ce « bon », c’est-à-dire le Grand Monarque, sera rejoint d’une façon très inhabituelle, par ce que je pourrais très imparfaitement qualifier de contact « télépathique » instauré par les masses de gens désireux de le rejoindre ; et quand il aura été « contacté », il en résultera éventuellement les heureuses conséquences du second vers.

Selon Paracelse, frère spirituel de Nostradamus, un travail d’une durée de 24 ans attend le Grand Monarque dont Hercule incarne les qualités

À moins d'une cure de rajeunissement, on oublie ça ! :-D Par contre, il faut avouer que Gandalf avait du répondant. Et ce n'est pas moi qui ressemble à Gandalf et qui est contacté, en plus d'être né à proximité des dates du 4 et 5 février.

Un Égrégore d’Amour[ qu’Alice A. Bailey décrit ainsi :
« …Que le Cavalier sorte du Lieu Secret et, par sa venue, qu’Il sauve. Viens, Ô Être Puissant… »

Lien : http://www.bible-en-ligne.net/bible,66N-22,apocalypse.php
Extrait : 22:20 Celui qui atteste ces choses dit: Oui, je viens bientôt. Amen ! Viens, Seigneur Jésus !

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en pages 120-121: De tout ceci, il se dégage trois points essentiels :

– Le Cavalier au cheval blanc est animé d’un amour et d’une compréhension profonds envers le genre humain. [cela ne transpire pas chez les extrahumains de COP15 mais se retrouve chez Osiris, le Serpent biblique]

– Il est, en quelque sorte, « Tout-Puissant » et vaincra, de ce fait, le mal.

– Il vit présentement sur le plan éthérique, aussi bizarre que cela puisse paraître.[/color]

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 121 : En effet, comme l’étaient d’ailleurs tous les grands prophètes de l’Ancien Testament, Nostradamus étaient un voyant…

Ce n’est pas une bonne idée de comparer Nostradamus à ces prophètes, car ça le discrédite et ça fait ombrage à son livre qui recèle quand même à d’autres égards des informations très intéressantes.

Les bouddhistes d’Orient appellent le grand Chiren, le Bouddha Maitreya
Il est question d’une vision de Jeane Dixon à propos d’un individu né le 5 1962 au Proche Orient et descendant de Néfertiti II qui révolutionnera le monde
Nostradamus rapporte plutôt une grande naissance prévue par des prêtres-astrologues de l’Antiquité, au Québec où on cultive l’orge de préférence au blé selon le quatrain IV-50

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en pages 124-125 : Quant à la différence pour le moins radicale concernant les lieux de naissance – Moyen Orient et Canada – donnés pour le nouveau Messie [Messie ou Grand Monarque ?], on peut supposer (les médiums l’admettent volontiers) que le contexte égyptien de la vision désignait davantage l’origine qu’un lieu, ici. Chose parfaitement plausible d’autant plus que Nostradamus lui-même mentionne concrètement l’origine phénicienne et étrusque de notre Grand Monarque à venir.

Voilà une explication plausible de la présence égyptienne au Québec avec Anubis Schenouda. Et ça vient soutenir mon assertion à savoir que le Grand Monarque, si Grand Monarque il y a, doit nécessairement partager le Ka d’Osiris / Horus (soit la lignée osirienne dite davidique).

Pour les Romains, « par Hercule » signifiait « En vérité » [que cela soit dit, par Toutatis !]

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin, tiré du sixain 53, en page 126 : Mentionnons simplement que « premier et dernier de ses fils » suggère que notre « Empereur le Phénix » québécois sera unique en son genre...

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin, tiré du sixain 53, en page 127 : Bref, beaucoup de gens mourront avant que le fameux Phoenix fasse de même à son tour.

Avec la présente population mondiale, il n’y a jamais eu autant de morts, évidemment. C’est mathématique. Et avec les morts subites (dénommées de « coïncidences »), on a une surmortalité présentement mais qui n’est pas aussi dramatique qu’anticipée. En cela, Alexis Cossette-Trudel l’explique bien dans son analyse du 22 janvier 2023 :
https://rumble.com/v26pg9m-djous.html

Toujours en page 127 : … à 15 ans, il sera malade ; à 21 ans, sa vie sera mise en danger à cause du fer ; à 39 ans, il sera sujet au feu et à l’eau, manifestement sans danger pour sa vie…

Pour l’anecdote : À 15 ans, en 1973-74, aucune maladie. Donc, ça me disqualifie. Par contre, les étudiants m’accolait le qualificatif de « lèvres de feu » (un genre de maladie) parce qu’un frère du pensionnat de l’E.S.S.J. à Pointe-du-Lac où j’étudiais, en bordure du fleuve Saint-Laurent, me reluquait. Mais suite à mon entêtement à refuser son « amitié », il s’est mis sur mon dos. Il semble que les deux autres pensionnaires qui étaient dans son collimateur n’aient pas réussi aussi bien s’en tirer que moi…

[image]
Moi à l'École Saint-Joseph de Pointe-du-Lac, des Frères de l'Instruction chrétiennes, en Sec. II

À 21 ans, en 1979-80, j’étudiais à Trois-Rivières en tech. policières. J’ai abandonné ce parcours à l’automne 1980 à cause de mon orientation sexuelle et de mes idées suicidaires qui croissaient. J’avais même été accepté à Nicolet. Ce n’était pas le bon milieu de travail pour moi. Il aurait fallu que je sois autonome et pour ce faire, j’aurais dû m’investir dans des entraînements d’auto-défense, de musculation et du cardio-vasculaire. Trop demandant et exigeant quand on sait que le travail de policier peut être très sollicitant et qu’il y en a en plus qui intimident les autres (l'omerta) pour couvrir leurs dérapages. Et on sait que le « fer » peut correspondre à l’arme de service, sachant que des policiers se suicident avec. Et comme je me considère comme un « dépressif fonctionnel » depuis mon adolescence, le choix était évident d’abandonner cette avenue.

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 128 : Donc, le Phénix serait au fil de ses 39 ans mis (de façon spéciale et personnelle) en relation avec l’électricité, près d’un cours d’eau… ou d’un lieu nommé en rapport avec cet élément (par exemple : Trois-Rivières…). Le tout sans danger pour sa vie, rappelons-le.

Pour l’anecdote : Shawinigan, ma ville natale, la Ville de l’électricité, né sur le boul. Royal avant que ça devienne l’Ave Royale, et la rivière Saint-Maurice. À 39 ans, en 1997-98, j’étais de retour à Shawinigan depuis mai 1996 où là, on m’avait presque condamné à mourir suite à mon hépatite que je pensais être le SIDA.

Et c'est à ce moment que j’ai découvert le site de rencontres gaies près des barrages électriques et du Saint-Maurice. Donc, on peut évoquer le « feu de la sexualité » et de « l’électricité ».

En page 129, Maurice Poulin met en valeur le Psaume 45

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 129 : Rappelons que Adam, l’homme rouge – le noir rouge des Centuries – de la kabbale, est un nom qui a comme valeur guématrique 45, de même que le verbe aimer en kabbale phonétique, comme on l’a vu au premier chapitre.

L’homme « rouge [plutôt orange] » : Donald J. Trump, le Président #45, celui que j’ai qualifié de « Jean le Baptiste » des temps modernes.

Il s'avère que :

Comme Henri IV, il a échappé à des tentatives d'assassinat et à apaiser les tensions internationales
Il s’apparente au « grand Hercule », jusqu’à un certain point
Je ne suis pas le seul à l’avoir considérer avec une certaine envergure surhumaine
Il est un « grand Chiren », signe chinois du Chien, et de Feu par surcroît
Il a du feu dans les yeux, sa langue est comme un glaive
Il a subjugué les Orientaux (Arabie Saoudite, Israël, Indes, Chine, Corée du Nord)
Il a apaisé les tensions internationales sans utiliser la force militaire (rameaux d’oliviers)
Il est un vainqueur comme Hercule. Son slogan : Winning, winning, winning !
Il combat le « Dragon », à savoir l’État profond
Il a subi des pertes matérielles d’importance pour assumer son rôle
Il a des liens avec Nicolas Tesla
On peut dire que le couple présidentielle a de la prestance (couple céleste)
Le Défenseur / le Libérateur du peuple
Sa popularité s’est manifestée partout sur la planète
Comme l'a récemment expliqué Alexis Cossette-Trudel, son Opération Warp Speed a permis de sauver des millions de vies en plus de nous éviter d'être confinés presque juste qu'en 2030
Il a fait au moins un Rally à Phoenix

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 18 : Voici donc un premier extrait, de Noël Olivarius, vaticinateur ayant présumément écrit au XVIe siècle, en France :

« …Lors un jeune guerrier cheminera vers la grande ville ; il portera lion et coq sur son armure. Ains la lance lui sera donnée par grand prince d’Orient

Trump se voit remettre un sabre par un prince saoudien !


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=J1HBo_CiHz4

Jusqu’ici, Trump répond pratiquement à tous les critères du Grand Monarque amenés par Maurice Poulin ! Le sera-t-il ou sera-t-il son précurseur, si Grand Monarque il y a, évidemment ?

De plus, je ne retrouve plus le vidéo, mais des Juifs le reconnaissaient comme le « nouveau Jean le Baptiste ».

Il ne lui manque qu’un lien avec le Québec (Nouvelle-Orléans / Alexis Cossete-Trudel).


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=PZPXHaGE66g


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=2tx19vUyzvc


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=e9cUitZ1ULU


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=tz7miBYG7Uk

En conclusion de ce billet : S'il y a un individu qui correspond au Grand Monarque / Jean le Baptiste, c'est bien Donald J. Trump ! N'en déplaise...

---
L'ALERTE LAMBERT à Panthère
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=206908

P(3)58

Avatar

Ajout : Donald J. Trump le Grand Monarque (Jean le Baptiste)

par panthère58, mercredi 08 février 2023, 16:52 (il y a 473 jours) @ panthère58

:-) En conclusion de ce billet : S'il y a un individu qui correspond au Grand Monarque / Jean le Baptiste, c'est bien Donald J. Trump ! N'en déplaise...


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=zmg4i0PKG3A

À 0H16'46" du vidéo : Je ne dis pas que les rabbins pensent que Trump est le messiah, mais que la plupart d'entre eux pensent qu'il est Jean le Baptiste... mais il y en a qui pensent qu'il est le Messie !

Ils font des recherches pour savoir si Trump a un ascendant qui a un lien avec la lignée de David.

"Les voies de Dieu / Nostradamus sont impénétrables... !"

Bon, je m'amuse, là.

Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=160213
C'est le Jean Baptiste des temps modernes...
par panthère58, vendredi 31 janvier 2020, 12:09 (il y a 1104 jours)

---
L'ALERTE LAMBERT à Panthère
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=206908

P(3)58

Avatar

Le GRAND MONARQUE avec Maurice Poulin / Chapitre 3

par panthère58, mercredi 08 février 2023, 12:03 (il y a 473 jours) @ panthère58

:-) EN ATTENDANT LA VENUE DU GRAND MONARQUE
Avec Maurice Poulin


Lien vidéo sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=6X8FFR9qf2Y




Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=K94uMRFo3Ns

Est-ce moi ou Paul Piché quand il avait sa barbe avait un petit air de Maurice Poulin ?

[image]

[image]

Chapitre 3
CHRONOLOGIE PARTIELLE DES ÉVÉNEMENTS… BIEN NOMMÉE

Ce chapitre concerne des quatrains possiblement tournés sur l’avenir

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 132 : Nouveau Roi [Donald J. Trump ?] qui pacifiera la Terre pour longtemps, indique en terminant Nostradamus.

Le César à qui s’adresse Nostradamus ne serait pas son fils mais le « fils saCré » qui est son anagramme
Nostradamus compare le Grand Monarque à un nouveau César, un nouveau Pompée, dans son almanach de 1566

À moins que ce soit pour déjouer la censure, fallait que Nostradamus soit à court d'inspiration pour faire une telle analogie. Mais Maurice Poulin en rajoute :

Pour Maurice Poulin, Jules César et Charlemagne ont été de grands conquérants, législateurs et des rénovateurs de la civilisation

Dans mon dossier de « L’Énigme Sacrée », on apprend, grâce à Oleg de Normandie, que César et Carolus Magnus (Charlemagne) ont été tout le contraire. Ça jette du discrédit sur les avancées de Maurice Poulin. Alors quand Nostradamus qualifie le Grand Monarque de prochain César et que Maurice Poulin le paraphrase en évoquant le nouveau César canadien-français, ça jette une douche d’eau froide.

Lien « Énigme Sacrée » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=185283

Maurice Poulin explique les erreurs d’interprétation de sa première édition concernant des dates de consécration du Grand Monarque pour notre époque
Maurice Poulin qualifie le Grand Monarque de nouvel Osiris canadien-français qui devrait faire une visite officielle à Memphis en Égypte

Voilà une appellation qui fait sens pour moi. La présence d'Anubis Schenouda au Québec en témoigne.

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 141 : Aigle est évidemment un attribut de Jupiter. Quant au coq, il semble désigner Mercure. [Mercure, maître du signe de la Vierge et du Gémeaux (DJT #45)] En effet, j'ai pu établir que cet animal fut choisi comme emblème de la Gaule, car la forme celte du mot, gallus, signifiait à la fois coq et Gaule. Et comme le coq a toujours symbolisé vigilance et activité, attributions astrologiques fondamentales de la planète Mercure, tout devient clair.

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 142 : Et à bien y penser, n'y a-t-il pas aussi analogie entre Mercure et le coq par le fait que tous deux, à leur façon, annoncent le Soleil ?

[image]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=9OkNFfAOxgA
JEANNE D'ARC LA VALKYRIE - Le Film de divulgation qui change la donne ! Vrai Renaissance - Pagans TV
303 572 visionnements • 25 déc. 2021
Pagans TV - Oleg de Normandie

À 1H17’31" du vidéo : L’Histoire falsifiée

George Orwell (1984) : « Celui qui contrôle le passé, contrôle l’avenir.

Comme le Petit Poucet, on nous laisse des cailloux pour retrouver notre « chemin » comme le roman « Notre-Dame de Paris », de Victor Hugo, comme le coq gaulois, l’arbre de Noël et le Père Noël
L’ours polaire du duc de Berry qui va sortir de son hibernation par le coq gaulois qui va le réveiller

À 1H20’07" du vidéo : Le secret du coq gaulois

Dans l’Edda, c’est celui qui réveille Odin

Comme Jésus qui réveille Lazare ; comme Horus qui réveille la tradition d'Osiris.

Le coq gaulois est là pour réveiller la France, les Gaulois, les Français à leurs véritables racines, à leur véritable tradition

Et de facto, les Kébékois...

Le coq est aussi lié au Gaulois Brennos, un héros qui ramène en Gaule un trésor
Les cathédrales et les châteaux ont le pouvoir de réveiller les gens
Pour faire chanter le coq, il faut que les gens voient et comprennent ces signes laissés par leurs ancêtres dans les livres de pierre
Il faut donc montrer ces signes et les expliquer
Le coq gaulois symbolise la fonction de la France : réveiller le monde, réveiller Odin

Réveiller Osiris !

[image]
Brennos brandit le coq gaulois sur le toit de la mairie face à la cathédrale de Sens.

La ville de Sens, dédiée à Brennos, possède une cathédrale odinique de l’époque templière
Retrouver la vérité, que nous nous réveillons à notre véritable identité, c’est ce que souhaiteraient les bâtisseurs, Jeanne d’Arc, François 1er
Les racines de la civilisation occidentale menant à la religion primordiale, se trouvent dans l’Edda, les cathédrales et les châteaux

Pour l'anecdote à 1H15’08" du vidéo : : François 1er fut le roi le plus emblématique ; il instaura le français comme langue commune en 1538

Préparer la venue du « coq » Smallville Saison 3 Épisode 17
par Ammabaoth ⌂ @, vendredi 12 août 2022, 18:11 (il y a 180 jours) @ panthère58

[image]
Coq tiré du livre L'Ultime Grand Secret
De André Bouguénec

Il faut nous réveiller à la vérité odinique de nos ancêtres, du Grand Monarque hyperboréen, qui gît dans un passé pas si lointain.

Le lever du Soleil fait chanter le Coq.
Horus est associé au Soleil, fils / Son / Sun de David (« le bien-aimé »), soit Osiris.
Un Grand Monarque issu de cette lignée est attendu : fera-t-il chanter le Coq gaulois en ces temps sombres ?


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=m82nJb2qf0w
VOR170715 Novus Ordo ab Chaos
2 702 visionnements • Diffusé en direct le 15 juill. 2017
OrandiaTV

À 0H05’10" du vidéo : Le COQ

L’invitée est de souche bretonne et normande [Viking]

[image]

Au tout début du video : Le coq fait du porte à porte pour réveiller le monde

Lien vidéo : https://odysee.com/@NostradaMart:7/NostradaNews--76-Quelques-%C3%A9v%C3%A8nements-dans-...

[image]

Réveiller le « coq » à ses risques et périls...


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=sbaIAHDS2PM

Après avoir sauvé la vie de Graham Garrett à Métropolis, Clark se laisse convaincre par celui-ci de venir à un party chez lui dans cette grande ville parce qu’il mérite mieux que de vivre seul dans une grange et dans un trou perdu. À son arrivée, Graham s’exclame en l’accueillant : Je vois que le Coq est enfin sorti du poulailler ! Je commençais à douter que tu allais venir.


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=u6tOhQM85KA

Lien : https://smallville.fandom.com/wiki/Lara
Extrait traduction Google : Clark apprend que Kara est à Washington D.C. à la recherche du cristal bleu. Kara est capturée après être entrée par effraction dans le laboratoire et sous sédation avec un sérum de vérité infusé à la kryptonite. Le sérum lui fait revivre un voyage précédent sur Terre lorsqu’elle a suivi la mère biologique de Clark, Lara, à la ferme Kent. Clark arrive à temps pour la sauver mais, après avoir brûlé la machine avec une vision thermique, il est également victime du sérum et voit ce que Kara voit: sa mère.

[image]

Craignant pour l'avenir de Krypton, Lara, enceinte de Kal El, vient faire une visite de prospection à la demeure des Kent prévoyant y envoyer leur fils Kal El.

Sur cette séquence, elle demande à Kara, qui s'est emparé d'un bibelot représentant un COQ, de faire attention de ne rien casser ou déplacer qui laisserait soupçonner leur présence pendant que les Kent sont à la messe dominicale.

[image]

On apprend que le Québec serait, la « terre Attique » (terre Ancienne) mentionnée dans le quatrain V-31
Le Castulon monarque du quatrain I-31 serait en fait d’origine Basque
Henri IV aurait du sang basque et un physique y correspondant, se distinguant des rois qui l’ont précédé

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 149 : Le blason du pays basque arbore aussi, dans un de ses cantons, un lion à la fleur blanche.

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 150 : Soulignons que les Basques ont un attribut essentiel qui paraît devoir être relié à une lointaine origine atlantéenne : l'extraordinaire versatilité de leur registre vocal.

Pas surprenant, puisque les Basques sont liés à Dionysos, à Poséidon (Osiris), à l’Atlantide, aux abeilles, à la Déesse Mère Mari, au Soleil, à la résurrection, au lion, Karnak (Égypte), et valident indirectement les écrits d’Anton Parks.

Liens « Basques » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=185283
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=185477

Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=185510

Extrait : La thématique du « chien / loup » revient dans le portrait ! Et à bien y penser, Bagheera (la panthère) travaille de concert avec Akéla (le chef de la meute) et Baloo (l’ours / Arthur) pour protéger Mowgli (l’Humanité).


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=X1A0HCVtpXU

À 1H26’49" du vidéo : L'Arbre sacré (chêne) de Guernika

[image]
Le blason de Guernika avec l’Arbre et les Loups

Guernika voudrait dire « La victoire du cœur » et Dionysos ressuscite grâce à son cœur
En celte, Kar signifie cœur et nak victoire, Karnak (complexe religieux en Égypte)
L’Arbre sacré est sur le blason de Guernika [ville] et de Biscaye [province], avec deux loups qui tiennent un agneau dans leur gueule et un lion, trois symboles solaires
Le lion régit le Soleil, un symbole de lumière
Le chêne aussi est un symbole de lumière car c’est l’arbre du printemps, du bélier, de la résurrection
Loup, dans les langues anciennes, même racine que lumière ; Apollon le Loup

« ÁDAM GENISIŠ », Anton Parks, en pages 480- 483 : L’analogie avec l’univers égyptien se précise dans le texte "Enki au pays des morts" lorsqu’il est dit plus loin que les flots se brisent comme "un loup dévorant" sur la proue du bateau. Le loup nous évoque bien sûr le chien-loup Anubis, l’ouvreur des chemins dont la fonction est de guider le défunt dans l’au-delà.

Christian Jacq nous rapporte que dans la tradition nordique, le loup est un animal noble qui marche au-devant des choses et révèle la puissance aux humains dignes de la recevoir. Doté de la vue la plus perçante qui soit, le loup bénéficie du don de la divination…

Rencontrer le loup, c’est donc rencontrer l’initiateur

Avant l’instauration du protestantisme, les pays nordiques liaient le loup au Christ, puisque l’animal, comme le fils de l’Homme, portait la lumière en lui…

Au final apparaît dans notre texte un dernier animal fabuleux, lui aussi associé à la barque d’Enki et aux flots universels : le lion. Le lion est fréquemment représenté comme le gardien des portes des temples et des palais. L’iconographie lui attribue le livre ou le rouleau ; il est le Christ-Juge. En ésotérisme, sa tête et sa partie antérieure, sont associées à la nature divine du Christ, alors que la partie postérieure figure plutôt la nature humaine.

Le lion égyptien se confondait avec l’essence du soleil naissant, il participait à ce titre au parcours du défunt dans l’autre monde.

Il est tout-à-fait remarquable de rencontrer dans un texte sumérien, à première vue insignifiant, trois symboles égyptiens en relation avec le transport du corps vers l’au-delà et la résurrection de l’âme.

« Du Plérôme à la Matière », Anton / Hanael Parks, en page 124 : Je lui avais expliqué que le fameux Lucifer irlandais Nuada (« sans bras » en sumérien) se retrouve dans les Contes du Graal plus récents sous la forme de Merlin. Souvent vêtu de peaux de bêtes, il incarne un devin fou que l’on retrouve sous la forme de Lailoken dans les textes écossais. Possédant le don de prophétie, il s’accompagne souvent de bêtes sauvages et particulièrement d’un loup que l’on regarde comme son double ou son esprit titulaire, comme on le retrouvera dans les légendes plus récentes relatives à Myrddyn (Merlin). Le loup est, d’une certaine manière, la face cachée de Lailoken-Merlin, sa part de lui-même capable de passer entre les mondes, particulièrement celui de l’Au-delà.

On pense généralement que Lailoken tire son nom du vieux gallois Llallogan (« frère jumeau »). La même histoire se trouve avec Quetzalcóatl et son frère jumeau le loup Xolotl (« jumeau » ou « chien » en langue nahuatl du Mexique).

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 56 : Les îles Canaries ne tirent pas leur nom de leur petit oiseau jaune, le canari, mais sans doute du latin Canariae Insulae ("îles aux chiens"). Ce nom fait référence aux "chiens sauvages" (canes) que les premiers explorateurs ont découverts sur la plupart des îles de l'archipel, lesquelles sont, comme nous l'avons indiqué, au nombre de sept. Or, les suivants d'Osiris portent le signe du chien ou du loup en Égypte. Nous savons qu'ils sont regardés comme provenant de l'A'amenptah, qui est sûrement l'antique Atlantide.

Lien « Loup » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=190091

---
L'ALERTE LAMBERT à Panthère
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=206908

P(3)58

Avatar

Le GRAND MONARQUE avec Maurice Poulin / Chapitre 4

par panthère58, mercredi 08 février 2023, 18:14 (il y a 473 jours) @ panthère58

:-) EN ATTENDANT LA VENUE DU GRAND MONARQUE
Avec Maurice Poulin


Lien vidéo sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=l9daeMvdSiE


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=gwNhz5FrCOc

L’aigle aussi très présent et important dans l’essai de Maurice Poulin. (Non, ce n’est pas pour les Eagles de Philadelphie…) Si je n'en fais pas vraiment mention dans mon dossier, c'est que ça deviendrait trop technique. Et, comme bien souvent, l'aigle a aussi une connotation positive ou négative selon.

[image]

[image]

Chapitre 4
LE QUATRAIN FATIDIQUE

L’an mil neuf cens nonante neuf sept mois,
Du ciel viendra un grand Roy d’effrayeur,
Ressusciter le grand Roy d’Angolmois,
Avant après Mars regner par bon heur

Moi je fais le lien de cette première ligne du quatrain avec les « 9 » d'Odin, des Templiers et du Prieuré de Sion, organisation dont Nostradamus aurait été un grand maître. Et ça cadre avec la mouvance qui entoure ce monarque à venir qui se réapproprierait de trône de ses ascendants Mérovingiens.

S’appuyant sur le travail des astrologues A. Volguine et Gustave-Lambert Brahy, Maurice Poulin revient sur sa première publication de 1985, sur les attentes des gens en l’année 1999, sur les effets d’une éclipse solaire dont celle du 11 août 1999 en lien avec ce quatrain
Avec du recul, il note aussi l’importance du passage de Vénus sur la Lune à ce moment en lien avec le 11 septembre 2001

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en pages 155-156 : Personnellement, le plus loin qu’il m’aurait été possible d’aller, c’eût été en indiquant qu’un passage de Vénus le 11 septembre 2001 sur l’emplacement occupé par la Lune lors de l’éclipse solaire totale du 11 août 1999, pouvait du point de vue néfaste être associé à…

Maurice Poulin explique qu’il aurait fallu aussi prendre en compte l’éclipse solaire du 21 juin 2001 et être doté d’un don de voyance pour prévoir le 9/11
Toujours dans la foulée de ce quatrain fatidique, il met en lumière d’autres facteurs célestes (Algol), la première guerre du Golfe de 1990-91
Il épilogue sur la décennie de 1990 et les quatrains qui y correspondaient, devenus caducs

Mon interprétation personnelle de ce quatrain fatidique, à la lueur des informations partagées par Oleg de Normandie, « L’Énigme sacrée » et Anton Parks dans mon dossier « L’Énigme Sacrée » :

http://www.orandia.com/forum/index.php?id=185283

1999 = 3 x 9 = Odin (Osiris) / Thor (Horus) / Vikings / Templiers

Du ciel (du Valhalla) / un grand Roy : Arthur / Merlin / Horus

d'effrayeur (Donald J. Trump)

Pour paraphraser Ding et Dong : « Est effrayante, est effrayante. »

Résurrection : Osiris / Dionysos / Horus

Par bon heur / à la bonne heure, au bon moment, un bon heurt.

---
L'ALERTE LAMBERT à Panthère
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=206908

P(3)58

Avatar

Le GRAND MONARQUE avec Maurice Poulin / Chapitre 5.1

par panthère58, vendredi 10 février 2023, 14:30 (il y a 471 jours) @ panthère58

:-) EN ATTENDANT LA VENUE DU GRAND MONARQUE
Avec Maurice Poulin


Lien vidéo sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=JKOY0P65NrM

Le « Gandalf » de la musique mais sans la barbe.


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=Ez8b2VHjVB0

Tiré du film « Into the Wild ». Ce fait vécu a inspiré un épisode de la deuxième saison de la télésérie de Chris Carter intitulée « Millénium ».

La quête de soi-même, n'est-ce pas la quête d'un nouveau Soleil, soit le Grand Monarque dans le petit nous ? En tout cas, inconsciemment, le jeune adulte va vers le Nord, l’Hyperborée !


Lien Dailymotion : https://www.dailymotion.com/video/x5hab7s

Épisode “Luminary” de la saison 2 de la série Millénnium de Chris Carter.

À 0H22’55" de l’épisode, arrivé en Alaska, le médium Frank Black, après avoir préparé son expédition, part à la recherche d’un jeune qui, en quête d’une expérience mystique, y est déclaré disparu, et considéré comme mort par les autorités sur place. Black a des visions d’aurores boréales qui l’aideront à le trouver et à le secourir. On y aborde l’astrologie, la voyance, le mont Ventoux...

Lien : https://www.imdb.com/title/tt0648242/trivia/?ref_=tt_trv_trv
Extrait traduction Google : ‎ Cet épisode est en partie inspiré de l’histoire de ‎‎Christopher McCandless‎‎, un jeune homme qui a rejeté la civilisation pour aller vivre dans la nature où il a finalement été retrouvé mort. Son histoire a été racontée par ‎‎Sean Penn‎‎ dans le film ‎‎Vers l’inconnu‎‎ (2007).


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=wRLMEEFEf1M

Tout juste diplômé de l'université, Christopher McCandless, 22 ans, est promis à un brillant avenir. Pourtant, tournant le dos à l'existence confortable et sans surprise qui l'attend, le jeune homme décide de prendre la route en laissant tout derrière lui. Des champs de blé du Dakota aux flots tumultueux du Colorado, en passant par les communautés hippies de Californie, Christopher va rencontrer des personnages hauts en couleur. Chacun, à sa manière, va façonner sa vision de la vie et des autres. Au bout de son voyage, Christopher atteindra son but ultime en s'aventurant seul dans les étendues sauvages de l'Alaska pour vivre en totale communion avec la nature.

Christopher McCandless : « Si tu veux un truc dans la vie, le laisse pas t'échapper ! »

L’un des thèmes clés de cet épisode est la convergence astrologique - une idée que ‎‎Megan Gallagher‎‎ a suggérée à l’écrivain ‎‎Chip Johannessen‎‎ dans une conversation informelle.‎

Lien : https://millennium-thisiswhoweare.net/guide/synopsis/212/luminary/
Extrait traduction Google : ‎Frank commence la pénible randonnée sur la rive de la rivière. Il finit par trouver l’endroit exact où le corps est tombé dans la rivière et repère un émetteur radio d’urgence brisé, un cèdre imposant et le journal d’Alex, à proximité. Frank entend aussi une voix dans sa tête - la voix d’Alex. Il dit à Frank qu’il s’est cassé la jambe et qu’il ne rentrera jamais chez lui. Pendant ce temps, lorsque Frank ne revient pas à l’heure indiquée, le pilote s’envole, laissant derrière lui une meute de survie.

‎Frank se dirige vers un bluff quand il remarque le ciel nocturne palpitant de lumière. Au-dessus de lui, une perturbation atmosphérique met la zone en ébullition. Il entend alors la voix d’Alex Glaser. En se retournant, il voit Alex appuyé contre un rocher, la jambe cassée, émacié. Frank promet à Alex qu’il ne le laissera pas mourir. Il construit une civière de fortune à partir des broussailles environnantes et traîne le garçon blessé à travers le désert. Alors qu’il traverse un chemin périlleux, Frank perd pied. Alex plonge dans la rivière et Frank saute pour le sauver. Pendant la lutte, Alex entre en collision avec un rocher et perd connaissance. Frank prend Alex dans ses bras et se dirige vers l’hydravion, où le shérif Bowman, Watts et un groupe de sauvetage l’attendent. ‎

‎Alex est transporté par avion à l’hôpital pour y être soigné. Mais quand Frank s’arrête pour une visite, une infirmière lui dit qu’Alex a disparu. Plus tard, alors que M. et Mme Glaser écoutent, Frank lit à haute voix le dernier passage d’Alex de son journal. Alex y fait mention d’une vie passée et signe l’entrée « Alex Ventoux ». Frank explique que, cinq cents ans plus tôt, un homme nommé Pétrarque a escaladé une montagne juste pour voir la vue, inaugurant le début de la Renaissance. Le nom de la montagne que Pétrarque a gravie, déclare Frank, était Ventoux. Plus tard, Catherine remet à Frank une lettre du Millennium Group indiquant qu’il « a passé la première élection ».‎

Lien : https://www.babelio.com/livres/Petrarque-Lascension-du-mont-Ventoux/108739

[image]

Extrait : C'est l'une des lettres les plus célèbres de toute la tradition épistolaire occidentale. L'une des plus belles, l'une des plus essentielles aussi. On y a vu l'invention du paysage. Pétrarque, poète et ecclésiastique à la cour papale, a trente-deux ans en 1336 lorsqu'il rédige cette lettre à l'attention de son confesseur. Cela fait plus de dix ans qu'il vit à Avignon et que Laure l'a éconduit. Le mont Ventoux appartient au spectacle naturel de la région à laquelle Pétraque est si attaché depuis son enfance. Pic d'une crise spirituelle, le récit de son ascension est celui d'une formidable expérience dont il découvre la portée allégorique. La réconciliation de Pétrarque avec l'ordre du monde et la splendeur de dieu.

[image]

[image]

Chapitre 5
SPIRITUEL AU FÉMININ
GRAND MONARQUE OU… GRANDE MÈRE ?

PREMIÈRE PARTIE

Entre le début des années 1980 et 2008, il a nécessairement révisé certains aspects de son essai suite à la découverte de nouvelles informations mises en relation avec Nostradamus
L’aspect féminin a donc pris du galon, en particulier par l’entremise d’Isis
Isis Hathor figurée par l’étoile alpha de la constellation du Grand Chien

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 161 : Donc, « antiquissimes topographies » signifie simplement qu’Isis était associée à l’astre Procyon, dans les cartes du ciel représentant les constellations et ce, très longtemps avant qu’elle soit associée à Sirios.

L'Isis décrite par Edgar Cayce, ressemble étrangement à l'Esméralda de Victor Hugo. Et elle trouve un meilleur écho chez la soeur jumelle d'Isis : Nephtys (Inanna-Istar / Marie-Madeleine).

La description d'Edgar Cayce s'amalgame avec l'approche patriarcale du principe féminin ! Et qui prend charge d’Edgar Cayce, qui l’investit quand il marmonne ses lectures ? Rappelons-nous « Gorge profonde » dans X-Files : « un mensonge passe toujours mieux entre deux vérités ». Ça vaut aussi pour les extrahumains de COP15.

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 166 : Bref, Nostradamus s’accorde avec Cayce sur le fait qu’Isis fut jadis « royne d’egipte », tel qu’indiqué au premier vers.

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 167 : En passant, Horus est une personnification de notre étoile le Soleil, tandis qu’Osiris est celle de Sirios, comme on l’a vu.

Comme on l’a vu dans mes dossiers et billets sur le forum, Horus est l’Étoile du Matin, donc plutôt lié à Vénus, l’astre perturbateur. Mais il est aussi considéré comme le nouveau Soleil à cause de la forte luminosité de Vénus.

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en pages 68-69 : Dans la culture égyptienne, Mulge est assimilée à une colline de l’horizon brisée, donnant naissance à un nouveau soleil. Ce soleil n’est autre que Vénus avant qu’elle ne trouve définitivement sa place dans notre système solaire. Le Dr. Immanuel Velikovsky a démontré dans son best-seller, « Mondes en Collision », le bien-fondé de cette thèse révolutionnaire. J’ai à mon tour modestement apporté quelques pierres à cet édifice, dans « Ádam Genisiš ».

La planète Terre semble avoir connu plusieurs passages de Vénus. Ce fait est rapporté par les nombreuses chroniques, légendes et mythologies du monde entier (cf. le dossier "Neb-Heru" du t. 2 des « Chroniques »). La littérature égyptienne assimile cet astre perturbateur à l’œil de Râ ou d’Horus. Il semblerait qu’Horus soit né lors du premier passage de cet œil, ou juste après.

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 161 : Ayant triomphé des ténèbres et de ses ennemis, Horus le vengeur se présentait comme un nouveau soleil. Cette notion hermétique relève d’une association et d’un amalgame entre le nouvel être incarné (Horus) issu de son géniteur assassiné, et l’Horus stellaire – l’astre Vénus originaire de la colline primordiale éclatée – qui a embrasé le monde à plusieurs reprises. Il faut savoir que dans la littérature funéraire égyptienne, chaque roi, descendant d’Horus, est systématiquement assimilé à l’Étoile du Matin.

« ÁDAM ĞENISIŠ », Anton Parks, en pages 336-337 : En fait, les divers textes funéraires égyptiens dénomment essentiellement Vénus de deux façons : "Neter Duau" en tant qu’Étoile du Matin et "Benu" (le phénix) en tant qu’Étoile du Soir. Si on se réfère à l’extrait du chapitre 13, ceci sous-entend donc que Vénus en qualité d’Étoile du Matin est symbolisée par un faucon, et en tant qu’Étoile du Soir par un phénix. Tous les deux représentent le roi défunt, image d’Heru (Horus).

« ÁDAM ĞENISIŠ », Anton Parks, en page 345 Fig.4 : Dans l’inscription archaïque sumérienne (à gauche), [Fig.4] on retrouve le signe de la croix, symbole des KIR-IŠ-TI, litt. "fils ardent de la vie" ou "poisson des étoiles et de la vie" qui sera repris par l’église chrétienne comme symbole de Jésus le Christ (voir plus loin la partie intitulée "Sous le signe de la croix"). Le signe de la croix est bien antérieur au christianisme et se retrouve sur bon nombre de monuments antiques, particulièrement sur ceux d’Amérique centrale, où il est identifié comme étant "la croix de Quetzalcoatl". Ce même Quetzalcoatl étant assimilé à l’Étoile du Matin et au Christ de la culture précolombienne. Nous verrons plus loin qu’il s’agit d’un double d’Heru (Horus).

« L’Oracle de l’Oiseau Tonnerre – Tome 4 », Anton Parks, en page 420, section ARCHIVES et DÉCODAGES, texte de la figure 6 : La croix de Quetzalcóatl évoquée à plusieurs reprises dans cet ouvrage se trouve au milieu d’un cercle qui symbolise le nouveau soleil. Quetzalcoatl et son « ombre » Xolotl créèrent le nouveau soleil (le cinquième) de la culture aztèque après la destruction du monde précédent. La planète Vénus, en tant qu’Étoile du Matin, était-elle aussi considérée comme le nouveau soleil aux yeux des anciens Égyptiens. Le nouveau soleil n’était autre que Heru (Horus), le « Christ » égyptien.

« L’Oracle de l’Oiseau Tonnerre – Tome 4 », Anton Parks, en pages 490-491, section ARCHIVES et DÉCODAGES : Comme le souligne l’Évangile selon Philippe (Nag-Hammadi NH2, 15) : "Jésus est un nom caché, Christ est un nom révélé." Chaque Kirišti possédait manifestement un nom occulte. Avec un peu de perspicacité, nous n’aurons aucun mal à identifier le nom occulte d’Horus comme étant Yshu. Ce nom serait tiré du terme grec Christos qui signifie « oint ». Ce dernier découle pourtant du nom égyptien « KRST », exprimant le fait d’être mis en terre. Cet Yshu est donc Neb-Heru, « le Seigneur Horus », nom désignant le Christ égyptien qui personnifie à la fois le défunt roi et l’Étoile du Matin, c’est-à-dire le nouveau soleil

« L’Oracle de l’Oiseau Tonnerre – Tome 4 », Anton Parks, en page 501, section ARCHIVES et DÉCODAGES : Au fil de nos découvertes, il ressort clairement que la planète Vénus emprunta un parcours cyclique menaçant pour l’Humanité et les dieux. Les anciens Égyptiens ont manifestement transposé le drame cosmique de la destruction de la colline primordiale (ou de l’arbre sacré) et la naissance de l’Étoile du Matin en tant que « nouveau soleil », en associant cet événement à la mort de leur roi Osiris et à la naissance de son fils Horus. Cette transposition fut uniquement possible par le fait que ces deux événements se produisirent en même temps.

« L’Oracle de l’Oiseau Tonnerre – Tome 4 », Anton Parks, en page 511, section ARCHIVES et DÉCODAGES : En tant qu’image de Vénus, le roi défunt, assimilé au dieu solaire, effectue un périple similaire dans les étoiles. Sa forme stellaire nocturne est celle de Neb-Benu (le Seigneur Phénix) et sa forme diurne celle de Neb-Heru (le Seigneur Horus), le nouveau soleil

En passant par les cornes d’Isis et la constellation du Taureau, Maurice Poulin la relie à l’Esprit-Saint

[image]

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 129 : Le symbole de la Déesse-Mère, la vache céleste Hathor, est justement une maison qui entoure le hiéroglyphe du faucon Horus, archétype de tous les rois.

« ÁDAM GENISIŠ », Anton Parks, en page 470 : Le titre de "Taureau Céleste" fut donc originellement attribué à Osiris (Sa’am). Cette dénomination fut ensuite associée aux pharaons défunts en tant qu’images d’Osiris mort et ressuscité.

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 212 : AMAR-UD est une épithète importante de Marduk [Horus], le fils d’Enki [Osiris]. Sa traduction sumérienne donne "veau de la lumière du jour". Est-ce encore un heureux hasard si le Livre des Morts égyptien, au chapitre 109, assimile l’Étoile du Matin à un veau ?

Liens « Isis-Hathor / cornes » :

http://www.orandia.com/forum/index.php?id=201694
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=201701


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=Og3BMdMPFjE

À 2H20’30" du vidéo : Pour preuve, en Turquie, une évidence d’influence nordique, celtique, hyperboréenne avec un étrange objet d’Alaca Hoyuk, un disque solaire dédié au culte de Hathor, avec un cerf au milieu, et deux taureaux de chaque côté, avec une corne chaque côté (- 3000 ans)

[image]

Pour Deïmian il n’y aurait pas de lien avec l’Égypte ; c’est une torque et un cervidé très présents chez les cultures nordiques, notamment chez les Celtes, donc c'est une influence extérieure

Mais il se trompe. Lui aussi interprète en fonction de l'hypothèse « hyperboréenne » comme source première, qu'il cherche à développer et à démontrer. C'est une analyse sommaire et subjective en lien avec ce qu'il croit être. C'est à son corps défendant qu'il met en valeur l'Égypte et Sumer.

De plus, on retrouve la torque en Mésopotamie, chez la déesse Ištar

Bien sûr ! Parce que l'Hyperborée, la culture nordique, origine de l'Égypte, des Hathor, d'Asar (Osiris en grec), d'Isis, d'Horus, de Nephtys. Sachant qu'Osiris et Nephtys étaient respectivement Enki et Inanna-Ištar à Sumer. De même en Atlantide où Osiris avait le nom de Ptah. Par la suite, il se retrouve à être Odin ; les Hathor, les Nornes ; Horus, Thor. Horus sera aussi connu sous le nom de Quetzalcoatl. Et ainsi de suite en Indes, chez les Dogons, chez les Hopis, chez les Chrétiens.

« Corpus Deae », Anton Parks, en pages 204-205 : Šarpanitu [autre titre pour la déesse Ištar] est la déesse principale de Babylone et elle partage cette fonction avec Inanna-Ištar. […] La Lune [évoquée par trois traductions en sumérien de ŠAR-PAN-ITU] évoque la puissance de la femme et son cycle mensuel lui permettant de procréer. Pour exemple, nous pouvons nous référer aux différentes représentations d’Inanna-Ištar où on la voit avec un croissant de Lune sur la tête en forme de cornes, signe distinctif d’Hathor.

Le titre Šarpanitu semblait se partager initialement entre la vierge Inanna-Ištar (Nephtys) – regardée dans de nombreux textes comme « Tappattu », femme rivale et maîtresse de Marduk (Horus) – et la femme officielle de ce dernier, dénommée Belit (Dame), alias Isis.

« Corpus Deae », Anton Parks, en page 197 : Nephtys est pleinement responsable de la résurrection d’Horus comme elle fut précédemment garante de la guérison de sa cécité. Dans les deux épisodes, elle utilise du lait. Au sujet des yeux, le papyrus Jumilhac dit qu’il s’agit d’un lait de gazelle, animal christique par excellence, de la famille du cerf et de la biche.

Le cerf est un symbole de vie, de mort et de résurrection parce qu’il perd ses bois à l’automne et repousse au printemps
Et on retrouve aussi cette figure du cervidé sur le Chaudron de Gundestrup avec le culte de Cernunnos
Cernunnos est une divinité archaïque gauloise, celtique, scandinave, associée à la Déesse-Mère et qu’on retrouve en Indes, représentée sur une poterie
Cernunnos qui semble tenir un serpent entre ses mains, et semble en contact avec les animaux qui l’entourent
Le culte de Cernunnos va disparaître avec le christianisme qui va diaboliser tout ce qui a des cornes
Ce qui expliquerait la représentation du diable [Baphomet] avec des cornes...

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 84 : Le bouc-bélier est en effet souvent observé comme le symbole de la fécondité, il est également celui du dieu Pan (litt."Tout", dieu de la totalité en grec) qui, comme Osiris-Enki, avait un comportement bienveillant et présidait aux troupeaux, aux pâturages et aux grottes.

[image]

PORTE / PÂTURAGES / BERGER / TAUREAU

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 30 : Or, en saint Matthieu, XXI, 42 et en saint Paul, épître aux Éphésiens, II, 20, il est indiqué que JÉSUS-CHRIST EST LA PIERRE ANGULAIRE DE L’ÉGLISE ; en l’évangile selon saint Jean, X, 9, Jésus dit QU’IL EST LA PORTE.

Lien : http://www.bible-en-ligne.net/bible,43N-10,jean.php
Extrait : 10:9 Je suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages.

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 75 : Le Joseph de l’Ancien Testament est un berger qui s’occupe du petit bétail. Le personnage d’Osiris, dénommé « Enki-Éa » en Mésopotamie – alias ‘Nki-Sa’am, "le véritable assassiné" en égyptien – est lui aussi regardé comme un berger dans les mythologies mésopotamiennes et égyptiennes.

« Le Réveil du Phénix – Tome 3 », Anton Parks, en page 418, section ARCHIVES et DÉCODAGES : Grâce à mes traductions dans « Eden » (2011), nous savons qu’Enki est parfois nommé « berger » comme le montrent les deux premières lignes de la tablette CBS 11065-a, où il est dit : « Ô roi, [Enki, grand taureau], force de la terre, puissant Serpent [aux yeux brillants]. Ô berger, à l’arme ferme, grand taureau, puissant serpent aux yeux brillants. » D’autres extraits des textes CBS en rapport avec le Jardin d’Eden et traduits dans « Eden » démontrent qu’Enki est bien un berger.

[image]

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 84 (suite) : Comme le signale Wikipédia, le dictionnaire du Web : "le christianisme s’inspira sans doute de l’apparence populaire du dieu Pan et le diabolisa pour lutter contre le paganisme et tout autre tradition qui résistait à son implantation." Nous pouvons ajouter que la déformation est telle que le bouc est la représentation de Baphomet, symbole satanique bien connu des occultistes, des satanistes… et de l’Église.

Petite parenthèse : le fameux Baphomet est l’idole que les 30 000 hommes de guerre et leurs chevaliers de l’Ordre du Temple furent accusés de vénérer après leur retour des croisades. La très sainte Église et ses ecclésiastiques accusèrent ainsi les Templiers d’hérésie et en profitèrent pour les juger, les mettre à mort et récupérer leurs terres.

À 03H04’32" du vidéo avec DEIMIAN : La Grande Ourse chez les Égyptiens, avec une animation représentant le svastika et la croix celtique

Chez les Égyptiens, dans le mythe osirien, la constellation de la Grande Ourse est qualifiée de patte de sanglier ou de cuisse de taureau

[image]

De retour avec Maurice Poulin

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 169 : Donc, Procyon serait une personnification d’Isis, la Mère ; Sirios, celle d’Osiris, le Père ; le Soleil, celle d’Horus, le Fils ; telle est en effet la triade céleste égyptienne la plus répandue. Du point de vue théologique, cette version démolit carrément la famille céleste du christianisme officiel, où il n’y a que le Père, le Fils et le Saint-Esprit (asexué).

Il appert plutôt que :

Râ-Osiris = Soleil
Horus = Vénus
Isis = Sirius

« Le Réveil du Phénix », Édition de 2020, Anton Parks, en page 496 : Il est frappant d’observer ici la présence d’une trinité rappelant celle des chrétiens : en haut, les Imdugud affiliés aux Gina’abul royaux albinos (le Père), en bas, les Anunnaki considérés par les royaux comme une sous-race Gina’abul (le Fils), et en position centrale de l’arbre du monde, la déesse démonisée, "celle qui donne le souffle de vie" (la Mère). Nous ne pouvons nous empêcher d’observer ici que l’araignée Ananse de l’Afrique occidentale incarne la divinité primordiale qui se transforma en oiseau (symbole du Saint-Esprit du christianisme) en vue de créer l’univers en séparant le jour de la nuit, et le Ciel de la Terre.

La description mésopotamienne de la sainte trinité suit donc le même ordre que celle des chrétiens, à savoir le Père, le Fils et le Saint Esprit (la Mère volontairement escamotée par l’Église chrétienne). Nous sommes désormais en mesure de la comparer à la trinité égyptienne (Râ-Osiris = Père / Horus = Fils / Isis = Mère), et à celle de Mésopotamie (Indugud-Kingù = Père / Anunna = Fils / Liltith-Lílitu = Mère). La trinité égyptienne semble unitaire, à la fois solaire et astrale (Soleil + Vénus + Sirius), alors que celle présentée dans la 12e tablette de Gilgameš est une trinité nimbée d’obscurité faisant intervenir des entités plurielles. Lorsqu’on sait que l’Église romaine tire ses origines de l’antique Babylone, il y a de quoi avoir froid dans le dos.

Maurice Poulin qualifie le Saint-Esprit comme une appellation tortueuse de la Mère et donne des explications

Lien « Saint-Esprit ou Esprit-Saint » & Maurice Poulin :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=185375

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 172 : De tout façon, l’essentiel pour notre propos est de démontrer l’importance du principe spirituel féminin, pas de tout rapporter nécessairement à une seule et même femme [Isis].

Prophétie majeure de Jésus-Christ mise de l’avant par Maurice Poulin concernant le retour de la reine du Midi et du vrai Salomon

[image]

Lien : http://www.bible-en-ligne.net/bible,40N-12,matthieu.php
Extrait : 12:42 La reine du Midi se lèvera, au jour du jugement, avec cette génération et la condamnera, parce qu'elle vint des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon, et voici, il y a ici plus que Salomon.

Lien : http://www.bible-en-ligne.net/bible,42N-11,luc.php
Extrait : 11:31 La reine du Midi se lèvera, au jour du jugement, avec les hommes de cette génération et les condamnera, parce qu'elle vint des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon; et voici, il y a ici plus que Salomon.

Évidemment, dans « La Bible dévoilée », l’historicité d’un Salomon reste à être démontrée :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=145741

Extrait : « La Bible dévoilée », Finkelstein et Silberman, en page 196 : Les fouilles entreprises à Jérusalem n’ont apporté aucune preuve de la grandeur de la cité à l’époque de David et de Salomon. Quant aux édifices monumentaux attribués jadis à Salomon, les rapporter à d’autres rois paraît aujourd’hui beaucoup plus raisonnable. Les implications d’un tel réexamen sont énormes. En effet, s’il n’y a pas eu de patriarches, ni d’Exode, ni de conquête de Canaan – ni de monarchie unifiée et prospère sous David et Salomon – devons-nous en conclure que l’Israël biblique tel que nous le décrivent les cinq livres de Moïse, et les livres de Josué, des Juges et de Samuel, n’a jamais existé ?

« La Bible dévoilée », Finkelstein et Silberman, en page 200 : Salomon, à qui Dieu fait don « d’une sagesse et d’un discernement incommensurables »…

Ça renvoie à Enki-Osiris-David (Dieu) qui, dans les « Chroniques » d'Anton Parks, a créé génétiquement Hudili / Zehuti / Thot pour l'épauler et le seconder, lui ainsi qu'Isis. Thot incarnerait Henoch.

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 342 : Ces faits sont déterminants pour notre histoire, car le dieu Thot, grand scientifique d’Isis et Osiris, était celui qui réglait l’univers. Lui seul pouvait donc déterminer le moment adéquat pour la mise en œuvre du prodige de l’enfantement, qui devait probablement coïncider avec l’une de ces tempêtes séculaires. Nous retrouvons cet épisode dans l’Annonciation du Nouveau Testament, lorsque l’ange Gabriel prophétise à Marie la naissance du Christ Jésus. Plus simplement, Thot-Gabriel ne lui annonce pas qu’elle est enceinte, mais lui signale le moment où elle devra être enceinte, précisément lorsque la souveraine pourra pratiquer l’insémination artificielle qui lui permettra d’engendrer au cœur même de la Grande Pyramide.

Lien « Henoch » : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=151786

Extrait : « Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en pages 275-277 : Enoch est le septième des patriarches qui vécurent avant le déluge biblique. Enoch, dit "le juste", est un initiateur, ce qui expliquerait son nom hébreu […] (Hanokh), "initié". En Égypte, le seul personnage mystagogue (initiateur) capable de jouer le rôle de messager à l’instar d’Enoch et pouvant prétendre posséder les secrets du Ciel et de la Terre, le seul à pouvoir parler au nom des dieux, à pouvoir régler leurs conflits et intercéder pour eux comme pour les humains – et à être apte à écrire la Maât ("justice") – , n’est autre que le dieu du pilier du temple : Thot. Sa sagesse fait de lui le pilier de l’Égypte entière, d’où son nom grec, Hermès, "le pilier". Dans ces conditions, Thot n’est autre que "le Seigneur du Pilier".

Tous les exégètes savent que le nom "Enoch" se retrouve dans le terme hébreu Hanouka dont la racine signifie "inaugurer" ou "inauguration". Hanouka est le nom d’une fête juive également connue sous le nom de "Fête des Lumières". Cette festivité est célébrée pendant 8 jours à partir du 25 du mois hébraïque de Kislev (vers la mi-décembre). Elle fête la commémoration de la révolte et victoire des Hasmonéens contre les Grecs (ainsi que de la libération du Temple de Jérusalem). Elle célèbre également la naissance de Jésus-Christ, jour dont le 25 Kislev est proche.

Maintenant que nous avons identifié le personnage historique ayant servi de modèle à l’Enoch judéo-chrétien et à sa littérature apocryphe, nous pouvons préciser que le chiffre 8, associé à la Hanouka, est aussi relié à Thot en sa qualité de "chef des Huit" et Seigneur Khnumu, la "ville des Huit" – titre faisant allusion aux entités reptiliennes et amphibiennes primordiales qui auraient organisé la matière. Thot est également le "Vizir de la Lumière (Râ)", tout comme Enoch est le "Ministre de Yahvé". Grâce à sa connaissance de la coudée royale, Thot ou… Enukha ("Celui du Pilier") est à l’image de la Hanouka hébraïque ("inauguration"), précisément celui qui inaugure, surveille et célèbre avec la déesse Séchat, les rites de la fondation d’un temple. Enoch est un prophète, alors que Thot (Enukha) porte l’épithète de "Celui qui sait, qui annonce le lendemain et qui perçoit l’avenir sans se tromper". Thot a annoncé la naissance d’Horus à Meri-Isis, tout comme Enoch a prophétisé la venue du Messie

Selon moi, et c'est une déduction bien personnelle, Thot incarnerait aussi le fameux « Salomon » puisqu'il en a tous les attributs et qu'il fait partie de la « Maison de David » (d'Osiris le « bien aimé »).

Sachant qu'Horus est le Jésus-Christ biblique, qu'il aurait décapité accidentellement Isis (Méduse), et qu'il est la réincarnation d'Osiris, on comprend qu'il puisse parler du retour de sa mère. Quant au vrai Salomon, il fait probablement allusion à sa métamorphose pour retrouver son vrai moi (Osiris) qui était bien plus Sage que lui ne l'a été.

Donc, de mon point de vue, les historiens de la Bible, comme Thomas Thompson, Niels Peter Lemche et Philip Davies, qualifiés de minimalistes, ont raison d’affirmer que David et Salomon et l’entière histoire biblique d’Israël n’ont pas de validité historique. Oui, c’est un montage idéologique des Deutéronomistes, mais basé sur diverses traditions orales relatant un lointain passé, mis au goût du jour pour servir leurs intérêts politiques et leur soif de pouvoir, de domination. Il est évident pour moi, que ce « lointain passé » concerne l’Égypte prédynastique, celle d’Osiris / Isis / Horus, d'où proviennent les Hébreux.

[image]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=XNimbcQ6NIc


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=-5-yiNEhjno

Maurice Poulin introduit dans son analyse l'étoile gamma de la constellation des Voiles dont l'éclat est vert

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 174 : Or, le vert est la couleur du Saint-Esprit, dans l'Église. En fait, comme je me propose de vous le démontrer, cette étoile symbolise la Sagesse, telle que présentée dans la Bible, Sagesse qui est l'attribut essentiel du Saint-Esprit.

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 176 : Autrement dit, gamma Voiles pourrait symboliser le Verbe [du] Dieu biblique.

À partir de l’étoile gamma de la constellation des Voiles, Maurice Poulin tisse des liens avec la Sagesse (attribut du Saint-Esprit), avec Cybèle (la Grande Mère, déesse de la Terre), avec l’axe Lion / Verseau, avec Ouranos / Kronos

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 178 : Bref, le sens profond du mythe de Cybèle, concernant sa nature, s’accorde parfaitement avec les attributs de la Sagesse

Maurice Poulin souligne que les attributs de Sagesse de Cybèle siéent bien au dieu E-A de la sainte cité d’Éridu (étoile Éridu, étoile de la sagesse de la constellation des Voiles)

CYBÈLE

« L’Ombre de la Mère du Trône », section Archives et Déodage, Hanael Parks, en page 276 : Ces déesses sont confrontées à la perte de leur pudeur et / ou de l’être aimé. Elles sont représentées comme « pleureuses » : Inanna-Ištar pleurant la mort de Dumuzi-Tammuz, Ištar pleurant Marduk au tombeau, Nephtys pleurant la mort d’Osiris, Kubêlê (Cybèle) pleurant la mort d’Attis / Atys, Aphrodite pleurant Adonis, Anat pleurant la mort de Baal, Amaterasu en pleurs, déshonorée par l’attitude de Susanoo, Déméter pleurant la disparition de sa fille Perséphone-Koré, la Vierge (mater dolorosa) pleurant la mort de son fils, Marie-Madeleine pleurant le Christ, etc.


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=VAExQqAPj_I

À partir de 0H22’24" du vidéo : La Vierge Marie chez l’Église catholique romaine

Cybèle, surnommée Notre-Dame de l’Alchimie, se retrouve à Notre-Dame de Paris

ENKI-ÉA

« ÁDAM ĞENISIŠ », édition 2007, Anton Parks, en pages 344-345 : Ces deux représentations [l’Engur d’Enki et l’osireion d’Osiris] symbolisent strictement la même chose. Un large temple en pierres dédié à un dieu rattaché à un culte aquatique. Ce fait prend tout son sens lorsque l’on sait que le nom EN-KI est décliné en É-A en akkadien, c’est-à-dire "(celui au) temple de l’eau". Phénomène très intéressant, les éléments attribués à Osiris sont la Terre et l’Eau. Ces mêmes principes sont justement octroyés à Enki, en tant que "seigneur de la Terre" et Ea "maître du temple de l’eau".

« ÁDAM ĞENISIŠ », édition 2007, Anton Parks, en page 346 : Voici donc des découvertes capitales qui nous incitent une fois encore à identifier Osiris comme étant Enki, car elles mettent plusieurs éléments associés à Enki-Éa (d’origine mésopotamienne) en rapport direct avec le "dieu" égyptien Osiris, et plus précisément avec les notions qui tournent autour de la résurrection du "dieu" égyptien.

« ÁDAM ĞENISIŠ », édition 2007, Anton Parks, en page 347 : Rappelons qu’Enki-Éa était vu comme un être bénéfique aux yeux des Sumériens et Akkadiens. Osiris était identifié de la même façon et portait le nom de Unnefer qui signifie "être bon".

---
L'ALERTE LAMBERT à Panthère
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=206908

P(3)58

Avatar

Le GRAND MONARQUE avec Maurice Poulin / Chapitre 5.2

par panthère58, vendredi 10 février 2023, 19:53 (il y a 471 jours) @ panthère58

:-) EN ATTENDANT LA VENUE DU GRAND MONARQUE
Avec Maurice Poulin


Lien vidéo sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=jxupC5SMYuQ


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=3E2t96Tvpto

Start sending those shadows away
And if you know who you are
You are your own superstar
And only you can shape the movie that you make


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=JqXwmW-OTIQ

Thor (Osiris / Horus) partage son pouvoir avec les jeunes Asgardiens (les Humains) qui ont été enlevés.

[image]

[image]

Chapitre 5
SPIRITUEL AU FÉMININ
GRAND MONARQUE OU… GRANDE MÈRE ?

DEUXIÈME PARTIE

Maurice Poulin fait ensuite allusion à la déesse Ninmah (la Très Haute Dame) associée à l’étoile Naos

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 253 : Dans la mythologie égyptienne, Isis-Hathor régit le Meskhenet, "la chambre des naissances". Elles et ses trois sœurs : Nephtys (Inanna-Ištar), Serkit (Ninmah) et Neith (Dim’mege ou Lilith), forment les quatre Meskhenut, les déesses de la naissance. On trouve symboliquement Isis et ses trois sœurs sur les quatre faces des colonnes des sanctuaires dédiés à Hathor. Cet ensemble de déesses forme les quatre faces cachées d’Hathor, à savoir : la mère des origines (Serkit-Ninmah), la mère et femme d’Horus (Isis-Sé’et ou Hathor elle-même), la mère initiatrice (Nephtys-Inanna) et la mère du monde abyssal (Neith-Dim’mege). Nous pouvons aussi ajouter que les trois déesses représentent, avec Isis, les quatre piliers osiriens qui entourent le tombeau d’Osiris – selon la tradition.

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 180 : Et avec raison, du point de vue mathématique, car Naos a une latitude sud de plus de 58 degrés…

[image]
L’Assemblée primitive d’Égypte ou l’Arbre des Sephiroth

« Le Réveil du Phénix », Édition 2020 (2010), Anton Parks, narration d’Horus / Neb-Heru (seigneur Horus), en pages 56-57 : En quatrième position se place le siège de ma tante Serkit (Ninmah). Dans la divine Assemblée, Serkit est dénommée « Seshedj », « la couronne ». Serkit est la divine accoucheuse des Neteru ténébreux (les Anunna), multiplicatrice d’une partie de la nouvelle humanité et ancienne concubine de mon père Asar [Osiris]. Pendant très longtemps, elle a été la grande reine de Kharsağ et des Gina’abul rescapés de la guerre de Mulmul (les Pléiades), ainsi que l’épouse de mon oncle Šeteš au début de l’établissement de la colonie.

Serkit est la gardienne de la doctrine secrète, elle est le réceptacle de tous les pouvoirs. Ses symboles et attributs sont le sceptre, le bras gauche, la bienveillance, le pouvoir ancestral, la majesté, l’autorité, l’excès, la naissance et la créativité. Seshedj figure également la cohésion, la synthèse et l’ordre dans la divine Assemblée.

Ses rapports prolongés avec mon oncle Šeteš [Seth] et Itemu [An] fait d’elle la prêtresse qui connaît le mieux les ennemis du clan de mes parents. Je pense que son union lointaine avec mon père lui a permis de corriger sa vision du monde et de se ranger aujourd’hui du côté de ma mère [Isis]. Lorsqu’elle n’est pas avec nous dans le Kigal souterrain, elle vit désormais dans les montagnes et s’occupe des exclus, des veilleurs Adinu (éclairés), les anciens Urshu (guetteurs) de . Ils scrutent le ciel pour observer le parcours imprévisible et chaotique du Benu (le Phénix-Vénus).

La toile de Maurice Poulin s’étend jusqu’à Montréal (Ville-Marie) et la cathédrale Marie-Reine-du-Monde, en passant par l’étoile polaire Stella Maris (Étoile de la Mer), la couleur bleue, gamma Voiles, l’étoile principale de la Vierge Spica (blé), la Vierge Marie, Bethléem (Maison du Pain)

La constellation de la vierge
par baltazar10668, Nivelles Belgique, lundi 07 septembre 2015, 07:57 (il y a 934 jours)

Pour l'anecdote : La Vierge est une constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 16 septembre au 30 octobre.

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 183 : Mais si Spica est l’étoile de Jésus, c’est donc gamma Voiles qui est celle de Marie…

Donc, la composante verte présumée de gamma Voiles symboliserait le Saint-Esprit, tandis que la bleue symboliserait Marie, Saint-Esprit et Marie étant indissociables.

Isis prototype de la Vierge Marie
Jésus et Marie les deux faces d’une même médaille (Edgar Cayce)

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 184 : C'est pourquoi j'ai (au moins temporairement) donné le nom de Voile d'Isis à gamma Voiles, ainsi que le nom Cybèle, Isis et Cybèle évoquant naturellement un symbolisme matriarcal très pur.

Le gamma vert de MARVEL


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=u9wvagBcr8s

Le Ragnarök du 24 février 2023 avec la déesse de la Mort... C'est là que le loup du Chaperon Rouge se montre la face... sous un masque de bonne grand-mère !

Maurice Poulin analyse le sixain 44 qui recèlerait une histoire d’amour
Puis il s’attarde sur un aspect astrologique Isis Hathor / Lune / Vénus au-dessus de Montréal lors du 2 juin 1970 impliquant aussi les Pléiades et qui nous ramène en Égypte, à Dendérah (temple d’Isis) et à Hatshepsout

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en pages 190-191: Pléiades que les Égyptiens figuraient fréquemment par une colombe, qui est l’oiseau préféré de Vénus, déesse de la beauté et de l’amour dans la mythologie ; ce qui renforce évidemment notre propos féminin. Colombe qui est également, dans l’Église, un emblème de l’Esprit-Saint, comme on l’a aussi vu dans le présent chapitre.

Maurice Poulin évoque Maïa, l’une des sept filles d’Atlas en lien avec les sept étoiles principales des Pléiades

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en pages 98-99 : Dans le contexte funéraire égyptien (cf. Livre des Morts, chapitre 148), les sept Hathor sont plutôt représentées comme sept vaches grasses qui accompagnent le taureau de l’Occident (le roi défunt assimilé à Osiris), vers le soleil couchant, en direction de l’A’amenpteh (l’Atlantide).

Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=199447

Extrait : « Le Secret des Étoiles Sombres – Tome 1 », 2005 / 2016, Anton Parks, en page 91, note de bas de page #44 : Selon ma compréhension, le système stellaire de l’Ubšu’ukkinna correspond à l’étoile dénommée Maïa dans les Pléiades. Ce système stellaire contient 12 planètes. Le terme Ubšu’ukkinna est généralement traduit par les spécialistes en "l’assemblée" ou "le lieu de l’assemblée divine". Sa décomposition traduit pourtant son sens véritable : en UB (région, partie de l’univers, retraite) ; ŠU (force, pouvoir, puissance) ; UNKIN (assemblée) ; NA (station, être humain). Dans le contexte qui nous occupe, ce thème s’interprète en UB-ŠU-UNKIN-NA "la puissante partie de l’univers - station de l’assemblée". Dans un contexte "terrestre" UB-ŠU-UNKIN-NA peut textuellement s’interpréter en "la retraite du pouvoir - l’assemblée des humains". Chaque grande ville de Mésopotamie possédait un Ubšu’ukkinna à l’image de celui des "dieux" lorsqu’ils présidaient les affaires humaines. L’UB-ŠU-UNKIN-NA céleste des Sumériens englobe le Dukù qui représentait pour eux le "Saint Monticule", le lieu des origines des dieux.

Les Indiens Hopi de l’Arizona nomment l’Ubšu’ukkinna céleste Toonaotakha qu’ils traduisent en la Confédération des planètes. Il s’agit de la contrée céleste à 12 planètes où vivent les Kachinas, les guides spirituels des traditions hopies. (cf Ours Blanc, "KÁSSKARA UND DIE SIEBEN WELTEN"). Le système stellaire Toonaotakha est justement situé dans les Pléiades que les Hopis nomment "Seven Sisters". Il est intéressant de noter que le terme Toonaotakha est formé de la racine hopie Toonao qui veut dire "appartenir à un groupe", elle-même tirée du terme Toonam "groupe" ou "conseil tribal". Une fois de plus, tout s’accorde parfaitement.

« Le Secret des Étoiles Sombres – Tome 1 », 2005 / 2016, Anton Parks, section Archives et Décodages, en page 333 : Le chiffre sept possède une connotation sacrée à travers le monde et particulièrement en Mésopotamie. Il n’est pas sans rapport avec les Pléiades que les Indiens Hopi de l’Arizona assimilent aux "Seven Sisters" (les sept sœurs), constellation qu’ils honorent comme étant le lieu où les divinités créatrices résident.

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 98 : Celles qui apportaient le bon présage divin en Égypte étaient les Sefekh Shepsitu, "les sept déesses vénérables", dénommées également Hut-Heru’z, "les sept Hathor". Ces sept Hathor formaient une communauté de déesses dont le rôle était de repousser le mal, de favoriser tout phénomène de naissance et d’annoncer la providentielle inondation du Nil.

« La Dernière Marche des Dieux », Anton Parks, en page 132 : Selon des versions plus tardives rapportées entre autres par Diodore de Sicile (1er siècle av. J.-C.), dans sa Bibliothèque Universelle (Livre III, chapitre 31), Atlas était le père de sept filles baptisées Atlantides. Aimées des dieux et des demi-dieux, les récits à leur sujet font descendre les anciens héros des sept Atlantides. Dotées d’une brillante intelligence, elles incarnaient la déité aux yeux des hommes, c’est pourquoi on leur attribua une place de choix dans le ciel : les Pléiades. Au même nombre que les îles des Canaries, les sept filles d’Atlas, assistées par un dragon à cent têtes, veillaient sur le jardin des dieux où poussaient des pommes d’or, symboles d’immortalité.

« Le Livre de Nuréa – Tome 0 », Anton Parks, en page 98, notre de bas de page 65 : Les manuscrits gnostiques assimilent Sophia (en grec la Sagesse) à la Déesse-Mère qui donna lieu au processus de la création originelle. Cette "Sagesse" se retrouve dans de nombreux écrits anciens comme la Bible et incarne d’une façon astucieusement détournée la Déesse-Mère. Elle est dissimulée aussi dans le terme hébreu Hokhmah (Sagesse). En traduisant ce mot en sumérien (le "o" n’existe pas dans cette langue), nous obtenons : HU-UK-MAH "l’oiseau courroucé qui élargit". Que peut élargir la Sagesse sinon la conscience ? L’oiseau ou la colombe est un symbole universel de la Déesse-Mère que le christianisme détourna pour incarner le Saint-Esprit. Cet oiseau courroucé porte la responsabilité de la première création. Il ressemble étrangement à la Sophia des textes gnostiques, entité féminine déchue par ses propres actes et à cause des agissements du Démiurge. Les textes gnostiques la disent "outragée" par les archontes, c’est-à-dire les "mauvais anges" qui la garde prisonnière de ce monde.

« EDEN, la vérité sur nos origines », Anton Parks, en page 252 : Dans ces grandes thématiques de la préhistoire la plus reculée, la Déesse-Mère était garante de la science divine transmise à l’humanité et elle veillait sur le genre humain, comme le fait une mère avec ses enfants.

Hathor vue comme Vénus, l'Étoile du Soir

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 196 : Fait complémentaire intéressant, il y a un mythe (apparenté à celui d’Hathor) où il est question de Sept Hathors, déesses égyptiennes dont le rôle était assez semblable à celui joué par les fées de nos contes occidentaux, qui fixait la destinée de chaque enfant à la naissance.

« ADAM GENISIS », Anton Parks, en page 380 : Nous savons que dans la mythologie égyptienne, Isis représente l’aurore et Nephtys le crépuscule. […] Nous avons vu dans le présent ouvrage que Nephtys correspondait à Ninanna (Innana)…

« ADAM GENISIS », Anton Parks, en pages 385-386 : An (le roi des dieux) invite les dieux à donner à Ninanna le nom "d’Ištar des étoiles" comme étant "la plus brillante d’entre eux". C’est Vénus qui montre la route des étoiles. Dilbat, en tant qu’Étoile du Soir, sera l’Ištar d’Uruk. Elle sera, en tant qu’Étoile du Matin, l’Ištar d’Akkad.

Maurice Poulin nous partage une vision provoquée par une médium, qu’il a eu le 18 novembre 1990 et qui a eu de surprenantes répercussions par la suite

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 202 : Dans la Bible, il est question de plusieurs Caleb.

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 203 : Caleb signifie Chien. Naturellement, on ne pensera pas à l’animal de ce nom, mais plutôt à la constellation du (Grand) Chien, dont l’étoile alpha, Sirios, était traditionnellement associée tant à la période de Canicule – mot lui-même dérivé de Chien – qu’à celle de la crue (du Nil) en Égypte, d’où Moïse voulait justement sortir, à l’époque où il envoya Caleb en éclaireur vers la Terre Promise.

Caleb / Sirios racine du mot hébreu Shaddaï, le Tout-Puissant, le titre le plus ancien de YHWH
Selon l’exégète Rachi, il y aurait un deuxième esprit habitant la conscience de Caleb et qui s’exprimerait par le cœur

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 205 : Bref, ceci suggérerait une double appartenance de Caleb au (Grand) Chien et au Lion célestes, et même peut-être un peu plus, en relation avec sa fille Akhsah… Il est donc possible que Akhsah désigne l’aspect féminin de Sirios, celui qui serait associé à la fertilité et la vie, car Akh est aussi le nom de l’inondation (associée à l’étoile), et la racine de Akhet, saison de l’inondation, en relation avec la splendeur de la nature et de sa verdure (végétation). Malheureusement, il n’est pas précisé ce que signifie « sah ».

[image]

Extrait du tome II, d'Anton Parks, pp.360-361 : Osiris symbolise le renouveau de la nature, et tout Égyptien décédé portait son nom. En tant que premier "dieu" mort et ressuscité, il était considéré comme le premier initié d'Égypte. Les traditions lui attribuent l'invention du blé [pas la farine d'insectes...], il est la divinité de la germination du grain d'où les Égyptiens tiraient un présage d'immortalité. Une fête importante, celle du mois de Khoiak, célébrait les mystères de la passion, de la mort et de la résurrection d'Osiris.

Les inscriptions des murs du temple de Dendérah expliquent que le mystère de la passion d'Osiris débutait par une cérémonie de labours et de semailles le douzième jour du mois de Khoiak. Le 21, on couvrait d'orge, d'avoine, d'encens, d'aromates et de pierres précieuses la représentation en or de la momie d'Osiris. […] Grâce au KIR-IŠ-TI comme Osiris et Jésus, la mort n’est plus considérée comme une destruction mais comme un passage. Ce passage effectué par l’âme était gravé dans l’argile par les anciens Sumériens sous la forme suivante…

Lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Khoiak
Extrait : Dans l'Égypte antique, Khoiak (ou Choeac) est le quatrième mois de la saison Akhet du calendrier nilotique (basé sur la crue du Nil). Ce mois correspond à octobre-novembre du calendrier grégorien.
Durant le premier millénaire avant notre ère, les Mystères d'Osiris se tenaient au mois de Khoiak dans plusieurs villes égyptiennes afin de commémorer les principaux épisodes du mythe osirien ; assassinat d'Osiris par Seth, sa momification par Isis et Anubis et sa victoire sur la mort.

Lien « Sah » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=199279

Extrait :

« L’Oracle de l’Oiseau Tonnerre – Tome 4 », Anton Parks, en page 448, section ARCHIVES et DÉCODAGES : Dans les textes funéraires égyptiens, Septet (Sirius) est l’épouse de Sah (la constellation d’Orion) et la mère du roi défunt. Elle se rattache à Isis, tout comme Sah se lie symboliquement à Osiris, [et comme l’Étoile du Matin l’est au roi] et à Horus. Sirius (Isis) nourrissait allégoriquement le roi mort pour son voyage et la subsistance qu’elle lui procurait lui suffisait pour une année (année sothiaque). Sirius (Isis) guidait et contrôlait la marche du roi défunt tout en le protégeant de ses ennemis. Elle le lavait aussi dans l’Au-delà pour qu’il devienne une Étoile Impérissable. Selon le Texte des Pyramides, elle était à la fois la mère du roi et sa sœur qui s’unissait à lui. De leur union naissait l’Étoile du Matin (Vénus), le roi réincarné.

« Le Réveil du Phénix – Tome 3 », 2010 / 2020, Anton Parks, en page 226, narration d’Heru (Horus) : Aset (Isis) me révéla alors qu’après la mort d’Asar (Osiris), elle passa du temps à essayer d’entrer en contact avec lui dans la zone de Sah (Orion). À ma grande surprise, elle m’annonça avoir réussi à le faire. Ce fut pour elle l’un des plus beaux moments de son existence, après tant de chagrins et de désillusions. Je lui ai demandé pourquoi il était question de Sah (Orion) alors que les origines de notre famille se trouvaient en Septj (Sirius). Aset me dit que nos chairs étaient liées à Septj, mais que nos essences étaient attachées à Sah, ajoutant qu’en Sah siégeait notre famille céleste, l’ensemble de nos Nut-Bau (âmes communautaires).

« Le Réveil du Phénix – Tome 3 », 2010 / 2020, Anton Parks, en page 300, message posthume de Sa’am (Enki-Ptah-Osiris) à lui-même sous la forme d’Heru (Horus) : Ce que je peux te dire, c’est que l’ensemble de notre groupe formé de Nut-Bau (âmes communautaires) quitta Septj-Khemt (Sirius 3) pour se déplacer vers Sah (Orion). Sah est un point stratégique pour notre mission qu’il nous faut achever. Les natifs de Sah, évoluant dans la même fréquence que la majorité des Gina’abul, se nomment bien entendu les Urmah. Les Urmah et Sah symbolisent notre point d’attache et notre refuge tant que durera la folie des Gina’abul. Nous sommes liés à eux jusqu’à la fin de toute cette histoire, jusqu’à ce que les Gina’abul qui ont envahi notre monde se retirent.

La racine hiéroglyphique égyptienne Akh serait un autre nom de Sirios et relié au « cobra » et à « l’œil du soleil »
Le « cobra » et « l’œil du soleil » liés au troisième œil (Kundalini que les gnostiques nomment Divine Force)

Voilà peut-être, possiblement, l'énigme, le mystère du Grand Monarque résolue. Il se trouve en chacun de nous : Kundalini et Glande pinéale à réveiller, à éveiller, à maîtriser.

« Corpus Deae », Anton Parks, en pages 182-183 : Les recherches ont pu établir que la glande pinéale pouvait recevoir comme une antenne capable d’intercepter les radiations électromagnétiques de la Lune et celles en provenance du Soleil, et même d’éveiller la production de certaines substances neuro-transmetrices qui stimulent l’activité physique et mentale. Notre tête est hermétiquement imperméable à la lumière, seule l’éclairage capté au travers de la rétine des yeux peut atteindre la glande pinéale. Étrangement, les concepts de captation des énergies solaire et lunaire, et celui de la puissance d’Horus, sont liés aux deux yeux horiens arrachés par Seth ! En effet, nombre d’allusions sont faites dans les textes funéraires entre les Yeux d’Horus et les deux principaux luminaires de notre Ciel.

Incontestablement, des éléments relatifs à l’activité pinéale et des découvertes modernes sur le fonctionnement du cerveau se retrouvent dans des formules funéraires égyptiennes.

« Corpus Deae », Anton Parks, en page 309 : On allumait le feu pour un dieu spécifique ; bien souvent à Horus, guerrier lumineux dont le combat repousse le mal et met en fuite Seth. L’Œil d’Horus incarne le Feu sacré des temples, mais le Feu Sacré lui-même représente l’Uraeus, le serpent frontal d’Horus que l’on retrouve sur la couronne des Pharaons. Nous le savons désormais, il s’agit de la pierre lumineuse tombée du front de Lucifer, sa force vitale perdue qu’il faut retrouver, "reconstruire", polir et savoir maîtriser.

Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=199375

Extrait : « MESSAGERS de l’Aube », Barbara Marciniak, en page 45 : Lorsque vos yeux anciens [yeux d’Horus = glande pinéale] s’ouvriront en vous, non seulement serez-vous capables de vous brancher sur l’ensemble de votre propre histoire personnelle, mais vous serez également en mesure d’accéder à l’histoire de la planète, à celle de la galaxie de même qu’à celle de l’univers. C’est alors, en vérité, que vous découvrirez qui sont vos dieux.

Lien : http://www.bible-en-ligne.net/bible,42N-11,luc.php
11:34 Ton œil est la lampe de ton corps. Lorsque ton œil est en bon état, tout ton corps est éclairé; mais lorsque ton œil est en mauvais état, ton corps est dans les ténèbres.

« Le Secret des Étoiles Sombres – Tome 1 », Anton Parks, en page 104 : "Le refuge du pharaon est son œil, la protection du pharaon est son œil, la force victorieuse du pharaon est son œil, la puissance du pharaon est son œil."
Les Textes des Pyramides, 320, a-b

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 206 : Ceci concernant l’aspect supérieur de la Force associée (en principe) à Sirios, expression stellaire du Tout-Puissant, comme nous venons de le voir.

Cette gloire du Tout-¨Puissant était associée à l’étoile de la Sagesse, gamma de la constellation des Voiles, selon notre hypothèse.

« Le Grand Monarque à l’ère du Verseau », Maurice Poulin en page 207 : Au plus haut niveau, leur bon fonctionnement [chakras] permettrait la manifestation de facultés supérieures de l'âme, comme on l'a vu.

[image]

« SAGESSE »


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=QsSdmlNVdzA

À 1H20’12" du vidéo : Baphomet

• « Baphométisme » voudrait dire « immersion dans la lumière, la sagesse »


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=F6MSOMTQn5Y
« Du Plérôme à la Matière » avec Hanael & Anton Parks - NURÉA TV
58 260 visionnements Diffusé en direct le 10 avr. 2019
NURÉA TV - Au coeur de l'inexpliqué

À 1H25’13" du vidéo : L’essai « Corpus Deae »

Le Baphomet des Templiers n’est autre qu’une déesse égyptienne
La Passion et Résurrection d’Horus, des scènes qu’on retrouve dans le Nouveau Testament

« Corpus Deae », Anton Parks, en pages 324 : Le détournement de l’information ou des énergies ne date pas d’aujourd’hui. On le voit par exemple avec le Baphomet sur lequel nous avons largement travaillé et lui-même décodé. Selon de nombreux échos, cette figure transformée en démon et employée lors de rites sataniques servirait de représentation au cœur de cérémonies de haute magie noire. Or, nous savons qu’il s’agit à l’origine de la Vierge Bat, figure protectrice d’Hathor, donc de la Déesse-Mère égyptienne.

« Le Chaos des Origines », Anton Parks, en page 39 : Dans l’Arbre de Vie judaïque, Chokma (la Sagesse) contient l’énergie de toutes les Sephiroth de la Kabbale ; elle met en action la volonté de la première sphère dénommée Kether, à savoir l’émanation première. En Égypte ancienne, la Sagesse Chokma se dit Sekh’Mâa, « grande force ». Il s’agit d’une épithète d’Osiris, lui-même au service de la Sagesse de sa mère Nut (le Ciel).

La Sagesse de Salomon (Thot) et du vrai Salomon (Osiris)...

Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=199426
Extrait : « Le Livre de Nuréa – Tome 0 », Anton Parks, en page 100 : Pour pallier ce risque lors des manipulations, elle employait la force universelle du Níama – la puissance tirée de l’énergie vitale – dont les Matriarches Sombres possédait la maîtrise parfaite. Cette énergie omnipotente permet, par exemple, de soulever des objets massifs par la force de la pensée. Barbélú faisait léviter les gros cristaux avant chaque usage manuel ou avant toute lecture. Elle pouvait ainsi les sortir avec soin de la bibliothèque et les remettre en place de la même façon.

Lien Complément Surprenant (à la toute fin du Complément) :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=198769

Extrait : Dernière Cène, observez le mot "soleil" et trouvez les mots qui s’y cachent
Soleil → Seul Œil → Glande Pinéale

Troisième Œil, Glande Pinéale, Paraclet, Níama, la Force propulsée par la Kundalini

« Le Secret des Étoiles Sombres – Tome 1 », Anton Parks, en pages 124 à 127, extraits de Nammu (Nut-Noréa) qui enseigne à Sa’am (Enki-Osiris) la sexualité sacrée : Tu ne pourras pratiquer Téskug (sexualité sacrée) sans éveiller celle que les Ušumgal (Grand Dragon) nomment Kundalini. Tu as dû en entendre parler. Sans doute as-tu l’habitude de l’éveiller en méditant ?

Sa'am [Serpent biblique] : Oui, je connais Kundalini. Elle est le principe qui régit l’énergie latente présente en chacun de nous. Cette énergie est la conscience suprême et infinie. Sans elle, je ne pourrais utiliser le Níama [la Force dans Star Wars, glande pinéale]. Aussi longtemps que Kundalini est inactive, l’être reste semblable à un animal et le véritable entendement [Paraclet] n’émerge pas.

Nammu : Nous pratiquons tout aussi bien la voie mystique que tu connais en partie, et la voie tangible qui implique l’utilisation des deux sexes.

Mais nous n’utilisons pas cette énergie de la même façon que les Ušumgal. Nous, Amašutum, aimons plutôt prononcer Kundalimi, sais-tu pourquoi ?

Narration de Sa'am : En décomposant Kundalimi en KUN-DA-LI-MI, cela me donna : "Puissance échelle mille". Je ne saisis pas ce que le chiffre mille venait faire là. Mais brusquement, je me souvins qu’il symbolisait l’éternité.

Kundalimi veut dire "la puissance mille de l’éternité", lui répondis-je.

– Très bien, mais il te faut savoir que ce chiffre symbolise pour nous Taltal (la Sagesse). Kundalimi est la puissante échelle de Taltal.

Narration de Sa'am / Enki / Osiris : À cette époque, mes méditations ne réclamaient jamais la virtualité en chaîne de l’ensemble des sept Šagra. En fait, je n’avais pas l’habitude de faire monter l’énergie le long de la Kundalini pour méditer, mais uniquement pour obtenir la potentialité complète du Níama. Cet automatisme inné, ce réflexe gravé dans mes gènes, me donnait la possibilité d’irradier mes Šagra en un clin d’œil. Là, résidait la clef de la force des Ušumgal, mais aussi leur faiblesse, ce procédé apportant une fatigue fulgurante. Le fait de devoir prendre mon temps me plaça dans une notion temporelle tout à fait nouvelle. Après de laborieux préliminaires, je fus subitement assailli par un tourbillon d’images et de sensations. C’était à la fois inouÏ et indescriptible.

Note de bas de page 54, extrait : L’exaltation prolongée ainsi produite éveille l’état d’identité absolue qui préfigure l’illumination divine. Elle crée une sensation compulsive de lumière qui jaillit du haut de la tête. Il est d'ailleurs intéressant de traduire le terme Tantra en sumérien : TÁN-TA-RÁ "Ce qui apporte une nature lumineuse" ou encore "Ce qui apporte une nature libre ou pure".

[image]
© 2007 / 2020, Éditions Nouvelle Terre, Anton Parks

« ÁDAM GENISIŠ – Tome 2 », Anton Parks, en page 82, narré par Sa’am (Enki / Osiris) : Cette énergie transforme les êtres à jamais. Il doit être bien pénible pour un individu de devoir assumer subitement cette puissance qui rend quotidiennement alerte. Le Níama protège, mais peut aussi détruire en un clin d’œil. C’est un lourd fardeau que de contenir son énergie.

[image]

En conclusion, le Kébek pourrait devenir la nouvelle Terre Promise parce que le lien Caleb / Sirios serait centré sur le concept de l’eau

On dit des Kébékois qu’ils sont des « Porteurs d’eau ». Selon Antoine Gigal, pharaon veut dire « porteur » !


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=VAExQqAPj_I

À 0H25’07" du vidéo : Les titres de Marie

Porteuse de la Lumière et de la Vérité

Ainsi, on peut figurer Isis / Meri comme étant la « Marie »

[image]

CONCLUSION DE CE DOSSIER



Lien vidéo sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=k2ibHnS1YBw

À 0H23:17 du vidéorandia : Dieu(x)

Richard Glenn : Alors quand on va parler de « dieu », ou d’un « dieu », bien faudrait savoir c’était lequel qui était en nomination à cette époque-là. […] C’est tellement compliqué d’entrer dans l’histoire secrète du passé de l’humanité et de la Terre, et des civilisations extraterrestres qui ont colonisé la Terre avec leur génétique, avec leur approche différente, et qui ont abandonné des fois des colonies pendant des milliers d’années. Et que finalement, ils se sont rejoints.

À 0H40:13 du vidéorandia : Les Égyptiens

Marc Saint-Germain : Avant les Grecs allaient en Égypte pour s’instruire. Parce que les Égyptiens étaient détenteurs de leurs archives anciennes. Et dans ces archives, ils avaient gardé toute l’historique du début, au moment où les « dieux » régnaient sur Terre parmi les hommes. Après ça, tu avais le règne des demi-dieux et ensuite les pharaons. Les pharaons, ça c’est l’histoire que l’on connaît.


Lien vidéo sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=QZ5J-IY1lEs

À 0H55:51 du vidéorandia : Les pyramides

Bob : C’est fascinant parce que finalement les pyramides, ça nous amène à l’archéologie interdite…, ça nous amène sur le dossier extraterrestre… Les pyramides, ça emmène tout [ça mène à tout]. Et puis même les religions. On sait aujourd’hui que la chrétienté, et toutes les religions, elles sont basées sur du païen au départ. Les dieux, etc. Et les Égyptiens ont déjà été là-dessus.


Lien vidéo sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=SR1zSfWoXo4

À 0H08:05 du vidéorandia : Citation de [Jean] Cocteau

Dr. Luc Bodin : Et j’ai repris, un petit peu à mon compte, l’histoire de Cocteau qui disait : « Plus j’étudie l’Histoire, et plus je m’aperçois qu’elle est fausse ; et plus j’étudie les mythes, et plus je m’aperçois qu’ils sont vrais. »


Lien vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=8lQ5ZF0odX8&feature=youtu.be

À 0H55:14 du vidéorandia : Les Grecs ont été initiés en Égypte

Claude-Gérard Sarrazin : « Officiellement, lorsque l’empire romain est devenu chrétien, mais ce n’est pas le christianisme de Jésus-Christ, c’est un christianisme plus normal comme on connaît, plus règlementaire, ils ont fermé les écoles de mystères et tous les temples grecs, romains, et surtout égyptiens, puisque tout venait de l’Égypte. Les Grecs ont été initiés en Égypte. »

[image]

COUPLE MESSIANIQUE

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 140 : Pourquoi ? Parce qu’Isis et son frère Osiris étaient regardés comme des amants cosmiques, ceux qui étaient censés pouvoir soigner la Terre de ses maux.

Isis et Osiris personnifiaient ce couple messianique. Osiris réincarné en Horus personnifiait le Messie. Horus l'aîné personnifiait Jean le Baptiste (Grand Monarque). Nephtys personnifiait Marie-Madeleine. L'essai de Maurice Poulin est une pièce de théâtre qui s'est déroulée voilà des milliers d'années.

Selon le couple Hanael et Anton Parks, la dernière fois qu'on a entendu parler du couple de jumeaux célestes Horus / Nephtys, ça remonterait à la période celtique, Moyen Âge, qui correspondrait avec la naissance de Mérovée. Le Tome 5 des Chroniques du Girku devrait nous en apprendre un peu plus.

On se rappellera qu'Horus était dénommé « Veau de la lumière du jour ».


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=96hLNCd-w68

À 0H43’22" du vidéo : La nature des rois francs

Mérovée, grand-père de Clovis, donne son nom aux rois mérovingiens
Mérovée voudrait dire « né d’un veau marin »

Lien « Mérovée / Merlin / Mer » :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=190091

« Du Plérôme à la Matière », Anton et Hanael Parks, en page 388 : Peu avant la fin de mes « Chroniques », le personnage d’Anna-Nephtys se retrouve en compagnie de son amant, qui se nommait autrefois Horus. Ils échangèrent une vive et ultime discussion sous le temple, dans les salles et corridors. Cette longue scène chargée d’émotion inscrivit en moi le souvenir fidèle de ce que fut probablement ce lieu il y a 1500 ans

Oublions la monarchie française qui a été fortement épurée du sang mérovingien et qui a produit d'infâmes inquisiteurs de la pire espèce en Carolus Magnus, Philippe le Bel, Louis XIV. Et retenons le fait que Nostradamus était fortement impliqué avec une organisation (Cathares, Viking, Templiers, Prieuré de Sion) qui voulait remettre sur le trône un descendant mérovingien malgré tous ces siècles passés.

De plus, c'est l'esprit d'Osiris et d'Isis qui plane tout au long de l'essai de Maurice Poulin. Quand on sait aussi que la lignée davidique, correspond à la lignée de David (bien aimé) et que c'est l'épithète que l'on donnait à Osiris...

Donc oublions le Grand Monarque, oublions une lignée sanguine / génétique davidique, pensons à une lignée d'essence spirituelle davidique, au retour du Messie (Horus ?), qui devra être la réincarnation d'Osiris comme d'Horus l'était. Car si Horus a trépassé depuis, sa prochaine incarnation comportera alors l'esprit, le Ka, le double, d'Osiris ou d'Horus.

« La Dernière Marche des Dieux », Anton Parks, en page 74 : Le Ka conseille Horus et ce dernier parle en son nom. C’est grâce à cette filiation avec le Ka de Ptah-Osiris (Tanen) qu’Horus accède à tous les honneurs et à la confrérie des dieux. Horus possède ainsi la royauté du Ka.

Mais en toute logique, cohérence, vraisemblance, même le retour du couple messianique ne pourrait endiguer à lui seul l'arnaque planétaire. Parce que de nouveaux joueurs se sont manifestés, encore plus machiavéliques et rapaces. À moins de faire intervenir une force céleste amie de la famille des Gina'abul et / ou des Planificateurs. Mais ça équivaudrait encore à des confrontations dramatiques et douloureuses. Moi, personnellement, j'en ai une écoeurantite aigüe.

Non, j'aime à penser que l'Humain s'éveillerait par l'éveil et la maîtrise de sa Kundalini et de sa glande pinéale. Une ÉMC (Émission de masse coronale) pourrait-elle stimuler cet éveil ? Ou pourrait-il se faire naturellement, comme encodé pour cette période ? C'est à souhaiter qu'on devienne tous des Petits Monarques, our own superstar, des Asgardiens avec le pouvoir de Thor.

En tout cas, il est à souhaiter qu'on ne retourne pas au Jardin d'Éden, même si j'ai l'impression qu'on n'a jamais vraiment quitté le « Paradis Terrestre »...

« EDEN - la vérité sur nos origines », Anton Parks, en page 134, tablette CBS 14005, face b, lignes 12 à 18 : "Le troupeau d'humains accomplissait son service dans le parc à moutons pendant que le berger Enki faisait son tour de garde... À en croire ce qui est inscrit, et contrairement aux propos tenus dans la Bible, l'homme n'aurait jamais connu le Paradis, mais un parc à moutons où il travaillait comme une bête !

Voilà qui explique bien des choses !

Bonne réflexion !

---
L'ALERTE LAMBERT à Panthère
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=206908

P(3)58

Avatar

Tuer les dieux qui nous déchirent depuis la nuit des temps

par panthère58, vendredi 17 février 2023, 21:44 (il y a 464 jours) @ panthère58

:-) Y'a sûrement un Grand Monarque assez fou pour tuer les dieux qui nous déchirent depuis la nuit des temps...


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=nNmgLE4iVPE

---
L'ALERTE LAMBERT à Panthère
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=206908

P(3)58

Avatar

On se bat pour les dieux de la guerre...

par panthère58, samedi 18 février 2023, 20:00 (il y a 463 jours) @ panthère58

:-) ...mais pourquoi se bat-t-on pour eux ?

Arrêtons de se battre pour eux !


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=O5gYMjV917Q

---
L'ALERTE LAMBERT à Panthère
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=206908

P(3)58

Fil RSS du sujet
200651 messages dans 40839 fils de discussion, 1200 utilisateurs enregistrés, 275 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 275 invités)
Temps actuel sur le forum : 26/05/2024, 23:24
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum