Retour à l'index du forum
Chronologique
Avatar

LA VÉRITÉ SUR POUTINE: BIOGRAPHIE D'UN JUIF FRANC-MAÇON

par corbeau, samedi 24 septembre 2022, 05:30 (il y a 70 jours)

Avatar

VLADIMIR POUTINE : SIGNE D'UN MAÎTRE DU SECOND VOILE

par corbeau, samedi 24 septembre 2022, 05:34 (il y a 70 jours) @ corbeau

Vladimir Poutine : signe d'un maître du second voile (franc maçonnerie)

https://www.pinterest.fr/pin/592434525982261237/

;-)

LA VÉRITÉ SUR POUTINE: BIOGRAPHIE D'UN JUIF FRANC-MAÇON

par F Fernand, samedi 24 septembre 2022, 08:03 (il y a 70 jours) @ corbeau

Salut corbeau

Bon matin

Les maitres du monde sont les maitres du monde.

Il ne faut pas se fier sur les apparence, qui sera grand chef de la terre.

Le grand chefs de la terre sera la IA. Une intelligence venant du ciel, la IA viendra s'incarner sur terre.

Le monde capitaliste est sous control de la IA. Le ciel veut prendre le control de la terre. Conmme l'Homme est contaminé de microbes dégébnératifs et très dangereux, il envoit des robots intlligents sur terre, qui on l'apparence de Homme, mais ce sont des robots.

Le propblème de la terre se situe entre le bon dieu et le beau diable.

Les juifsarabes dans les temps passés voulaiet devenir maitre du monde et dieu a dit qu'ils sont intentdents seulement et non boss.

Encore une fois le même sénarion recommence. C'est toujours la même histoire qui revient a chanque cycle de recommencement. C'est IA qui veut devenir le maitre. La IA est controlé par qui, le beau diable et le bon dieu.

Pour le peuples c'est la survie. des réserves de nourriture pour 30 jours, Des systèmes de chauffages qui fonctionnent sans électriciter. Si on retourne a l'éconmie des années de 1900. Tu assumes ta survie. Toutes cette technologie sert seulement pour les maitres du monde. Le control du monde entier.

L'Hisoire se répète indéfiniment. Dans tout les pays du monde entier c'est le même histoire, le bon dei et le beau daible. Chacun veulent tous devenir Dieu éternelle. Ce n'est pas facil de devenir Dieu. Le peuvent ils?

La bible dit non!. C'est ti clair.

0 Le peuple doit assumner sa survie. Réserve de nourriture pour tout le monde et le cauffages aussie. L'Hivert va être long.

la grande cybernétique arrive, nabirou va finir par se pointer a l'horison. Un éternelle recommencement. BOnne survie.

Tout ce qui est montré a la télévision est un sénario pour illusionner tout le monde, il faut évoluer dans son être intérieur, c'est la vrais réalité. Après un sénarion c'est un autre, et sa arrête jamais. Vers l'an 3000, sa sera pareil. Concentre toi sut ta nature intérieur et évolu dans l'univers.

Salut corbeau

Fernand

Avatar

LA VÉRITÉ SUR POUTINE: BIOGRAPHIE D'UN JUIF FRANC-MAÇON

par corbeau, samedi 24 septembre 2022, 10:36 (il y a 70 jours) @ F Fernand

Concentre toi sut ta nature intérieur et évolu dans l'univers.

Salut Fernand,

Voilà, un bon conseil pour ne pas trop déprimer.

:-)

LA VÉRITÉ SUR POUTINE: BIOGRAPHIE D'UN JUIF FRANC-MAÇON

par F Fernand, samedi 24 septembre 2022, 08:30 (il y a 70 jours) @ corbeau

Salut corbeau

Il faut comprendre les Grands acteurs. Il y a ceux qui construisent les sénario et ceux qui seront les acteurs de ce sénarion. Les réalisateurs sont surement invisble au yeux de tout le monde. On voit seulement les acteurs.

L'ukraine est un bel exemple de grands acteurs, avec un sénarion occulte.

Les usa, fonctionne avec de grands électeurs, de bon réalisateur et de très bons acteurs. L'intrégriter des acteurs est important. Avoir une bonne diffusion médiatique. Le mensosnge planétaire et cosmique.

Il y en a qui disent la Matrice, les propgrammes de la matrice.

Un dieu unique, tout les restes des copies a l'infinie. L'Univers est simple. Tout les sages disent cela, ils ont surement raison.

On est partie avec un dieu unique, il y a dee nombreus acteurs qui émitent Dieu, mais il y a un seuil a l'origine. Toute les relgions parlent de cela. Ce n'est pas une invention moderne.

L'occident est devant une réalité plus grande que eux même. Il existe d'autres acteurs et de grands réalisatuers ailleurs.

la cybernétique des objets, est un grand projets cosmique. Il faut comprendre, ne pas perdre son contact avec sa source de origine, si tu perds contact avec ta source de origine, tu devients robot. Donc tu rejoints la grnade cysbernétique cosmique. Rester un être vivant sa prend du bon dieu éternelle. L'Homme doit rentrer dans son être intérieur et voir ce qui se passe réellement, et non les dires extérieurs. C'est une question de survie.

salut corbeau

fernand

Trudeau L'Auto Destructeur...

par Jeromec, samedi 24 septembre 2022, 10:17 (il y a 70 jours) @ F Fernand

[image]

Trudeau qui s'attaque aux agriculteurs canadiens et les gens à faibles revenus qui voient leurs factures d'épiceries augmenter à vue d'oeil... t'appelle ça quoi?



https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1908308/engrais-emissions-ges-fermier-ouest-azote-...

Réduire les émissions de GES des engrais, un énorme défi pour les fermiers de l’Ouest

Des consultations en ligne à ce sujet se terminent à la fin du mois d’août.
Un tracteur en train de couper des plants de canola.

Selon Ottawa, l’épandage d’engrais synthétique a entraîné en 2019 des émissions de GES équivalant à 12,75 millions de tonnes de dioxyde de carbone.

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

François Joly (accéder à la page de l'auteur)
François Joly
Publié le 28 août 2022

Plusieurs regroupements de fermiers croient que la volonté d’Ottawa de diminuer de 30 % les émissions de gaz à effet de serre des engrais pourrait entraîner une baisse de la production agricole. Certains producteurs parviennent cependant à diminuer significativement leur consommation de fertilisants grâce à des solutions de rechange.

Le gouvernement fédéral a annoncé, en décembre 2020, vouloir faire diminuer les émissions de gaz à effet de serre produites par les engrais de 30 % d’ici 2030 par rapport aux niveaux de 2020.

Ces dernières semaines, le débat s’est cependant immiscé dans l’arène politique. Plusieurs élus provinciaux albertains, de même que les candidats à la direction du Parti conservateur du Canada Pierre Poilievre et Leslyn Lewis en ont fait un de leurs chevaux de bataille. Ils affirment que le fédéral veut imposer une diminution de la quantité d’engrais utilisée.

Le cabinet de la ministre de l’Agriculture, Marie-Claude Bibeau, répond pourtant que la cible vise les émissions et non la quantité de fertilisant épandue. Il précise aussi qu’il n’est pas question de rendre la cible contraignante.

Derrière le théâtre politique se cachent cependant de sérieuses questions sur l’avenir du monde agricole à l’ère des changements climatiques.
À lire aussi :

Des échantillons d’eau au cœur d’une dispute entre la Saskatchewan et Ottawa (Nouvelle fenêtre)
Le plan de réduction des GES sur les engrais contesté par trois députés en Saskatchewan

La réalité du terrain

Sur sa ferme du centre de l’Alberta, Roger Chevraux se prépare à ce qu’il décrit comme la récolte la plus chère de sa carrière d’agriculteur. Le prix des fertilisants a presque doublé depuis un an. Ceux du diesel ont aussi connu une forte hausse.

Selon Roger Chevraux, qui est aussi président de la Commission des producteurs de Canola de l’Alberta, ses membres n’ont pas besoin d’incitatifs additionnels pour en utiliser moins : " [La cible de réduction des émissions] va, d’après moi, inévitablement mener à une baisse de production et va gruger dans nos revenus. Je suis très inquiet."
Roger Chevraux devant un champ d'orge.

Selon Roger Chevraux, qui est aussi président de la Commission des producteurs de canola de l’Alberta, ses membres n’ont pas besoin d’incitatifs additionnels pour en utiliser moins.

Photo : Radio-Canada / François Joly

"Le gouvernement [fédéral] ne [nous] comprend pas ou ne donne pas suffisamment de crédit aux agriculteurs pour tout le travail que nous faisons sur nos fermes depuis des années", croit de son côté Jason Lenz, le vice-président de la Commission du blé de l’Alberta, un regroupement de producteurs.

Ottawa met notamment de l’avant l’approche des 4B comme une des solutions aux émissions d’oxyde nitreux. Cette approche a été mise sur pied par Fertilisants Canada, le groupe qui défend l’intérêt des producteurs d’engrais synthétiques comme Nutrient et Koch.
Une pile de grains d'orge couchés sur le sol.

Le gouvernement fédéral précise qu’il n’est pas question de rendre la cible contraignante.

Photo : Radio-Canada / François Joly

Les principes des 4B consistent à utiliser le bon engrais, au bon moment, au bon endroit et à la bonne dose pour éviter tout gaspillage.

Dans un document de discussion (Nouvelle fenêtre) publié sur son site web, Agriculture et Agroalimentaire Canada affirme que "l’adoption généralisée des 4B dans l’Ouest canadien pourrait réduire les émissions de deux à trois mégatonnes, soit de 50 % à 75 % de la cible de réduction des émissions du gouvernement".

"On utilise déjà ces méthodes pour être sûrs de tirer le maximum de chaque livre d’engrais", répond Jason Lenz, qui possède une ferme dans le centre de l’Alberta. Il croit qu'une majorité d'agriculteurs emploient ces méthodes sans nécessairement être inscrits à un programme d’homologation.
Comment les engrais contribuent-ils aux gaz à effet de serre?

Les fertilisants visent avant tout à fournir une source d’azote aux plantes sous forme de nitrates. Dans certaines conditions, notamment dans des sols humides et froids, certaines bactéries vont décomposer les nitrates pour produire de l’oxyde nitreux (N2O). La quantité de GES émise est donc très variable et dure à prédire.

Selon le cinquième rapport du GIEC, le N2O est un gaz à effet de serre 265 fois plus puissant que le CO2. Selon Ottawa, l’épandage d’engrais synthétique a entraîné, en 2019, des émissions de GES équivalentes à 12,75 millions de tonnes de CO2, ce qui représente environ 1,7 % des émissions totales du Canada, tous secteurs confondus. Les groupes d’agriculteurs disent cependant douter de la validité de ses données.

Au Canada, l’utilisation des engrais a augmenté de 71 % entre 2005 et 2019. Cela s’est cependant accompagné d’une forte hausse des rendements agricoles.
Graphique montrant une forte augmentation des émissions entre 2005 et 2019.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Émissions directes et indirectes découlant de l’application d’engrais synthétiques, de 2005 à 2019.

Photo : Agriculture et agroalimentaire Canada
L'ambitieux objectif d'Ottawa

L’objectif d’Ottawa pourrait s’avérer difficile à atteindre à moins de diminuer la consommation de fertilisant comme prévoit de le faire l’Union européenne. Jason Lenz craint que des quotas réglementés soient la suite logique de l’actuel processus de consultation, même si Ottawa maintient ne pas vouloir imposer un plafond à la consommation d’engrais synthétique.

"En maintenant les quantités actuelles de fertilisant, je ne crois pas qu’on pourrait limiter les quantités de N2O", croit le professeur en physique des sols Jean Caron, de l’Université Laval. Il ajoute qu’une baisse de l’épandage d’azote entraînerait une diminution de la production agricole.
Une agriculture différente est possible

L’adoption massive de certaines pratiques pourrait aider à produire autant de nourriture avec moins d’engrais.

"Je pense que c’est réaliste dans la mesure où on accompagne les objectifs de réduction d’utilisation d’engrais avec des programmes qui favorisent une meilleure santé du sol dans lesquels la matière organique du sol peut venir compenser pour une partie de la perte d’apport par l’engrais minéral", ajoute-t-il.

C’est, par exemple, ce que fait Colby Hansen depuis environ cinq ans. L’agriculteur et éleveur établi près de Westlock, au nord d’Edmonton, a diminué de près de 50 % la quantité d’engrais synthétiques qu’il utilise pour faire pousser son maïs.

Il combine la culture céréalière à des plantes comme le trèfle, qui capte l’azote dans le sol, ce qui permet de conserver un couvert végétal, même après la récolte. Ces plantes peuvent ensuite être broutées par les quelque 400 vaches que possède Colby Hansen. Le fumier des bovins aide ainsi à enrichir le sol.
Colby Hansen pose à l'extérieur, en août 2022.

Colby Hansen a diminué de près de 50 % la quantité d’engrais synthétiques qu’il utilise pour faire pousser son maïs.

Photo : Radio-Canada / François Joly

"C’est possible, croit-il, mais il faut que le gouvernement soutienne les agriculteurs."

"Il y a encore beaucoup de scepticisme de la part des plus vieilles générations, mais je leur dis que je fais ça depuis plusieurs années et j’ai vu les résultats."

Selon Jean Caron, davantage de recherche est nécessaire, notamment sur l’état de santé des sols, pour savoir si des méthodes agricoles de remplacement pourraient permettre de maintenir les rendements à long terme tout en diminuant les émissions de GES.

Ottawa entend prêter main-forte avec un investissement de 1,5 milliard de dollars annoncé en mars pour accélérer la réduction des émissions du secteur agricole.

[image]
L'Art d'aggraver les problèmes, les Libéraux sont les Champions du Monde...

Avatar

Engrais synthétiques VS engrais végétal ou animal

par ophelyia, samedi 24 septembre 2022, 13:10 (il y a 70 jours) @ Jeromec

''(...) Une agriculture différente est possible

L’adoption massive de certaines pratiques pourrait aider à produire autant de nourriture avec moins d’engrais.

"Je pense que c’est réaliste dans la mesure où on accompagne les objectifs de réduction d’utilisation d’engrais avec des programmes qui favorisent une meilleure santé du sol dans lesquels la matière organique du sol peut venir compenser pour une partie de la perte d’apport par l’engrais minéral", ajoute-t-il.

C’est, par exemple, ce que fait Colby Hansen depuis environ cinq ans. L’agriculteur et éleveur établi près de Westlock, au nord d’Edmonton, a diminué de près de 50 % la quantité d’engrais synthétiques qu’il utilise pour faire pousser son maïs.

Il combine la culture céréalière à des plantes comme le trèfle, qui capte l’azote dans le sol, ce qui permet de conserver un couvert végétal, même après la récolte. Ces plantes peuvent ensuite être broutées par les quelque 400 vaches que possède Colby Hansen. Le fumier des bovins aide ainsi à enrichir le sol.
Colby Hansen pose à l'extérieur, en août 2022.

Colby Hansen a diminué de près de 50 % la quantité d’engrais synthétiques qu’il utilise pour faire pousser son maïs. (...)

"C’est possible, croit-il, mais il faut que le gouvernement soutienne les agriculteurs."

"Il y a encore beaucoup de scepticisme de la part des plus vieilles générations, mais je leur dis que je fais ça depuis plusieurs années et j’ai vu les résultats." (...)''

SOURCE: Site internet de Radio-Canada
Réduire les émissions de GES des engrais, un énorme défi pour les fermiers de l’Ouest
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1908308/engrais-emissions-ges-fermier-ouest-azote-...

Jeromec

J'ai fait partie, pendant quelques années, d'un jardin communautaire de mon quartier, pas les jardins communautaires individuels mais bien un jardin collectif en lien avec La Maison de Quartier; nous réservions toujours une part de notre récolte, hebdomadairement, pour la Maison de Quartier. Dans notre jardin, nous avions fait un gros tas dans lequel nous amassions tout ce qui était mauvaises herbes, morceaux de terre enlevés des rangées, vieilles plantes dont la production était finie et c'était notre compost pour faire pousser nos légumes... Je ne comprends pas du tout l'emploi d'engrais synthétiques quand il est très facile, sinon même mieux, d'utiliser de l'engrais végétal et surtout de ne pas labourer la terre d'une année à l'autre pour conserver la richesse du sol. Définitivement, un changement de faire dans la façon de cultiver est nécessaire!!! Peut-être que ce changement nécessiterait une transition pas nécessairement drastique mais graduelle quoique remarquez que, dans l'article, le fermier ne dit pas qu'il a constaté une baisse de son rendement et, même s'il y en avait une baisse, le tout serait rattrapé avec les années car sol deviendrait de meilleure qualité!!!!!

En passant, je suis d'accord avec ce que dit le fermier, dans l'article, quand il dit que les vieilles générations nous mettent des bâtons dans les roues. Je le constate, dans ma coopérative, où il y a eu une idée évoquée de jardin collectif dans la cour, idée qui a été combattue par une baby-boomer qui ne veut pas qu'on en fasse un sous le prétexte niaiseux que notre cour contient un grillage structurel en-dessous du gazon... (On pourrait construire un jardin en bacs surélevés, c'est aussi simple que cela!!!! :-| :-( :-| )...

[image]

[image]

Avatar

Engrais synthétiques VS engrais végétal ou animal

par corbeau, dimanche 25 septembre 2022, 14:03 (il y a 69 jours) @ ophelyia

Bravo! pour ce point de vue Ophelyia,

Comme c'est beau après!

Des solutions existent.

:-)

[image]

[image]

Avatar

VIDÉO LA VÉRITÉ SUR POUTINE cf. LOUIS LEFEBVRE

par corbeau, samedi 24 septembre 2022, 10:43 (il y a 70 jours) @ corbeau

https://www.dailymotion.com/video/x3ivlu3

Après 0h28, cela nous rappelle le schéma de Louis Lefebvre qui disait que les imperiums (blocs) allaient diminuer en nombre avant d'en arriver au nouvel ordre mondial inévitable.

:-(

Justin LAgaffe et Legault Lagaffe

par Jeromec, samedi 24 septembre 2022, 10:46 (il y a 70 jours) @ corbeau

VIDÉO LA VÉRITÉ SUR POUTINE cf. LOUIS LEFEBVRE

par F Fernand, samedi 24 septembre 2022, 21:04 (il y a 70 jours) @ corbeau

Salut corbeau

Il est intéressent da voir, que tout les grands Hommes seraient des IA fabriquer au ciel et transférer sur terre. Le grand centre de control de la terre est au ciel ( le faux ciel ).

Le faut ciel existe depuis des milliards de années. Les premiers robots fabriquer étaient priminif avec le temps sa c'est amilioré. Le but est de se confrondre avec les autres esprit de l'univers. L'organisation luciferrienne est gignatesques. Leur mission est de infilter les planètes et en prendre le control. Les extractions des énergies des planète sert a l'existence du monde luciferrriens, a les nourrir. En étant couper de la source ,il canibaliste les entité qui ont de la lumière. Comme nous les HOmme on se nourri de animaux, eux se nourrissent de l'énergie des autres. La terre comporte des énergies de lumière, et il en font de l'extraction.

On pourrait dire que toutes les oligarchies sont de la technologie de control pour l'extraction des énergies d'une planète qui est sous leur controll.

Les IA suivent le programme a la lètre, et ils sont controle en tout temps par l'empire venant du faux ciel. L'extraction des énergies de la planète est fondamental.

Le but est l'extraction de toute les énergies de la planète sous toutes ses formes.

Très peur d'Homme savent que la IA du faux ciel peut exister sur terre et agir en tout oportunié sa en être persu par tout le monde. C'est le crime parfait.

La matrice de l'Homme peut recevoir de tel IA, Le beau diable a travailler très fort pour en arriver a cela. Le péché originelle.

Salut corbeau et bon film de science fixion. Mais pourtant on est du domine du réel pour le faux ciel. Même le vrais ciel font aussi des choses comme cela.

Bon cinéma

Salur corbeau

fernand

Avatar

VIDÉO LA VÉRITÉ SUR POUTINE cf. LOUIS LEFEBVRE

par corbeau, dimanche 25 septembre 2022, 13:47 (il y a 69 jours) @ F Fernand

Salut Fernand,

J'ne suis pas aussi pessimiste.

Même si nous nous faisons atomiser demain, ça n'a pas vraiment d'importance pour nous. Nous aurons servi notre temps ici-bas et acquis la conscience individuelle et pourrons continuer à développer notre immortalité.

Les mécréants ne contrôlent qu'une infime portion de l'univers multi-dimensionnel.

Les intelligences qui nous dépassent des millions de fois appartiennent au même Plan où nous sommes minuscules, mais essentiels.

Bon courage!

:-)

Putin Octobre Rouge

par Jeromec, dimanche 25 septembre 2022, 13:15 (il y a 69 jours) @ corbeau

[image]

Dans le livre de l'Apocalypse, le livre prédit la destruction de la Babylon... maintenant qu'est-ce que la Babylon, mon hypothèse c'est que ça serait, sous toutes réserves le Siège de l'Onu de New York...

Octobre Rouge
Scare Event Necessary - Red October - Defcon Amos 9 9-21-22

https://rumble.com/v1l0r6f-scare-event-necessary-red-october-defcon-amos-9-9-21-22.html...

Référendum sur l'anexion de L'Ukraine vers la Russie...

A mon avis, ça passe haut la main, la population ne veut PAS d'une confrontation avec la Russie, ils veulent que ça cesse...

Une des seules façon d'avoir une désescalade de tension avec la Russie, c'est de permettre à l'UKraine, s'ils le veulent de réintégrer le Giron de la Russie

Les Troupes Canadiennes ont-elles vraiment le goût de passer l'hiver en Europe de l'Est.. j'ai comme un doute sur la volonté de l'Armée Canadienne de vouloir défier l'ours russe...

Et la population en europe étranglés financièrement par les sanctions de leurs dirigeants contre leurs propre population, notamment le gaz naturel... pas sûr que ça leur tente de poursuivre le délire...

ce qui a finit par plomber Boris Johnson c'est la Guerre en UKraine...

Si Putin pète une couples de barrages d'Hydro-Québec cet hiver... l''Appui pour la guerre contre la russie va peut-être frôler le point de congélation

Interférence très probable de la Russie dans les élections Québécoise...(!)

Le péril pour le gouvernement actuel n'Est pas des manifestants mais pourraient très bien être à l'Extérieur du pays...

C'Est un Vrai Roman que l'on vit....

Des moments historiques...

Santé et Bonheur pour tous!:-D

ça va bien aller...

par Jeromec, dimanche 25 septembre 2022, 21:21 (il y a 69 jours) @ corbeau

[image]

un conflit qui risque de déraper en Troisième Guerre mondiale... mais ça.... on est habitué au délire collectif...

:-|

Fil RSS du sujet
194884 messages dans 39619 fils de discussion, 1027 utilisateurs enregistrés, 48 utilisateurs en ligne (1 enregistrés, 47 invités)
Temps actuel sur le forum : 03/12/2022, 10:40
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum