Retour à l'index du forum
Chronologique

VidéOrandia #25 Semaine du 28 juin 2014

par Denis ⌂, samedi 28 juin 2014, 21:12 (il y a 3014 jours)

VidéOrandia #25 Semaine du 28 juin 2014

Une continuité hier auprès du feu du VidéOrandia #24 de la semaine dernière, les sujets ont tourné autour d’intra-terrestre et des intentions des différentes races extra-terrestre. Roger nous a parlé d’un livre sur les Metons. Bref une heure dense en information

VIDEO

Version Viméo

Version Youtube


Version AUDIO

et pour ceux qui voudraient le télécharger pour écoute sur ITUNES ou autre player MP3 voici le lien

Avatar

COMPLÉMENT SURPRENANT- #25 -COMPLET-

par gilles surprenant ⌂, dimanche 29 juin 2014, 01:15 (il y a 3014 jours) @ Denis

[image]
----------------------------------------------------------------------------

[image]
VIDEORANDIA CLIQUEZ
[image]

LES MAISONS EARTHSHIPS
PLEINS DE VIDEO
[image]
les Earthships sont les maisons les plus autonomes, écologiques et économiques au monde. Bien entendu, ils vont évoluer et devenir de mieux en mieux et d'autres modèles verront le jour suivant les mêmes principes et seront autant ou plus performants.Le mot earthship, littéralement « vaisseau terrestre », désigne une habitation semi-enfouie construite en terre et avec des matériaux récupérés de toutes sortes, notamment des pneus, des canettes d’aluminium et des bouteilles de verre. Ces habitations sont caractérisées par la recherche de l’autosuffisance.D’abord, au niveau énergétique. Conçues selon les principes du solaire passif (masse thermique de la terre, façade sud entièrement vitrée), ces maisons produisent leur propre énergie, grâce à des panneaux photovoltaïques ou à des éoliennes.

Ensuite, au niveau de l’approvisionnement et du traitement de l'eau. Les earthships ne sont pas reliés à un réseau d'aqueduc. Même si le forage d’un puits n’est pas exclus, on tente le plus possible d’utiliser l’eau de pluie et de la fonte des neiges pour remplir les besoins de l’habitation. Le gaspillage est réduit au minimum grâce à la récupération des eaux grises, à des toilettes sèches ou à faible débit et au traitement des rejets par des plantes.Finalement, au niveau alimentaire, la production de nourriture sur place est mise de l’avant.


Historique
[image]
Le earthship tel que nous le connaissons aujourd’hui est le fruit de l’imagination de Mickael Reynolds, un architecte américain établi au Nouveau-Mexique. En 1972, Reynolds a construit le premier earthship, la «Thumb House», avec des canettes de bière récupérées et un mortier de terre. Depuis, plus de 1000 earthships ont été construits au Nouveau-Mexique et ailleurs par Reynolds et son équipe et de nombreux constructeurs à travers le monde se sont inspirés des idées de Reynolds pour construire des habitations similaires par eux-mêmes.

Le Premier Earthship au Québec


Le premier earthship au Québec, l’Es-Cargo, a été construit à Chertsey dans la région de Lanaudière, par Hélène Dubé et Alain Neveu, autoconstructeurs. Des earthships ont également vu le jour ailleurs au Canada au cours des dernières années, entre autres en Ontario, à Killaloe et à Gilmour et en Colombie-Britannique, à Darfield.

[image]


FAVELA AU BRESIL
[image]
Une favela désigne actuellement les bidonvilles brésiliens (quartiers pauvres). Il s'agit de quartiers situés sur des terrains occupés illégalement, le plus souvent insalubres (marécages, pentes raides des collines), et dont les habitations sont construites avec des matériaux de récupération. Les plus connues et les plus étendues se trouvent dans la ville de Rio de Janeiro, qui en compte près de 968 (2008)1 et rassemble le tiers de la population urbaine.L'origine du nom favela comme lieu d'habitation populaire est apparu après la guerre de Canudos au Brésil, quand les soldats, installés sur un morro (colline) de cette région, le Morro da Favela appelé ainsi à cause de la grande quantité de la plante Favela (Jatropha phyllacantha ; famille des Euphorbiacées), en retournant à Rio de Janeiro, s'installèrent avec leurs familles sur le Morro da Providência. En souvenir des événements marquants qu'ils venaient de vivre, ils le nommèrent du nom de leur ancien lieu de séjour guerrier de l'État de Bahia. Le nom devint un courant synonyme de quartiers pauvres à partir de 1909.

La première favela2 apparaît à Rio de janeiro en 1887, lorsque 20 000 anciens combattants de la guerre de Canudos (contre une communauté millénariste rebelle du nord-est du pays) sont relogés près d'une colline "colline des Favela" ensuite ces favelas accueillent les populations pauvres majoritairement noires. À São Paulo, les familles riches repoussent la pauvreté à la périphérie dés la fin du XIXe siècle. L'urbanisation accélérée de la période de l'après guerre accroit la marginalité et l'exclusion spatiale. La croissance économique des années 1960 atteint de nombreux migrants venus du Nord-est qui s'entassent dans les bidonvilles des grandes villes du sud-est et du sud du pays. Malgré des progrès dans la lutte contre la pauvreté, le Brésil compte encore en 2010 plus de 6000 favelas dans 323 des 5 565 villes du pays c'est-à-dire 11,4 millions d'habitants soit 6 % de la population totale du pays. Les villes les plus touchées sont Belém avec 54 % des habitants vivant dans des favelas et Rio de Janeiro 22 % de la population vit dans une des 900 favelas ce qui représente 1,4 millions des habitants de Rio. Les favelas de Rocinha, Almão et Da Maré sont les plus grandes favelas du pays.

Les favelas rassemblent le tiers de la population de l’État de Rio. Dans ces favelas il y a peu de routes, beaucoup de marches épuisantes, des passages étroits ou encore des fils électriques qui pendent. Il existe 6 stations de télécabines installées par la société française Poma (Isère). De collines en collines, on a 150 cabines3 qui permettent de filer en quelques minutes jusqu'à la station d'en bas. Malgré ces nombreux dispositifs ils ont dû chercher des solutions pour cause d'un terrain raide et sinueux ou trop chers à cause des travaux d'aménagement dans des univers densément peuplés. Ces cabines peuvent transporter 3 000 personnes par heure. À chaque élection le problème des transports4 dans les favelas revient. Les candidats promettent d'y remédier. Des projets sont lancés mais ils sont souvent sans suite. Ainsi quatre nouvelles lignes de métro sont annoncées depuis une éternité mais n'ont pas encore débuté.


[image]


LE GRAND MÉCHANT LOUP REPTILIEN
"Le petit chaperon rouge a compris trop tard qu'il n'était pas bon de poser trop de questions car sa mère-grand n'était pas celle qui était couchée dans le lit.Ces extraterrestres qui circulent dans notre ciel proche
sont peut-être "le grand méchant loup" qu'il vaut mieux ne pas déranger.Rappelons-nous l'analogie que Richard Glenn fais depuis des années entre "Le Petit Chaperon Rouge" qui découvre peu à peu les étrangetés de l'apparence de sa mère-grand, celle couchée dans le lit.

______________________________________________________________________________


[image]
C'est que petit à petit que les indices se multiplient.Découvrirons-nous trop tard que ce n'est pas la bonne mère-grand qui est dans le lit,
mais le méchant loup qui saute hors du lit et avale le "petit chaperon rouge"
lorsqu'à force de poser des questions, il l'avait presque démasqué.

[image]

_______________________________________________________________________________


[image]

Le chapeau rouge de la fillette rappelle le bonnet de Mithra, ce culte à mystère. Souvenez vous des premières paroles du loup: "Tire la chevillette et la bobinette cherra" anangramme de "ALTERE, CHERCHE BIBLE ET VITRIOL ATLANTE" V.I.T.R.I.O.L (« L'orthographe ancienne Vitryol n'est pas sans inviter d une autre interprétation, tout aussi alchimique et cette fois anagrammatique : " l'or y vit), Visite l'Intérieur de la Terre, Rectifie, Inventorie, l'Oeuvre Léguée. L' enfant dépose ses offrandes, la galette et le pot de beurre et se déshabille.Ce n´est pas par hasard non plus que Mère Grand, celle des contes de Ma Mère l´Oye, qui a dû bien souvent recevoir le petit Chaperon Rouge ( bonnet phrygien, donc initié), a besoin de lui préciser comment ouvrir la porte. Elle donne ses instructions , par deux fois dans le conte de Charles Perrault, en disant cette fameuse phrase : "Tire la chevillette, la bobinette cherra" VITROL se lit : Visite l'intérieur de la terre, en rectifiant tu découvriras la pierre cachée..Etymologiquement Chevillette vient du latin populaire Cavicula, dissimulation de Clavicula ,de Clavis: Clef. Mais la cheville désigne aussi une partie du corps, où grecs et romains attachaient les ailes symboliques indiquant la sublimation; par exemple pour le dieu Hermès (Mercure).


Bobinette rappelle une vieille expression populaire "Avoir la bobie: avoir une taie sur l’œil, ne pas y voir clair"Ce qui revient à dire : "Tire la clé secrète de ce livre et tes yeux s'ouvriront."Pourquoi Perrault insiste sur cette formule deux fois de suite, car on pourrait se demander pourquoi la Mère Grand qui a dû bien souvent recevoir le petit Chaperon Rouge aurait-elle besoin de lui donner de telles précision pour ouvrir la porte ?Le côté ésotérique et l’effet de répétition ajoutent au caractère enchanté de la formule qui comme une sorte de « sésame » permet de pénétrer dans l’antre de Mère Grand .

L'Atlantide fait allusion à la disparition d´ initiés d'une connaissance très pure et très profonde.VITRIOL est équivalent à Visite l'Intérieur de la Terre, Rectifie, Inventorie l'Oeuvre Léguée ou Visita Interiora Terrae Pectificando Occultum Lapidem. Ce qui se traduit ainsi : Visite l'intérieur de la terre, en rectifiant tu découvriras la pierre cachée.Seuls ceux qui savent"tirer la chevillette" seront en mesure de tirer aussi la moelle des choses.Mais cela ne plaît pas à tous le monde que l'on tire la chevillette... - "S'il vous arrivait de l'ouvrir, craignez tout de ma colère" dit Barbe Bleue à sa femme qui tient la clef de la vérité. Ne dit-on pas"Recevez le pouvoir des clefs!"


D'OU VIENT LE PETIT CHAPERON ROUGE?
''Le petit chaperon rouge lui, représente en alchimie la phase terminale du Grand Œuvre. La couleur rouge est ici représenté dans ses trois coloris qui chacun est une composante du soufre philosophique; le loup qui avale le rouge (chaperon) représente une phase importante de cette œuvre.''
[image]
D'où vient le Petit Chaperon Rouge ? De siècle en siècle son histoire a dû être enseignée aux novices en voie d'initiation. Citons "Fecunda Ratis" où Egbert le Liégeois nous parle en 1023 d'une petite fille coiffée de rouge et vivant au milieu des loups. Mais cette histoire remonte bien plus loin dans le temps et nous la voyons se ramifier en de nombreuses versions où nous trouvons les éléments suivants:

Version des deux chemins: la fillette a le choix entre deux sentiers... La voies des aiguilles et la voie des épingles.

Version du loup éventré: un chasseur entend les cris du Petit Chaperon Rouge, il éventre le loup qui n'a fait qu'avaler entière la petite fille sans la digérer. L'enfant est donc libérée.

Version des pierres: dans le ventre ouvert du loup on remplace le Petit Chaperon Rouge par des pierres.

Version du loup piégé: le Petit Chaperon Rouge arrive en premier, avant le loup, elle parle de lui à sa Grand-Mère qui lui fait préparer un piège pour lui. L'on met sur une auge remplie d'eau des résidus de cuisson de saucisses ou bien l'on place sur la margelle d'un puits des saucisses pour que le loup attiré par l'odeur se mette en position périlleuse. Après quoi il n'y a plus qu'à donner une énergique poussée.

Version du père intervenant: il arrive à temps pour sauver l'enfant et sa grand-mère en décapitant le loup d'un coup de hache.Les composantes de ces principales variantes donnent une infinité de Contes. Il est évident que ce ne sont que des rajouts hérités d'autres récits symboliques et le mérite de Perrault est d'avoir su trier l'essentiel du récit, ce qui se rapportait à la remontée en astral... Le voyage dans le temps.

[image]

CONFÉRENCES A QUÉBEC ET MONTRÉAL
SOURCE et DÉTAILS
[image]


"LES MÉDIAS"
Paraphrasons l'adage... "In média stat virtus".
Les médias sont au milieu de tout et protègent la vertue"
Ainsi, ce ne sont pas les médias qui font avancer les soiétés.
Ils sont surtout là pour maintenir le statu-quo !


"LES YEUX"
"On ne veut pas sawouère, on veut ouwère" disait Yvon deschamps. En effet, les yeux nous permettent de témoigner de "la vérité", notre point de vue de la réalité. Comment fonctionne nos yeux ? Jusqu'à quel pont peut-on s'y fier ? Voir au-delà, c'est percevoir... percer les fomes pour voir au-delà des formes. Formes matérielles et aussi formes spirituelles !
"Qui a vu s'est tu" disait le "Bon pape" Jean-XXIII.

[image]

[image]

André Moreau -Philosophe, jovialiste.
[image]
Nous vivons à l'époque où les animaux et les humains changent de rôle alternativement. On ne peut plus dire que Dieu s'oppose à la Bête. Nos émotions ne sont plus sous contrôle, et si l'on a pu dire que le Verbe s'est fait Chair, aujourd'hui, c'est plutôt la Chair qui se fait Verbe.
Ce qu'a écrit David Icke d'une façon assez grossière, André Moreau va le dire d'une façon plus subtile en allant même plus loin.

[image]

LIVRES DE DAVID ICKE
ÉDITION LOUISE COURTEAU

[image]
David Icke, né le 29 avril 1952 à Leicester, est un ancien joueur de football professionnel, journaliste sportif à la BBC et ancien membre du parti vert britannique. Il est connu depuis 1990 pour être devenu, selon ses propres dires, « enquêteur à plein temps sur ceux qui contrôlent vraiment le monde ». Il explique en particulier comment des reptiles humanoïdes domineraient secrètement le monde.
SITE OFFICIEL


[image]
Tout sur le grand complot contre l'humanité.
L'assassinat de Lady Di exposé en détails.
Les familles qui contrôlent le Monde.
Le contrôle de la pensée : Tavistock, médias, etc.
Révélations de Cathy O'Brian et Arizona Wilder.
Qui a financé Hitler ? La "Fraternité" satanique ?
Qui sont les Rothchild, la royauté , les "chefs " ?
Les origines de la Chrétienneté.
Création des religions par la race du serpent (reptilienne).
Mesures "Dragon-niennes" du Nouvel Ordre Mondial.
La création des banques. Qui dirige la planète...?

[image][image]
TOME 1 nous expose ces forces et leurs méthodes du contrôle des humains et nous révèle un réseau fantastique de manipulation globale, orchestrées par des forces qui viennent d'au-delà de cette réalité physique. Il expose les lignées généalogiques cachées à travers lesquelles des entités venant de d'autres dimension vivent et opèrent incognito parmi la foule; il démontre comment les familles dirigeantes de la royauté, de la politique ou des finances sont généalogiquement reliées entre elles et sont les descendants des mêmes familles de rois, reines, pharaons etc. qui dirigaient le monde dans les temps anciens. TOME 2 Au cours des siècles, les Illuminati ont mis au point et coordonné leur plan : établir un gouvernement mondial, une banque centrale, une armée mondiale et une population marquée de puces électroniques reliées à un ordinateur central. La Matrice ! David Icke en parle depuis longtemps. C'est un précurseur.Les enfants de la matrice, tome 2, nous dit aussi que c'est possible de vivre dans une société moderne et d'accepter la diversité. Encore faut-il ne pas se fermer les yeux et identifier autant ses amis, que ses ennemis.L'auteur se bat, avant tout, pour que l'humanité se libère elle-même de la Grande Illusion, de la Matrice. Il dit que nous sommes emprisonnés dans le jeu de la matrice, à notre insu, mais que nous pouvons en changer les règles si nous trouvons notre vérité. Sachez que la vérité n'est pas jamais ailleurs qu'en soi !Ne vous fiez jamais à ceux qui possèdent la vérité et veulent vous la vendre… La vérité, tout comme la liberté, n'a pas de prix !
____________________________________________________________________________


POUPÉE RUSSE-GLENN et DAVID ICKE
David Icke,Dans ce Video,se sert des Poupées Russes,Richard Glenn ,Pour le Congres,avant Icke,Le Symbole pour UFO 401 était également les Poupées Russes.
VIDEO
[image]

[image]

[image]


COAST TO COAST
Group Abduction On Coronado Island
En 1994, six personnes ont été enlevées en même temps dans un hôtel sur l'île de Coronado, en Californie. Alors que la plupart ont pu rappeler leur enlèvement par des "gris-types», avait conservé une preuve physique réelle d'un implant.
[image]
MUFON enquêteur sur le terrain Preston Dennett donne des rapports de témoins oculaires et des informations détaillées sur cet événement horrible, y compris les effets médicaux et des photographies.

_____________________________________________________________________________

CROIX DE CORONADO-LA DERNIERE CROISADE-INDIANA JONES
ANECDOTE
Quel objet précieux le jeune Indiana Jones dérobe-t-il au début du film "Indiana Jones et la Dernière Croisade" ?
[image]
Utah, 1912. Le jeune Indiana Jones fait partie d'une troupe de scouts quand il surprend des pilleurs de tombes dans une grotte. Il leur dérobe un objet précieux, la croix de Coronado, et leur échappe après une longue poursuite mais il se voit contraint de la leur restituer un peu plus tard.
[image]
Côtes portugaises, 1938. Indiana Jones récupère in extremis la croix de Coronado qui lui a échappée 26 ans plus tôt, et rentre aux États-Unis. Dans un monde à la veille de la Seconde Guerre mondiale.

[image]


BEYOND LIGHT BARRIER
VIDEO
[image]

L'histoire romantique de la rencontre entre une femme sud-africaine et un homme de Méton, une planète en Proxima Centauri.
[image]
Delà de la barrière de la lumière est le récit autobiographique de Elizabeth Klarer, une femme sud-africaine et Akon, un astrophysicien de Méton, une planète de Proxima Centuri que, à une distance d'environ 4,3 années-lumière, est notre voisin stellaire le plus proche.
Elizabeth a été prise dans son vaisseau spatial à Méton, où elle vivait avec lui et sa famille pendant quatre mois et où elle portait son enfant. Sa vie sur Méton est fascinante décrit. Akon a Elizabeth retour sur Terre après la naissance de leur fils, et a continué à lui rendre visite par la suite.

[image]
Akon a expliqué comment la technologie de lumière de propulsion de son vaisseau spatial fonctionne, et comment il lui a permis et ses gens de se déplacer sur de grandes distances interstellaires. Cette technologie est décrite en détail dans le livre. Un intérêt particulier a été montré dans l'expérience d'Elizabeth par le ministère britannique de la Défense et ils ont annoncé que les OVNIS existent et sont maintenant officiel. L'histoire d'Elizabeth a attiré l'attention de nombreux pays, en particulier l'Amérique, la Grande-Bretagne et la Russie.
[image]
En 1975, elle a reçu une ovation debout au 11e Congrès international des groupes de recherche d'OVNI à Wiesbaden, en Allemagne, et son discours comme invité d'honneur a été applaudi par les scientifiques de vingt-deux nations. En 1983, elle s'est adressée à la Chambre des Lords, en Angleterre et son papier a également été lu à l'Organisation des Nations Unies.


[image]

LE COMPLEXE MILITARO-INDUSTRIEL-EINSENHOWER
[image]
Le 20/02/1954, une rencontre a eu lieu entre Einsenhower et des extra terrestres (blonds, humanoïdes, Ils proposèrent leur aide pour le développement spirituel de l'humanité à condition que nous acceptions de détruire nos armes atomiques. Cette race disait que nous étions en autodestruction, que nous devions cesser de nous détruire, de polluer la Terre, d'en exploiter les richesses minières... Aide refusée.En 1956 : Le gouvernement US commence ses relations avec les Gris qui apportent des dons technologiques en échange des enlèvements d’humains et des expérimentations sur les animaux.
[image]
_______________________________________________________________________________

LE DISCOUR D'ADIEU d'EISENHOWER : LE COMPLEXE MILITARO-INDUSTRIEL

[image]
son célèbre discours de fin de mandat, le président Eisenhower met en garde les États-Unis contre les dangers du « complexe militaro-industriel » : « Cette conjonction entre un immense establishment militaire et une importante industrie privée de l’armement est une nouveauté dans l’histoire américaine. (...) Nous ne pouvons ni ignorer, ni omettre de comprendre la gravité des conséquences d’un tel développement. (...) nous devons nous prémunir contre l’influence illégitime que le complexe militaro-industriel tente d’acquérir, ouvertement ou de manière cachée. La possibilité existe, et elle persistera, que cette influence connaisse un accroissement injustifié, dans des proportions désastreuses et échappant au contrôle des citoyens. Nous ne devons jamais permettre au poids de cette conjonction d’intérêts de mettre en danger nos libertés ou nos méthodes démocratiques. Rien, en vérité, n’est définitivement garanti. Seuls des citoyens alertes et informés peuvent prendre conscience de la toile d’influence tissée par la gigantesque machinerie militaro-industrielle et la confronter avec nos méthodes et objectifs démocratiques et pacifiques, afin que la sécurité et les libertés puissent fleurir côte à côte. »

[image]


PAS DE COMPTEUR INTELLIGENT POUR LE PDG D'HYDRO-QUÉBEC
SOURCE
[image]
Presque tous les Québécois auront d’ici trois ans un nouveau compteur intelligent, le controversé projet phare d’Hydro-Québec qui est en plein déploiement. Mais ce ne sera pas le cas du grand patron Thierry Vandal qui évitera l’installation de ce type de compteur sur sa maison.

L’histoire est ironique, mais tout à fait explicable et n’est pas le fruit de manœuvres du grand patron de la société d’État. C’est que M. Vandal habite la très chic ville de Westmount, en plein cœur de l’Île de Montréal.

M. Vandal a souvent résidé dans cette ville située dans le flanc du Mont-Royal. En 2010, il a acheté une nouvelle demeure, fort élégante construite en 1923, rue Montrose, et y reste depuis.

Mais voilà, tout comme les autres 10 000 Westmountais, il n’est pas desservi par Hydro-Québec, mais bien Hydro-Westmount, un réseau municipal qui n’a pas été englobé lors de la nationalisation de l’hydroélectricité. Ce réseau s’approvisionne auprès de la société d’État, mais les infrastructures appartiennent à la municipalité.

Hydro-Westmount n’est donc pas assujetti aux décisions de la société d’État. D’ailleurs, dans un document à l’attention des résidents, Hydro-Westmount indique qu’elle «n’installe pas des compteurs intelligents comme ceux qui sont déployés dans la province par Hydro-Québec» mais plutôt des compteurs de deuxième génération qui peuvent être lus à une petite distance.

La municipalité va donc changer tous les compteurs des Westmountais mais en y installant un compteur qui émet «un très faible signal de radiofréquences», écrit Hydro-Westmount.

Pas besoin des compteurs intelligents à Westmount

Contacté par Argent, Hydro-Westmount a confirmé ne pas installer de compteurs intelligents sur son territoire.

«On ne voyait pas le besoin de passer à cette étape, cela n’avait pas d’utilité pour nous. Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’Hydro a beaucoup de moyens financiers afin d’installer ses infrastructures, ce que nous n’avons pas», a affirmé Salah Bouziane, directeur-adjoint chez Hydro-Westmount.

Les Westmountais qui ne souhaitent pas avoir un compteur qui émet des radiofréquences devront, eux aussi, payer des frais qui ressemblent à ceux des autres clients d’Hydro-Québec.

«M. Vandal n’a rien à voir avec la décision d’Hydro-Westmount. Si l’entreprise décidait d’aller de l’avant avec un compteur intelligent, évidemment, il accepterait qu’on en installe un chez lui», a indiqué Isabelle Thellen, porte-parole chez Hydro-Québec.

Toutefois, un organisme opposé au projet des compteurs a souligné le caractère insolite de la situation.

«Monsieur Vandal n’a pas choisi (la situation), mais c’est quand même ironique de savoir qu’il n’a pas à se soucier de l’effet d’un réseau maillé sur sa santé, qu’il n’aura pas sa page web pour lui dire comment mieux consommer et que ses données de consommation ne seront pas traitées par une compagnie américaine, comme pour le reste des Québécois», observe André Bélisle de l'Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA).

Un projet controversé

Les compteurs intelligents émettent plusieurs fréquences à chaque jour, jusqu’à un routeur, puis un collecteur visant à communiquer les informations relatives à la consommation d’électricité de ses clients jusqu’aux bureaux d’Hydro-Québec.

La société d’État a justifié sa décision en affirmant qu’elle sera plus productive avec ce réseau «intelligent» qui permettra de réaliser aussi des économies.

Mais le projet demeure controversé. La semaine dernière, Argent a appris qu’une première poursuite contre Hydro-Québec a été déposée par une citoyenne de Pointe-aux-Trembles.


Pas seulement Westmount

Il n’y a pas seulement Westmount qui a échappé à la nationalisation de l’hydroélectricité. Au total, une dizaine de villes ont leur propre réseau de distribution un peu partout au Québec et n’imposent pas un compteur intelligent à leurs clients.

En 1963, lors de la nationalisation, environ 80 réseaux municipaux n’ont pas été englobé car ils appartenaient déjà «à la collectivité», souligne le site Internet de l’Association des redistributeurs d’électricité (AREQ). Au fil du temps, Hydro-Québec a toutefois racheté certains de ces réseaux.

Les villes d’Alma et de Jonquière dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont donc encore leur réseau municipal, tout comme Amos en Abitibi-Témiscamingue, Joliette, Baie-Comeau, Magog, Coaticook tout comme la Coopérative Saint-Jean-Baptiste.

Mais c’est la ville de Sherbrooke qui a le réseau le plus important avec 80 000 clients. Elle distribue mais produit également de l’électricité. Encore là, la municipalité a décidé de tourner le dos aux compteurs intelligents en raison des coûts engendrés pour le nombre de clients visés.

«Après analyse du conseil, le choix a été fait pour les compteurs électroniques à radiofréquences. La simplicité de cette technologie a aussi joué dans la balance», a indiqué Louis Gosselin, relationniste à la ville de Sherbrooke.

La totalité des municipalités contactées par Argent ont confirmé ne pas installer un compteur intelligent pour les citoyens. Plusieurs vont toutefois doter leurs clients d’un nouveau compteur à radiofréquences nécessaire lors de la collecte de la consommation par un releveur.

[image]


TRAILER LIVRE SUMERIAN CODEX TEMPUS AETERNUM DE BLEUETTE DIOT

[image]

FACEBOOK BLEUETTE DIOT
_______________________________________________________________________________


LE BERCEAU DES CIVILISATIONS
SOURCE
GOBEKLI TEPE
MARDI 15 JUILLET
TÉLÉ-QUÉBEC
20H
[image]
En plein cœur du Kurdistan, le site archéologique de Göbekli Tepe étonne les scientifiques. Selon les tests de datation au carbone, l’ensemble des temples de cette région auraient plus de 11 500 ans. Or, cette passionnante découverte s’oppose fortement aux théories de l’Histoire, car les ruines suggèrent que les pratiques religieuses sont venues avant l’agriculture et la sédentarité, durant le Néolithique. Ces fouilles révolutionnaires permettront-elles une nouvelle compréhension de la civilisation humaine?

[image]

CONTACT DE MASSE par Par Barbara Barbatelli
[image]
En ce moment, la communauté ufologique italienne est sous le choc, après la récente publication d’un nouveau livre extraordinaire par les Editions Nexus.
Son titre est « Contattismi di Massa »(contact de masse) et il a été écrit par le professeur Stefano Breccia, ingénieur fameux et estimé des Abruzzes. Son impressionnant curriculum indique qu’il a parcouru une longue carrière académique dans l’Aquila, et d’autres universités italiennes et étrangères. Il est aussi un des membres fondateurs du centre ufologique italien.(CUN)
L’auteur rappelle et étudie de nombreux cas de contact, avec des aliens, qui n’ont pas eu lieu avec des individus isolés mais avec des groupes entiers de gens , plus ou moins organisés en communautés, qui vivaient ensemble les mêmes expériences. Certains de ces groupes ont décidé de révéler, ce qui est arrivé, d’autres préfèrent tout garder secret.
Ce point de vue, complètement nouveau et étonnant, permettra aux chercheurs de se documenter sur des sources convergentes d’information , pour repérer le nombre de témoins concernés, vérifier leurs liens réciproques et étudier les faits, le moment et les lieux de plusieurs points de vue différents, en même temps.
Le livre ouvre d’anciens dossiers et décrit de nouveaux détails ,jamais publiés sur le fameux cas UMMO. C’était le nom d’une race spécifique d’Extraterrestres, qui envoyèrent pendant quelques dizaines d’années, une incroyable quantité de lettres à des scientifiques célèbres et des chercheurs vivant en Espagne, en France, en Italie etc… Ces lettres contenaient des notions extrêmement compliquées, attestant d’une connaissance scientifique très avancée. Beaucoup des scientifiques qui les ont reçues, admirent plus tard, qu’ils ont été inspirés par ces lettres, et qu’ils leur doivent beaucoup au niveau de leurs inventions et découvertes.
Dans ce livre , on trouve aussi, un cas inconnu semblable au cas UMMO, concernant l’Italie centrale, et plus spécifiquement la ville de Rome et les ruines archéologiques étrusques de Veio.
Durant les années 70, à ces endroits, plusieurs extraterrestres agirent, et ils s’appelaient eux-mêmes : « Les Ummites italiens ». Ils paraissaient humains et pour cette raison, pouvaient se cacher parfaitement et s’intégrer dans notre société. Ces êtres, qui possédaient une technologie très en avance sur la nôtre, produisaient des phénomènes qui, pour nous, ressemblent à de la magie et ils utilisaient leurs capacités, pour diriger et manipuler un groupe de jeunes ufologues enthousiastes.

Mais la vraie bombe contenue dans « Contact de masse », explose dans le troisième chapitre, L’histoire de « FRIENDSHIP ».(AMITIE)
Dans ce chapitre, nous assistons à la révélation d’un secret, qui a sévi, pendant quelques décades, et qui ne fut cité que très sporadiquement et avec réticence , par quelques rares enquêteurs, les mieux informés. Ils avaient eu vent, qu’ en Italie, de 1956 à 1978, quelque chose d’énorme s’était produit, mais tous leurs efforts , pour découvrir la vérité avaient échoué. Le fait est que le groupe de personnes concernées, dans cette histoire, avait décidé de tout garder secret. Plusieurs d’entre eux étaient des gens célèbres et influents, et ils ne voulaient pas détruire leurs vies et leurs carrières, en disant qu’ils rencontraient face à face, des personnes extraterrestres. Ils savaient que le monde n’était pas prêt.
Enfin, actuellement, le professeur Stefano Breccia( membre de « Friendship » lui-même, comme chacun peut le vérifier facilement) produit beaucoup de documents impressionnants et des témoignages révélant la vérité sur l’histoire toute entière et rend hommage et justice à la mémoire de son grand ami, le regretté Dr. Bruno Sammaciccia, figure pivot du groupe « Friendship », et lui donne la parole en publiant l’enregistrement d’une longue interview avec lui.
Le professeur Bruno Sammacicca était un psychologue et théologien de Pescara. Il a écrit plusieurs ouvrages sur des sujets religieux, dont des études sur les miracles, les reliques saintes, l’Ordre de St François d’Assise et l’histoire comparée des religions. Ses travaux ont été traduits dans de nombreuses autres langues et sont présentés dans plusieurs bibliothèques religieuses à travers le monde. Il a reçu le prix de l’UNESCO :« homme de l’année » en 1982, et était l’ami de plusieurs personnalités importantes, et de hauts prélats ; et même le pape Karol Woytila du temps où il était cardinal de Cracovie, écrivit une dédicace amicale sur l’un de ses livres. Son image publique et irréprochable cachait une réalité fantastique, digne de la science-fiction. De 1956 à 1978 , Bruno Sammaciccia et plusieurs compagnons ont eu d’intenses et continuels contacts avec des entités extraterrestres, venant de planètes orbitant autour de différentes étoiles, distantes de plusieurs années-lumière de notre système solaire, et formant une partie de la Confédération Galactique.
Exactement comme Enoch Wallace, le caractère central de « Way Station » de Clifford Simak, Bruno Sammaciccio se trouva au centre d’un incroyable passage d’aliens sur la planète Terre. Ils avaient des bases souterraines , la plus grande étant sous l’Adriatique, et mesurant plus d’une centaine de kilomètres. La mission de Bruno Sammaciccia allait de l’achat et du transport de provisions jusqu’aux bases, à l’organisation d’un groupe de terriens sélectionnés, capables de comprendre la connaissance alien et de la faire connaître au fur et à mesure à l’humanité.
L’opération toute entière devait rester secrète. Le nombre total d’heureux terriens admis dans ce groupe fantastique , atteignait les 200, estime le professeur Breccia, pendant que d’autres groupes similaires se formaient en Autriche, Allemagne et Russie. Ils s’appelaient spontanément « Friendship », « Freudshaft », « Amitié » et enfin « Amincizia » parce que la chaleur merveilleusement « humaine » des Visiteurs de l’Espace, suggérait les mêmes sentiments à tous.
Bruno Sammaciccia donna le nom de code de ses AMIS: « W. 56 »(W pour le signe de la victoire et 56 , l’année du premier contact.) .Il les décrivait semblables aux hommes, dans la forme mais de tailles diverses, allant d’un à trois mètres et demi. A une occasion, lui et ses gens, virent à distance , des géants de 6 m. de haut.
Ces aliens parlaient « normalement » ,s’intégraient parfaitement dans notre société et avaient une connaissance de notre monde et de notre histoire plus approfondie que la nôtre. Ils possédaient des technologies, comme la téléportation, ou le voyage interstellaire, mais pouvaient aussi piloter nos voitures ou nos avions. Ils aimaient notre nourriture et même fumaient. Ils savaient que cette habitude pouvait être dangereuse et prenaient régulièrement quelques antidotes. De toute manière, dans l’environnement recrée de leurs différentes atmosphère et gravité , leur corps se trouvait décontaminé de toute substance toxique. Cet effet régénérant fut aussi expérimenté par Sammaciccia et ses amis ,qui avaient accès aux bases souterraines. Les aliens W 56 disaient qu’ils désiraient aider les humains à survivre, parce que ,surtout ces dernières années, la civilisation humaine avait choisi des voies dangereuses, croyant aveuglément dans la science et oubliant tout sens moral. Ils disaient que d’autres civilisations, dans l’espace et sur Terre, qui avaient fait les mêmes erreurs, avaient toutes invariablement péri. Ils ne pouvaient interférer sur le plan de l’ensemble, pour ne pas détruire notre culture, mais ils pouvaient enseigner peu à peu, un petit nombre de gens sélectionnés pour un meilleur futur et leurs messages devaient atteindre le plus grand nombre de gens possible, à travers le monde, de génération en génération.
Malheureusement , les W56 furent violemment attaqués par une race hostile , qu’ils appelaient « nos frères ennemis » et pour cette raison, également ,la race humaine se trouvait involontairement au cœur d’ une sorte de « guerre des étoiles ».Sammaciccia renomma ces ennemis « CTR »(de « contraire »)et l’un des devoirs de « Friendship » consistait à protéger les W 56 ,des actions démoniaques du CTR . Les CTR sont décrits, comme totalement semblables à nous. Et ceci les rend extrêmement dangereux, car ils ont envahi notre société, et sont hyper équipés techniquement et sans morale.
Après presque trente ans de ces interactions fantastiques, l’histoire de « Friendship » se termina tragiquement. Les W 56 furent vaincus, le CTR détruisit les énormes bases où les hommes s’étaient rendus si souvent et la mer Adriatique explosa en plusieurs colonnes d’eau immenses, causant la mort de nombreux pêcheurs, en 1978. Sammaciccia déclara que les hommes aussi, étaient coupables de cette horrible fin , parce qu’ils n’avaient pas eu confiance
Les uns dans les autres, et n’avaient pas suffisamment soutenu leurs Amis étrangers.
Enfin, les W 56 promirent qu’ils reviendraient au début du nouveau siècle et Bruno Sammaciccia termina la longue interview à Stefano Breccia, en souhaitant les revoir à nouveau. Malheureusement , le théologien mourut en 2003, sans voir son vœu réalisé, sur cette Terre. Il ne nous reste que sa parole touchante et nous avons le devoir d’étudier l’énorme quantité de faits concrets et vérifiables contenus dans le livre de Stefano Breccia.
Parlons un peu de ces faits : à la fin de son livre, nous pouvons voir une photo nette d’un W 56. La personne est en pleine lumière et les caractères de son corps et de son visage sont parfaitement détaillés. Pour la première fois en ufologie, l’image d’un prétendu alien est claire, humaine( quelle est sa taille ?), sans trace d’effets photographiques pour la rendre plus « exotique ». Maintenant, les chercheurs et les « débunkers » voudront évidemment essayer de vérifier la photo , en confrontant ce visage à d’autres, pour découvrir des visages semblables, probablement dans les archives de la police. Ce visage est trop reconnaissable . Qu’arrivera-t-il si quelqu’un découvre cette photo et s’écrie : « Hé, je le connais, c’est mon cousin ! » (ou mon frère, mon ami, mon mari ,etc, etc, etc…) ? Toute l’histoire s’effondrera.
Aussi, pourquoi le docteur Breccia expose son nom et sa carrière à un tel risque ? Peut-être parce qu’il est TOTALEMENT CERTAIN, que la personne n’était pas terrestre.
Si l’histoire de « Friendship » est vraie , elle représente un cas des plus importants en ufologie et un immense héritage pour l’humanité.

[image]

20 FÉVRIER 1962 - 50ème ANNIVERSAIRE DU VOL ORBITAL DE JOHN GLENN ET DE FRIENDSHIP 7
SOURCE
[image]
Nous sommes le 20 février 1962. L’astronaute américain John Glenn s’installe à l’intérieur de la capsule Friendship 7. Il espère enfin décoller. Prévu pour décembre 1961, ce vol tant attendu a déjà été repoussé plusieurs fois(11 fois).Il est 14h47 (heure universelle) lorsque la fusée Atlas LV-3B, emportant la capsule Friendship 7 et John Glenn à son sommet, décolle du Pad de tir LC-14.Le décollage est suivi avec attention, et même passion, par plus de 100 millions d’américains.
[image][image]

Après 2 min 24 sec, la tour de sauvetage est éjectée. Après 5 min (14h52 heure universelle), la capsule est en orbite. John Glenn devient le premier américain en orbite (après les 2 vols suborbitaux de Shepard et Grissom).Le début de mission se passe parfaitement bien au début. John Glenn remplit parfaitement les objectifs demandés par le programme de vol. La vitesse orbitale est de 17 544 mp/h.
[image]

Lors de la première orbite, le moteur automatique chargé de l’orientation de la capsule tombe en panne. John Glenn corrigera manuellement durant tout le vol, les corrections d’ajustement de l’orientation, ce qui entrainera une consommation plus rapide que prévue du carburant.

Lors de la 2ème orbite, le Contrôle au sol remarque qu’un des indicateurs signale un dysfonctionnement. C’est le ‘’Segment 51’’. Il indique qu’il pourrait y avoir un problème avec le système d’atterrissage. Les verrous qui maintiennent le bouclier thermique contre la capsule sont déverrouillés. Seules les sangles du container des rétro-fusées maintiendraient encore le bouclier en place. Et les contrôleurs au sol décident de ne pas prévenir tout de suite John Glenn. Pensant que juste le container des rétro-fusées pourrait sauver le retour, ils demandent à John Glenn de ne pas le larguer comme prévu lors de la phase de rentrée.

[image]
Au cours de cette même orbite, John Glenn constate l’apparition de lucioles (fireflies) lumineuses autour du vaisseau. Cet étrange phénomène, ne trouvera d’explication que 3 mois plus tard, lors du vol de Scott Carpenter. Le même phénomène se produisant, on trouva l’explication : il s’agissait de petites particules d’ergols congelés qui s’échappaient des moteurs d’orientation.

De plus, il y avait une montée de température anormale de la combinaison spatiale et un taux excessif d’humidité dans la capsule. John Glenn devait aussi jongler avec ces paramètres.

A la 3ème orbite, il fût décidé le retour sur Terre de Friendship 7. John Glenn commence sa manœuvre de désorbitation à 04h33 de vol, au-dessus du Pacifique, à l’approche des côtes californiennes. Traversant les Etats-Unis, John Glenn effectue son splashdown après 04h56 minutes de vol. D’après la NASA, le lieu exact d’amerrissage est 21°20′N 68°40′W / 21.333°N 68.667°W à quelques 60 km de la zone prévue. Il sera recueillit par le destroyer USS Noa.
On s’aperçut, après examen de la capsule, que le problème du ‘’Segment 51’’ n’était qu’un simple défaut du capteur lumineux.
Le vol, malgré ces quelques soucis, a été un succès. John Glenn devint un héros.21.333; -68.667 Le début d’une ''John Glenn mania…''

[image]


_________________________________________________________________________

L'OPÉRATION FRIENDSHIP EST EN RAPPORT AVEC LES EXTRATERRESTRES
VIDEO CLIQUEZ

"Certains rapports sur les OVNI sont fondés."

Et quelques années plus tard...

Au cours d'un show télévisé sur la chaîne américaine NBC, le mardi 6 mars 2001 :


"Back in those glory days, I was very uncomfortable when they asked us to say things we didn't want to say and deny other things.
Some people asked, you know, were you alone out there ?
We never gave the real answer, and yet we see things out there, strange things, but we know what we saw out there.
And we couldn't really say anything.
The bosses were really afraid of this, they were afraid of the War of the Worlds type stuff, and about panic in the streets.
So, we had to keep quiet.
And now we only see these things in our nightmares or maybe in the movies, and some of them are pretty close to being the truth."

"En ces jours glorieux, j'étais très mal à l'aise lorsque l'on nous demandait de dire des choses que nous ne voulions pas et d'en démentir d'autres.
Certaines personnes nous demandaient, vous savez, étiez-vous seuls là haut ?
Nous n'avons jamais répondu la vérité, et cependant nous avons vu des choses là bas, des choses étranges, mais nous savons ce que nous avons vu là haut.
Et nous ne pouvions réllement rien dire.
Nos supérieurs avaient vraiment très peur de cela, ils avaient peur d'un truc du genre de la guerre des mondes, et de la panique générale dans les rues.
Donc, nous devions rester silencieux.
Et maintenant nous voyons ces choses seulement dans nos cauchemars ou peut-être dans des films, et certaines sont très proches de la vérité.
"

[image]


FANTASTIQUE DÉCOUVERTE D’UNE BASE SOUS-MARINE MASSIVE AU LARGE DE LA CÔTE CALIFORNIENNE SUR GOOGLE EARTH
[image]
VIDEO CLIQUEZ

PERTER CHURCH ÉMISSION

Une entrée géante sous-marine a été découverte au large de la côte de Malibu, à Point Dume qui semble être le Saint-Graal des chercheurs d’OVNI au cours des 40 dernières années.
La structure a une forme de plateau de 2 km x 4 km de long, à 10 km de la côte.
L’entrée présente des piliers de soutien et mesure 800 mètres de largeur sur 200 mètres de haut.
La dalle posée sur les piliers pourrait presque résister à une bombe nucléaire avec ses 170 mètres d’épaisseur.
La découverte a été faite par Maxwell, Dale Romero et Church Jimmy.

La base sous-marine a été un mystère pendant de nombreuses années avec des centaines d’observations d’OVNI … beaucoup de photos … mais l’entrée de la base est resté inaccessible … jusqu’à maintenant.
L’entrée pourrait accueillir de gros sous-marins nucléaires ou de grands OVNI et peut-être permettre l’accès aux différentes installations militaires souterraines des États-Unis qui sont au milieu du désert de Mojave Las Vegas et Reno.
Dans les photos vous pouvez voir sa position par rapport à la côte, Los Angeles et ses environs naturels qui ne correspondent pas avec la structure elle-même … qui est énorme.
Les piliers de soutien à l’entrée ont plus de 200 mètres de haut.

Malibu, en Californie, est connu dans le monde entier pour sa beauté et que c’est le terrain de jeu des personnalités riches et célèbres.
Peu de gens savent que c’est aussi la terre des ovnis.
À la fin des années 1950, nous avons vu, avec mon voisin et certains de ses amis qui observaient le soleil couchant sur ​​l’océan Pacifique, trois ovnis lumineux sortir de l’eau à grande vitesse et allant en direction des montagnes de Santa Monica avant de disparaître au loin.
Ma famille a déménagé vers 1962.
Nous avions une vue parfaite de la plage de Zuma depuis notre cour avant et vers les montagnes depuis notre arrière-cour, et le ciel rempli d’étoiles au-dessus de nous dans la nuit.
Pendant les années 1960, les gens ont souvent vu des ovnis autour de Malibu, mais beaucoup de gens prenaient des substances hallucinogènes aussi.
Cependant, au début des années 1970, des familles entières descendaient à la plage de Point Dume la nuit pour regarder les ovnis multicolores qui plongeaient sous l’eau.

Voici les coordonnées Google Earth: 34 ° 1’23 .31 « N 118 ° 59’45 .64″ W

[image]
[image]

GERARD AARTSEN - GEORGE ADAMSKI
L'affaire n'intéresse plus personne ? Ce n'est pas vrai car, à côté de ceux qui affirment haut et fort que l'affaire est classée, il y a quand même toujours des supporters d'Adamski, comme, par exemple, Gerard Aartsen (auteur de : « George Adamski – A Herald for the Space Brothers .»



[image]


[image]


MORDRE A L'HAMEÇON!(son Ame)
Complément a l'un des sujets discutés apres le Vidéorandia
[image]
Lorsque tu va à la pêche pourquoi le poisson mord t'il à l'hameçon ?
Parce qu'il a faim ? Non.
Parce que le pêcheur sait comment le prendre par son point faible. Il le taquine et l'excite jusqu'à le rendre complètement fou, au point où il se lance sans retenu sur un vulgaire morceau de métal brillant dans l'eau. Ce qui est important de noter ici est que c'est de son plein gré que le poisson mord à l'hameçon car le meilleur pêcheur du monde ne peut absolument rien faire si le poisson ne mord pas.

Cette histoire correspond bien à la manière dont le maître du monde et ses acolytes si prennent avec nous. À la différence du pêcheur eux ne se nourrissent pas de notre chair et de notre sang mais de nos émotions (Eh oui!). Tout leur plaisir consiste à susciter en nous un maximum d'émotion. Ils viennent à la pêche dans notre monde en magouillant de toute les manières qu'ils peuvent. Notre technologie et notre science ont aucun effet sur eux si ce n'est de leur servir de munition pour monter des plans de magouille plus grandiose chaque fois et donc de récolter une plus grande quantité d'émotion.

Tu es détectable par tes émotions.
N'est-ce pas par les émotions d'un père envers son fils que Darth Vader sentait la présence de Luke Skywalker ?

Pour sentir la vibration d'une mouche sur un lac il faut que l'eau du lac soit parfaitement calme comme un miroir.
Les émotions sont comme l'eau du lac, celui dont le lac est agité ne distinguera même pas les vagues produites par un bateau.

Si le maître du monde se nourrie de nos émotions pourquoi semble t'il avoir tendance à produire plus d'émotions négatives ?
Hypothèse: Peut être que les émotions sont, pour lui, comme le sucre pour nous, une source d'énergie pour le corps.

Il y a ceux qui se nourrissent de glucose. Un sucre a absorption rapide, qui donne beaucoup d'énergie. C'est la colère, la haine. N'est-ce pas ce que disait l'empereur à Luke Skywalker: "Laisse monter ta colère et ta haine, sens la puissante du côté obscur de la Force". Elle est plus séduisante, plus facile. Mais, elle crée une dépendance comme la drogue. Elle s'épuise rapidement dans le corps et doit être renouvelé souvent.

Il y a ceux qui se nourrissent de sucre lent comme l'amidon. C'est l'amour, la vertu, la bonté. Le chemin est plus long mais beaucoup plus nourrissant et puissant. Cette force ne perturbe pas l'esprit de l'être qui y conserve toute sa conscience.ere du poisson terminer(Je vous ferai pêcheur d'Hommes).
SOURCE
[image]

Fil RSS du sujet
193983 messages dans 39431 fils de discussion, 1017 utilisateurs enregistrés, 72 utilisateurs en ligne (3 enregistrés, 69 invités)
Temps actuel sur le forum : 28/09/2022, 22:35
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum