Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

Mesure d'oxygène avec et sans masque facial.

par Minimalist, mercredi 01 juillet 2020, 01:35 (il y a 7 jours) @ Caton

OSHA n'est pas un technicien, mais une organisation du gouvernement des États-Unis.
OSHA = Occupational Safety and Health Administration


Voici ce que OSHA mentionne au sujet d'une teneur en oxigène inférieure à 19.5%:
SOURCE

''Le paragraphe (d)(2)(iii) de la norme de protection respiratoire considère que toute atmosphère dont la teneur en oxygène est inférieure à 19,5 % est déficiente en oxygène et immédiatement dangereuse pour la vie ou la santé. Afin de garantir que les employés disposent d'une source fiable d'air ayant une teneur en oxygène d'au moins 19,5 %, les paragraphes (d)(2)(i)(A) et (d)(2)(i)(B) de la norme de protection respiratoire exigent que les employeurs travaillant dans des conditions d'insuffisance d'oxygène fournissent à leurs employés un appareil respiratoire autonome ou un appareil respiratoire à adduction d'air sous pression avec masque complet et alimentation en air autonome auxiliaire. Dans le préambule de la version finale de la norme de protection respiratoire, l'OSHA a longuement discuté de la raison pour laquelle elle exige que les employés respirent un air composé d'au moins 19,5 % d'oxygène. L'extrait suivant, tiré du préambule, explique le fondement de cette exigence :

Les êtres humains doivent respirer de l'oxygène . ... pour survivre, et commencent à souffrir d'effets néfastes sur leur santé lorsque le niveau d'oxygène de l'air qu'ils respirent tombe en dessous de [19,5 % d'oxygène]. En dessous de 19,5 % d'oxygène... . . l'air est considéré comme déficient en oxygène. À des concentrations comprises entre 16 et 19,5 %, les travailleurs qui se livrent à un effort quelconque peuvent rapidement devenir symptomatiques car leurs tissus ne parviennent pas à obtenir l'oxygène nécessaire à leur bon fonctionnement (Rom, W., Environmental and Occupational Medicine, 2e édition ; Little, Brown ; Boston, 1992). L'augmentation du rythme respiratoire, l'accélération du rythme cardiaque et les troubles de la pensée ou de la coordination se produisent plus rapidement dans un environnement pauvre en oxygène. Même une perte momentanée de coordination peut être dévastatrice pour un travailleur si elle se produit alors qu'il exerce une activité potentiellement dangereuse, comme monter sur une échelle. Des concentrations de 12 à 16 % d'oxygène provoquent de la tachypnée (augmentation du rythme respiratoire), de la tachycardie (accélération du rythme cardiaque) et une altération de l'attention, de la pensée et de la coordination (par exemple, Ex. 25-4), même chez les personnes qui se reposent.
(...)

(Federal Register, Vol. 63, p. 1159.) Le bilan de la réglementation relative à la norme de protection respiratoire justifie clairement l'adoption de l'exigence selon laquelle l'air respiré par les employés doit avoir une teneur en oxygène d'au moins 19,5 %. Une concentration moindre d'oxygène dans l'air respirable des employés pourrait les mettre en danger physiologiquement et diminuer leur capacité à faire face aux autres dangers qui peuvent être présents sur le lieu de travail.''

---
''Peu m'importe ta croyance, comment est ton coeur ?''

Urgent:
Le temps des conséquences

Planter

  111 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

158919 messages dans 33797 fils de discussion, 922 utilisateurs enregistrés, 56 utilisateurs en ligne (2 enregistrés, 54 invités)
Temps actuel sur le forum : 07/07/2020, 23:44
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum