Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion

Ensemble stoppons la 5G !

par Jeromec, vendredi 08 novembre 2019, 15:04 (il y a 12 jours) @ Jeromec

https://www.stopponsla5g.ca/post/bulletin-1-ensemble-stoppons-la-5g?fbclid=IwAR1wVyiD3Q...

Bien le bonjour !

Voilà plusieurs semaines que je me propose de vous envoyer ce premier bulletin de la campagne Stoppons la 5G – Vivons sans danG, dont le nom résume à lui seul les objectifs ambitieux que le comité organisateur, dont je fais partie, a souhaité adopter. Il en avait été amplement question dans le bulletin d'information envoyé le 12 août dernier à plus de 2200 personnes. Fait remarquable, personne n'avait alors demandé à être retiré de la liste d'envoi. Dorénavant, ces bulletins seront diffusés via le service du groupe RiseUp qui « fournit des outils de communication en ligne pour les personnes et les groupes qui militent en faveur d'un changement social libérateur ». Comme vous pouvez le constater à la fin de ce bulletin, les explications sont fournies si vous souhaitez vous désabonner des futurs envois ou changer vous-même l'adresse de courriel où ils vous sont envoyés.

En presque 3 mois, bien des choses ont été réalisées : le site Web de la campagne est en ligne depuis la mi-septembre à https://www.stopponsla5g.ca en version française, en constante amélioration, et une version anglaise devrait être disponible d'ici quelques semaines tel qu'indiqué. Je ne m'y attellerai toutefois que lorsque seront terminées plusieurs dossiers exigeant encore de l'attention en priorité. Je vous encourage à vous réserver du temps pour découvrir le site, en commençant par le lien s'intitulant «Pourquoi s'opposer à la 5G» en page d'accueil. Le blogue comporte déjà 15 publications étoffées totalisant 150 minutes de lecture, sans compter les vidéos que certaines contiennent. Je diffuse régulièrement des publications sur plusieurs pages Facebook francophones du Québec, et même en Suisse et à Monaco, afin que le contenu du blogue et les nouvelles relatives à la campagne profitent d'une large diffusion. Si vous aimeriez suivre ce que la campagne diffuse sur ce réseau social, je vous recommande de vous abonner à la page Facebook du groupe Stop 5G Montréal créé il y a près de 2 semaines.

Parmi les nouvelles d'importance qui ont été diffusées, je recommande la suivante, datée du 15 octobre, à votre attention : Le Bloc Québécois prend position en faveur d'un moratoire sur la 5G au Canada. Vous pourrez notamment découvrir le questionnaire que nous avions envoyé aux 5 principaux partis politiques à l'occasion de la campagne électorale fédérale, et les réponses fort encourageantes fournies par le Bloc Québécois. La nouvelle de leur appui à l'idée d'un « moratoire sur l’implantation du réseau 5G tant que les inquiétudes subsisteront concernant la cybersécurité et la protection de la vie privée des citoyens »nous avait fortement encouragé, tout comme leur appui à plusieurs autres propositions énoncées dans ce questionnaire. Leur engagement à déposer « un projet de loi pour que le fédéral soit obligé de respecter les lois québécoises et les règlements municipaux en matière d’aménagement du territoire »a une importance particulière à nos yeux. Le Bloc Québécois poursuivait en écrivant : « Nous croyons que les citoyens doivent être dûment avisés de l’implantation de tours cellulaires ou d’antennes dans leur communauté et nous croyons que les villes et le Québec doivent pouvoir s’opposer à tout projet qui ne respecte pas nos lois et règlements ou qui ne rencontre pas les critères minimaux d’acceptabilité sociale. »Le Bloc Québécois indiquait aussi vouloir tenir compte des 12 recommandations contenues dans le rapport publié en juin 2015 par le Comité permanent de la Santé, et concluait en déclarant : « Nous sommes favorables au respect du principe de précaution. Il faut freiner l’instauration du 5G le temps de clarifier les inquiétudes concernant la cybersécurité et la protection de la vie privée des citoyens. Le Canada avance trop vite et avec insouciance. Il faut d’abord étudier les impacts en comité, notamment sur la santé. »

Dans nos efforts pour obtenir le maximum de retombées de cette percée majeure, nous avons décidé d'investir plus de 769$ — en faisant confiance que nous recevrons de votre part un coup de pouce suffisant pour éponger cette dette— afin de financer la diffusion d'un communiqué de presse, via le fil de presse du réseau de distribution Cision, afin de nous assurer que le maximum de médias francophones québécois découvrent l'existence de ces prises de position et engagements du Bloc Québécois, ainsi que de notre campagne qui se manifestait ainsi pour la première fois de façon officielle. Nous espérions que les journalistes posent des questions à ce sujet au chef du Bloc, Yves-François Blanchet, le jour de la diffusion du communiqué, mais ce qui retenait alors surtout l'attention des médias c'était la montée rapide en popularité du Bloc dans les intentions de vote, et nous n'avons donc pu bénéficier de la visibilité médiatique espérée. Toutefois, les données fournies dans le rapport de Cision au 5e jour après la diffusion du communiqué indiquaient que ce dernier a été consulté plus de 485 fois en ligne, ce qui nous permet de croire que des graines ont pu ainsi être semées, ouvrant la possibilité d'une couverture sur la campagne dans les semaines à venir. De fait, le magazine mensuel Protégez-vousnous a contacté la semaine dernière dans le cadre d'un projet de reportage sur les inquiétudes soulevées en termes d'impacts sur la santé de la 5G. Nous espérons que l'existence de notre campagne y sera mentionnée et que la couverture sera objective et équilibrée. Dans le prochain bulletin, je pourrai sans doute vous en dire plus.

Parallèlement à cet effort, nous avons aussi entrepris d'importantes démarches pour faire en sorte de pouvoir bloquer efficacement la mise en service prévue au début de 2020 de 200 antennes 5G présentement déployées au centre-ville de Montréal dans le cadre du projet Laboratoire d'innovation urbaine. Je ne peux vous donner de détails pour le moment sur une de ces démarches tant que nous n'aurons pas obtenu la confirmation de l'engagement d'un acteur important qui pourrait apporter la contribution d'une expertise et d'une réputation solides pour obliger la ville de Montréal à mettre ce projet sur la glace. Toutefois, pour commencer sans plus tarder à signaler au conseil municipal de Montréal qu'une opposition citoyenne de plus en plus importante se dresse sur la voie de l'acceptabilité sociale que la ville espère en appui au déploiement de la 5G, intimement liée au projet de ville intelligente soutenu grâce à un prix de 50 millions de dollars du Défi des villes intelligentes que Montréal a remporté le 14 mai dernier, nous avons lancé le 22 octobre dernier la pétition LA 5G À MONTRÉAL : UN G DE TROP ! (disponible également en version anglaise) ayant déjà obtenu près de 1600 signatures. Il va s'en dire que nous vous encourageons vivement à la lire et à la signerà votre tour, si ce n'est pas déjà fait, et surtout à nous aider à la faire connaître et signerpar le maximum de gens possibles. Comme la ville prévoit activer les antennes 5G au début de 2020, nous aimerions pouvoir remettre à la mairesse le maximum de signatures au début de janvier lors d'une rencontre que nous espérons obtenir afin que cette démarche puisse avoir le maximum d'impact.

Il est clair pour le comité organisateur que si nous parvenons à stopper la 5G à Montréal, il sera beaucoup plus facile d'amener les entreprises de télécommunication à réexaminer leurs projets de déploiement de la 5G à la lumière de la levée grandissante de boucliers que la campagne vise à susciter. Comme en Australie, où l'industrie a d'elle-même reconnu le 17 septembre dernier que les craintes importantes pour la santé soulevées par la 5G au sein de la population justifiaient de renoncer au déploiement de la 5G dans tout le pays, nous croyons possible de créer, avec encore beaucoup de travail et la collaboration de milliers de personnes — à commencer par VOUS qui lisez ceci — des conditions de rejet généralisé de cette technologie qui rendront tout simplement trop risqué pour ces entreprises d'investir les milliards que nécessiteraient l'installation de centaines de milliers de nouvelles antennes partout au Canada. Et clairement, l'objectif de notre campagne ne se limite pas au Québec. Nous avons des contacts avec plusieurs militants et groupes, engagés dans la bataille il y a quelques années contre les compteurs intelligents à travers le pays, qui ont manifesté le désir de participer à cet effort commun. Nous avons également quelques contacts au niveau international afin de coordonner nos efforts avec d'autres, notamment pour participer à une Journée mondiale de protestation contre la 5G qui se prépare pour le 25 janvier prochain, tel que nous l'apprenait hier Arthur Firstenberg (instigateur de l'INTERNATIONAL APPEAL Stop 5G on Earth and in Space) dans son plus récent bulletin, où il nous alertait sur la nouvelle demande d'Elon Musk qui espère pouvoir mettre en orbite 30 000 satellites de communication 5G de plusque les 12 000 pour lesquels il a déjà reçu une autorisation. Son bulletin est publié presque en entier dans le fil d'information à http://www.cqlpe.ca/#DR#DRque je continue à garder quotidiennement à jour.

Pour en revenir à l'Australie, la grande mobilisation citoyenne contre la 5G dans ce pays est la principale raison pour laquelle la 5G n'y sera pas déployée. Le nombre et l'union font la force. Plus de 83 groupesdisséminés dans tout le pays ont créé la masse critique d'opposition nécessaire, en plus de la campagne d'envoi de mises en demeure aux patrons des entreprises de télécommunications à l'instigation de l'avocat Raymond Broomhall (détails ICI), une démarche que nous allons émuler sous peu ici avec votre collaboration.

Ceci m'amène à vous parler du développement de notre propre réseau québécois de groupes Stop 5G locaux déjà enclenché et pour lequel nous espérons vivement la participation active du maximum de personnes recevant ce bulletin — si vous avez la fibre militante et un peu de temps à y consacrer. Après la création du groupe Stop 5G Val Davidl'été dernier, il y eu celle de Stop 5G Montréalet celle de Stop 5G Suttonqui a organisé dimanche matin dernier une séance d'information La réalité sur la 5G annoncéeà laquelle plus de 80 personnes ont participé. Si vous lisez le document de présentation(1138 mots) utilisé par M. Jean Navert, représentant de la compagne à cette occasion, vous en apprendrez beaucoup sur notre démarche. À la suite de cet événement, plusieurs personnes ont signalé aux organisateurs leur désir de fonder un groupe local Stop 5G, dont à Sherbrooke, Ham-Sud et à Potton. D'autres personnes nous ont signalé leur intention de faire la même chose à Drummondville, Prévost, Durham, Ste-Adèle, Saint-Adrien et Shefford, entre autres. Si vous sentez le même appel intérieur à faire votre part pour stopper la 5G, je vous encourage à nous le signaler sans tarder en écrivant à contact@stopponsla5g.cqlpe.capour tous les endroits à l'extérieur de la grande région de Montréal et à stop5gmontreal@gmail.compour Montréal, y compris Laval, Longueuil et les couronnes nord et sud. Une rencontre est prévue le 30 novembre à Montréal. Cette réunion sera réservée aux personnes déjà fermement déterminées à créer un groupe local dans leur arrondissement ou dans une des 72 autres municipalités du grand Montréal. L'appel est lancé...

Tel qu'expliqué à https://www.stopponsla5g.ca/campagne (à consulter sans faute si ce sujet vous intéresse) d'ici peu, nous serons en mesure de fournir un manuel d'organisation fournissant conseils et outils (dépliants, affiches, etc) pour former un groupe local ainsi qu'une trousse d'information sur la 5G à l'intention des conseils municipaux. Nous encourageons quiconque veut agir en ce sens de nous en informer d'abord et d'attendre le manuel et la trousse afin de pouvoir éviter de faire un faux pas en voulant précipiter les choses.

En terminant, je me dois de vous faire part d'une demande de participation essentielle au succès de notre campagne, soit une aide financière par un don via le bouton «Je fais un don» que vous trouverez à https://www.stopponsla5g.ca/campagne où vous verrez aussi où adresser un don par la poste et d'autres informations utiles. Nos dépenses jusqu'ici se montent à 1047.40 $ (pour la réservation du nom de domaine, l'hébergement du site et la diffusion du communiqué de presse), tandis que les dons reçus totalisent 477.87$ pour un déficit de 569.53 $, un montant que je dois payer prochainement sur ma carte de crédit. Nous aimerions disposer d'un montant de réserve d'environ 3000$ grâce auquel nous pourrons envisager diverses dépenses essentielles au développement de notre campagne, comme l'imprimerie de bannières pour les manifs à venir, d'affiches, de dépliants et de cartes, avec le logo la campagne et l'adresse du site, que nous distribuerons gratuitement aux responsables des groupes locaux en fonction de leurs activités de sensibilisation et de mobilisation. La production de vidéos et de podcasts est également envisagée. Nous aimerions aussi commander au printemps un sondage Léger pour la région de Montréal afin de démontrer aux élus municipaux l'absence d'acceptabilité sociale pour le déploiement de la 5G à Montréal et dans les municipalités environnantes.

L'utilisation d'Internet permet de faire d'importantes économies pour faire circuler l'information, mais il est important de pouvoir avoir aussi une présence autre que virtuelle sur la place publique. Disposer de moyens financiers conséquents est indispensable pour créer cette visibilité. Notez toutefois que vos dons ne serviront aucunement à donner des compensations financières à qui que ce soit. Notre plus grande richesse est le bénévolat par les personnes qui, comme moi, bénéficient de bonnes disponibilités en temps et en énergie grâce, entre autres, à leur retraite de la vie professionnelle active.

Voilà ! Je vous remercie à l'avance de toutes les contributions que vous serez inspiré.e.s à offrir — sous forme temps, de compétences diverses, d'idées, de militance dévouée et d'argent. Veuillez notez que je ferai tout mon possible pour répondre à tout courriel que vous pourriez m'écrire à contact@stopponsla5g.cqlpe.ca, mais qu'il est possible que cela prenne parfois quelques jours selon le nombre de courriels à répondre et les autres tâches dont je dois m'acquitter.
Ensemble stoppons la 5G !

Jean Hudon

Webmestre et membre du comité organisateur

Ce bulletin est archivé à ce LIEN.

PS. Merci de nous aider à la diffusion de ce bulletin en le faisant suivre à ceux et celles parmi vos contacts qui pourraient partager votre intérêt pour ce sujet. Si un.e ami.e vous a fait suivre ce bulletin et si vous souhaitez vous y abonner, vous pouvez soit cliquer sur le bouton Abonnement à https://www.stopponsla5g.ca/campagne et y remplir le formulaire, soit envoyer un courriel en blanc (rien comme sujet, rien dedans) à stopponsla5g-subscribe@lists.riseup.net à partir de l'adresse de courriel que vous souhaitez abonner, et confirmer ensuite votre demande dans le courriel que vous recevrez ensuite.

Le bulletin Ensemble stoppons la 5G a pour but de faire connaître à ses abonné.e.s les informations et développements pertinents à cette campagne provinciale afin de dynamiser l'action des groupes STOP 5G et l'engagement des citoyens québécois en appui aux objectifs de cette campagne. — The "Let's Stop 5G" newsletter keeps its subscribers up to date with the latest developments in this provincial campaign in order to galvanize the action of the STOP 5G groups and commitment of people towards achieving the objectives of this campaign.

  89 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

152048 messages dans 32472 fils de discussion, 947 utilisateurs enregistrés, 30 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 30 invités)
Temps actuel sur le forum : 20/11/2019, 21:49
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum