Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

COMPLÉMENT SURPRENANT #46 -COMPLET-

par gilles surprenant ⌂, jeudi 15 novembre 2018, 17:09 (il y a 837 jours) @ Spyrale

[image]

[image]
[image]VIDÉORANDIA #46-CLIQUEZ ICI-

[image]
[image]
[image]

[image]
SOURCE
[image]


[image]Les 46 livres que comprend l'Ancien Testament de la Bible de Jérusalem.

[image]Nombre de chromosomes que contient chaque cellule du corps humain, groupée en vingt-trois paires.

[image]Dans le psaume 46 de la bible du roi Jean d'Angleterre, le 46ème mot à partir du début est « shake » et le 46ème mot à partir de la fin est « spear », en référence à Shakespeare, qui, lorsque cette bible est parue avait 46 ans.


[image]

[image]
[image]
A L'Origine de Toute la Création c'est le Pere qui a Créé,La Volonté,l'Action,La volonté de Dieu, ses ordres, ses décrets. Que la volonté de Dieu soit faite. Il y a un fossé entre le désir et la volonté. En effet, il ne suffit pas de désirer une chose pour espérer l’obtenir, il faut encore la vouloir, c’est-à-dire mettre en œuvre les moyens nécessaires pour la conquérir.

Pour faire ou réussir une chose, il faut y mettre du sien. Celui qui est volontaire a un avantage vis-à-vis de celui qui n’est pas motivé. La volonté est le développement du souhait,un souhait qui s’est développé en une action. Quand le souhait devient action il devient volonté. "Les grandes âmes ont de la volonté, les faibles n’ont que des souhaits."

[image]

[image]


[image]
VIDÉO CLIQUEZ ICI--Historian Yuval Noah Harari on Vipassana Meditation-

La question la plus importante pour moi c’est : « Qu’est-ce que la réalité ? Qu’est-ce qui est vraiment réel, et non une fiction crée par mon esprit ? ». Pour répondre à cette question, il faut d’abord comprendre comment nous pensons.
Malheureusement, l’étude de l’esprit humain s’est toujours révélée difficile car nous n’avons pas de moyen d’observation direct. Les microscopes et l’IRMF nous permettent de regarder de très près le cerveau, mais le cerveau et l’esprit sont bien différents. Nous n’avons accès qu’à notre propre esprit. Et lorsque nous étudions nos propres pensées, il est très difficile de le faire de façon objective et systématique. Toute personne ayant déjà essayé de s’auto-étudier sait à quel point il est difficile d’évaluer ne serait-ce que le plus simple de ses processus mentaux, avant d’être distrait ou accablé.

[image]

C’est pour ça que je consacre deux heures par jour à la méditation. Chaque année, je participe à une retraite de méditation longue d’un mois voire deux.

Je pratique cette méditation Vipassana qui m’a été enseignée par S. N. Goenka (1924-2013) auquel est dédié Homo Deus.
https://fr.wikipedia.org/wiki/S._N._Goenka
[image]
Vipassana est une technique de méditation fondée sur l’observation de soi, qui permet une observation systématique et objective de son propre esprit. L’interconnexion est profonde entre l’esprit et le corps. À chaque instant, le corps ressent des sensations physiques et l’esprit réagit. Même si nous avons l’impression de réagir aux actions des autres, à un souvenir d’enfance ou à ce que nous avons vu à la télévision, nous réagissons en fait à une sensation corporelle présente ici et maintenant.

Vipassana enseigne une attention disciplinée et objective des sensations physiques et leurs interactions avec l’esprit pour atteindre la racine de nos schémas mentaux. Ce que j’ai pu observer directement grâce à la méditation est bien plus excitant que tous les gadgets technologiques que j’ai pu connaître jusqu’à présent. Dans le Vipassana, le pratiquant s’entraîne à observer de façon ordonnée et objective le ressenti du corps et les réactions mentales qu’il entraîne, ce qui permet de mettre au jour son profil mental le plus enfoui. La méditation n’est pas une fuite de la réalité. Elle permet d’entrer en contact avec la réalité.
[image]
Lorsque vous entraînez l'esprit à se concentrer sur quelque chose comme le souffle, cela vous donne également la discipline nécessaire pour vous concentrer sur des choses bien plus importantes et pour vraiment faire la différence entre ce qui est important et tout le reste. C’est une discipline que j’ai également introduite dans ma carrière scientifique. Il est si difficile, surtout lorsque vous traitez avec une histoire à long terme, de s'enliser dans les petits détails ou d'être distrait par un million de petites histoires et préoccupations différentes. Il est si difficile de continuer à vous rappeler quelle est la chose la plus importante de l’histoire ou la plus importante qui se passe dans le monde. La discipline pour avoir cette focalisation me vient vraiment de la méditation.

L'autre contribution majeure, je pense, est que l'exercice complet de la méditation Vipassana consiste à apprendre la différence entre fiction et réalité, ce qui est réel et ce ne sont que des histoires que nous inventons et construisons dans notre esprit. Près de 99%, vous réalisez que ce ne sont que des histoires dans notre esprit. Ceci est également vrai de l'histoire. La plupart des gens, ils sont simplement submergés par les histoires religieuses, par les histoires nationalistes, par les histoires économiques du jour, et ils prennent ces histoires comme étant la réalité.

Mon objectif principal en tant qu'historien est de pouvoir faire la différence entre ce qui se passe réellement dans le monde et les fictions créées par l'homme depuis des milliers d'années afin d'expliquer ou de contrôler ce qui se passe dans le monde.

Cette Méditation,le rôle qu’ils jouent dans ma vie, Tout d’abord, c’est très difficile. Vous n'avez aucune distraction, vous n'avez pas de télévision, vous n'avez pas de courrier électronique, pas de téléphone, pas de livre. Tu n'écris pas. Vous avez juste le temps de vous concentrer sur ce qui se passe réellement, sur ce qui est la réalité. Vous rencontrez des choses que vous n'aimez pas chez vous, que vous n'aimez pas dans le monde, que vous passez tellement de temps à ignorer ou à supprimer.

Vous commencez par les sensations corporelles les plus élémentaires de la respiration entrante et sortante, des sensations dans votre estomac, dans vos jambes et, à mesure que vous vous connectez à cela, vous acquérez la capacité d'observer réellement ce qui se passe. Vous obtenez une clarté en ce qui concerne ce qui se passe dans votre esprit. Vous ne pouvez pas vraiment observer la colère, la peur ou l’ennui si vous ne pouvez pas observer votre respiration. Votre respiration est tellement plus facile que d'observer votre colère ou votre peur.

Les gens veulent comprendre leur colère, comprendre leur peur. Mais ils pensent que l'observation du souffle, oh, ce n'est pas du tout important. Mais si vous ne pouvez pas observer quelque chose d'aussi évident et aussi simple que le souffle qui s'échappe, vous n'avez absolument aucune chance d'observer réellement votre colère, qui est beaucoup plus orageuse et beaucoup plus difficile.
[image]
Ce qui se passe au cours des 60 jours, c’est que lorsque votre esprit devient plus concentré et plus clair, vous allez de plus en plus profondément, et vous commencez à voir les sources de l’origine de toute cette colère, de toute cette peur et de cette peur. observer. Vous n'essayez pas de faire quoi que ce soit. Vous ne racontez aucune histoire à propos de votre colère. Vous n'essayez pas de le combattre. Il suffit d'observer. Qu'est-ce que la colère? Qu'est-ce que l'ennui? Vous vivez parfois des années et des années et vous ressentez de la colère, de la peur et de l’ennui tous les jours, et vous n’observez jamais vraiment comment vous vous sentez en colère. Parce que vous êtes trop pris dans la colère.

Les 60 jours de méditation, ils vous en donnent l'occasion. Vous pouvez avoir une vague de colère, et parfois, cela peut durer des jours et vous, des jours, vous ne faites rien. Vous venez d'observer. Qu'est-ce que la colère? Comment se sent-il réellement dans le corps? Qu'est-ce qui se passe réellement dans mon esprit quand je suis en colère? C’est la chose la plus étonnante que j’ai jamais observée, c’est vraiment d’observer ces phénomènes internes.

Il y a toujours une tentation de prendre un autre discours ou une autre conférence, mais je suis très discipliné à ce sujet car je sais que c'est vraiment important. C’est la source de mon succès scientifique, alors quand je planifie l’année à l’avance, la première chose que je fais est - je sais déjà qu’en 2017, je vais du 15 octobre au 15 décembre en Inde une retraite de méditation de 60 jours. C'est la première chose que je mets dans l'horaire. Tout le reste doit être arrangé autour de ça. C'était la même chose l'année dernière en 2016.
[image]
En fait, j’ai entendu parler de l’élection de Trump le 20 janvier seulement, car c’est à ce moment-là que je suis sorti de la retraite. Je suis entré début novembre et j'ai raté les élections. Comme je l'ai dit, vous n'avez absolument aucune distraction. Vous n'avez pas de liens avec le monde extérieur, pas de courriels, pas de télévision, donc vous ne savez pas ce qui se passe à l'extérieur,mais ce qui se passe à l'intérieur est tellement intéressant.


Nous perdons vraiment le contrôle de notre attention. Notre attention est détournée par toutes sortes de forces extérieures. Pour moi, pas seulement en méditation, mais quand je travaille, j'essaie d'être très très discipliné avec mon attention pour ne pas permettre aux forces extérieures de prendre le contrôle de mon attention.

Ma façon de vivre influence ma façon de penser et, espérons-le, les conclusions auxquelles je parviens dans ma recherche s'inscrivent dans la façon dont je vis. Parce que pour en arriver à une conclusion théorique qui n'a aucune influence sur votre vie réelle, à quoi ça sert?
-PAGE MÉDITATION -SITE OFFICIEL-

-VIDÉO CLIQUEZ ICI--Sam Harris and Yuval Noah Harari on meditation-

[image]

[image]
En Occident, l'étymologie classique du mot " méditation " vient du latin « meditari », qui signifie « s'exercer » ou « penser longuement et profondément. » Nous lisons donc dans la plupart des dictionnaires que la méditation est l'action de se soumettre à une longue réflexion ou qu'elle est une réflexion soutenue qui approfondit un sujet.
[image]
Pour le besoin de notre étude uniquement, nous allons proposer maintenant que le mot méditation ne vienne pas de sa racine habituelle mais plutôt d'une combinaison de deux mots latins : « medio » et « stare », « medio » signifiant « au milieu « et « stare », « se tenir. » Ainsi, la méditation serait une « médio…station ».D'abord, comme il serait enfantin de penser que « se tenir au milieu » signifie se tenir au centre d'une pièce, au milieu d'un grand champ de fleurs sauvages ou d'une grotte isolée sur le flanc d’une montagne, nous pourrions, pour le moment du moins, suggérer que la nouvelle définition du mot méditation soit comme suit : « processus mental par lequel notre attention est amenée à se poser ou à s'arrêter au centre de notre esprit, au centre de notre être ou de notre conscience. »Le Christ ne disait-il pas:« Là où deux ou trois se trouvent réunis en mon nom, je suis au milieu d’eux ».N’oublions pas que « le Royaume de Dieu » se situe avant tout « en nous-mêmes ».

[image]

[image]
[image]
Vipassana peut être traduit par « Insight » (aperçu, vision), une prise de conscience claire que l’on peut résumer à voir les choses telles qu’elles sont réellement, est une des plus anciennes techniques de méditation de l’Inde. Il y a plus de 2500 ans, elle a été redécouverte par le Bouddha Gautama, qui l’a enseignée en tant que remède universel à des maux universels, c’est-à-dire en tant qu’Art de Vivre.- Vipassana en langage sanskrit désigne dans l’enseignement du Bouddha la « vue profonde » ou « inspection ». -« La méditation Vipassana s’est entraîner l’esprit à regarder à l’intérieur de nous et à voir comment les choses se passent dans notre esprit et dans notre corps.» Vipassana permet la transformation de soi par l’observation de soi. C’est un voyage d’exploration de soi qui a pour but d’atteindre la racine commune de l’esprit et du corps.C’est ce voyage fondé sur l’observation, sur l’exploration des racines communes de l’esprit et du corps qui dissout les impuretés mentales.Dans la médiation Vipassana, le méditant se sert de sa concentration comme d’un outil par lequel sa conscience peut se détacher du mur de l’illusion qui le coupe de la lumière vivante de la réalité. Il s’agit d’un processus graduel de prise de conscience dans le fonctionnement interne de la réalité elle-même. Cela prend des années, mais un jour le méditant cisèle à travers ce mur et tombe en présence de la lumière. La transformation est terminée. Ça s’appelle Libération, et c’est permanent. La libération est le but de tous les systèmes de pratique bouddhistes. Mais les moyens d’y parvenir sont très divers.

[image]

[image]
[image]
Le terme Asana en sanscrit désigne les postures.Manière d'être assis » ou encore de « siège » ou de « situation ».Dans les années 1920, une équipe d'archéologues dirigée par John Marshall découvre, sur les bords de l'Indus ,Les plus anciennes représentations d'asanas trouvées dans les ruines de la cité de Mohenjo-Daro qui aurait été fondée trois mille ans avant notre ère. Le suffixe « -ana », qui suit une racine au degré plein, signale une action considérée comme « le fait de faire » ce que le sens sémantique de la racine évoque. Āsana est littéralement « le fait de s'asseoir ou d'être assis ». La traduction par « siège » se réfère aussi au « fait de siéger », dont le synonyme « posture assise » s'abrège souvent en « posture» dans les ouvrages consacrés au yoga. Un sens plus large se traduit par « mode de s'asseoir » ou « mode de station assise. Encore dénommées postures méditatives, beaucoup d’entre elles sont pratiquées lors de la méditation. Leur but est de capter les énergies cosmiques par l’intermédiaire des centres de force et de revigorer l’être. La respiration joue un rôle important dans les Asanas. En coordonnant la respiration et le mouvement, la pratique du Yoga devient harmonieuse. L’objectif des Asanas n’est pas de transformer en mouvement les énergies réprimées ou les tensions; il s’agit plutôt d’harmoniser le corps et l’esprit par l’observation consciente du processus mental et physique lors de chaque mouvement, ou lors de la relaxation.

[image]
[image]
Le Hatha-Yoga ou Hathayoga est un terme sanskrit.-Il se concentre sur la partie physiologique de l’être, d’où la multitude de postures (Asanas) pratiquées dans un seul but, harmoniser le corps et l’esprit. C’est un yoga énergétique.
[image]
En effet, si nous reprenons la signification du terme Hatha nous constatons qu’il est composé de deux mots, « Ha » qui signifie Soleil et « tha » qui signifie Lune. Il faut voir en ces termes, les opposés, mais aussi la complémentarité que représente la symbolique du soleil et de la lune tout comme le sont le Yang et le yin dans le Tao Chinois. Comme défini précédemment, Yoga est synonyme d’union, en conséquence le Hatha Yoga cherche à harmoniser par des exercices physiques, les deux énergies opposées mais complémentaires à des fins de stabilité de l’esprit.
[image]
Traditionnellement, le but du Hatha Yoga est d’unir les souffles circulant habituellement dans Ida et Pingala dans le canal central, Sushumna. Ou de forcer la rencontre entre apana, le souffle descendant et lunaire, et prana, le souffle ascendant et solaire.En ce sens, le Hatha Yoga est l’union du soleil et de la lune dans le corps. Lune et soleil, masculin et féminin, droite et gauche, prana et apana, les contraires sont unifiés afin de trouver l’unité.Les 22 arcanes du Tarot semble également avoir une certaine correspondance avec divers asanas, à réfléchir sur la géométrie sacrée de notre corps et son langage caché.

[image]

[image]
[image]
Une bonne nouvelle pour vous : la méditation, ça marche ! Vous ne tenez pas ce livre entre les mains par hasard. Vous êtes certainement à la recherche d'un " plus " dans votre vie. Moyen d'échapper aux tensions quotidiennes ou exercice spirituel pour atteindre la sagesse, la méditation vous ouvre la voie de l'épanouissement personnel et vous rend Zen ! Que vous soyez en quête d'une plus grande capacité de concentration dans votre travail, de moins de stress et de plus de tranquillité d'esprit, ou d'une perception plus profonde de la beauté et de la richesse de la vie..., ce livre est fait pour vous. Découvrez vite comment utiliser positivement votre énergie et trouvez la forme de méditation qui vous convient ! Découvrez comment : Développer votre pouvoir de concentration, relaxer votre corps et apaiser votre esprit, méditer à tout moment dans la vie quotidienne, cultiver la spiritualité et un état d'esprit positif... et bien plus encore !

[image]


[image]
[image]
Gourou - Guru GU SIGNIFIE LA NOIRCEUR ET RU SIGNIFIE LA LUMIÈRE DANS LE SANSKRIT, VIEILLE LANGUE HINDOUISTE...Le gourou, du sanskrit गुरु (GURU : « ENSEIGNANT », « PRÉCEPTEUR », « MAÎTRE) désigne dans l'hindouisme, le jaïnisme et le sikhisme un guide spirituel, une figure d'autorité respectable. Dans l'Inde contemporaine, le mot gourou est également utilisé pour désigner le professeur, celui qui enseigne et dont le crédit repose sur la tradition spirituelle à laquelle il appartient et dont il a suivi les enseignements et pratiques, ou sur son éveil spirituel.Au fil du temps, et suite aux dérives sectaires de faux maîtres spirituels, un glissement de sens s'est effectué et l'expression a également été utilisée pour désigner le dirigeant ou manipulateur d'un groupe sectaire, religieux.Cette perversion du concept de gourou est considérée comme particulièrement diffamante par les Hindous, et a été jugée par certains auteurs comme une forme de néocolonialisme, dévalorisant toutes les notions ne venant pas de l'Occident.

[image]

[image]
[image]
Le bad trip (de l'anglais, littéralement : « Mauvais Voyage », « mauvais délire ») est une mauvaise expérience liée à la prise de drogues hallucinogènes. Il correspond à une intoxication aiguë. Il peut survenir dès le début de la « montée » — lorsque les effets de la drogue commencent à se manifester — ou plusieurs heures après avoir pris la drogue ; il peut s'installer et accompagner la totalité de la durée des effets ou évoluer vers un « mauvais voyage ».Le bad trip est déclenché par la prise de la drogue bad trip, bien qu'il soit nettement influencé par l'état psychologique, le contexte, la quantité ou la qualité du produit. Timothy Leary tend à dire que ces mauvaises expériences ne sont pas aussi fréquentes qu'il y paraît d'après les témoignages, et qu'elles sont principalement générées par un environnement inadéquat où l'expérimentateur ne se sent pas suffisamment en sécurité, ou bien par une crise d'hypoglycémie si l'usager oublie de s'alimenter.

[image]


[image]
-SOURCE 1
-SOURCE 2
[image]
Le phénomène de la drogue est très intéressant, il y a le côté asocial de la drogue, le côté social de la drogue fait partie de l’influence des forces archaïques de l’humain, démantibuler pour diviser l’humain. Sur le plan individuel la drogue est le résultat de la sensibilité de l’humain, il y a des humains qui sont sensibles et qui n’ont pas de réponses, il y a dans le monde des humains qui sont sensibles mais qui n’ont pas de réponse dans l’éducation, qui n’ont pas de réponses dans la philosophie, qui n’ont pas de réponses dans la psychologie, qui n’ont pas de réponses dans la spiritualité, donc ils croient que peut-être il y aura réponses dans la drogue, alors qu’est-ce qui se produit ? Il y a un phénomène de communication qui se produit, un ami vient et dit, je ne sais pas comment ils parlent là, mais il dit « écoute, si tu prends ça c’est au boute !(génial, excellent)) Si tu prends du boute est au boute du boute « alors lui, il ne le sait pas, il n’a jamais eu l’expérience, l’autre a eu son expérience subjective, il sait que ce n’est pas aussi au boute mais il faut qu’il dise à l’autre que c’est au boute !que lui au moins ne soit pas tout seul au bas du boute ! finalement l’autre le fera , et ça se continue comme ça, autrement dit c’est une contamination, c’est une influence, mais au moins il y a des individus qui se sensibilisent intérieurement à cause de cette expérience, mais aussi ils souffrent socialement, parce que bien que le corps astral ait été bousculé par l’énergie de cette drogue, parce que ça change ! Ça affecte le corps astral, ils n’ont pas la capacité de réaliser, ils ne peuvent pas réaliser ce qu’ils croyaient, ils s’attendent à quelque chose, et ça ne vient pas, c’est plus loin ….et ça c’est leur souffrance.
Le phénomène de la drogue est un phénomène astral qui fait partie de l’expérience de l’humain et qui fait partie de l’expérience de la société, il y a des humains qui en bénéficient dans ce sens qu’éventuellement ils se réajustent, et il y en a qui meurent, et sur le plan social ça crée ce que nous connaissons, ça colore tout notre psychologie, ça accélère la décadence.

La drogue, la fonction de la drogue c’est d’accélérer la décadence dans le monde Occidental.


Sur le plan Cosmique, les drogues ont fait un travail, c’est à dire que les drogues ont sensibilisé la conscience humaine à une autre partie de soi-même, que l’on ne pouvait pas sentir ou découvrir parce que les centres d’énergie n’étaient pas ébranlés par cette chimie, ça sert au plan de l’évolution, sur le plan Cosmique il y a une évolution, la nouvelle génération a été sensibilisée par ces effets-là, de sorte qu’aujourd’hui elle n’a pas les mêmes sentiments envers la société, envers l’ordre établi qu’elle avait avant, ça c’est un aspect positif.

Mais, sur le plan humain, la drogue fait partie des influences Ahrimaniennes chez l’être humain, la drogue détruit la volonté, elle affecte le corps astral, elle change la capacité chez l’individu de ré-établir inconsciemment son rythme de vie en perfection.

La drogue a toujours existé sur la Planète, elle a toujours servi, ce n’est pas nouveau ce qui se passe au 20ème siècle, les sociétés secrètes dans le passé se sont servis de ces drogues-là pour créer chez l’être humain des états différents, pour amener l’être humain lui-même, par des doses très fortes à séparer ses corps, pour avoir des expériences transcendantes, mais l’être humain est de la mécanique, il est construit suivant des principes mécaniques très autorisés, c’est normal que si vous créez telle chose, vous aurez tel effet, mais ce n’est pas de la conscience, c’est un effet de conscience.

Un être humain qui prend de la drogue ne peut pas entrer en contact avec le Supramental, c’est contre les Lois de ces Hiérarchies, mais il peut entrer en contact avec des formes d’intelligences sur d’autres plans qui ne sont pas toujours les plus plaisantes.

Les drogues sont le grand poison de la civilisation Occidentale, mais l’effet est tellement surprenant pour l’esprit humain - parce que l’esprit humain est toujours en quête de connaitre, est toujours en quête de savoir - que l’être humain tombe facilement sous l’empire de ces expériences, qui le mènent souvent au suicide.

Les drogues font partie des influences négatives dans la civilisation.
Il n’y a pas de connaissance dans la drogue !
Il y a simplement des effets psychologiques…

C’est un amusement, c’est un amuse-gueule, c’est un amuse esprit, le chemin de la drogue mène à l’illusion, à toutes sortes, à toutes formes d’illusion qui pour l’être humain peuvent être plaisantes, je l’admets, mais il n’y a pas de connaissance, il n’y a pas de discrimination, il peut y avoir un brin de sagesse, je rencontre des gens qui ont pris de la drogue et qui ne sont pas bêtes, comme on dit souvent ils l’ont l’affaire eux autres, it’s easy (c’est facile) te casse pas la tête, mais l’affaire qu’ils ont, ce n’est pas l’affaire de l’affaire, c’est la bête de l’affaire.

Voilà dix ans les drogues c’était le nouveau paradis mais aujourd’hui les gens commencent à s’apercevoir par eux-mêmes que, à toute chose il y a une fin.

[image]

[image]
le principe de la MONARCHIE un seul ROI et maître, nommé, élu ou désigné de droit.la SYNARCHIE qui propose le principe à DEUX TÊTES.
L'une pour gérer le monde matériel et l'autre pour le monde spirituel.-"syn" signifiant "deux"-.

[image]
IMAGE - L'Aigle à deux têtes russe représentant le chef politique et chef religieux à la fois.Pour Saint-Yves D'Alveydre,la forme idéal de régime Politique serait une synarchie,c'est a dire,une Alliance entre l'autorité Spirituelle,et un Chef Charismatique ayant le pouvoir Matériel.possédait la faculté de se dédoubler et de se projeter dans l'astral. Dans son livre '' la Mission de l'Inde'', il révèle qu'il a pu lui même pénétrer dans la Terre Creuse, en Agartha.

[image]

[image]
Document 1504 -
[image]
[image]

[image]

[image]
SOURCE
[image]
Comptabiliser le nombre de victimes des conflits armés dans le monde peut réserver des surprises : le Rapport sur ce sujet, publié mardi 9 mai 2017 par l’Institut international d’études stratégiques (IISS), un cercle de réflexion respecté basé à Londres, désigne ainsi la guerre que se livrent les cartels mexicains de la drogue comme le deuxième conflit le plus meurtrier en cours.

La guerre en Syrie, qui a causé la mort de 50 000 personnes en 2016 est celle qui fait le plus de victimes, mais le conflit « à bas bruit » au Mexique vient juste après dans ce sinistre palmarès avec 23 000 morts ; il surpasse, par le nombre de personnes tuées, les guerres en Irak (17 000 morts) et en Afghanistan (16 000 victimes).Enfin d’autres pays d’Amérique latine comme le Salvador, le Honduras et le Guatemala suivent, pour peu qu’on les regroupe (16 000 morts).

Au Mexique, « la violence empire à mesure que des cartels de plus en plus fragmentés étendent leur emprise territoriale, cherchant à “nettoyer” le territoire tenu par leurs rivaux pour assurer leur monopole sur l’acheminement de la drogue et les autres activités criminelles ».

[image]

[image]
VIDÉO CLIQUEZ ICI-
[image]
La première guerre de l'opium est un conflit militaire, motivé par des raisons commerciales, entre le Royaume-Uni et l’empire Qing en Chine de 1839 à 1842. Il est considéré comme la première manifestation du déclin de l’empire de Chine, incapable de résister à l'Occident, déclin qui entraîne la Chine dans une longue période d’instabilité, jalonnée par la chute du système impérial, remplacé en 1912 par la République de Chine, l’intervention japonaise et, finalement, la proclamation de la République populaire de Chine en 1949.Au XIXème siècle, l’Angleterre est devenue à la fin des guerres napoléoniennes la puissance montante. Elle se consacre pleinement à la mise en application à grande échelle du « free trade ». En Chine par contre, le déclin, les révoltes, une Cour impériale désunie font de l’Empire un pays en voie de décomposition.
[image]
Au-delà des escarmouches militaires de 1840-1842 et de 1858-1860 se cache en réalité une invasion rampante, sournoise et redoutable, contre laquelle la Chine va se mobiliser durant près d’un siècle afin de maîtriser une substance illégale et imposée par ses ennemis. En effet, afin de consolider leur hégémonie commerciale en Asie, les Anglais vont élaborer des réseaux de trafiquants pour inonder le marché chinois avec une drogue redoutable : l’opium.
[image]
Substance connue de longue date, elle est utilisée massivement par l’Empire Britannique comme une arme de destruction économique, politique et sociale. Cette politique machiavélique ne sera pas menée sans résistance ni réaction chinoises. Cependant, prétexte parfait pour mener deux opérations militaires victorieuses, l’opium est avant tout pour l’Occident le moyen imparable d’imposer à un Empire chinois inaccessible une série de traités que les Chinois continuent de considérer à ce jour comme honteux et scandaleux.

Une seconde guerre de l'opium s'est déroulée de 1856 à 1860. Prolongement de la première, elle a également impliqué les Russes, les Américains et les Français aux côtés des Britanniques.Le nom par lequel est désignée cette guerre s’explique dans la mesure où elle peut être considérée comme le prolongement de la première guerre de l'opium.

Le conflit émergea des tensions provoquées par le renforcement des lois anti-opium du gouvernement Qing, alors que les Britanniques tentaient d'exporter l’opium de l’Inde britannique en Chine.

La Chine perdit les deux guerres, et fut contrainte d'autoriser le commerce de l’opium financé par la banque HSBC, et de signer des traités inégaux, ayant pour conséquences l’ouverture de certains ports et le legs d’Hong Kong à la Grande-Bretagne.


[image]
DE 75 % À 90 % DE LA PRODUCTION MONDIALE
VIDÉO CLIQUEZ ICI--L'Afghanistan : un business américain.-

[image]
L’économie de l’opium en Afghanistan est une opération de plusieurs milliards de dollars qui alimente la flambée du marché américain de l’héroïne.Au cours de la dernière décennie, la production d’opium afghane a connu une forte augmentation. À son tour, le nombre d’héroïnomanes aux États-Unis a augmenté de façon spectaculaire. Y a-t-il une relation?

« Il y avait 189,000 utilisateurs d’héroïne aux Etats-Unis en 2001, avant l’invasion de l’Afghanistan par les Etats-Unis et l’OTAN. En 2016, ce nombre s’élevait à 4,5 millions (2,5 millions d’héroïnomanes et 2 millions d’utilisateurs occasionnels). Les décès dû à l’héroïne sont passés de 1779 en 2001 à 10,574 en 2014, les champs de pavot à opium ayant métastasé de 7600 hectares en 2001 (début de la guerre américano-OTAN) à 224,000 hectares en 2016 (un hectare équivaut à environ 2,5 acres). Ironiquement, la soi-disant opération d’éradication américaine en Afghanistan a coûté environ 8,5 milliards de dollars aux contribuables américains depuis le début de la guerre entre les États-Unis et l’OTAN en octobre 2001. »

L’Afghanistan produit plus de 90% de l’opium qui alimente le marché de l’héroïne.À leur tour, les États-Unis envoient maintenant plus de troupes en Afghanistan.Nous ne devons pas oublier que la production d’opium a connu une forte hausse dans l’immédiat après l’invasion américaine en octobre 2001.

[image]
VIDÉO CLIQUEZ ICI--Les États Unis encouragent le trafic de drogue en Afghanistan.

[image]
En 2000-2001, « le gouvernement des Taliban, en collaboration avec les Nations Unies, a imposé une interdiction de la culture du pavot. En 2001, la production d’opium a diminué de plus de 90%. En fait, l’explosion de la production d’opium a coïncidé avec l’assaut de l’opération militaire dirigée par les États-Unis et la chute du régime des Taliban. D’octobre à décembre 2001, les agriculteurs ont commencé à replanter du pavot sur une base étendue ».

L’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC), basé à Vienne, révèle que la culture du pavot s’étendait sur plus de 154,000 hectares en 2012, soit une augmentation de 18% par rapport à 2011. En 2013, un porte-parole de l’UNODC a confirmé que la production d’opium était montée à des niveaux jamais atteints.

En 2014, la culture de l’opium en Afghanistan a atteint un niveau record, selon l’enquête sur l’opium afghan de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (voir graphique ci-dessous). Une légère baisse s’est produite en 2015-2016.

La guerre est bonne pour les affaires. L’économie de l’opium afghan alimente un commerce lucratif de stupéfiants et de blanchiment d’argent.


[image]

[image]
SOURCE
[image]
Les Québécois sont plus que jamais accros aux antidépresseurs. En 2011, un nombre record de 14,2 millions d'ordonnances ont été délivrées par les pharmaciens.Ce sont au-delà de 1 million d'ordonnances de plus qu'en 2010. Il va sans dire que les ventes atteignent également des sommets. Celles-ci ont dépassé les 420 millions de dollars au Québec seulement, l'an dernier,en 2011, selon les plus récentes données fournies par IMS Brogan.
[image]
«Les gens veulent une pilule du mal de l'âme qui agit tout de suite», observe le sociologue Richard Lefrançois, professeur associé à l'Université de Sherbrooke.Par son laxisme complaisant, la société tout entière est responsable de cette intoxication collective aux antidépresseurs, s'insurge-t-il. La prise d'antidépresseurs a été en progression constante, ces dernières années, au Québec.

[image]
Tant et si bien que l'augmentation est de l'ordre de 50 %, en cinq ans. Fait à noter, plus d'une ordonnance sur deux d'antidépresseurs est assumée par le régime public d'assurance médicaments.Depuis 2011, le nombre d’ordonnances remboursées par le régime public a explosé de 44 %. Le nombre de patients touchés, lui, a grimpé de 27 %.Non seulement les chiffres augmentent systématiquement chaque année, mais la croissance s’accélère. Les hausses sont plus fortes chez les 19 ans et moins et les 65 ans et plus. Bon an mal an, deux fois plus de femmes que d’hommes se font prescrire ces médicaments.Un autre facteur doit être pris en considération : le système québécois incite les patients à croquer des pilules plutôt que de suivre des psychothérapies. Les faits montrent pourtant que celles-ci sont aussi efficaces que les antidépresseurs pour traiter les troubles modérés, qu’elles s’avèrent souvent moins coûteuses et conduisent à moins de rechutes.
-VIDÉO CLIQUEZ ICI-

-VIDÉO DOCUMENTAIRE :QUÉBEC SUR ORDONNANCE-

-LIEN

[image]

[image]
SITE OFFICIEL
[image]
Alex Grey est né le 29 novembre 1953 à Columbus, dans l'Ohio. C'est un artiste, membre de l' Integral Institute, dont l'œuvre qui se rapproche du psychédélisme et du symbolisme, est quelquefois associée au mouvement New Age.
[image]
On retrouve son art dans la conception des pochettes d'album du groupe de rock Tool et dans In Utero de Nirvana.En 1972, Grey a commencé une série d'actions d'art qui ressemblaient à des rites de passage, en ce sens qu'ils présentent les étapes d'une psyché en développement. Les rites de performance d'environ cinquante ans, menés au cours des trente dernières années ont paru après être passés par des transformations d'un égocentrisme à l'identité et de plus en plus de sociocentrisme et de théocentrique.
[image]
Un Couple, En Amour, en viennent a partager un même Corps Astral,un même Fluide...et permet une forme de Télépathie...Comme si les Pensées étaient partager au-dela des Deux Corps.
PEINTURES - CLIQUEZ ICI-


[image]
[image]
SITE OFFICIEL
Né en 1952, Allyson a été mariée à Alex Grey depuis 25 ans. Nous avons rencontré à la Boston Museum School où je reçu un baccalauréat et une maîtrise en beaux-arts. Allyson avait une personne montre à Stux Gallery et OK Harris Gallery à New York, entre autres. Commissions de travaux publics permanents comprennent une murale de 24 pieds à la First Bank of Lowell, Massachusetts, et ses peintures ont été recueillies par de nombreuses sociétés et des individus. Allyson peint et collabore avec mon mari très occupé et adorable (et aussi très occupé) fille de l'actrice, Zena Lotus, à Brooklyn, New York.
PEINTURES -CLIQUEZ ICI-

[image]

[image]
SOURCE

[image]

MÉDITER : Permet de faire un travail sur soi, par l'ESPRIT
C'est le geste le plus important. Méditer n'est pas réfléchir. C'est laisser passer les pensées sans être piégé par le Mental ni par les Émotions. Réfléchir implique le jeu du miroir. En effet, le miroir nous réfléchit l'image de ce qui est, mais en inversant le recto pour en faire un verso. Méditer c'est d'atteindre la réalité sans aucun paradoxe possible ... sans réflexion. Un lieu qui est nulle part et partout, un temps qui est jamais et toujours, une êtreté sans état, ni costume.

PRIER: Permet de faire un travail sur soi, au niveau des ÉMOTIONS
C'est un geste "égocentrique". Il y a deux sortes de prières: La prière de remerciement et la prière de demande. C'est comme d'utiliser un téléphone pour entrer en communication avec un autre ou soi sur un plan supérieur.Pour retrouver l'équilibre au centre de soi il faut s'asseoir, méditer et sortir (Observation, Visualisation, Projection).

[image]

[image]
''LE SON OM A L'EFFET SUR L'ÊTRE HUMAIN QUE LE BAISER DU PRINCE A SUR LA BELLE AU BOIS DORMANT. UN EFFET DE RÉVEIL, DE RÉDEMPTION''
[image]
Les Mantras ou Prières de toutes les traditions, prononcés par des lamas tibétains ou des prêtres, ont un pouvoir indéniable.Le célèbre “ AUM ” indo-tibétain ressemble étrangement aux finales latines en “ UM ” des mots utilisés dans nos prières occidentales. Il faut à peine un peu d’attention pour sentir vibrer ou résonner cette syllabe dans notre colonne vertébrale pour peu que nous la prononcions en écoutant son écho en nous même.Il en est de même pour chaque son. Chaque lettre est aussi un nombre mais surtout un son.La prière peut-elle remplacer la méditation ?La Prière existe en Orient sous forme de mantras, d'hymnes et d'incantations. Le mantra est un appel vers l'énergie spirituelle qui circule partout et qui aidera le corps et le mental à se purifier.La prière est là pour nous aider à poursuivre le chemin. Elle est aide matérielle quand elle a pu être exaucée, mais surtout elle est aide spirituelle, nourriture de l'âme pour la rendre forte et confiante en la volonté divine. « Le mot mantra est fait sur la racine sanskrite man (« penser ») avec le suffixe tra servant à former les mots qui désignent des instruments ou des objets. Ce serait donc un instrument de pensée, mais d’une pensée spécialement intense et efficace, car porteuse de toute l’énergie de la parole. »Dans le contexte chrétien, cette puissance est attribuée, de manière analogue, au « Verbe ». On connaît du « Verbe » sa puissance créatrice.


[image]
Le mot français chapelet est un dérivé du mot chapeau dont la forme ancienne était chapel. À l'origine (v. 1200), il désigne une coiffe, une couronne de fleurs et devient un terme à usage religieux par analogie avec les couronnes de roses, dont on ornait la tête des statues mariales.

[image]
PROPRIÉTÉ NOMBRE 108
Le mala (tengwa, en tibétain, Look-Pakam en Thaï) est le chapelet Bouddhiste, fidèle compagnon du pratiquant qui le tient souvent à la main, enroulé autour du poignet ou autour de son cou comme un collier.
Le mot mala signifie en sanskrit « collier de fleurs » ou « guirlande de perles ». Il s’agit d’un chapelet regroupant 108 perles pouvant symboliser selon les pays:


[image]
LIEN -

-les 108 épreuves qu’a subi le Bouddha pour atteindre l’illumination et les 108 noms du Bouddha
- les 108 passions que doit surmonter le fidèle afin de se rapprocher de son idéal de méditation et d’ascétisme.
- Les 108 mudra (gestes rituels) dans le Tantra.
- Les 108 positions corporelles dans le Yoga.
- Les 108 feux allumés au Japon dans les cérémonies du culte des morts.
- Les 108 tombeaux extérieurs, au mont Hiei près de Kyoto, au Japon.
-Le diamètre du soleil est 108 fois celui de la terre.
-La distance qui sépare la lune de la terre est de 108 fois
le diamètre de la lune.
-Certains disent qu’il y aurait 108 façons de méditer… à méditer.
-Si vous êtes capable de rester calme en méditation durant 108 respirations chaque jour, alors vous atteindrez l’Eveil !!!

Ces 108 grains du chapelet Bouddhiste proviendraient de la somme des 12 mois, des 24 arrangements dans lesquels le calendrier solaire a été divisé, et les 72 divisions de l'année chinoise en périodes de 5 jours: 12 + 24 + 72 = 108. Selon une autre tradition fort ancienne en Orient, l'importance du chiffre 108 dériverait de 10800 qui multiplie le nombre de moments dans l'année et le nombre de versets dans le Rig-Veda.
- Il existe, en Orient, 108 faiblesses, telles que l'illusion, les désirs, la haine, l'attachement, l'orgueil, etc... qui correspondent aux 108 grains du chapelet bouddhiste. Ces 108 faiblesses sont appelées les 108 liens karmiques.
- Après la mort du Bouddha, Padma-Sambhava, le grand gourou tibétain qui rétablit l'ésotérisme au Tibet, aurait caché et préservé les 108 écrits les plus sacrés qui lui furent révélés dans les mondes célestes - archive akashiques - dans le monde des hommes et le Royaume des Nâgas - ou des adeptes. Il les cacha à la frontière du Népal au Nord du Tibet.
- Dans l'Hindouisme, il y a 108 représentations des poses - danses sacrées - du Nastya Shastra, il y a 108 Upanishads, 108 noms de Vishnou dans le Mahabharata et 108 noms pour Shiva."

[image]
« QUE OM SOIT L'ARC, LE MENTAL LA FLÈCHE, ET LA PLUS HAUTE CONSCIENCE LA CIBLE.CEUX QUI SOUHAITENT L'ILLUMINATION DEVRAIENT S'INTERROGER SUR LE SON ET LE SENS DE OM. LORSQUE LA FLÈCHE EST TIRÉE DE L'ARC, ELLE VA DIRECTEMENT À LA CIBLE. »-Dhyana Bindu Upanishad-

[image]
OM , le mantra des mantras, mantra monosyllabique qui est dit contenir l’Univers et tous les autres mantras en lui.Ces mantras ont été créés par des initiés et adoptés par d’autres êtres depuis des temps très reculés et cela dans toutes les parties du monde. Et pourquoi ? A cause de leurs vertus vibratoires…Le Mantra permet au mental, accaparé par le processus de répétition, de se trouver dans l’incapacité de se disperser. Le Mantra contribue à un lâcher prise qui permet à la composante vibratoire du mantra de s’harmoniser avec la vibration universelle, nous permettant d’accéder ainsi à de nouveaux champs de conscience. La pratique d'un Mantra favorise, dans le silence qui suit, l’installation d'un état de méditation.

Om dans les mots anglais. Est-ce une coïncidence si les mots anglais dérivés du latin, dont certains ont un sens philosophique important, commencent par Om ? Tels que Om-niscience et Om-nipotence. Cela peut-il être une coïncidence? Que Om, symbolisant la vibration sonore universelle qui contient tous.Les sons et toutes les vibrations, soit aussi contenu dans le mot Om-niprésent !Notez aussi les mots anglais om-nifarious (de toutes sortes) et Om-en (veut dire présage). La racine latine omni signifie universel. N’est-ce pas étrange (ou peut-être logique) que la dernière lettre de l’alphabet grec soit Om-ega ? Probablement Om a influencé plus que nous le pensons notre culture, à travers les Grecs et les Romains, spécialement en philosophie.
Pour terminer, le mot anglais ombudsman (d’origine norvégienne) signifie
« une personne qui juge les disputes ou les problèmes ingérables ». Est-ce une
coïncidence que l’on puisse décomposer ce mot de sorte qu’il évoque l’ancien
rôle de l’ombudsman ? Om-buds-man pourrait signifier « om+buddhi+manas.Om libère (Freedom = liberté en anglais / Freed-Om = Om libère / jeu de
mots )Om nous ramène chez nous. Notre nature essentielle, notre demeure d’origineest la Conscience. H-O-M-E (maison, chez soi)E.T. PHONE HOME.Le son d'un mantra fait résonner tout notre être et nous invite petit à petit à rentrer dans la conscience d'un Soi Vibrant et Aimant. Chaque son forme une spirale, et par effet de résonnance ces spirales vont s'amplifier jusqu'à en occuper une pièce toute entière y compris les angles et les coins. La pièce devenue ronde crée une matrice où le Son attire la Divinité et nous assistons, alors, dans un silence sonore, à leur Union Sacrée.


[image]
[image]
MOATIB DIT: ''Certaines Pensées ont un certain son,qui équivaut a une forme,par le son et le mouvement,vous arriverez sans peine a paralyser les nerfs,a briser les os,a mettre le feu.La TRADITION ésotérique enseigne le rôle des "mots de pouvoir" MANTRAS et des "gestes de pouvoir" MUDRAS.Utiliser l'ART ÉTRANGE du son pour agir sur la matière.Le principe conducteur derrière l’Art étrange est;« Mon esprit contrôle ma réalité !»Celui qui utilise l’Art étrange doit « savoir » que l’action qu’il veut accomplir s’est déjà accomplie...
a 1 min 15 l'enseignement de l'art Étrange dans dune:
video-http://www.dailymotion.com/video/x1l3oj_dune-part12-le-module-etrange_shortfilms


[image]

[image]

Un jour, un Maître se rendit dans un petit village où résidaient deux fermiers qui lui demandèrent un Mantra. Le Maître leur répondit qu’avant de pouvoir leur donner un Mantra, ils devaient passer une épreuve. Il donna une graine de soja à chaque fermier en leur demandant de la garder soigneusement jusqu’à son retour.
[image]
L’un des fermiers retourna immédiatement chez lui et plaça la graine de soja dans un coffret qu’il ferma soigneusement à clé. Cela lui semblait le moyen le plus sûr de conserver le précieux don du Maître. Mais l’autre fermier réfléchit: “Qui sait quand le Maître reviendra. À ce moment-là, la graine sera peut-être abîmée ou perdue.” Il décida alors de planter la graine de soja. Peu de temps après un jeune plant tendre apparut; il fut arrosé et entretenu avec soin. Au moment de la récolte, le plant donna une pleine poignée de graines de soja. Comme le Maître n’était toujours pas de retour au village, le fermier planta les graines, qui donnèrent lors de la moisson de l’été suivant un plein sac de graines de soja!

Après trois longues années, le Maître revint finalement au village et les deux fermiers lui demandèrent de nouveau un Mantra. “Rendez-moi d’abord la graine que je vous avais confiée” leur dit-il. Rapidement, le premier fermier alla chercher sa boîte à bijoux, mais lorsqu’il l’ouvrit, il n’y avait plus que le cadavre d’une mite qui s’était glissée à l’intérieur et qui avait mangé la graine. L’autre fermier était assis et attendait. « Où est ta graine? » lui demanda le Maître. Le fermier répondit: « Votre graine s’est tant multipliée que maintenant je ne suis pas en mesure de vous l’apporter ici, mais si vous venez avec moi, je peux vous la montrer. » Il conduisit le Maître à son grenier où était conservée la moisson de cent kilos de graines de soja. Ce fermier reçut un Mantra du Maître tandis que l’autre dut attendre un peu plus longtemps.

Celui qui reçoit un Mantra et “le range simplement dans sa poche” sans le mettre en pratique est comme le fermier qui avait enfermé la graine de soja dans une boîte dans laquelle elle avait été mangée par la “mite du temps”. Il n’y a que la pratique qui fasse un Maître.

[image]

[image]
FILM AU COMPLET - CLIQUEZ ICI-
[image]
La Planète sauvage est un film d’animation de science-fiction réalisé par René Laloux, sorti en 1973.Un voyage animé totalement psyché qui a reçu le prix spécial du jury à Cannes l’année de sa sortie. Le scénario s’inspire librement du roman Oms en série de Stefan Wul.

Sur la planète Ygam vivent les Draags, une espèce d’humanoïdes mesurant douze mètres de haut. Ils ont atteint les plus hauts sommets de la connaissance. Leur existence s’écoule lentement, tout entière tournée vers la MÉDITATION. Les enfants des Draags raffolent de minuscules animaux familiers, les Oms, ramenés d’une lointaine planète dévastée, Terra. Peu de Draags envisagent les Oms comme des créatures intelligentes, même s’ils sont doués d’une faculté d’adaptation certaine. Certains Draags considèrent même cette espèce comme nuisible, car si les Oms de luxe font la joie des petits, les spécimens qui s’échappent et retournent à l’état sauvage tendent à proliférer dans les parcs et endommagent les installations des Draags.

[image]
Scène Méditation -Cliquez ici-
-LES DRAAGS, QUI ONT ATTEINT LE PAROXYSME DE LA CONNAÎSSANCE ET CONSACRENT TOUTE LEUR EXISTENCE À LA MÉDITATION-
[image]
Le peuple Draag règne sur cette planète sauvage. Son évolution est telle qu’il partage son temps entre la méditation et l’organisation harmonieuse de son monde. Il impose sa puissance à toutes les autres créatures de la planète. En guise d’animaux domestiques, les Draags élèvent le peuple Om. Un jour, Tiwa, une petite fille Draag recueille un bébé Om. Elle lui donne un nom : Terr. Peu à peu, Terr acquiert les connaissances des Draags en écoutant en cachette l’enseignement de Tiwa. Devenu adulte, il amènera son peuple à la révolte au risque de faire sombrer toute la planète dans le Chaos.Représentant des humains ravalés au rang d'animaux domestiques des gigantesques Draags, Laloux met en scène une réflexion sur l'intelligence, la société, la politique et, finalement, sur la nature même de l'humanité.

Cette scène étrange montre une civilisation capable d'attaquer(maladie) au niveau moléculaire. Le réarrangement de la matière montre les vaisseaux lymphatiques qui font partie du système nerveux et du système circulatoire. Il montre également que les systèmes musculo-squelettique etc., sont tous correctement réarrangés et "touchés" par de longs tentacules, ce qui signifie qu'ils sont "traités ou guéris" de maladies.

La méditation est le pilier central de la civilisation Draag . C’est une façon de communiquer avec d’autres êtres de systèmes stellaires lointains et galaxies, mais aussi un moyen sûr de voyager des distances cosmiques. Bien que la méditation est importante à cet égard, le Draag a également utiliser vaisseaux spatiaux pour parcourir l’univers.

Au cours de la méditation l’apparence physique de la Draag change. Ce changement peut être vu avant tout être la disparition des points dans leurs yeux rouges, sans paupières. Il a été également connu, que les Draag peuvent modifier leur structure moléculaire entière avec la méditation, comme on le voit par la méditation conjointe des maîtres du Grand Conseil. Le point focal de la vie de s de Draag est la cérémonie d’initiation, dans lequel les adolescents Draag participent à leur première méditation. Pour vivre leur première méditation, ils font un pèlerinage vers Temple d’ouverture.
VIDEO CLIQUEZ ICI-

[image]

[image]

[image]
[image]
Il est en train de se créer une nouvelle religion, tout aussi trompeuse et aliénante que toutes les autres : le dataïsme. Elle est issue de ce qui s’impose au scientifique comme un fait fondamental. Tout est un datum, une donnée. Non pas un donné, le fait d’un don comme le veut Jean-Luc Marion, mais une donnéede fait dénuée de toute réalité propre, sans en-soi, pur objet de traitement scientifique où l’ordinateur remplace l’homme trop imparfait pour traiter une information finalement illimitée.
[image]
Dans cette « religion » l’Esprit est remplacé par l’algorithme. « L’algorithme de départ peut être initialement élaboré par des êtres humains, mais en se développant il suit sa propre voie et va où aucun homme n’est encore allé.., et où aucun homme ne peut le suivre. » (HD 423). L’esprit souffle où il veut.Le dataïsme comprend de mieux en mieux les processus de décision, mais il se pourrait bien qu’il adopte une vision de la vie de plus en plus biaisée. « Peut-être y at-il dans l’univers quelque chose qui ne saurait être réduit aux datas. »

[image]

Concluons avec le professeur HARARI qui demande : « Qu’adviendra-t-il de la société, de la politique et de la vie quotidienne quand des algorithmes non conscients, mais hautement intelligents NOUS CONNAÎTRONT MIEUX QUE NOUS — ? »

« Dans l’optique du dataïsme, les entreprises comme les Etats, s'ils agrègent suffisamment de données biométriques et de capacité de calcul, pourront bientôt créer des algorithmes qui me connaîtront mieux que moi-même, et le pouvoir glissera de ma personne vers l'algorithme. »


« Sous peu, les livres vous liront pendant que vous les lisez ! (...) En poussant la logique jusqu’au bout, les gens pourraient finir par confier aux algorithmes le pouvoir de prendre les décisions les plus importantes de leur vie: quelles études suivre, qui épouser, pour qui voter... » (Sciences et Avenir, Hors-Série n°191, 9 révolutions scientifiques, septembre 2017)« Le "libéralisme" s'effondrera le jour où le système me connaîtra mieux que je ne me connais. Ce qui est moins difficile qu'il n'y paraît, puisque la plupart des gens ne se connaissent pas très bien. »

« Au fur et à mesure que la croyance en l'individu s'effondrera et que l'autorité sera transmise aux algorithmes, la vision "humaniste" du monde – fondée sur le choix individuel, la démocratie et le libre marché – deviendra obsolète. »

«La religion, c'est une fiction qui légitime l'autorité.


[image]

[image]

[image]

bloqué
  1642 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

169719 messages dans 35648 fils de discussion, 949 utilisateurs enregistrés, 52 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 52 invités)
Temps actuel sur le forum : 01/03/2021, 19:58
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum